Hello!

Inspiré(e) de prendre part à la discussion ? Ou de poser une question ou demander de l’aide ?

Alors bienvenues dans les grands sujets des forums de La Bulle : m’inscrire.

Cette partie du forum n’est pas compatible avec les bloqueurs publicitaires

Félicitations à vous, de préférer les accès payants plutôt que la gratuité par la publicité, c’est honnorable et cohérent de votre part. Malheureusement, l’accès payant par micropaiement (qui serait d’environ 1 cent pour 20 pages consultées) n’est pour l’instant pas encore mis en place, et l’accès gratuit sans publicité, est réservé aux membres actif(ve)s du forum. En attendant, si vous souhaitez poursuivre votre visite chez nous, vous pouvez ajouter le site à votre liste blanche, ou encore mieux, désactiver le bloqueur partout. Pour ajouter le site à votre liste blanche, pour Firefox (similaire pour les autres navigateurs), rendez‑vous en bas à gauche de la fenêtre de votre navigateur, et cliquez sur le menu comme dans l’exemple de l’image ci‑dessous, puis rechargez la page, en appuyant sur F5.

Le totalitarisme de l’extrême‑gauche
Auteur Message
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 15974
Lun 23 Jan 2012 02:07
Message Le totalitarisme de l’extrême‑gauche
-- edit --
Titre changé de « Bayrou vs Mélenchon (programmes présidentiels 2012) » en « Le totalitarisme de Mélenchon (programmes présidentiels 2012) ».
-- fin edit --

Remarque : le titre dit « Bayrou vs Mélenchon », par ordre alphabétique.

Ce topic est ouvert suite à une invitation qui va être faire à quelqu’un, pour venir s’y exprimer.

Il ne contient rien pour l’instant, mais voici en gros les grandes lignes de ce qu’il contiendra si cette personne répond à l’invitation : une discussion comparant les programmes de Bayrou et Mélenchon. Autant que possible, la discussion sera menée avec rigueur et on devrait y voir des bilans comptables et stratégiques. La question de l’équité de, tout à la fois, la TVA et les impôts, tels qu’ils apparaissent dans les programmes de chacun de ces deux candidats, vont probablement être au centre de la discussion, au moins dans un premier temps.

Les personnes soutenant Bayrou, pourront utiliser cette discussion pour suggérer à Bayrou des améliorations de son programme.

Les personnes soutenant Mélenchon, pourront utiliser cette discussion pour suggérer à Mélenchon des améliorations de son programme.

Si la personne invitée ne répond pas, il n’est pas interdit que d’autres personnes prennent sa place. Sinon, je rapatrierai éventuellement les éléments d’une discussion commencé ailleurs, ici, pour la poursuivre ici.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 15974
Mer 7 Mar 2012 20:25
Message Re: Le totalitarisme de l’extrême‑gauche
La personne invitée n’a jamais répondu.

Ça intéresse des gens qu’on fasse une comparaison ou pas ?

Éventuellement des lecteurs anonymes de passage qui veulent s’inscrire pour en parler ?

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 15974
Ven 9 Mar 2012 11:56
Message Re: Le totalitarisme de l’extrême‑gauche
Une chose pas claire du tout avec Mélenchon, est qu’il promet qu’avec lui le rétablissement du service militaire obligatoire est une option, et qu’il l’étendrait aux femmes, espérant peut‑être que ça ferait passer la chose pour moins suspecte.

Je l’ai trouvé également un peu trop fasciné par le Bouton Nucléaire.

Il veut nous re‑créer l’ex‑URSS en france ?

Mon sixième sens me dit également qu’il est machiste, au ton et à l’air avec lequel il a répondu « si vous voulez voir à quel genre d’homme vous avez à faire… » en réponse à une question d’une journaliste. Il m’a d’ailleurs semblé à cet instant, déceler un très bref sursaut de surprise (pas une bonne surprise) de la part de la journaliste.

Je parle ici de son intervention sur iTélé, le 7 Mars, de 19h à 20h environ. Si vous ne l’avez pas vu, essayer d’en trouver une rediffusion, pour vous faire une idée.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 15974
Sam 17 Mar 2012 20:39
Message Re: Le totalitarisme de l’extrême‑gauche
La personne invitée à défendre Mélenchon n’est jamais venue, désolé alors s’il n’y a que des arguments anti‑Mélenchon.

Hibou a écrit : 
Une chose pas claire du tout avec Mélenchon, est qu’il promet qu’avec lui le rétablissement du service militaire obligatoire est une option, et qu’il l’étendrait aux femmes, espérant peut‑être que ça ferait passer la chose pour moins suspecte.

Je l’ai trouvé également un peu trop fasciné par le Bouton Nucléaire.

Il veut nous re‑créer l’ex‑URSS en france ?

Voilà, j’ai retrouvé une version en ligne de ce que j’avais vu sur iTélé, pour que vous puissiez vous faire une idée vous‑même.

