Hello!

Inspiré(e) de prendre part à la discussion ? Ou de poser une question ou demander de l’aide ?

Alors bienvenues dans les grands sujets des forums de La Bulle : m’inscrire.

Cette partie du forum n’est pas compatible avec les bloqueurs publicitaires

Félicitations à vous, de préférer les accès payants plutôt que la gratuité par la publicité, c’est honnorable et cohérent de votre part. Malheureusement, l’accès payant par micropaiement (qui serait d’environ 1 cent pour 20 pages consultées) n’est pour l’instant pas encore mis en place, et l’accès gratuit sans publicité, est réservé aux membres actif(ve)s du forum. En attendant, si vous souhaitez poursuivre votre visite chez nous, vous pouvez ajouter le site à votre liste blanche, ou encore mieux, désactiver le bloqueur partout. Pour ajouter le site à votre liste blanche, pour Firefox (similaire pour les autres navigateurs), rendez‑vous en bas à gauche de la fenêtre de votre navigateur, et cliquez sur le menu comme dans l’exemple de l’image ci‑dessous, puis rechargez la page, en appuyant sur F5.

Toit ou tuiles en torchis ?
Auteur Message
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 15409
Mar 27 Fév 2018 16:19
Message Toit ou tuiles en torchis ?
On fait des tuiles en terre, qui sont plus denses que le torchis. Le torchis est un bon isolant et est assez solide. La chaume ne peut s’utiliser que pour un toit dont la pente est supérieure à 35 degrés.

Je me demande s’il est possible de faire des tuiles en torchis ou même directement faire un torchis sur un toit de bois tressé. Ce serait pour un toit circulaire avec une pente de 28 degrés.

Des gens ont une idée des mauvaises surprises qu’il pourrait y avoir ? Aussi, serait‑il préférable de faire des tuiles en torchis ou de directement poser sur le torchis dans le bois tressé ? J’ai cherché sur internet plusieurs fois et rien trouvé d’autres que des murs en torchis, alors impossible de trouver des témoignages de gens qui en auraient eu l’expérience.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 15409
Mar 27 Fév 2018 23:46
Message Re: Toit ou tuiles en torchis ?
Tout ce que je trouve, c’est qu’il a existé des plafonds en torchis, même si recouverts de plâtre, et toujours rien pour les toits.

Peut‑être que le torchis supporte trop mal l’écoulement de l’eau, qu’il ne le tolère qu’à la verticale. D’ailleurs pour des murs en torchis, il faut penser à un soubassement qui isole le mur de l’humidité du sol, ce qui rappel que même sec, le torchis reste sensible à l’humidité. Il se dit même que le torchis sec des murs peut être mis en compostage, mais je ne sais pas si c’est sérieux ou pas.

Je crois que c’est ça la raison pour laquelle ça semble n’avoir jamais été fait, la résistance à l’eau. Je vais abandonner cette idée et faire de la chaume.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 15409
Mer 28 Fév 2018 14:12
Message Re: Toit ou tuiles en torchis ?
Suis‑je bête … j’avais envisagé à un moment, un dôme. J’y repensais et je me disais qu’un dôme est une colle vis à vis de la question de ce sujet, parce qu’il n’y a pas de différence entre le mur et le toit. Je me suis alors demandé si l’angle formé en chaque point par le dôme pourrait permettre au torchis de résister. J’ai cherché, et les dômes en torchis existent, même sous plusieurs climats, autant dans les régions sèches que dans les régions tempérées comme l’Europe. Le seul hic, c’est que en Europe, les dôme sont toujours petits ; ça ne me posera pas de problème ici comme l’abris temporaire qui pourrait s’éterniser ne sera pas très grand, mais j’aimerais quand‑même savoir si c’est possible en plus grand sous les climats tempérées. En tous cas, sous les climats secs, ça existe en grand.

