Hello!

Inspiré(e) de prendre part à la discussion ? Ou de poser une question ou demander de l’aide ?

Alors bienvenues dans les grands sujets des forums de La Bulle : m’inscrire.

Cette partie du forum n’est pas compatible avec les bloqueurs publicitaires

Félicitations à vous, de préférer les accès payants plutôt que la gratuité par la publicité, c’est honnorable et cohérent de votre part. Malheureusement, l’accès payant par micropaiement (qui serait d’environ 1 cent pour 20 pages consultées) n’est pour l’instant pas encore mis en place, et l’accès gratuit sans publicité, est réservé aux membres actif(ve)s du forum. En attendant, si vous souhaitez poursuivre votre visite chez nous, vous pouvez ajouter le site à votre liste blanche, ou encore mieux, désactiver le bloqueur partout. Pour ajouter le site à votre liste blanche, pour Firefox (similaire pour les autres navigateurs), rendez‑vous en bas à gauche de la fenêtre de votre navigateur, et cliquez sur le menu comme dans l’exemple de l’image ci‑dessous, puis rechargez la page, en appuyant sur F5.

Quelle est la "part" d'innée et d'acquis en l'homme?
Auteur Message
Banni définitivement
Banni définitivement
  • Genre : Télétubbie
  • Age : 36
  • Localisation : TOURS/LE HAVRE
  • Messages : 566
Mar 17 Fév 2009 23:00
Message Re: Quelle est la "part" d'innée et d'acquis en l'homme?
Hullabaloo a écrit : 
La surdouance induit une logique, des perceptions et une capacité d'apprentissage hors normes (donc en comparaison avec une majorité) dans des cadres illimités.


Moi, je crois que dans la grande majorité des cas,
la surdouance s'exerce dans des cadres limités :
Mozart n'est qu'un génie de la musique
et pas d'autre chose par exemple.

C'est vrai il y a des cas de génies pluridisciplinaires,
mais jamais de génies universels (càd dans tous les domaines).
Profil
Banni définitivement
Banni définitivement
  • Genre : Télétubbie
  • Age : 36
  • Localisation : TOURS/LE HAVRE
  • Messages : 566
Mar 17 Fév 2009 23:07
Message Re: Quelle est la "part" d'innée et d'acquis en l'homme?
Hullabaloo a écrit : 
Et l'intelligence c'est ce qui permet de s'adapter au monde environnant tout confondu. Et je précise aussi que l'inné et l'acquis sont indissociables.


Hé bien,
justement il faut se la forger avec nos intéractions avec l'environnement :
Tu crois qu'on dispose d'un programme inné
qui s'adapte à n'importe quel environnement
qui de plus évolue (dans toute sa compléxité).

D'accord sur le fait que l'inné et l'acquis sont indissociables :
Reste la question de la prépondérance de l'un des deux par rapport à l'autre :
Je crois que l'acquis l'emporte.
Profil
Beau Parleur
Beau Parleur
RANDOM_AVATAR
  • Genre : Fille
  • Messages : 437
Mer 18 Fév 2009 11:37
Message Re: Quelle est la "part" d'innée et d'acquis en l'homme?
Je crois que l'inné l'emporte puisque c'est la base. Pour intégrer des concepts et assimiler un environnement et s'en servir à bon escient l'intelligence est indispensable.
Donc je répondrai que oui on dispose d'un programme inné de l'intelligence forcément. En sachant que certains sont moins bien programmés ou moins bien pourvus que d'autres.
Profil
Banni définitivement
Banni définitivement
  • Genre : Télétubbie
  • Age : 36
  • Localisation : TOURS/LE HAVRE
  • Messages : 566
Mer 18 Fév 2009 16:11
Message Re: Quelle est la "part" d'innée et d'acquis en l'homme?
Hullabaloo a écrit : 
Je crois que l'inné l'emporte puisque c'est la base. Pour intégrer des concepts et assimiler un environnement et s'en servir à bon escient l'intelligence est indispensable.
Donc je répondrai que oui on dispose d'un programme inné de l'intelligence forcément. En sachant que certains sont moins bien programmés ou moins bien pourvus que d'autres.


L'inné c'est une base neurobiologique qu'il faut alimenter et façonner.
Mais si on peut à peu près dire que tout le monde possède une base neurobiologique équivalente
à de rares exceptions près d'enfants précoces dans certains domaines,
on peut rarement en dire autant pour ce qui est de l'acquis.

Au fait on reprogramme notre cerveau inné de notre naissance tout au long de notre vie
(cellules souches, recablage et renouvellement des synapses),
et on peut le reprogrammer de façon active en augmentant ses performances
par l'effort intellectuel dans des activités variées :
Meme si il y a un recablage important et sélection et mort de neurones importantes pendant les premières années de la vie.
Profil