Hello!

Inspiré(e) de prendre part à la discussion ? Ou de poser une question ou demander de l’aide ?

Alors bienvenues dans les grands sujets des forums de La Bulle : m’inscrire.

Cette partie du forum n’est pas compatible avec les bloqueurs publicitaires

Félicitations à vous, de préférer les accès payants plutôt que la gratuité par la publicité, c’est honnorable et cohérent de votre part. Malheureusement, l’accès payant par micropaiement (qui serait d’environ 1 cent pour 20 pages consultées) n’est pour l’instant pas encore mis en place, et l’accès gratuit sans publicité, est réservé aux membres actif(ve)s du forum. En attendant, si vous souhaitez poursuivre votre visite chez nous, vous pouvez ajouter le site à votre liste blanche, ou encore mieux, désactiver le bloqueur partout. Pour ajouter le site à votre liste blanche, pour Firefox (similaire pour les autres navigateurs), rendez‑vous en bas à gauche de la fenêtre de votre navigateur, et cliquez sur le menu comme dans l’exemple de l’image ci‑dessous, puis rechargez la page, en appuyant sur F5.

Théorie du complot ou théorie du scepticisme ?
Auteur Message
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 19192
Lun 7 Jan 2013 17:21
Message Théorie du complot ou théorie du scepticisme ?
Bonsoir,

Le mot « complot », signifie « complot », et ne devrait être utilisé que comme tel, si on veut se comprendre dans un échange. Le scepticisme, n’implique pas mécaniquement l’hypothèse du complot, mais éventuellement celle de l’ignorance ou du mensonge ou de la dissimulation (qui n’impliquent pas non‑plus mécaniquement l’idée de complot).

Les théories du complot, telles qu’elles sont présentées, me semblent toujours sceptiques sur un sujet X, Y ou Z, ou c’en est au moins une composante essentielle. S’il est correcte de le dire, alors il est correcte de dire également qu’on devrait aussi aborder le scepticisme en lui‑même, et aborder les raisons et causes du scepticisme, quand on aborde une chose en la désignant comme « théorie du complot ».

Pourtant le scepticisme n’y est jamais abordé pour lui‑même, et c’est le mot « complot » qui domine les commentaires, avec une telle force que l’usage seul de cette expression est censé être un argument (qu’il n’est pas, il est une accusation, ou au mieux une suspicion).

Je fais les commentaires ci‑dessus pour fonder la pertinence qu’il y aurait à envisager que dans certains cas au moins, l’expression « théorie du complot », puisse être utilisée comme argument tout aussi gratuit que ceux que l’usage de cette expression se veut démasquer.

Pourquoi systématiquement parler de théorie du complot, quand c’est le scepticismes qui est toujours présent, mais pas toujours le complot ? Je fais l’hypothèse que c’est justement pour écarter la question plus délicate et demandant plus de soin pour être traitée, qu’est la question du scepticisme.

Maintenant, plaçons nous du point de vue d’une personne septique, à qui il est toujours répondu que ses théories fondées par le scepticisme, sont des théories du complot ? Je vois deux options. La première, est d’ignorer une telle réaction, qui est finalement creuse et non‑constructive. Mais cela pourrait conforter la personne qui accuse la personne sceptique, que la personne sceptique n’a rien à répondre. La seconde, est de répondre, mais comment répondre à une chose qui n’est pas un argument et est une accusation ? Comment se défendre d’être partisan(ne) d’une théorie du complot, et par quels sortes d’arguments la personne auteur de cette accusation, pourrait–elle être convaincue ? (en supposant qu’elle soit disposée à l’être dans le principe, ce qu’elle devrait, si elle est honnête sans à‑priori). Cette impasse, ne peut‑elle pas, précisément, favoriser le sentiment d’un complot ou d’un abrutissement généralisé ?

L’accusation d’affinités avec une théorie du complot, n’alimente‑t‑elle possiblement pas ce sentiment de complot ? Ou simplement le faire naitre ? L’accusation de proximité avec les théories du complot peut‑elle être auto‑réalisatrice ?

Quels sont vos avis les gens de passage ?


