Hello!

Inspiré(e) de prendre part à la discussion ? Ou de poser une question ou demander de l’aide ?

Alors bienvenues dans les grands sujets des forums de La Bulle : m’inscrire.

Cette partie du forum n’est pas compatible avec les bloqueurs publicitaires

Félicitations à vous, de préférer les accès payants plutôt que la gratuité par la publicité, c’est honnorable et cohérent de votre part. Malheureusement, l’accès payant par micropaiement (qui serait d’environ 1 cent pour 20 pages consultées) n’est pour l’instant pas encore mis en place, et l’accès gratuit sans publicité, est réservé aux membres actif(ve)s du forum. En attendant, si vous souhaitez poursuivre votre visite chez nous, vous pouvez ajouter le site à votre liste blanche, ou encore mieux, désactiver le bloqueur partout. Pour ajouter le site à votre liste blanche, pour Firefox (similaire pour les autres navigateurs), rendez‑vous en bas à gauche de la fenêtre de votre navigateur, et cliquez sur le menu comme dans l’exemple de l’image ci‑dessous, puis rechargez la page, en appuyant sur F5.

Et si après y'avait vraiment rien ?
Auteur Message
Premier Consul
Premier Consul
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Age : 41
  • Localisation : Dans le bois de Paris
  • Messages : 6168
Lun 16 Fév 2009 16:17
Message Et si après y'avait vraiment rien ?
Et si après y'avait vraiment rien?
Si nos délires métaphysiques étaient relayés au rang de superstition préhistorique..
Quel sens aurait nos vies sur Terre, une fois que l'on aura prouvé que seul le néant succède à la vie...

Internet est une drogue dure , habité par des entités maléfiques...
Sachez vous en protéger , et prenez cet outil pour un outil et rien de plus...
Profil
Modératrice
RANDOM_AVATAR
  • Genre : Fille
  • Messages : 8829
Lun 16 Fév 2009 16:28
Message Re: Et si après y'avait vraiment rien???
Moi je crois qu'il n'y a rien et qu'on a si peur du rien que l'homme a inventé la religion. MOn sens à la vie, c'est la vie elle-même, ici, maintenant.

Il faut être perdu, il faut avoir perdu le monde, pour se trouver soi-même. (Henry David Thoreau)
Profil
Consul Honoraire
Consul Honoraire
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Age : 38
  • Localisation : Strasbourg
  • Messages : 4219
Lun 16 Fév 2009 16:33
Message Re: Et si après y'avait vraiment rien???
tu réponds toi-même à la question, en sommes.
S'il n'y avait rien, on se sentirai inutile. Or, cela n'est pas possible.
donc, quoi qu'il en soi, il y a quelque chose.

Ce qui est amusant à noter, effectivement, c'est tout ce qu'on a pu trouver comme "choses qu'il pourrait y avoir".

si on ne croit à rien, on ne peut pas avancer. Et on veut toujours avancer, y croire, même si c'est, va savoir Clin d’œil , pour aller nulle part en fait.

Le plus drôle, c'est que si effectivement il n'y a "rien" (ce qui est tout-à-fait possible), en quoi est-ce mauvais? On ne pourra pas s'en rendre compte de toute manière alors... peur de l'inconnu, donc?


Mais la bonne nouvelle ( Hihihi! ) c'est que le fait de croire à quelque chose nous permet de vivre plus ou moins ensemble. en effet, c'est comme feu mon topic sur "et si une comète détruit le monde dans 4 jours, et que nous sommes au courant?".

Hystérie collective, viol, racket, meurtre, et Cie... sain d'esprit que nous sommes tous... Yeux au ciel avec le sourire


J'ai ma propre conception de l'après (rien à voir avec une quelconque religion d'ailleurs, tant qu'à faire je "m'invente" ma propre après-mort, et cela me permet de vivre mieux oui. Même si, comme dit, s'il n'y a rien ce n'est pas plus grave, vu que je ne serais donc logiquement pas là pour m'en rendre compte Clin d’œil

donc... always smile Petit sourire

HTLLTD

Du sollst niemals vergessen, danke zu sagen.
Profil
Modératrice
RANDOM_AVATAR
  • Genre : Fille
  • Messages : 8829
Lun 16 Fév 2009 16:37
Message Re: Et si après y'avait vraiment rien???
nOn, je ne crois à rien, et j'avance très bien, au contraire, mes idées sont claires et le "rien" n'a ....rien de mauvais ou de flippant. Les Hommes aiment à penser qu,il y a autre chose,ça les rassure, ils aiment à penser que ce sont des Dieux en devenir, mais non....

Il faut être perdu, il faut avoir perdu le monde, pour se trouver soi-même. (Henry David Thoreau)
Profil
Modératrice
RANDOM_AVATAR
  • Genre : Fille
  • Messages : 8829
Lun 16 Fév 2009 16:39
Message Re: Et si après y'avait vraiment rien???
Mais, chacun ses croyances hein?

Il faut être perdu, il faut avoir perdu le monde, pour se trouver soi-même. (Henry David Thoreau)
Profil
Consul Honoraire
Consul Honoraire
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Age : 38
  • Localisation : Strasbourg
  • Messages : 4219
Lun 16 Fév 2009 16:40
Message Re: Et si après y'avait vraiment rien???
Lucy Van Pelt a écrit : 
nOn, je ne crois à rien, et j'avance très bien, au contraire, mes idées sont claires et le "rien" n'a ....rien de mauvais ou de flippant. Les Hommes aiment à penser qu,il y a autre chose,ça les rassure, ils aiment à penser que ce sont des Dieux en devenir, mais non....


