Hello!

Inspiré(e) de prendre part à la discussion ? Ou de poser une question ou demander de l’aide ?

Alors bienvenues dans les grands sujets des forums de La Bulle : m’inscrire.

Cette partie du forum n’est pas compatible avec les bloqueurs publicitaires

Félicitations à vous, de préférer les accès payants plutôt que la gratuité par la publicité, c’est honnorable et cohérent de votre part. Malheureusement, l’accès payant par micropaiement (qui serait d’environ 1 cent pour 20 pages consultées) n’est pour l’instant pas encore mis en place, et l’accès gratuit sans publicité, est réservé aux membres actif(ve)s du forum. En attendant, si vous souhaitez poursuivre votre visite chez nous, vous pouvez ajouter le site à votre liste blanche, ou encore mieux, désactiver le bloqueur partout. Pour ajouter le site à votre liste blanche, pour Firefox (similaire pour les autres navigateurs), rendez‑vous en bas à gauche de la fenêtre de votre navigateur, et cliquez sur le menu comme dans l’exemple de l’image ci‑dessous, puis rechargez la page, en appuyant sur F5.

Jardinage : supports de culture et cultures
Auteur Message
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 18786
Dim 16 Fév 2020 12:13
Message Re: Jardinage : supports de culture et cultures
La dénitrification est favorisée par les pH acides et les milieux anaérobies. Les bactéries responsables de la dénitrification, sont anaérobies ou alors des bactéries qui préfèrent respirer l’oxygène plutôt que l’azote quand elles ont de l’oxygène à leur disposition (quel cas vraiment entre les deux ?).

Entre le moment d’un un apport organique et le moment où de l’azote minéralisé est disponible pour les plantes, il y a une période de blocage de l’azote, une période pendant laquelle l’azote disponible diminue, parce que l’azote minéralisé est aussitôt monopolisé par les bactéries et donc indisponible pour les végétaux. L’expression organisation de l’azote, est synonyme de immobilisation de l’azote. Le phénomène est d’autant plus important que l’activité biologique du sol est importante. Si le ratio C/N est inférieur à 30, il y a plus de minéralisation que d’immobilisation ; si le ratio C/N est supérieur à 30, il y a plus d’immobilisation que de minéralisation. Donc, s’il y a trop de carbone assimilable par les bactéries, par rapport à l’azote, l’activité organique est trop importante pour l’azote disponible, il y a concurrence avec les plantes, l’azote est immobilisé ; c’est le cas avec le compostage du brun (par opposition au vert).

L’immobilisation, n’est pas une perte d’azote dans l’environnement, comme le sont la dénitrification, la lixiviation et le lessivage.

La lixiviation n’est pas un synonyme du lessivage. La lixiviation, c’est l’entrainement d’éléments dissous dans l’eau, le lessivage, c’est l’entrainement de particules par l’eau (des particules auxquelles de l’azote peut être fixé).

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 18786
Dim 16 Fév 2020 12:57
Message Re: Jardinage : supports de culture et cultures
Je me trompe où les semences de haricots rouges ne sont pas courantes ?

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 18786
Dim 16 Fév 2020 20:11
Message Re: Jardinage : supports de culture et cultures
Pour profiter d’une pluie abondante prévue, un semis avancé de deux jours.

Il avait été prévu de semer l’avoine une semaine plus tôt que l’année dernière, pour tester le gain de rendement en grain que peu apporter un semis précoce. Le semis était donc prévu le 18 Février. Mais une bonne pluie étant prévu demain 17 Février, il était plus intéressant d’avancer ce semis et de le faire aujourd’hui : pour que le semis profite de cette pluie abondante et parce que faire le semis après une telle pluie, aurait été bien plus laborieux.

Si les prévisions sont fiables, il tombera cette nuit et demain, au total, entre 11 et 12 litres d’eau au m², soit l’équivalent d’un bon arrosoir plein.

L’année dernière, une moitié avait été semée en ligne espacées d’une quinzaine de centimètres et l’autre moitié avait été semée à la volée. Comme ça ne faisait pas de différence pour la quantité de grain récolté et que le semis en ligne à la main est laborieux en plus de compacter la terre, cette année, tout a été semé à la volée.

105 m² environ, ont été semés à 495 grains/m² (*).

