Hello!

Inspiré(e) de prendre part à la discussion ? Ou de poser une question ou demander de l’aide ?

Alors bienvenues dans les grands sujets des forums de La Bulle : m’inscrire.

Cette partie du forum n’est pas compatible avec les bloqueurs publicitaires

Félicitations à vous, de préférer les accès payants plutôt que la gratuité par la publicité, c’est honnorable et cohérent de votre part. Malheureusement, l’accès payant par micropaiement (qui serait d’environ 1 cent pour 20 pages consultées) n’est pour l’instant pas encore mis en place, et l’accès gratuit sans publicité, est réservé aux membres actif(ve)s du forum. En attendant, si vous souhaitez poursuivre votre visite chez nous, vous pouvez ajouter le site à votre liste blanche, ou encore mieux, désactiver le bloqueur partout. Pour ajouter le site à votre liste blanche, pour Firefox (similaire pour les autres navigateurs), rendez‑vous en bas à gauche de la fenêtre de votre navigateur, et cliquez sur le menu comme dans l’exemple de l’image ci‑dessous, puis rechargez la page, en appuyant sur F5.

Sommes nous ce que nous écrivons...
Auteur Message
Bavard impénitent
Bavard impénitent
  • Genre : Fille
  • Localisation : dans le vide ...
  • Messages : 715
Ven 19 Déc 2008 00:20
Message Re: Sommes nous ce que nous écrivons...
John Gouze a écrit : 
On aurait du appeler ce topic
Sommes nous ce que nous écrivons ou sommes nous la somme de ce que nous écrivons?


Pour cerner quelqu'un il faudrait donc s'atteler à analyser et regrouper les divers facettes dévoilées par les divers sujets... Mais il reste le problème " de l'évolution des idées", par notre contact avec autrui ses dernières s'altérent, évoluent de manière constancte, de sorte qu'il est très difficile voire impossible de cerner un individu...
Profil
Premier Consul
Premier Consul
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Age : 42
  • Localisation : Dans le bois de Paris
  • Messages : 6168
Ven 19 Déc 2008 00:22
Message Re: Sommes nous ce que nous écrivons...
Logistikon a écrit : 
John Gouze a écrit : 
On aurait du appeler ce topic
Sommes nous ce que nous écrivons ou sommes nous la somme de ce que nous écrivons?


Pour cerner quelqu'un il faudrait donc s'atteler à analyser et regrouper les divers facettes dévoilées par les divers sujets... Mais il reste le problème " de l'évolution des idées", par notre contact avec autrui ses dernières s'altérent, évoluent de manière constancte, de sorte qu'il est très difficile voire impossible de cerner un individu...

Oui mais la somme n'est pas la somme au sens mathématique du terme ..mais l'addition des postures et des figures de style...

Internet est une drogue dure , habité par des entités maléfiques...
Sachez vous en protéger , et prenez cet outil pour un outil et rien de plus...
Profil
Consul Honoraire
Consul Honoraire
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Age : 40
  • Localisation : Strasbourg
  • Messages : 4219
Ven 19 Déc 2008 00:24
Message Re: Sommes nous ce que nous écrivons...
Logistikon a écrit : 
John Gouze a écrit : 
On aurait du appeler ce topic
Sommes nous ce que nous écrivons ou sommes nous la somme de ce que nous écrivons?


Pour cerner quelqu'un il faudrait donc s'atteler à analyser et regrouper les divers facettes dévoilées par les divers sujets... Mais il reste le problème " de l'évolution des idées", par notre contact avec autrui ses dernières s'altérent, évoluent de manière constancte, de sorte qu'il est très difficile voire impossible de cerner un individu...


C'est pour ça que l'idée de le "ressentir", l'individu, est certainement moins "palpable" par la laogique, mais partie intégrante de la vie... le 6ème sens, un truc comme ça... Clin d’œil Petit sourire

HTLLTD

Du sollst niemals vergessen, danke zu sagen.
Profil
Bavard impénitent
Bavard impénitent
  • Genre : Fille
  • Localisation : dans le vide ...
  • Messages : 715
Ven 19 Déc 2008 00:31
Message Re: Sommes nous ce que nous écrivons...
krokiller a écrit : 
Logistikon a écrit : 
John Gouze a écrit : 
On aurait du appeler ce topic
Sommes nous ce que nous écrivons ou sommes nous la somme de ce que nous écrivons?


