Hello!

Inspiré(e) de prendre part à la discussion ? Ou de poser une question ou demander de l’aide ?

Alors bienvenues dans les grands sujets des forums de La Bulle : m’inscrire.

Cette partie du forum n’est pas compatible avec les bloqueurs publicitaires

Félicitations à vous, de préférer les accès payants plutôt que la gratuité par la publicité, c’est honnorable et cohérent de votre part. Malheureusement, l’accès payant par micropaiement (qui serait d’environ 1 cent pour 20 pages consultées) n’est pour l’instant pas encore mis en place, et l’accès gratuit sans publicité, est réservé aux membres actif(ve)s du forum. En attendant, si vous souhaitez poursuivre votre visite chez nous, vous pouvez ajouter le site à votre liste blanche, ou encore mieux, désactiver le bloqueur partout. Pour ajouter le site à votre liste blanche, pour Firefox (similaire pour les autres navigateurs), rendez‑vous en bas à gauche de la fenêtre de votre navigateur, et cliquez sur le menu comme dans l’exemple de l’image ci‑dessous, puis rechargez la page, en appuyant sur F5.

Sommes nous ce que nous écrivons...
Auteur Message
Consul Honoraire
Consul Honoraire
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Age : 38
  • Localisation : Strasbourg
  • Messages : 4219
Mer 10 Déc 2008 22:42
Message Re: Sommes nous ce que nous écrivons...
coco a écrit : 
Logistikon a écrit : 
John Gouze a écrit : 
Alors que des hommes de Lettre et d'autres sont morts ou ont été emprisonnés ..trahis par leurs plumes...et par leurs écrits..
Une question philosophique s'impose à nous..
Sommes nous intrinsèquement ce que nous écrivons?
Peut t-on définir l'homme et ses pensées profondes de par sa prose, qu'elle soit artistique ou pas?
Est ce que le Marquis de Sade a été dans la vie le personnage pervers de ses romans...?
Est ce que Proust et Swann sont la même et unique personne??
Au delà des grandes œuvres littéraires et même à notre simple niveau de forumeur..Sommes nous ce que nous écrivons? Clin d’œil


Pour ma part, je repondrai affirmativement.
Nos écrits revelent beaucoup de nous et même peut être au delà de notre simple conscience. Petit sourire




NON , pas toujours !!

il faut se méfier , ne pas juger une personne sur ses écrits , surtout pas ! sur le net tout est possible .... les interprétations tellement variées ....

certains savent en jouer avec habileté !


avec ma petite expérience forumique, j'ai acquis la certitude que certains sont passés maitre dans l'art de l'écrit hypocrite et manipulateur !


artifice .... artifice ....

j'ai connu des personnes qui défendaient l'idée que les forumeurs n'étaient pas des êtres humains avec acharnement , violence même !

nier que celui qui poste derière toi n'est rien d'autre qu'un clavier et un écran, combien de fois l'ai je vu écrit !! alors que la personne même qui dénonçait cette vie artificielle en crevait lorsqu'elle en était privée !!

ce serait à mourir de rire si ce n'était aussi pathétique !!


bien vu pour la fin de citation...
Ce qui m'éclate et m'exaspère beaucoup en même temps, c'est quand je lis ça en argument ultime: "de toute façon je m'en fous, tout ceci n'est que virtuel (un forum et ses membres donc)...
Un pur cri de désespoir quand on ne peut pas avoir raison... bref Diable

Pour répondre au sujet: je pense que oui aussi.

Pour la raison citée par Logistikon... et pour la raison citée par Coco.
Ben oui...

La question n'était pas d'écrire des choses vraies ou fausses, mais de savoir si nous sommes ce que nous écrivons...
Le manipulateur, le menteur, etc... et tout autant cela, lui qui écrit ça, que celui qui est sincère...

C'est un peu comme en voiture... voyez les "coups-bas" que le meilleur père de famille gentil et adorable (par exemple) est capable de faire une fois dans la circulation... il peut aisément se transformer en pire salopard et autre... (ce n'est qu'un exemple pris au hasard).
nous sommes, en nous-même, ce que nous écrivons, oui je le pense...