N.B. Ceci s’applique au cas ou un scepticisme est bien présent, et évidemment pas au cas où les mots d’une personne font directement référence à une forme de complot. La référence à un dogme (pour le dénoncer), peut être plus délicate, et je crois qu’il est plus prudent de l’aborder dans un premier temps, comme un scepticisme, puis seulement plus comme une croyance en un complot si nécessaire.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Bavard impénitent
Bavard impénitent
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Garçon
  • Age : 60
  • Localisation : Lyon
  • Messages : 554
Lun 22 Juil 2013 21:19
Message Re: Théorie du complot ou théorie du scepticisme ?
Hibou a écrit : 
Pourquoi systématiquement parler de théorie du complot, quand c’est le scepticismes qui est toujours présent, mais pas toujours le complot ? Je fais l’hypothèse que c’est justement pour écarter la question plus délicate et demandant plus de soin pour être traitée, qu’est la question du scepticisme

Bien intéressant tout ceci Super

mon point de vue (sans trop de certitude) :

Dans la situation du scepticisme, L'argumentation se libère de l' apriorisme, et se base le plus logiquement possible sur des probabilités. c'est effectivement plus difficile et délicat. J’ai un doute

Dans la tendance de juger hâtivement d'un complot, la réaction semble plus "intuitive", et chemine à travers du ressenti plutôt qu'une étude approfondie. Elle n'est pas forcément fausse, mais trop lié aux sentiments. Si elle n'est pas étayée, elle ne vaut rien d'un point de vue rationaliste. C’est nul

En fait dans un débat sur un fait grave d'actualité, la discussion sera "chargée" par l'émotion et bien plus que par un esprit d'analyse. donc on parlera d'une théorie de complot, (Certains pour et d'autres contre).
Il faudra un peu de temps, pour revenir à un raisonnement plus "froid" et plus logique.
Profil
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 19192
Mar 29 Avr 2014 02:02
Message Re: Théorie du complot ou théorie du scepticisme ?

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 19192
Sam 20 Déc 2014 02:45
Message Re: Théorie du complot ou théorie du scepticisme ?
Un numéro d’un magazine TV, « Le monde en face », dont le premier reportage est à propos de la conviction de voir des complots partout.

À 00:05:01, on peut entendre cette phrase, qui me laisse penser que le documentaire a sa place dans ce sujet : « Mais qui est parano dans cette affaire ? À quoi reconnait‑on quelqu’un qui doute, d’un conspirationniste ? ». C’est une enquête de Caroline Fourest (qu’on l’aime ou pas, elle est bonne journaliste sur beaucoup de sujets).


Les obsédés du complot — Les réseaux de l’extrême — France 5

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 19192
Sam 20 Déc 2014 19:41
Message Re: Théorie du complot ou théorie du scepticisme ?
Un autre documentaire, qui aborde la question des abus de pouvoir. Un exemple de dénonciation qui est différent des théories du complot. Il ne faut pas confondre les deux.


Lanceurs d’alerte : coupables ou héros ? — ARTE

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 19192
Sam 20 Déc 2014 21:53
Message Re: Théorie du complot ou théorie du scepticisme ?
Dans la suite du documentaire précédent, une interview de Florence Hartmann, l’auteure d’un livre, « Lanceurs d’alerte : les mauvaises consciences de nos démocratie ». En rappelant que c’est un exemple de chose à ne pas confondre avec le complotisme.


Lanceurs d’alerte : traitres ou patriotes ? (entretien avec Florence Hartmann) — France 24

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 19192
Sam 20 Déc 2014 22:05
Message Re: Théorie du complot ou théorie du scepticisme ?
Un article de Les Inrocks, dont le chapô dit quelque chose la cause de la popularité du complotisme dans des sociétés où l’information circule pourtant plus facilement qu’avant.

Les Inrocks a écrit : 
A l’occasion de notre dossier sur les complotistes en kiosque le 12 septembre, entretien avec l’enquêteur Bruno Fay, auteur du livre « Complocratie ». Le journaliste décrit l’émergence massive d’un « complotisme ordinaire » coincé entre incompréhension, mépris médiatique et existence de vrais complots.


L’article : « Le complotisme touche tous les milieux, Bac +10 comme Bac -5 » (lesinrocks.com), Septembre 2012.

Ce chapô est intéressant. Il parle d’incompréhension, et le complotisme est en effet une explication simple à des phénomènes complexe, il dit souvent que quelques gens tirent les ficelles, quand personne ne contrôle rien. Il parle du mépris médiatique, et en effet, des expressions comme « les merdias » ou « les médiamenteurs », sont devenus populaire, et le seule fait qu’une information émane de sources journalistiques, est considérée comme suffisant pour considéré qu’elle ment et manipule volontairement (excepté quand ça arrange et dit ce qu’« on » a envie d’entendre). Il dit coincés entre fantasmes et vrais complots, et ce dernier point me fait penser aux pseudos sciences, qui font tourner en rond sans rien expliquer en pratique. De même que les pseudo‑science n’ont pas d’application pratiques, contrairement aux sciences respectant la méthode scientifique, les théories du complot présentent s’accompagnent (dans leurs propres théories) de la garantie qu’on ne pourra rien faire contre, quoiqu’il arrive, rendant les théories du complot autant inutiles que les pseudos‑sciences.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 19192
Sam 17 Jan 2015 02:31
Message Re: Théorie du complot ou théorie du scepticisme ?

