Hello!

Inspiré(e) de prendre part à la discussion ? Ou de poser une question ou demander de l’aide ?

Alors bienvenues dans les grands sujets des forums de La Bulle : m’inscrire.

Cette partie du forum n’est pas compatible avec les bloqueurs publicitaires

Félicitations à vous, de préférer les accès payants plutôt que la gratuité par la publicité, c’est honnorable et cohérent de votre part. Malheureusement, l’accès payant par micropaiement (qui serait d’environ 1 cent pour 20 pages consultées) n’est pour l’instant pas encore mis en place, et l’accès gratuit sans publicité, est réservé aux membres actif(ve)s du forum. En attendant, si vous souhaitez poursuivre votre visite chez nous, vous pouvez ajouter le site à votre liste blanche, ou encore mieux, désactiver le bloqueur partout. Pour ajouter le site à votre liste blanche, pour Firefox (similaire pour les autres navigateurs), rendez‑vous en bas à gauche de la fenêtre de votre navigateur, et cliquez sur le menu comme dans l’exemple de l’image ci‑dessous, puis rechargez la page, en appuyant sur F5.

Psychanalyse et université
Auteur Message
Beau Parleur
Beau Parleur
  • Genre : Télétubbie
  • Age : 59
  • Messages : 468
Sam 4 Oct 2008 07:19
Message Psychanalyse et université
La psychanalyse et un champ d'investigation particulier de la psychologie, elle est sujette à polémique depuis sa création, pourtant il serait bien difficile à ce jour d'envisager la psyché sans cet éclairage particulier.

Les théories comportementalistes prennent le dessus : c'est une demande sur l'efficacité, celle d'un individu qui retrouverait ses capacités de "plein rendement" dans un temps très court ( rendement au travail, en amour, en famille ect...) "on" tente d'éradiquer la psychanalyse de l'université ( par divers moyens).

Je suis pour que la psychanalyse quitte l'université, mais de sa propre volonté et dans un coup d'éclat, fondant ainsi définitivement une prise de position et une véritable politique de son champ d'action.

Le débat est ouvert...

le langage est éthique
Profil
Premier Consul
Premier Consul
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Age : 41
  • Localisation : Dans le bois de Paris
  • Messages : 6168
Sam 4 Oct 2008 09:24
Message Re: Psychanalyse et université
Virer la psychanalyse de l'Université..Concrètement, reléguer cette science aux sciences occultes...En effet c'est étrange...
Ce qui veut dire que les étudiants ne pourront plus s'initier à cet art, par le biais de l 'Université.? Ou je fais fausse route.. Gné ?!

Internet est une drogue dure , habité par des entités maléfiques...
Sachez vous en protéger , et prenez cet outil pour un outil et rien de plus...
Profil
Beau Parleur
Beau Parleur
  • Genre : Télétubbie
  • Age : 59
  • Messages : 468
Sam 4 Oct 2008 11:22
Message Re: Psychanalyse et université
La psychanalyse est prise dans un paradoxe et une contradiction : elle "défend" la place de l'insu et du sujet, on peut l'étudier, l'approcher intellectuellement, mais il est impossible d'en connaître les véritables ressorts théoriques, sans avoir fait une analyse.
Elle aurait pleinement sa place dans l'université qui est pourtant le lieu du savoir, là où elle met en avant cette place de l'insu.
Effectivement les étudiants pourraient entendre, sinon comprendre, cette vision particulière, cela pourrait même les inciter ( et d'ailleurs cela serait fondamental) à commencer une analyse.

Actuellement le débat devient caricatural, depuis les théories comportementalistes justement qui "narguent" la psychanalyse sur des notions d'efficacité : comment engager un débat avec des notions qui sont -non prouvables- dont la nature même empêche de dresser un bilan de probité ?

Continuer à débattre ainsi c'est prendre le risque que la psychanalyse soit éjecteé de l'université et par ce fait soit décridibilisée officiellement aux yeux du public, effectivement à ce stade elle deviendrait quelque chose d'ésotérique, c'est en ce sens que je pense qu'elle doit prendre partie pour elle-même et créer d'autres repères qu'à l'université.