Ce qui est sûr, c’est que ça ne peut que être en torchis et non pas en bauge. La différence entre les deux, c’est que la bauge fait des murs porteurs, ils doivent être épais (60 à 80 cm pour une grande maison), et que le torchis, c’est le même mélange mais remplissant une structure porteuse en bois. Pour un dôme, la terre ne peut pas constituer la structure porteuse, le haut présenterait trop de risque d’effondrement (à moins d’être en forme d’ogive, mais alors le dôme serait trop haut).

Un défaut quand‑même du dôme, est que la hauteur baisse sur les bords.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 15409
Mer 28 Fév 2018 14:25
Message Re: Toit ou tuiles en torchis ?
Eh bien voilà quelque chose aux dimensions de ce que je voudrais faire en tout‑cas : Nine days dome (earthbagbuilding.com) Sourire doux .

Et ça aussi : Une hutte en terre‑paille (lagraineindocile.fr) Ange .

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 15409
Mer 28 Fév 2018 14:52
Message Re: Toit ou tuiles en torchis ?
Un bon documentaire sur les éco‑constructions.

La maison se met au vert — C’est Pas Sorcier / France 3 — 2013

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 15409
Mer 28 Fév 2018 17:54
Message Re: Toit ou tuiles en torchis ?
Un document sur les enduits de protection, naturels (sans chaux), à travers le monde : Argiles & biopolymères — les stabilisants naturels pour la construction en terre (amaco.org) [PDF], A. Vissac, A. Bourgès, D. Gandreau, R. Anger, L. Fontaine, 2017.

Sur le durcissement des huiles végétales, voir ce document : Fonctionnalisation et photopolymérisation de l’huile de lin en vue de l’élaboration de nouveaux matériaux sans émissions de composés organiques volatiles (tel.archives-ouvertes.fr) [PDF], Ornella Zovi, 2009.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 15409
Mer 28 Fév 2018 18:16
Message Re: Toit ou tuiles en torchis ?
Introduction et table des matières d’un livre sur le torchis aux éditions Eyrolles : Le torchis, mode d’emploi (eyrolles.com) [PDF], Michel Dewulf, 2015.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 15409
Mer 28 Fév 2018 18:28
Message Re: Toit ou tuiles en torchis ?
Sur les proportions à utiliser, voir au milieu de cette page : Torchis (ooreka.fr).

En gros : 5 parts de charge pour trois parts de liant et la terre doit être à 30 % d’argile. La charge, c’est par exemple la paille et le sable, le liant c’est par exemple la terre et la chaux (je déconseillerais la chaux quand‑même). Je crois que les parts sont implicitement en volume, pas en poids, sinon ça ferait beaucoup trop de paille.

La paille est en morceaux de 10 cm environ (une autre source dit la même chose).

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 15409
Mer 28 Fév 2018 21:06
Message Re: Toit ou tuiles en torchis ?
Ce n’est pas le sujet, mais j’aime bien ce film un peu féerique sur la construction d’une petite maison en bois, à la manière traditionnelle Finlandaise.

C’est en Anglais, mais les images peuvent suffire.

Traditional Finnish log house building process — Northmen — 2018

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 15409
Mer 28 Fév 2018 21:11
Message Re: Toit ou tuiles en torchis ?
Cette page suggère que l’ortie pourrait faire un isolant d’habitation, mais sans confirmer qu’elle a connut cet usage : Isolants naturels (encyclo-ecolo.com).

L’article a écrit : 
L’ortie : la tige d’ortie est utilisée depuis des siècles dans l'élaboration du textile et de la teinture, la tige de l’ortie est une fibre textile d’excellente qualité dont on fabriquait autrefois cordes et toiles. L’agence Italienne de recherche et de développement Grado Zero Espace vient de fabriquer un textile à partir de l’ortie. La fibre creuse de l'ortie offre des qualités particulières en matière d'isolation thermique : elle emprisonne l’air dans le textile. Une propriété naturelle qui peut être exploitée et maîtrisée par la torsion des fibres. En tordant les fibres, on en évacue l’air. L’étoffe devient plus fraîche, estivale. L’ortie offre une alternative intéressante aux cultures traditionnelles : en tant que plante vivace, sa culture ne nécessite aucun produit polluant.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
cron