Hello!

Inspiré(e) de prendre part à la discussion ? Ou de poser une question ou demander de l’aide ?

Alors bienvenues dans les grands sujets des forums de La Bulle : m’inscrire.

Cette partie du forum n’est pas compatible avec les bloqueurs publicitaires

Félicitations à vous, de préférer les accès payants plutôt que la gratuité par la publicité, c’est honnorable et cohérent de votre part. Malheureusement, l’accès payant par micropaiement (qui serait d’environ 1 cent pour 20 pages consultées) n’est pour l’instant pas encore mis en place, et l’accès gratuit sans publicité, est réservé aux membres actif(ve)s du forum. En attendant, si vous souhaitez poursuivre votre visite chez nous, vous pouvez ajouter le site à votre liste blanche, ou encore mieux, désactiver le bloqueur partout. Pour ajouter le site à votre liste blanche, pour Firefox (similaire pour les autres navigateurs), rendez‑vous en bas à gauche de la fenêtre de votre navigateur, et cliquez sur le menu comme dans l’exemple de l’image ci‑dessous, puis rechargez la page, en appuyant sur F5.

Réchauffement : Mais de quoi parle t-on ?
Auteur Message
Bavard impénitent
Bavard impénitent
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Fille
  • Age : 48
  • Messages : 762
Sam 21 Mar 2009 08:52
Message Re: Réchauffement : Mais de quoi parle t-on ?
Tu es bien radical de bon matin, faut peut être quand même réfléchir a comment s'adapter et a pas agraver l'inéluctable, non ?

La joie authentique est le but de l'âme : c'est la joie que procure les choses belles - Philosophie hédoniste
Profil
Tchatcheur
Tchatcheur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 121
Dim 22 Mar 2009 08:54
Message Re: Réchauffement : Mais de quoi parle t-on ?
steffani a écrit : 
Tu es bien radical de bon matin, faut peut être quand même réfléchir a comment s'adapter et a pas agraver l'inéluctable, non ?


En fait nul ne sait ce qu'engendrera réellement ce changement climatique, parce que nous ne savons pas quels effets induits vont réellement éclore, puisque la situation sera, pour nous, humains, inédite. Comment se préparer dans ces conditions ? Comment savoir si, en nous orientant dans une supposée préparation, nous ne sommes pas dans l'erreur ?

Maintenant qu'il faille préserver l'environnement actuel au mieux afin de nous garantir un minimum de confort, pourquoi pas.
Profil
Débateur
Débateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Age : 59
  • Messages : 1390
Dim 22 Mar 2009 09:19
Message Re: Réchauffement : Mais de quoi parle t-on ?
johnjohn a écrit : 
steffani a écrit : 
Tu es bien radical de bon matin, faut peut être quand même réfléchir a comment s'adapter et a pas agraver l'inéluctable, non ?


En fait nul ne sait ce qu'engendrera réellement ce changement climatique, parce que nous ne savons pas quels effets induits vont réellement éclore, puisque la situation sera, pour nous, humains, inédite. Comment se préparer dans ces conditions ? Comment savoir si, en nous orientant dans une supposée préparation, nous ne sommes pas dans l'erreur ?

Maintenant qu'il faille préserver l'environnement actuel au mieux afin de nous garantir un minimum de confort, pourquoi pas.


Bien vu JohnJohn Clin d’œil !

Pourtant, c'est bien dans le fait que notre adaptation se fera sans auucn plaisir que l'on nous forge notre peur.
Et celle-ci s'auto_alimente avec des reflets de grand n'importe quoi ! comme le fait qu'induire consciemment que les energies fossiles sont directement liées au réchauffement climatique, alors qu'en fait c'est une cause indirecte et ce n'est pas en minimisant nos consommations que l'on réduira les gazs, mais on en laissera plus pour utiliser encore plus longtemps....

Provoquer des élans boursiers, comme celui que nous avons connu il y-a quelques mois, celà est extrémement facile pour les lobbying pétroliers :
- Provoquer une tension politique importante avec l'un des pays producteurs Iran, Venezuela, Iraq.
- Provoquer une demande importante en disant que les stocks s'épuisent si l'on ne fait rien pour diminuer cette même demande
- Provoquer la peur du réchauffement en disant que c'est la cause réelle de notre situation climatique, alors que nous ne sommes même pas encore arrivés à l'optimum médiéval.