le langage est éthique
Profil
Premier Consul
Premier Consul
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Age : 41
  • Localisation : Dans le bois de Paris
  • Messages : 6168
Dim 5 Oct 2008 21:56
Message Re: Psychanalyse et université
J'attendais ton retour pour réactiver le débat...
En réalité, je pense...puisque tu dis et je suppose que tu as raison, que sans analyse, on ne peut pas soi même soigner les patients par la psychanalyse..j'ai pigé?
Puisque on ne peut pas entrevoir les ressorts thérapeutiques ...c'est donc, en plongeant au plus profond de son psychisme que l'on réussit à trouver des solutions pour les autres...
Le problème est d'ordre économique...Une analyse gratuite n'ayant pas de sens..comment fournir des analyses très longues à des étudiants qui ne peuvent pas se l'offrir?
Dès lors, sans financement des analyses, la psychanalyse universitaire va à sa perte...
Mais à l'heure de l'informatique, et je dis ça très naïvement , ne peut t-on pas concevoir des progiciels capables de se charger des analyses..même si une analyse , toujours d'après ce que j'ai compris est une initiation..qui doit durer des années comme l'apprentissage d'un instrument..
Mais une analyse même cybernétique et un peu froide, ne vaudrait t-elle pas mieux que pas d'analyse du tout..
Le sujet me passionne, mais je ne le maitrise pas assez comme tu peux le constater...

Internet est une drogue dure , habité par des entités maléfiques...
Sachez vous en protéger , et prenez cet outil pour un outil et rien de plus...
Profil
Beau Parleur
Beau Parleur
  • Genre : Télétubbie
  • Age : 59
  • Messages : 468
Mar 21 Oct 2008 22:32
Message Re: Psychanalyse et université
Excuse moi d'y revenir un peu tardivement...

En aucun cas un psychanalyste trouve "la solution pour les autres", le postulat est de dire : c'est le sujet qui vient à l'analyse qui pourra savoir, la condition sine qua non est d'ouvrir une dimension un peu particulière afin que ce le sujet, l'analysant, puisse déployer son champ/chant signifiant.

Pour que l'analyste ait cette capacité de rétention à lui-même et laisse le transfert se créer, il doit effectivement faire un travail préalable sur lui-même, afin que ses propres dynamiques psychiques ne viennent pas parasiter le travail qui opère depuis l'analysant : ça ne s'apprend pas à l'université, mais sur un divan, ensuite il sera possible d'envisager la théorie en travaillant dans une association ou un école psychanalytique.

Qu'un étudiant en université ou tout autres acteurs travaillent en ce sens, peu importe, mais un bon étudiant en psychologie ou en psychiatrie ne fera pas un psychanalyste pour autant.

Une analyse étant un travail toujours singulier sur l'inconscient, ce travail s'effectue à deux, dans un espace et un temps déterminée, c'est le basique du cadre : ici et maintenant ( dans le cabinet de l'analyste ou on dit ce qui vient à l'esprit maintenant, tu comprendras qu'aucun logiciel ne puisse répondre à un tel travail..)

le langage est éthique
Profil
Beau Parleur
Beau Parleur
  • Genre : Télétubbie
  • Age : 59
  • Messages : 468
Mer 22 Oct 2008 19:10
Message Re: Psychanalyse et université
Pour se détendre un peu Yeux au ciel avec le sourire

le langage est éthique
Profil
Modératrice
RANDOM_AVATAR
  • Genre : Fille
  • Messages : 8829
Mer 22 Oct 2008 19:16
Message Re: Psychanalyse et université
François est un ancien copain.. Clin d’œil

Il faut être perdu, il faut avoir perdu le monde, pour se trouver soi-même. (Henry David Thoreau)
Profil
Modératrice
RANDOM_AVATAR
  • Genre : Fille
  • Messages : 8829
Mer 22 Oct 2008 19:17
Message Re: Psychanalyse et université
Hahaha!

elle est bonne.

Il faut être perdu, il faut avoir perdu le monde, pour se trouver soi-même. (Henry David Thoreau)
Profil
Beau Parleur
Beau Parleur
  • Genre : Télétubbie
  • Age : 59
  • Messages : 468
Mer 22 Oct 2008 19:24
Message Re: Psychanalyse et université
Lucy Van Pelt a écrit : 
François est un ancien copain.. Clin d’œil


un p'tit génie Clin d’œil

le langage est éthique
Profil
Premier Consul
Premier Consul
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Age : 41
  • Localisation : Dans le bois de Paris
  • Messages : 6168
Mer 22 Oct 2008 20:02
Message Re: Psychanalyse et université
Puisque l'on parle de ce sujet..
J'aimerais si tu as le temps que tu nous expliques les différentes méthodes psychanalytiques ...
Lacanienne
Freudienne
Jungienne (ça existe?)
Adlerienne
etc...
Enfin pour la troisième, je crois que je m'aventure un peu.. Petit sourire

Internet est une drogue dure , habité par des entités maléfiques...
Sachez vous en protéger , et prenez cet outil pour un outil et rien de plus...
Profil