Z'avez compris ce que je veux dire, rassurez-moi? Gné ?! Clin d’œil

HTLLTD

Du sollst niemals vergessen, danke zu sagen.
Profil
Membre balbutiant
Membre balbutiant
  • Genre : Garçon
  • Messages : 41
Mer 10 Déc 2008 23:43
Message Re: Sommes nous ce que nous écrivons...
Cela touche a la sincerité de l'ecrivain...
Et la sincerité se travail par des intention que l'on couche sur le comportement qui nous categorise comme tel ou tel personne, mais en fait qui a une conscience parfaite de lui-même?Je veux dire que malgrés tous ses sentiments , tous ses ecris ,l'homme est il sincere avec lui-même avant de l'etre avec l'Autre, le lecteur? Je pense que cette question est primordial...
Mais si l'on devais juger quelqu'un sur ses ecrit, il est normal qu'une personne en age et en raison nobles puisse etre mis au jugement de sa production intellectuelle; car elle lui appartient et les consequence ne decoule que de sa propre cause...
Ainsi, nous sommes ce que notre courage nous dicte a moins que la temerité aie pris le pas sur la prudence et en cela , la conviction en est que plus sincere...
Profil
coco
Disparu(e)
RANDOM_AVATAR
Mer 10 Déc 2008 23:49
Message Re: Sommes nous ce que nous écrivons...
vouiche zé comprendu tout !!

je pense donc j'essuie !



lorsque que quelqu'un est sincère et qu'il pense ce qu'il écrit , il a le droit de croire que les autres posteurs en face le sont aussi ... et c'est là qu'

il se fait ramasser la ganache trés souvent ...parce que les manipulateurs pullulent sur les forums ... je crois qu'ils s'y complaisent puisque

ils trouvent là une bonne matière première pour exercer leur talent !! d'ailleur leur tactique est assez simple sur le fond, éliminer les plus lucides et

qui leur font de l'ombre pour mieux manoeuvrer et intriguer en sous main !

selon la bonne vieille formule consacrée "diviser pour mieux régner " !


Le manipulateur est un dealer, il vous livre ses doses, vous rend dépendant et s'enrichit en vous méprisant.
J. Eldi
Consul Honoraire
Consul Honoraire
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Age : 38
  • Localisation : Strasbourg
  • Messages : 4219
Mer 10 Déc 2008 23:50
Message Re: Sommes nous ce que nous écrivons...
yacine a écrit : 
Cela touche a la sincerité de l'ecrivain...
Et la sincerité se travail par des intention que l'on couche sur le comportement qui nous categorise comme tel ou tel personne, mais en fait qui a une conscience parfaite de lui-même?Je veux dire que malgrés tous ses sentiments , tous ses ecris ,l'homme est il sincere avec lui-même avant de l'etre avec l'Autre, le lecteur? Je pense que cette question est primordial...
Mais si l'on devais juger quelqu'un sur ses ecrit, il est normal qu'une personne en age et en raison nobles puisse etre mis au jugement de sa production intellectuelle; car elle lui appartient et les consequence ne decoule que de sa propre cause...
Ainsi, nous sommes ce que notre courage nous dicte a moins que la temerité aie pris le pas sur la prudence et en cela , la conviction en est que plus sincere...


Je doute aussi que quiconque ait "une conscience parfaite de lui-même", et c'est bien pourquoi je pense que les écrits, vrais ou volontairement tronqués, montre ce que nous sommes.
Un exemple manquant dans mon post plus haut: le fait d'écrire en se disant "je vais m'inventer" un personnage, comme il paraît que c'est courant sur internet par exemple... et bien même ce "faux personnage" traduit qui nous sommes, qui est l'auteur. Ou du moins ce qu'il est.

tout comme un roman... fictif donc, peut sans conteste traduire ce qu'est l'écrivain, ou ce qu'il aurait aimé être par exemple... et de ce fait ce qu'il est: un rêveur par exemple...
Nous sommes effectivement ce que notre courage, ou non-courage, nous dicte: nous-même. Et cela même en voulant le cacher, et même en voulant "se" le cacher...

HTLLTD

Du sollst niemals vergessen, danke zu sagen.
Profil
Membre balbutiant
Membre balbutiant
  • Genre : Garçon
  • Messages : 41
Mer 10 Déc 2008 23:53
Message Re: Sommes nous ce que nous écrivons...
Oui, c'est vrai, en se cachant; la cachette en dit long...
Profil
Consul Honoraire
Consul Honoraire
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Age : 38
  • Localisation : Strasbourg
  • Messages : 4219
Mer 10 Déc 2008 23:54
Message Re: Sommes nous ce que nous écrivons...
coco a écrit : 
vouiche zé comprendu tout !!

je pense donc j'essuie !



lorsque que quelqu'un est sincère et que penses ce qu'il écrit , il a le droit de croire que les autres posteurs en face le sont aussi ... et c'est là qu'

il se fait ramasser la ganache trés souvent ...parce que les manipulateurs pullulents sur les forums ... je crois qu'ils s'y complaisent puisque

il trouve là une bonne matière première pour exercer leur talent !! d'ailleur leur tactique est assez simple sur le fond, éliminer les plus lucides et

qui leur font de l'ombre pour mieux manoeuvrer et intriguer en sous main !

selon la bonne vieille formule consacrée "diviser pour mieux régner " !