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 19192
Sam 17 Jan 2015 02:36
Message Re: Théorie du complot ou théorie du scepticisme ?
Le titre aurait aussi put être « Théorie du complot ou théorie de l’incompréhension ? ».

Le complotisme semble avoir de plus en plus de succès comme explication de tout, à un point qui m’inquiète. Je me demande si ce ne serait pas l’aboutissement, la suite mécanique, de la dé‑responsabilisation des citoyen(e)s.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Ric
Débateur
Débateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Garçon
  • Age : 68
  • Localisation : la Gaume, région de la Lorraine belge
  • Messages : 1730
Sam 17 Jan 2015 08:55
Message Re: Théorie du complot ou théorie du scepticisme ?
Hibou a écrit : 
Le titre aurait aussi put être « Théorie du complot ou théorie de l’incompréhension ? ».

Le complotisme semble avoir de plus en plus de succès comme explication de tout,
à un point qui m’inquiète. Je me demande si ce ne serait pas l’aboutissement,
la suite mécanique, de la dé‑responsabilisation des citoyen(e)s.


Intéressante question Ô Image ,

Je pense que le complotisme ou conspirationnisme est né du manque de clarté
dans les réponses des états face aux questions parfois légitimes et aux doutes
des peuples.

Le plus bel exemple n'est il pas les réactions à la thèse officielle du 11/9/2001 ?
Des citoyens étasuniens ne sont pas satisfaits par les réponses de l'état et
demande plus d'explication car ils ont perdus des parents dans cette sombre
affaire.

Ce sont là des gens qui ont un doute légitime et demande une enquête beaucoup
plus approfondie. Parmi eux, a force d'attendre des réponses claires qui ne viennent
pas, certains envisagent le pire et se rallient aux idées complotistes.

Et de l'autre côté de la barrière, si je puis dire, certains agents de l'état US
et des personnes qui accepte la version officielle comme exacte sont agacés
par les doutes légitimes des premiers et les accuses de complotisme.

L'accusation de conspirationnisme devient alors une façon d'éviter le dialogue
avec celles et ceux qui doutent et demandent plus de clarté.

Je crois sincèrement que le doute dans certaines situations est un droit
démocratique et que demander des éclaircissement est aussi un droit
démocratique !

Si pour des raisons x, y, ou z les réponses ne viennent pas, des personnes
versent dans le conspirationnisme pour expliquer l'absence de réponses.

Et puis il y a bien sûr des gens qui d'office crient au complot en toute
circonstances, là nous sommes face à des irréductibles !


La tendance à crier à la conspiration peut aussi venir du dégout de citoyennes
et citoyens face aux différents scandales aux quels sont mêlés des hommes
politiques.

Pour être plus explicite je citerai la célèbre affaire Cahuzac, Monsieur Cahuzac
a clamé sont innocence devant les caméras des chaines de télévision et même
à la tribune du parlement avant de s'effondrer face aux preuves qui petit à
petit s'accumulaient.

Je ne pose ici aucun jugement, je cite le cas de cet homme comme exemple
d'éléments qui amènent des femmes et des hommes à perdre confiance dans
les politiciens, à faire une généralité quand trop d'événements du genre se
répètent dans leur pays. Ils se disent alors que s'il y a magouille financières,
il peut aussi y avoir d'autre types de magouilles et ils rejoignent les rangs des
complotistes !

Le complotisme - conspirationnisme ce n'est pas nouveau en 1967 déjà
Jacques Dutronc chantait : " On nous cache tout, on nous dit rien "
bien sûr il le faisait avec ironie mais sa chanson reflétait un certain état
d'esprit, mai 68 approchait à grand pas !


Un peu long j'ai été et pardon je demande, je prie itou d'excuser les fôtes
d'autogirafe qui m'auraient échappé, depuis toujours j'ai du mal à toutes les
rattraper, c'est qu'elle sont nerveuses ces petites bêtes là
Rougi

Image
....Je suis de là-bas !
Profil
cron