Oui, Lucy, en me relisant, il est vrai que mon début de paragraphe prête à confusion, et j'avoue que je m'attendais à ta réponse.

ce que je voulais dire en fait, c'est qu'on croit tous en quelque chose.
toi, par exemple, tu crois à la vie tout court. tu veux le bien de tes enfants, etc... même s'il n'y a rien après.
Donc, même si "rien" est la fatalité, cela ne t'empêche pas de croire en au moins une chose: l'amour que tu portes à certaines choses.
Chacun son truc, no soucy. Clin d’œil

HTLLTD

Du sollst niemals vergessen, danke zu sagen.
Profil
Modératrice
RANDOM_AVATAR
  • Genre : Fille
  • Messages : 8829
Lun 16 Fév 2009 16:44
Message Re: Et si après y'avait vraiment rien???
krokiller a écrit : 
Lucy Van Pelt a écrit : 
nOn, je ne crois à rien, et j'avance très bien, au contraire, mes idées sont claires et le "rien" n'a ....rien de mauvais ou de flippant. Les Hommes aiment à penser qu,il y a autre chose,ça les rassure, ils aiment à penser que ce sont des Dieux en devenir, mais non....


Oui, Lucy, en me relisant, il est vrai que mon début de paragraphe prête à confusion, et j'avoue que je m'attendais à ta réponse.

ce que je voulais dire en fait, c'est qu'on croit tous en quelque chose.
toi, par exemple, tu crois à la vie tout court. tu veux le bien de tes enfants, etc... même s'il n'y a rien après.
Donc, même si "rien" est la fatalité, cela ne t'empêche pas de croire en au moins une chose: l'amour que tu portes à certaines choses.
Chacun son truc, no soucy. Clin d’œil



Là-dessus on est d'accord, comme je dis souvent, j'ai une foi horizontale, vers les Hommes plutôt que verticale, vers les Dieux. Je crois à l'amour, en mes amis-es, à la vie même, et j'en profite, bien.... Petit sourire Petit sourire Petit sourire

Il faut être perdu, il faut avoir perdu le monde, pour se trouver soi-même. (Henry David Thoreau)
Profil
Bavard impénitent
Bavard impénitent
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Fille
  • Age : 48
  • Messages : 762
Lun 16 Fév 2009 16:45
Message Re: Et si après y'avait vraiment rien???
Si après il n'y rien alors il suffit d'être là maintenant et c'est déjà pas mal. Accéder au plaisir d'y être. Faire du mieux qu'on peut. Penser à ceux qui viennent après nous et ne pas tout casser juste par aigreur, juste parce qu'on s'en va.
Carpe diem

La joie authentique est le but de l'âme : c'est la joie que procure les choses belles - Philosophie hédoniste
Profil
Consul Honoraire
Consul Honoraire
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Age : 38
  • Localisation : Strasbourg
  • Messages : 4219
Lun 16 Fév 2009 16:48
Message Re: Et si après y'avait vraiment rien???
Lucy Van Pelt a écrit : 
krokiller a écrit : 
Lucy Van Pelt a écrit : 
nOn, je ne crois à rien, et j'avance très bien, au contraire, mes idées sont claires et le "rien" n'a ....rien de mauvais ou de flippant. Les Hommes aiment à penser qu,il y a autre chose,ça les rassure, ils aiment à penser que ce sont des Dieux en devenir, mais non....


Oui, Lucy, en me relisant, il est vrai que mon début de paragraphe prête à confusion, et j'avoue que je m'attendais à ta réponse.

ce que je voulais dire en fait, c'est qu'on croit tous en quelque chose.
toi, par exemple, tu crois à la vie tout court. tu veux le bien de tes enfants, etc... même s'il n'y a rien après.
Donc, même si "rien" est la fatalité, cela ne t'empêche pas de croire en au moins une chose: l'amour que tu portes à certaines choses.
Chacun son truc, no soucy. Clin d’œil



Là-dessus on est d'accord, comme je dis souvent, j'ai une foi horizontale, vers les Hommes plutôt que verticale, vers les Dieux. Je crois à l'amour, en mes amis-es, à la vie même, et j'en profite, bien.... Petit sourire Petit sourire Petit sourire


Et tu as bien raison.
Même si objectivement, il n'y a pas lieu d'avoir raison ou tort. Je suis partisan de ton point de vue aussi, mais croire en dieu n'est pas mauvais "en soi". Le seul hic, c'est que cela amène -souvent- une trop haute estime de soi par la suite, ces histoires de dieux. Mais pas toujours. certains restent centrés sur l'idée même d'une religion, mais malheureusement pas tous.

Perso, en simplifiant "à mort" ( Hihihi! ), je crois juste à cette petite phrase toute banale qui dit que tant que quelqu'un pense à vous, vous existez encore.
Clin d’œil

HTLLTD

Du sollst niemals vergessen, danke zu sagen.
Profil
Modératrice
RANDOM_AVATAR
  • Genre : Fille
  • Messages : 8829
Lun 16 Fév 2009 17:00
Message Re: Et si après y'avait vraiment rien???
Non, croire à Dieu n'est pas mal, et je respecte les croyants et les croyances. Un de mes bons amis est un chrétien convaincu, nous avons de b0nnes discussions et c'est correct, moi, je n'essaie de convaincre personne non plus de ma non-croyance!


Always smile Kro!

Petit sourire

Il faut être perdu, il faut avoir perdu le monde, pour se trouver soi-même. (Henry David Thoreau)
Profil