Le manipulateur est un dealer, il vous livre ses doses, vous rend dépendant et s'enrichit en vous méprisant.
J. Eldi


Pour ma part, je pense que ce que tu dis est vrai, Coco, mais tu fais une fixation là...
Le sujet est plus universel.

Des cons, salopards, etc... il y en a partout, et il y en aura toujours partout. C'est juste.
Et bien sûr on pourrait aussi parler des manipulateurs genre pédophiles (une mine d'or, le net Diable ), etc...
Mais là ne me semble pas être le sujet en soi.

enfin, on peut toujours en parler, pourquoi pas après tout...

HTLLTD

Du sollst niemals vergessen, danke zu sagen.
Profil
Tchatcheur
Tchatcheur
RANDOM_AVATAR
  • Genre : Télétubbie
  • Age : 50
  • Localisation : JURA
  • Messages : 70
Sam 13 Déc 2008 14:22
Message Re: Sommes nous ce que nous écrivons...
fin d'apporter une petite pierre a l'edifice

nous ecrivons ce que nous voulons !!c'est un fait

les ecrits representent l'auteur J’y crois pasui mais
celà depend du type de texte( lettre d'amour, pamphlet, autobiographie etc...)

prenon par ex -confrontation d'idée (genre petite guerre par mots interposés doublé par par le coté immateriel du a l'internet )suivant les personnes ,certaines vont mettrent toutes leur emotions d'autres vont mentir difficile de cerner le vrai du faux

il faut savoir que les ecrits ne font pas passer le language du corps qui pour quelqu'un d'averti lui permettra de savoir si la personne est sincere

donc je suis passé de la representativité a la sincerité !!pourquoi ??

autre chose : le contenu du texte qu'il ne faut pas negliger
et pour conclure J’y crois pasui un ecrit peut representer son auteur a condition que l'on connaisse suffisament l'auteur pour s'en convaincre

je vous laisse poursuivre Hahaha!
Profil
Premier Consul
Premier Consul
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Age : 41
  • Localisation : Dans le bois de Paris
  • Messages : 6168
Sam 13 Déc 2008 14:28
Message Re: Sommes nous ce que nous écrivons...
L'écriture est un instrument ...que l'on oriente en fonction du moment et de ses émotions...
Dans certains cas, l'écriture est sophiste et sert à régler ses comptes et la sincérité n'est pas de mise..
Dans d'autres cas, écrire c'est aussi agir..ou étaler ses angoisses ...mais il y'a divers degrés d'écriture..IL y'a le degré zéro de l'écriture qui consiste simplement à décrire des faits sans émotion..puis plus on écrit et plus on maitrise, plus on écrit au feeling comme un musicien qui commence à maitriser son instrument..alors on ajoute des dimensions à son propos...
Dimension poétique..dimension philosophique etc...
N'oublions pas que ce qu'on appelle le style reflète en partie notre personnalité mais pas seulement...

Internet est une drogue dure , habité par des entités maléfiques...
Sachez vous en protéger , et prenez cet outil pour un outil et rien de plus...
Profil
Bavard impénitent
Bavard impénitent
  • Genre : Fille
  • Localisation : dans le vide ...
  • Messages : 715
Sam 13 Déc 2008 14:31
Message Re: Sommes nous ce que nous écrivons...
John Gouze a écrit : 
L'écriture est un instrument ...que l'on oriente en fonction du moment et de ses émotions...
Dans certains cas, l'écriture est sophiste et sert à régler ses comptes et la sincérité n'est pas de mise..
Dans d'autres cas, écrire c'est aussi agir..ou étaler ses angoisses ...mais il y'a divers degrés d'écriture..IL y'a le degré zéro de l'écriture qui consiste simplement à décrire des faits sans émotion..puis plus on écrit et plus on maitrise, plus on écrit au feeling comme un musicien qui commence à maitriser son instrument..alors on ajoute des dimensions à son propos...
Dimension poétique..dimension philosophique etc...
N'oublions pas que ce qu'on appelle le style reflète en partie notre personnalité mais pas seulement...



Super Super Super
Profil
Tchatcheur
Tchatcheur
RANDOM_AVATAR
  • Genre : Télétubbie
  • Age : 50
  • Localisation : JURA
  • Messages : 70
Sam 13 Déc 2008 14:33
Message Re: Sommes nous ce que nous écrivons...
tout a fait d'accord et j'adore ton style Clin d’œil
Profil
cron