Quelqu’un a déjà fait les retranscriptions écrite ici : JL. Mélenchon sur ITV "Expliquez-vous"7.3.12 (blogdejocelyne.canalblog.com)

C’est au tout début, ça commence à 2:29.



Ça ne sent pas le monde de paix avec lui.

Un individu saint d’esprit aurait répondu quelque chose comme « j’assumerais toutes les responsabilités incombant au chef de l’état, et j’espère ne jamais avoir à m’en servir ». Une personne recommandable aurait même ajouté « il n’a jamais servi, gageons qu’il ne servira jamais », et en 5 seconde s’était bouclé.

Mais non, lui, semble s’être délecté de cette question et en a même rajouté.

Il me fait flipper, pire que Sarkozy, même niveau que Le Pen.

Je poste d’autre chose sur Mélenchon plus tard.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 15974
Mer 28 Mar 2012 11:19
Message Re: Le totalitarisme de l’extrême‑gauche
Une question que je me pose depuis un bout de temps, et que je n’avais pas encore pensé à poser.

Mélenchon dit : « au dessus de 30,000€/mois, je prends tout ».
Les revenus de Hollande sont de : 30,400€/mois, soit presque 30,000 tout juste.

Coïncidence ? Ou n’aurait‑il pas arrangé son chiffre pour le p’tit copain ? Ça se pourrait bien, parce que son chiffre sort d’un chapeau magique (*) et n’a jamais été démontré être le bon et le juste, et ça l’aurait mis mal d’appeler à voter pour quelqu’un (**) qui gagne plus que le revenu mensuel au delà duquel il dit qu’il faut tout prendre.

(*) Si Hollande gagnait 50,000€/mois, il aurait probablement dit « au dessus de 50,000€/mois, je prends tout ».

(**) Il sait qu’il n’a aucune chance de sortir, vu le taux de rejet qu’il inspire chez les gens qui ne voteront pas pour lui, un taux de rejet comparable à celui de Sarkozy ou Le Pen, donc il sera obligé d’appeler à voter pour quelqu’un au second tour.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 15974
Mer 28 Mar 2012 22:56
Message Re: Le totalitarisme de l’extrême‑gauche
Un article qui résume assez bien ce que je trouve illusoire chez Mélenchon.

Pourquoi je ne voterai pas Mélenchon ! (blog.vaches-a-la-une.fr)

Le lien a écrit : 
Mélenchon joue sur sa capacité indéniable à provoquer l’émotion par ses légitimes indignations. Mais le problème c’est qu’au-delà l’indignation, il n’y a qu’illusions.

Le projet du Front de Gauche est parfaitement utopiste (utopie = « Conception politique ou sociale purement idéale, qui ne prend pas la réalité en considération. Projet irréalisable ») ce qui en soi ne serait pas critiquable s’il était présenté comme tel. Mais c’est justement parce que Mélenchon se présente comme une véritable alternative de gouvernement que ce projet est contestable voire trompeur.

La radicalité utopiste du Front de Gauche n’est qu’un aveu d’impuissance, c’est proposer une réponse simpliste à une réalité complexe. Dans le contexte d’une élection présidentielle, il est évidemment bien plus confortable et bien plus facile de ne faire que condamner que de proposer des solutions réalistes pour faire avancer notre société. C’est d’autant plus facile que l’on dénigre implicitement ses concurrents en se présentant comme l’unique représentant des faibles et des déshérités.


Dans les commentaires de ce billet, une petite phrase :
Un commentaire du billet a écrit : 
C'est sur que sa culture est plutôt un facteur aggravant, il n'a même pas l'excuse de ne pas savoir !

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 15974
Mer 28 Mar 2012 23:16
Message Re: Le totalitarisme de l’extrême‑gauche
Sur le totalitarisme de Mélenchon

Jean-Luc Mélenchon : le candidat français du totalitarisme (dtom.fr)
Le chapeau de l’article a écrit : 
Jean-Luc Mélenchon, invité fréquent des médias, a un programme qui renvoie aux heures les plus sombres du totalitarisme : la Terreur de 1793 ou le stalinisme. Mais apparemment personne ne s’en émeut ! En rappelant quelques phrases et quelques mesures clés du totalitaire de service, Nicolas Lecaussin, directeur du développement de l’IREF, clame son indignation.

La suite dans le lien ci‑dessus.

Une autre citation de l’article :
Citation : 
Il est invité par tous les médias. Il est d’ailleurs omniprésent même s’il ne cesse d’insulter les journalistes. Mais personne n’ose le contredire.

Ce qui fait penser aux deux Le Pen, excepté que les journalistes n’ont jamais eu à avoir peur de contredire Le Pen.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 15974
Mer 28 Mar 2012 23:36
Message Re: Le totalitarisme de l’extrême‑gauche
Pour Mélenchon, pour un pays, être endetté, ce n’est pas grave.