L’année dernière, l’enfouissement avait été fait à la serfouette et au râteau, cette année, il a été fait au rouleau émietteur. L’enfouissement est visiblement meilleure et plus régulier, et je crois que la profondeur conviendra, ne sera pas trop importante. Ça reste laborieux, parce qu’un rouleau brise‑motte est bien bien petit pour ça, mais c’est déjà un mieux.

Je crains que le semis à la volé n’ait été trop irrégulier, un peu à cause du vent mais pas que, mais j’espère un peu aussi que la méthode d’enfouissement aura participé à en disperser un peu.

L’année dernière, le semis avait été fait sur un sol « labouré » (guillemets, car à la fourche‑bêche) deux semaines avant. Cette année, le semis a été fait sur un sol « labouré » en Novembre de l’année précédente. C’est très nettement meilleur ainsi, la terre est nettement moins sèche, même pas du tout, tout juste ressuyée.

Le semis n’a pas été appuyé, parce que je n’ai rien pour le faire, même pas quelque chose qui pourrait avoir cet usage détourné. Mais La bonne pluie qui tombera dès cette nuit, devrait presser légèrement la surface émiettée.

À fin de test, deux bandes de fabacées ont été semées en plus sur la même surface. Une bande de pois de 6 m × 35 cm à 90 grains/m² et une bande de pois‑chiche de 7 m 40 × 35 cm à 60 grains/m² ; pas plus, comme je ne sais pas comment ça va se passer. Ces deux bandes, à 70 cm l’une de l’autre, ont été semées et enfouies avant l’avoine, l’avoine a ensuite été semée et enfouie comme si de rien n’était sur toute la surface en incluant la surface de ces deux bandes.

Cette année, l’avoine aura la concurrence de pousses de barbarée dont la présence est quand‑même modérée, et de quelques pousses de chardon. Elle devrait s’en sortir, la barbarée ne montant pas haut, et elle se défend bien contre les chardons, même s’ils montent plus haut et ils sont en plus peu nombreux. Le cours de l’année jusqu’à Juillet, en dira plus.


(*) 450 grains/m² pour l’avoine nue, auxquels j’ai ajouté 10 %, ce qui est conseillé pour les semis à la volée. D’après le second test en intérieur, le taux de germination est de 88 %, alors même si cet ajout de 10 % n’est peut‑être vraiment nécessaire, il compensera pour le taux de germination.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 18786
Dim 16 Fév 2020 20:14
Message Re: Jardinage : supports de culture et cultures
À partir de cette année, l’évolution des cultures sera suivie en notant les moyennes de température journalières, pour suivre l’évolution au fil des degrés‑jours au lieu de suivre l’évolution au fil des jours.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 18786
Lun 17 Fév 2020 10:55
Message Re: Jardinage : supports de culture et cultures
En enfouissant les grains d’avoine, j’ai remarqué un coin nettement plus meuble et moins collant que le reste. Ce coin, est environ autour d’un érable, ni petit ni très grand. Il faudrait vérifier si la feuille d’érable convient aussi pour ameublir un sol, pour faire un humus stable.

Dans ce petit coin, la terre est noire, ce qui doit trahir explicitement une bonne quantité de carbone. Ce sera une occasion de voir si cette richesse en carbone est corrélée à une carence en azote.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 18786
Lun 17 Fév 2020 11:01
Message Re: Jardinage : supports de culture et cultures
En émiettant la surface de maraîchage de cette année, en Janvier, j’ai remarqué que des pousses d’avoine avaient passé l’hiver sans trop de dommages apparent. Dans une jardinière où j’avais laissé quelques grains d’avoine en début d’année dernière, l’avoine avait poussé et s’était resemé toute seule dans cette jardinière. Cette seconde génération d’avoine a laissé trois pieds qui ont passé l’hiver aussi, avec seulement quelques dommages sur la moité des feuilles côté pointe, mais même pas partout.

L’avoine de printemps semble avoir un minimum de capacité à supporter l’hiver, s’il n’est pas trop rude. De Novembre 2019 à la première moitié de Février 2020, les températures minimales sont fréquemment descendues dans la fourchette de -3 à -5 ℃.

Cette année, je ferai une tentative de semis de cette avoine (*), en culture d’hiver. Dans le cas d’une telle technique, au cas où l’hiver serait trop froid, il resterait possible de resemer sur la même surface, en culture de printemps, le premier semis agissant comme un faux‑semis. Mais il faudra faire d’abord un test sur une petite surface séparée, pour voir si un semis en culture d’hiver, change beaucoup la date de maturité, ce qui est important si les deux se trouvaient mélangées sur une même surface.