Oui, il nous faudra bien nous adapter à ces changements ! Rien n'est immuable ! Absolument rien !.

On reconnaît que l'on devient vieux, lorsque l'intensité de ses douleurs dépasse celle de ses plaisirs...

Donc, je suis à la recherche d'un maximum de plaisirs :)
Profil
Tchatcheur
Tchatcheur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 121
Lun 23 Mar 2009 08:19
Message Re: Réchauffement : Mais de quoi parle t-on ?
vautour a écrit : 

Provoquer des élans boursiers, comme celui que nous avons connu il y-a quelques mois, celà est extrémement facile pour les lobbying pétroliers :
- Provoquer une tension politique importante avec l'un des pays producteurs Iran, Venezuela, Iraq.
- Provoquer une demande importante en disant que les stocks s'épuisent si l'on ne fait rien pour diminuer cette même demande
- Provoquer la peur du réchauffement en disant que c'est la cause réelle de notre situation climatique, alors que nous ne sommes même pas encore arrivés à l'optimum médiéval.


Un exemple parlant : la pénurie toute relative de pétrole s'installe progressivement, le fameux pic de production / consommation / réserves est dans le viseur, moralité, en 2008, Total engrange les bénéfices les plus hauts de toutes son histoire !

Un barile à 200 $ serait bon pour développer les énergies renouvelables, veut-on nous faire croire, mais en réalité cela serait bon pour intensifier la prospection pétrolière, notamment dans l'Arctique, et cela justifierait le prix élevé de l'essence, tout en masquant les marges colossales dégagées par les raffineurs...

Alors, bien sûr, développons de nouvelles énegies, investissons dans d'autres domaines, y compris dans l'écologie, mais cessons d'avoir peur, car on peut trouver des solutions à tous problèmes et s'il n'y a pas de solution, alors il n'y a pas de problème. Hihihi!
Profil
Débateur
Débateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Age : 59
  • Messages : 1390
Lun 23 Mar 2009 08:58
Message Re: Réchauffement : Mais de quoi parle t-on ?
johnjohn a écrit : 
Alors, bien sûr, développons de nouvelles énegies, investissons dans d'autres domaines, y compris dans l'écologie, mais cessons d'avoir peur, car on peut trouver des solutions à tous problèmes et s'il n'y a pas de solution, alors il n'y a pas de problème.


Je préfére largement ce type de raisonnement qui me paraît sensé et plus à même de trouver des solutions que ....

jesus a écrit : 
Les phénomènes en cours actuellement sont dus aux gaz à effet de serre générés par l'activité humaine, industrielle et par la consommation des énergies fossiles plus particulièrement.


Quoique notre ami s'est un petit peu rétracté dans un post suivant, lorsque j'ai écrit ceci :
Citation : 
Donc tu mets en doute la parole de centaines de scientifiques qui disent que le réchauffement n'est pas du qu'à l'homme, mais qu'il s'inscrit dans un cycle naturel des influences solaires...


Et qu'il me répond :

Citation : 
Je n'ai jamais dit que le réchauffement était dû à l'activité humaine exclusivement.

Par contre, ce je dis, en reprenant les scientifiques, c'est que l'activité humaine est le facteur majeur dans le réchauffement climatique par, notamment, l'augmentation des gaz à effet de serre.

Retenir des températures d'une saison hivernale donnée n'est aucunement pertinent. Ce qu'il faut retenir, c'est les tendances, c'est-à-dire des séries chronologiques.


Sur cette réponse, je n'ai pourtant qu'une chose à dire, c'est que les scientifiques qui prônent le réchauffement du en grande partie à l'homme, s'appuient exclusivement sur les diagrammes de température depuis 1950. Ils ont en outre une facheuse tendance à oublier que la plus forte poussée a eu lieu entre 1880 et 1900 et nous ne pouvons pas dire que dans ces deux décennies, les energies fossiles étaient si employées que celà....
Donc, si, pertinnement, je retiens les trois derniéres années comme référence, c'est tout simplement pour pallier à tous ceux qui ont du mal à relier l'ensemble climatologique avant les années 50.