Pour cerner quelqu'un il faudrait donc s'atteler à analyser et regrouper les divers facettes dévoilées par les divers sujets... Mais il reste le problème " de l'évolution des idées", par notre contact avec autrui ses dernières s'altérent, évoluent de manière constancte, de sorte qu'il est très difficile voire impossible de cerner un individu...


C'est pour ça que l'idée de le "ressentir", l'individu, est certainement moins "palpable" par la laogique, mais partie intégrante de la vie... le 6ème sens, un truc comme ça... Clin d’œil Petit sourire



Oui, très très utile celui là Petit sourire Petit sourire
Mais marche pas sur le net... Déçu(e) ou triste
Profil
Premier Consul
Premier Consul
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Age : 42
  • Localisation : Dans le bois de Paris
  • Messages : 6168
Ven 19 Déc 2008 00:32
Message Re: Sommes nous ce que nous écrivons...
Logistikon a écrit : 
krokiller a écrit : 
Logistikon a écrit : 
John Gouze a écrit : 
On aurait du appeler ce topic
Sommes nous ce que nous écrivons ou sommes nous la somme de ce que nous écrivons?


Pour cerner quelqu'un il faudrait donc s'atteler à analyser et regrouper les divers facettes dévoilées par les divers sujets... Mais il reste le problème " de l'évolution des idées", par notre contact avec autrui ses dernières s'altérent, évoluent de manière constancte, de sorte qu'il est très difficile voire impossible de cerner un individu...


C'est pour ça que l'idée de le "ressentir", l'individu, est certainement moins "palpable" par la laogique, mais partie intégrante de la vie... le 6ème sens, un truc comme ça... Clin d’œil Petit sourire



Oui, très très utile celui là Petit sourire Petit sourire
Mais marche pas sur le net... Déçu(e) ou triste

Bien sur que si ki marche sur le net... Petit sourire

Internet est une drogue dure , habité par des entités maléfiques...
Sachez vous en protéger , et prenez cet outil pour un outil et rien de plus...
Profil
Bavard impénitent
Bavard impénitent
  • Genre : Fille
  • Localisation : dans le vide ...
  • Messages : 715
Ven 19 Déc 2008 00:35
Message Re: Sommes nous ce que nous écrivons...
John Gouze a écrit : 
Logistikon a écrit : 
krokiller a écrit : 
Logistikon a écrit : 
John Gouze a écrit : 
On aurait du appeler ce topic
Sommes nous ce que nous écrivons ou sommes nous la somme de ce que nous écrivons?


Pour cerner quelqu'un il faudrait donc s'atteler à analyser et regrouper les divers facettes dévoilées par les divers sujets... Mais il reste le problème " de l'évolution des idées", par notre contact avec autrui ses dernières s'altérent, évoluent de manière constancte, de sorte qu'il est très difficile voire impossible de cerner un individu...


C'est pour ça que l'idée de le "ressentir", l'individu, est certainement moins "palpable" par la laogique, mais partie intégrante de la vie... le 6ème sens, un truc comme ça... Clin d’œil Petit sourire



Oui, très très utile celui là Petit sourire Petit sourire
Mais marche pas sur le net... Déçu(e) ou triste