La date de la tentative de semis en culture d’hiver, sera en fonction du nombre de degrés‑jours observés pour atteindre le stade adéquate du tallage, tel qu’il le sera observé sur l’avoine semée hier. Puis en se basant sur les températures typiques de l’automne et de l’hiver, une date de semis sera estimée, de manière à ce que le bon stade du tallage arrivera assez probablement environ quand les températures descendent à zéro ou un peu en dessous.

Un prochain message résumera ce qu’est le tallage et l’importance qu’il y a à l’observer.


(*) Avoine nue de printemps de variété Lennon.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 18786
Lun 17 Fév 2020 23:05
Message Re: Jardinage : supports de culture et cultures
Je me demande si une terre trop compacte pour permettre un bon développement des racines, ne pourrait pas donner à tord l’illusion d’un manque d’azote.

Les deux sont même peut être facilement liés, comme une terre compacte est peu oxygénée et que le cycle de l’azote dans le sol, nécessite de l’oxygène.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 18786
Mar 18 Fév 2020 23:41
Message Re: Jardinage : supports de culture et cultures
J’avais oublié de le dire explicitement.

Pour avoir le nombre de litres d’eau au m² d’après les prévisions de pluie, c’est simple, il n’y a rien à calculer, c’est le nombre de millimètres de précipitation prévue : comme un litre = 10 cm × 10 cm × 10 cm, on a 1 mm × 1 m² = 1 l. Si les prévisions pour une journée disent qu’il tombera 5 mm de pluie, ça peut se lire comme « il tombera 5 litres de pluie au m² ».

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 18786
Mer 19 Fév 2020 00:00
Message Re: Jardinage : supports de culture et cultures
Le blocage de l’azote, est aussi connue sous le nom de « faim d’azote », quoique cette seconde expression est plus le nom donné à la conséquence de ce blocage.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 18786
Ven 21 Fév 2020 16:26
Message Re: Jardinage : supports de culture et cultures
Je n’avais jamais fait de commande de graines en ligne, j’étais toujours allé les chercher en magasin. Mon impression est dans l’ensemble nettement bonne, avec une agréable surprise, malgré deux petits couacs indépendants des semenciers.

Chez Graines Baumaux, la commande a été passée le 11 Février en soirée, et reçue aujourd’hui 21 Février.

Chez Essem’Bio, la commande a été passée le 13 Février en soirée, et reçue le 19 Février.

Les délais sont plus rapides que ne l’imaginais.

L’agréable surprise, a été dans la livraison de Graines Baumaux, qui contenait trois petits cadeaux offerts : un sachet de graines de giroflée (une fleur dont on peut récolter les graines, les clous de girofle), un sachet de graines de tétragone, une plante qui ressemble beaucoup aux arroches et chénopodes (alias épinards sauvages) alors que pas de la même famille, et un sachet de trois bulbes de lys orangé. Je précise que j’avais quand‑même commandé beaucoup d’articles chez eux, trente‑trois en tout, contre cinq chez Essem’Bio.


Les deux seuls couacs, dont je peux tirer deux conseils, sont un article soufflé sous le nez et des incohérences chez un livreur.

Chez Essem’Bio, j’avais opté pour la variété de céleri rave, Ortho, mais l’avais seulement mise dans le panier, en tardant à valider la commande pour diverses raisons. Un soir où je retourne sur ce panier, j’ai une notification m’informant que cet article est épuisé. Je l’ai remplacé par la variété Mars. Le conseil est de ne pas trop tarder à valider une commande, parce que contrairement à un rayon en magasin, on a pas de vue sur le stock disponible ; l’erreur à ne pas faire est de supposer que le stock est illimité.

Chez Graines Baumaux, le livreur, GLS, une société indépendante de Graines Baumaux, qui annonçait une livraison à domicile, a un peu cafouillé en cumulant trois incohérences que je ne détail pas. Disons que j’ai dut attendre avant de pouvoir modifier la modalité de livraison et choisir une livraison en point relais. Le conseil est de toujours préférer les livraisons en points relais quand c’est possible, et ce n’est pas spécifique à ce type de commande, les livraisons à domicile se terminant très souvent en cafouillage(s). Seulement, cette option n’est pas toujours disponible au moment de passer la commande, il faut parfois la modifier après, et même devoir attendre un ou deux jours avant de pouvoir le faire.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
cron