Il faut donc se pencher sur deux choses :
Premiérement, nous connaisson trés mal le climat réel de notre planéte avant le XIX éme siécle, même si nous pouvons en dégager des tendances fortes comme le PAG, l'optimum médiéval et autres sensibilités comme l'ensemble des études sur la dendrochronologie qui permet selon les cernes des bois de comprendre l'influence du climat sur la croissance.. Savoir si les hivers, printemps ou été étaient froids, secs ou humides.

Deuxiémement : Par l'étude des glaciers, mais aussi des carottages des banquises afin de déterminer qu'elle était le climat réel dans les 5000 derniéres années, hors, il s'avére qu'à plusieurs reprises, ces glaciologues ont retrouvé des traces importantes de de gaz à effet de serre et que la seule différence avec ce qui se passe aujourd'hui au niveau du réchauffement, ce serait plutôt les traces importantes de pollutions nocives ou non, comme des traces de souffre ou de mercure, voir même de gaz comme le fréon.

En résumé, nous pouvons en conclure que oui, l'activité humaine a pollué la planéte avec un taux extrémement important, mais cette activité, n'est pas la cause principale du réchauffement.

On reconnaît que l'on devient vieux, lorsque l'intensité de ses douleurs dépasse celle de ses plaisirs...

Donc, je suis à la recherche d'un maximum de plaisirs :)
Profil
Bavard impénitent
Bavard impénitent
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Fille
  • Age : 48
  • Messages : 762
Lun 23 Mar 2009 21:48
Message Re: Réchauffement : Mais de quoi parle t-on ?
Merci pour cet exposé Petit sourire
j'y connais pas grand chose à tout ça, j'apprécie la clarté de vos points de vue, Vautour et johnjohn

La joie authentique est le but de l'âme : c'est la joie que procure les choses belles - Philosophie hédoniste
Profil
Débateur
Débateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Age : 59
  • Messages : 1390
Mar 24 Mar 2009 12:18
Message Re: Réchauffement : Mais de quoi parle t-on ?
steffani a écrit : 
Merci pour cet exposé Petit sourire
j'y connais pas grand chose à tout ça, j'apprécie la clarté de vos points de vue, Vautour et johnjohn


Mais de rien Steffani, il est important de donner de vrais éléments de contradiction.

On reconnaît que l'on devient vieux, lorsque l'intensité de ses douleurs dépasse celle de ses plaisirs...

Donc, je suis à la recherche d'un maximum de plaisirs :)
Profil
smoggy
Disparu(e)
RANDOM_AVATAR
Mar 24 Mar 2009 13:02
Message Re: Réchauffement : Mais de quoi parle t-on ?
Réchauffement ?...ben oui, la terre se réchauffe, le climat que nous connaissons n’est pas celui qu’ont connus nos parents, encore moins nos grands parents ; on a déjà connu des hivers où nos parapluies n’ont pas vraiment servis et des étés frais et pluvieux…les saisons intermédiaires semblent nous quitter peu à peu…, le monde à changé et les saisons aussi…quand on sera vieux , fera-t-il plus froid ou plus chaud ? Neigera-t-il au Sahara ? Le pôle nord connaitra-t-il la canicule ? aurons nous de l’eau dans nos robinets ? saurons nous protéger nos corps des rayons nocifs du soleil ??

Tant de questions sans réponse, chacun y allant de son interprétation et de son scénario…sachant que la cause de tout cela , c’est bien l’homme et son utilisation abusive de produits chimiques ; le changement du climat est dû à l’augmentation de la température, un phénomène qui atteint depuis des décennies les océans et l’atmosphère, une émission de gaz à effet de serre qui conduira inévitablement ( bien que graduellement) à l’extinction de la vie sur terre.

Comment ? notre utilisation des aérosols, de puissants réfrigérants, de la mise en veille des téléviseurs…cela et bien d’autres activités mènent au dégagement du gaz carbonique ‘’CO2’’, du méthane ‘’CH4’’ , du dioxyde d’Azote ‘’NO2’’, des compositions chimiques qui trouent la couche d’Ozone, qui nous protège des plus dangereux rayons du soleil ‘’les infrarouges’’, ce qui entraine une augmentation de la température, une élévation qui aussi minime qu’elle soit a des effets tels que : sécheresses, pluies torrentiels, élévation du niveau des océans, inondations, canicules et cyclones violents… , cela en fonction de la région et de ses caractéristiques météorologiques…