Bien sur que si ki marche sur le net... Petit sourire


Ah?? Gné ?!
Profil
Membre balbutiant
Membre balbutiant
RANDOM_AVATAR
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 47
Ven 19 Déc 2008 18:30
Message Re: Sommes nous ce que nous écrivons...
Sincérité?
Nous sommes ce que nous pensons être et non ce que nous sommes,
nous écrivons ce que nous pensons être,
chaque fois que nous posons un acte, nous recherchons notre avantage,et pourquoi pas avec l'écriture?
Donc nous écrivons toujours à la recherche de notre avantage, et si tel est le cas, lorsque nous écrivons nous sommes sincères dans notre expression,en tous les cas, envers nous même.
Maintenant les autres pourraient dire que nous manquons de sincérité,mais ce n'est que leur évaluation, et leur évaluation dépend de leurs idées et la conception de la sincérité,dépend de leur idées,et pas de nôtres,ni de notre conception de la sincérité,de fait notre sincérité n'est pas celle de autres, et vice versa.
Profil
Consul Honoraire
Consul Honoraire
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Age : 40
  • Localisation : Strasbourg
  • Messages : 4219
Ven 19 Déc 2008 18:34
Message Re: Sommes nous ce que nous écrivons...
Cesar a écrit : 
Sincérité?
Nous sommes ce que nous pensons être et non ce que nous sommes,
nous écrivons ce que nous pensons être,
chaque fois que nous posons un acte, nous recherchons notre avantage,et pourquoi pas avec l'écriture?
Donc nous écrivons toujours à la recherche de notre avantage, et si tel est le cas, lorsque nous écrivons nous sommes sincères dans notre expression,en tous les cas, envers nous même.
Maintenant les autres pourraient dire que nous manquons de sincérité,mais ce n'est que leur évaluation, et leur évaluation dépend de leurs idées et la conception de la sincérité,dépend de leur idées,et pas de nôtres,ni de notre conception de la sincérité,de fait notre sincérité n'est pas celle de autres, et vice versa.


Bah oui... ne pas être sincère est un trait de caractère aussi... qui se répercute dans les écrits si sincérité il n'y a pas...

HTLLTD

Du sollst niemals vergessen, danke zu sagen.
Profil
Premier Consul
Premier Consul
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Age : 42
  • Localisation : Dans le bois de Paris
  • Messages : 6168
Ven 19 Déc 2008 18:37
Message Re: Sommes nous ce que nous écrivons...
krokiller a écrit : 
Cesar a écrit : 
Sincérité?
Nous sommes ce que nous pensons être et non ce que nous sommes,
nous écrivons ce que nous pensons être,
chaque fois que nous posons un acte, nous recherchons notre avantage,et pourquoi pas avec l'écriture?
Donc nous écrivons toujours à la recherche de notre avantage, et si tel est le cas, lorsque nous écrivons nous sommes sincères dans notre expression,en tous les cas, envers nous même.
Maintenant les autres pourraient dire que nous manquons de sincérité,mais ce n'est que leur évaluation, et leur évaluation dépend de leurs idées et la conception de la sincérité,dépend de leur idées,et pas de nôtres,ni de notre conception de la sincérité,de fait notre sincérité n'est pas celle de autres, et vice versa.


Bah oui... ne pas être sincère est un trait de caractère aussi... qui se répercute dans les écrits si sincérité il n'y a pas...

Ce que disait Cesar me semble t-il...
C'est que se croire sincère ne veut pas dire qu'on le soit forcément...la sincérité Clin d’œil est une notion purement subjective...

Internet est une drogue dure , habité par des entités maléfiques...
Sachez vous en protéger , et prenez cet outil pour un outil et rien de plus...
Profil
Consul Honoraire
Consul Honoraire
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Age : 40
  • Localisation : Strasbourg
  • Messages : 4219
Ven 19 Déc 2008 18:44
Message Re: Sommes nous ce que nous écrivons...
John Gouze a écrit : 
krokiller a écrit : 
Cesar a écrit : 
Sincérité?
Nous sommes ce que nous pensons être et non ce que nous sommes,
nous écrivons ce que nous pensons être,
chaque fois que nous posons un acte, nous recherchons notre avantage,et pourquoi pas avec l'écriture?
Donc nous écrivons toujours à la recherche de notre avantage, et si tel est le cas, lorsque nous écrivons nous sommes sincères dans notre expression,en tous les cas, envers nous même.
Maintenant les autres pourraient dire que nous manquons de sincérité,mais ce n'est que leur évaluation, et leur évaluation dépend de leurs idées et la conception de la sincérité,dépend de leur idées,et pas de nôtres,ni de notre conception de la sincérité,de fait notre sincérité n'est pas celle de autres, et vice versa.


Bah oui... ne pas être sincère est un trait de caractère aussi... qui se répercute dans les écrits si sincérité il n'y a pas...

Ce que disait Cesar me semble t-il...
C'est que se croire sincère ne veut pas dire qu'on le soit forcément...la sincérité Clin d’œil est une notion purement subjective...


Effectivement, ce que disait Cesar... et ce que je disais quelques posts avant d'ailleurs, etc...

On est d'accord.. sincèrement? Hihihi! Clin d’œil

HTLLTD

Du sollst niemals vergessen, danke zu sagen.
Profil
cron