Rapporté par le journal L’Express : Jean-Luc Mélenchon: son programme économique (lexpansion.lexpress.fr).
L’article a écrit : 
La dette publique? Il faut arrêter de la "diaboliser", car elle "n'est pas mauvaise en soi", explique le candidat du Front de gauche.

La dette n’est pas une mauvaise chose en soi qu’il dit… Complétement fada

P.S. Je renome le sujet au passage, puisque jamais personne n’est venu défendre Mélenchon, tous les arguments présents dans ce sujet sont contre, je vais donc changer le titre pour un titre critique.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 15974
Jeu 29 Mar 2012 00:51
Message Re: Le totalitarisme de l’extrême‑gauche
Un article subjectif (pas d’analyse de programme ici, mais l’expression d’un sentiment) qui parle de Mélenchon comme d’un symptôme de l’état de la société française, un symptôme qui annoncerait une explosion prochaine. Il parle aussi des effets néfastes que pourrait avoir le Front de Gauche de Mélenchon, dans l’hypothèse d’un gouvernement PS, qui serait contraint de cohabiter avec un copilote encombrant (des aveux à mi‑mots du PS lui‑même, aux dernières nouvelles).

Pour en finir avec Mélenchon (lexpress.fr). Mars 2012. Christophe Barbier.
Christophe Barbier a écrit : 
Le succès dans les sondages de ce candidat furibard, c'est l'annonce, aussi, des conflits et des tensions qui déchireront à coup sûr la France dès après l'élection présidentielle, au plus tard à l'automne. Mélenchon est, posé au sommet du débat public, ce que la petite soupape chuintante est sur le couvercle de la Cocotte-Minute: son bruit rassure et amuse, mais il peut aussi annoncer l'explosion...

[…] Enfin, il ne mérite aucune indulgence quand il se vautre dans l'invective et dans l'injure.

[…] mais le plus grave est ailleurs: son idéologie, trotsko-marxo-protecto-nationaliste, pourrait bien polluer l'éventuel quinquennat de François Hollande. En effet, si la prime au méchant vaut à Mélenchon de créer la surprise dans les urnes, le nouveau président devra faire avec. Déjà handicapé par un programme imprécis et mal financé, le socialisme de gestion serait alors pris en otage sur sa gauche.


Dans les commentaires de ce billet, un aveux de début de doute de la part d’un partisan de Mélenchon :
Partisan de Mélenchon a écrit : 
Jusqu'au mois dernier encore, j'appréciais JL Mélenchon, et je m'apprêtais à aller l'applaudir en meeting. Hélas, depuis quelques temps, il semble souffrir d'un mal qui a décimé beaucoup de personnes qui se retrouvent sous les projecteurs et les vivas de la foule, sur le tard. L'orgueil. Et cet orgueil le pousse à dire n'importe quoi et à se comporter n'importe comment. À ce titre, son dernier passage dans la matinale d'Europe 1 était pathétique. Il fallait voir l'accueil fait à Elkabbach en se frottant les mains, du genre "on va passer un bon moment de bagarre", entendre les reprises de volée pas malignes durant l'intervention de Canteloup et cette conclusion, reprise trois ou quatre fois à l'adresse des auditeurs pour se moquer des journalistes de la matinale : "ils avaient peur de moi", "ah ah fallait voir comment ils avaient peur de me recevoir"... Non mais ça va pas ? Et son blog ! Les commentaires d'après meeting sur les applaudissements qui lui sont destinés ! Faudrait voir à redescendre un peu sur terre ! Alors, oui, à force de jouer le jeu que les journalistes attendent de lui (loin d'avoir "peur", les gars d'Europe se marraient bien), JL Mélenchon va finir par passer pour un guignol, si ce n'est déjà fait, hélas !


Pour situer le contexte, le site de Arrêt sur Image (lien plus bas), suppose que les mots de Christophe Barbier (première citation), sont duts au refus de Mélenchon de répondre à ses questions lors d’une émission de Thierry Ardisson sur Canal+. J’avais entendu parlé de cette affaire, au cours de laquelle le journaliste s’est plain, que comme Marine Le Pen, Jean‑Luc Mélenchon choisi de ne pas répondre aux gens qui lui pose des questions qui le dérange. Mélenchon avait traité ces deux journalistes de « pourris », pour toute forme de justification du refus de répondre à leurs questions (Christophe Barbier et un de ses confrères), ce qui là encore, avait amené le journaliste à trouver similaire l’attitude de Mélenchon à celle de Le Pen.

Voir : Barbier dézingue mélenchon : représailles ? (arretsurimages.net)

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 15974
Jeu 29 Mar 2012 02:40
Message Re: Le totalitarisme de l’extrême‑gauche
Une image humoristique (qui n’est jamais un argument, et exprime seulement une idée d’une chose) :

Image
Image : pasidupes.blogspot.fr.
« L’ascension des néo‑populismes »

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet