Hello!

Inspiré(e) de prendre part à la discussion ? Ou de poser une question ou demander de l’aide ?

Alors bienvenues dans les grands sujets des forums de La Bulle : m’inscrire.

Cette partie du forum n’est pas compatible avec les bloqueurs publicitaires

Félicitations à vous, de préférer les accès payants plutôt que la gratuité par la publicité, c’est honnorable et cohérent de votre part. Malheureusement, l’accès payant par micropaiement (qui serait d’environ 1 cent pour 20 pages consultées) n’est pour l’instant pas encore mis en place, et l’accès gratuit sans publicité, est réservé aux membres actif(ve)s du forum. En attendant, si vous souhaitez poursuivre votre visite chez nous, vous pouvez ajouter le site à votre liste blanche, ou encore mieux, désactiver le bloqueur partout. Pour ajouter le site à votre liste blanche, pour Firefox (similaire pour les autres navigateurs), rendez‑vous en bas à gauche de la fenêtre de votre navigateur, et cliquez sur le menu comme dans l’exemple de l’image ci‑dessous, puis rechargez la page, en appuyant sur F5.

Revenu de base universel : une orientation des sociétés modernes
Auteur Message
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 17801
Ven 3 Fév 2012 18:18
Message Re: Revenu de base universel : une orientation des sociétés modernes
le FMI est opposé au Revenu Universel, mais vu son rôle destructeur, ce n’est pas une surprise. À travers ce rejet, il signifie même que ce rôle destructeur qu’a le FMI n’est pas accidentel, mais bien intentionnel : ils ont peur que la preuve de l’efficacité du R.I. puisse être faite.

Le lien plus bas a écrit : 
Revenu de base, le FMI n’en veut pas

[…]

Malheureusement, l’idée ne convainc pas tout le monde : « La pression exercée par le Fonds monétaire international (FMI) n’est pas sans effet en Namibie », regrette Herbert Jauch. « Le FMI a présenté des chiffres erronés sur le coût du BIG. Il prend, par exemple, en compte les plus de 60 ans, alors qu’ils ne sont pas concernés par le BIG. Il craint que la Namibie démontre que le BIG fonctionne. Ce système deviendrait alors très intéressant pour des pays comme le Brésil et l’Inde. »

Source : Revenu garanti pour tous : quand la réalité devance l’utopie (bastamag.net).

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 17801
Sam 4 Fév 2012 09:19
Message Re: Revenu de base universel : une orientation des sociétés modernes
La motivation du RI a beaucoup été faite ici, sur la base des paradoxes économiques, produits par la modernisation, et la quantité de travail de plus en plus grandes effectuées par les machines, robots et logiciels.

Il y en a une qui n’a pas été autant souligné, même si elle l’a été (il me semble), c’est le fait que dans le monde moderne, une personne privée de travail contre son gré (ce n’est jamais de son plein gré), est également privée de tout moyen d’y pallier elle‑même : inutile d’espérer que les chômeurs auront un jour le droit de tous cultiver leur jardin en bas de chez eux. L’appropriation de ressources fondamentale en privant les autres, est aussi un problème.

C’est ce qui est souligné par Wikipédia.

Le lien plus bas a écrit : 
On a souvent justifié l'allocation universelle comme contrepartie à la propriété privée de la terre. Le philosophe anglais John Locke justifiait en effet l'appropriation de biens communs (comme la terre) et donc le droit de propriété en déclarant, entre autres, que seul un propriétaire privé aurait intérêt à la mettre en valeur, puisque selon Locke, le droit de propriété s'applique uniquement au produit de son travail. Cependant, privatiser une terre implique d'exclure les autres êtres humains de l'accès aux ressources naturelles, si bien que, selon la « clause lockéenne », la justice commande d'indemniser les gens pour la perte de leur droit à se livrer à des activités telles que la chasse, la pêche, la cueillette ou encore l'extraction des ressources naturelles minérales.

Source : Allocation Universelle (fr.wikipedia.org)

Les gens privés de travail en sont privés par deux voies; ce qui rend encore plus nécessaire l’adoption du RU dans les sociétés modernes.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Débateur
Débateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Garçon
  • Messages : 1159
Jeu 16 Fév 2012 00:51
Message Re: Revenu de base universel : une orientation des sociétés modernes
http://blog.rom1v.com/2011/02/dividende ... e-societe/

Je l'ai pas encore lu mais à priori c'est d'une telle clarté que je lutte pour m'empêcher de ne pas aller faire mon petit dodo Hahaha!
Profil
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 17801
Jeu 16 Fév 2012 09:56
Message Re: Revenu de base universel : une orientation des sociétés modernes
Dis moi ce que tu veux faire éclaircir, je le connais ce blog, son lien avait déjà été donné ici.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Débateur
Débateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Garçon
  • Messages : 1159
Jeu 16 Fév 2012 10:53
Message Re: Revenu de base universel : une orientation des sociétés modernes
Ah j'avais pas vu Fait l’innocent(e)

Nan rien à eclaircir, c'est trés clair, au contraire, concis et précis. Ce que je voulais dire c'est que malgré l'heure tardive et la petite voix de la raison qui me commandait d'aller me coucher j'avais bien envie de me laisser aller quitte à être fatigué ce matin, ce qui explique le café Petit sourire
Profil
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 17801
Jeu 16 Fév 2012 11:08
Message Re: Revenu de base universel : une orientation des sociétés modernes
Okay, j’avais pris ça pour de l’ironie. J’ai tout compris de travers Rougi

Sinon, pas grave qu’il ait été posté en double, je disais juste ça comme ça.

Il faut que je pense à envoyer un message à l’équipe de campagne de Bayrou à ce sujet. Il fait une erreur par négligence de rejeter cette idée. Les raisons qu’il donne pour son rejet de cette idée, montre en tous les cas qu’il ignore une partie de la réalité. C’est ce que j’aimerais que des gens lui fasse voir.

J’y pense dans les trois ou quatres jours qui viennent. Il ne faut pas trop tarder, le premier tour est dans deux mois.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Débateur
Débateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Garçon
  • Messages : 1159
Jeu 16 Fév 2012 13:00
Message Re: Revenu de base universel : une orientation des sociétés modernes
je suis pas sûr que ce soit de la negligence mais bon...
Profil
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 17801
Jeu 16 Fév 2012 13:57
Message Re: Revenu de base universel : une orientation des sociétés modernes
Nucua a écrit : 
je suis pas sûr que ce soit de la negligence mais bon...

Tu penses que c’est pour quelles raisons ?

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Débateur
Débateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Garçon
  • Messages : 1159
Jeu 16 Fév 2012 17:26
Message Re: Revenu de base universel : une orientation des sociétés modernes
Il en a forcément entendu parler, il a une équipe, des assistants qui ont forcément disséqué la chose, et ils seraient si incompétents qu'ils seraient complétement passés à côté ?? j'y crois pas une seconde, ou alors c'est qu'ils ne méritent même pas d'espérer seulement penser à envisager de se présenter aux elections Petit sourire. Donc, s'il ne veut pas s'attarder dessus c'est parce que la vérité est ailleurs Hihihi!

Je crois que la plupart des hommes politiques ne veulent pas en entendre parler, parce que cette mesure les rendraient totalement caducs et qu'ils le savent trés bien. Chaque fois qu'on leur en parle, ils balaient l'objection à coups de non arguments totalement ineptes. Enfin pas tous, il est vrai. De mémoire, il y a Villepin, Boutin et les verts qui ont envisagé quelquechose d'approchant.
Mais pas seulement, vu que ça va à contre sens de ce qui est décidé au niveau des instances internationales (Fmi etc...) il faudrait un sacré courage pour en imposer juste le principe (parce que la mise en oeuvre risque d'être pas trés simple non plus, à l'echelle d'un pays comme la France, en tout cas). Quand je vois que la pétition n'a recueilli que 4 312 soutiens à l'heure d'aujourd'hui, il faut bien dire que le peuple n'encourage pas non plus les impulsions héroïques. Et encore ça c'est s'ils sont sincéres dans leur engagement (ce qui ne doit pas non plus courir les rues, un homme politique sincére Gné ?! ?)

Et puis il y a les idéologues de tous horizons que l'idée d'un peuple libre froisse même s'ils prétendent le contraire.

Et tous ceux qui ont intérêt que les choses continuent ainsi et qui font pression.

A moins que ce ne soit juste la peur de l'inconnu ? ou la peur tout court ?

(4 313 la pétition y en a eu deux aujourd'hui ... c'est un bon jour...)
Profil
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 17801
Jeu 16 Fév 2012 18:52
Message Re: Revenu de base universel : une orientation des sociétés modernes
Les objections qu’il lui donnait ont été donné précédemment dans ce topic : Re: Revenu de base universel : une orientation des sociétés modernes.

Quand je parlais de négligence, c’est quand il objecte au motif de la nécessité de suivi dont ont nécessairement besoin selon lui, les gens actuellement sans revenus ou n’en ayant que de très faibles. Il semble penser que 1) les services sociaux font du bon travail 2) tous ces gens sont des attardés mentaux incapables de se prendre en main. Là je me disais qu’il doit être mal renseigné, et je pensais possible qu’il le soit.

Plusieurs des objections qu’il fait sont le signe d’un méconnaissance de la réalité des actes (souvent désastreux) des services sociaux.

Par contre sur d’autres points, comme quand il parle de rente, il le fait exprès ou il est idiot ou il n’a pas lu tous les écrits qui soulignent que ça libérerait le travail non‑rémunéré (*) ayant pourtant de la valeur pour la société. Il ne semble pas non‑plus avoir compris la nécessité de la non‑précarité pour la bonne marche d’une société moderne.

Il faudra que je pose la question, j’y pense.

(*) Ou même ceux faiblement ou aléatoirement rémunérés, dont personne ne veut assumer le cout, ne sachant pas à qui ça profitera le plus; quand l’intérêt est plus collectif qu’individuel… chacun n’acceptant de financer que ce qui lui procurera des bénéfices qui ne seront pas partagés par d’autres.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
cron