Pour les années à venir , le réchauffement pourra aller jusqu’à prés de 3,4°c, une augmentation qui agira de manière néfaste sur la faune, la flore et l’Homme, plusieurs espèces disparaitront, certaines végétations ne repousseront plus et l’Homme subira de nouvelles maladies dont les plus probables sont les infections et lésions de la peau ; les sécheresses et les inondations détruiront les ressources agricoles et décimeront le bétail, la famine sera plus dure que ce qui a été observé au Sahel et un exode massif de populations sera observé…

Un constat alarmant c’est vrai mais bien réel , cela en mettant de côté toutes les implications des systèmes politiques qui nous régissent…
Débateur
Débateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Age : 59
  • Messages : 1390
Mar 24 Mar 2009 14:18
Message Re: Réchauffement : Mais de quoi parle t-on ?
Ton constat est ma foi fort surprenant au vu des éléments que j'ai fourni.

Dire que l'homme est complétement responsable de tous les maux de la terre, ce serait dire aussi que le volcanisme, les séismes sont dus exclusivement à l'homme, que le rayonnement et le manque ou le trop plein de taches solaires sont dus aussi à l'activité humaine, c'est donc faire fi des lois universelles de l'univers, de la nauture elle-même.

Et comme je l'ai précédemment dit, "La nature a horreur du vide" et ce n'est pas parce que l'humanité disparaîtra un jour que la vie ne continuera pas. Nous ne sommes pas immuables et encore moins indispensables à la vie.

J'ai toujours été en adéquation avec le fait que l'activité humaine a engendré de terrifiantes pollutions et que les effets pervers des aérosols ont bel et bien provoqué quelques trouées dans la couche d'ozone, mais que celle-ci est pratiquement guérie et celà en beaucoup moins de temps que prévu par les scientifiques.

Et la question : Saurons nous nous protéger des rayons nocifs du soleil, me met en mémoire un débat assez ahurisssant que j'ai eu avec un illuminé du grand feu solaire qui allait tous nous engloutir avant la fin du XXI éme siécle. Illuminé que j'ai remis en place en lui indiquant que les atches solaires avaient beaucoup diminué ces six derniéres années et que allions plutôt vers des périodes dites froides, ce qui est le cas depuis trois années.

Dire que le réchauffement sera de 3,4 degré est une extrapolation impossible à savoir puique les bases de travail nous sont encore inconnues et que les modéles utilisés ne sont plus valables aujourd'hui, tant nous avons oublié certains facteurs de travail comme la dendrochronologie, l'étude des glaces en carottage et ainsi de suite. Pour exemple, le réchauffement global depuis 1880 n'est que de 0,8 degré et que 0,4 degré ont été obtenus entre 1880 et 1910 qui fut une année pluviométrique exceptionnelle sur l'europe.

Quand à l'élévation des océans, cette observation m'amuse beaucoup et 0,3 mm depuis 1890 celà me paraît bien peu pour en faire 6 métres.

Il serait bien plus probbale que la fonte des glaces de l'artique provoque uen descente du gulf stream et donc une reglaciation plutôt qu'une augmenation du niveau des océans, mais bon quand les idées sont trop arrêtées et que l'on évite de regarder ailleurs, celà a le don de provoquer chez moi quelques urticariantes party's...

Mais bon, je joue le jeu et suis prêt à débattre sur ce sujet qui est trés à controverse, surtout que je suis dans le camp de ceux qui disent qu'il y-a bel et bien réchauffement, mais qu'il n'est pas implicitement du qu'à l'homme. L'homme n'étant qu'une infime partie du tout.... C'est à dire pas grand chose !!

On reconnaît que l'on devient vieux, lorsque l'intensité de ses douleurs dépasse celle de ses plaisirs...

Donc, je suis à la recherche d'un maximum de plaisirs :)

Dernière édition par vautour le Mar 24 Mar 2009 14:51, édité 1 fois.

Profil
Modératrice
RANDOM_AVATAR
  • Genre : Fille
  • Messages : 8829
Mar 24 Mar 2009 14:45
Message Re: Réchauffement : Mais de quoi parle t-on ?
Entéka, aucun signe de réchauffement ici....il faisait -16 hier, heureux d'un printemps.. Diable

Il faut être perdu, il faut avoir perdu le monde, pour se trouver soi-même. (Henry David Thoreau)
Profil
cron