Hello!

Inspiré(e) de prendre part à la discussion ? Ou de poser une question ou demander de l’aide ?

Alors bienvenues dans les grands sujets des forums de La Bulle : m’inscrire.

Cette partie du forum n’est pas compatible avec les bloqueurs publicitaires

Félicitations à vous, de préférer les accès payants plutôt que la gratuité par la publicité, c’est honnorable et cohérent de votre part. Malheureusement, l’accès payant par micropaiement (qui serait d’environ 1 cent pour 20 pages consultées) n’est pour l’instant pas encore mis en place, et l’accès gratuit sans publicité, est réservé aux membres actif(ve)s du forum. En attendant, si vous souhaitez poursuivre votre visite chez nous, vous pouvez ajouter le site à votre liste blanche, ou encore mieux, désactiver le bloqueur partout. Pour ajouter le site à votre liste blanche, pour Firefox (similaire pour les autres navigateurs), rendez‑vous en bas à gauche de la fenêtre de votre navigateur, et cliquez sur le menu comme dans l’exemple de l’image ci‑dessous, puis rechargez la page, en appuyant sur F5.

Union Européenne : les critiques générales
Auteur Message
Ric
Débateur
Débateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Garçon
  • Age : 67
  • Localisation : la Gaume, région de la Lorraine belge
  • Messages : 1730
Dim 23 Mar 2014 20:15
Message Re: Union Européenne : les critiques générales
Youplaa a écrit : 
Moi j’espérais une Europe des nations, j'en rêvais même.
En fait j'ai l'impression qu'ils construisent un machin dans
lequel l'Allemagne tient un rôle bien trop important.

Hélas il n'y a pas d'Europe des Nations, nous le voyons avec le rôle
prédominant de la " Troïka " nous marchons vers une Europe de la finance !
Une Europe déshumanisée et antisociale. . .

Quant à l'Allemagne :
Un rôle important pour le moment car Merkel en bon larbin
fais le jeu de la finance Yankee mais quand les States n'auront
plus besoin des Allemand, le premier rôle reviendra à un autre
chef d'état larbin qui attendait le moment de vider la chancelière
des ses étriers pour avoir sa place de chouchou du Maître !

Ma conclusion:
La construction européenne, sous son aspect actuel ne verra jamais
le jour, elle va capoter en route et les états de ce qui sera alors l'ex union
européenne auront le choix ou de ramper vers les états-uniens qui se
présenteront une fois encore comme nos bienfaiteurs ou s'aligner non
sans risques sur la Russie. . .
.

Image
....Je suis de là-bas !
Profil
Bavard impénitent
Bavard impénitent
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Garçon
  • Age : 58
  • Localisation : Lyon
  • Messages : 554
Mar 25 Mar 2014 22:28
Message Re: Union Européenne : les critiques générales
Le traité transatlantique se profile bientôt, et pas forcement dans notre intérêt.
Profil
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 16764
Mar 25 Mar 2014 23:24
Message Re: Union Européenne : les critiques générales
Youplaa a écrit : 
Le traité transatlantique se profile bientôt, et pas forcement dans notre intérêt.

Il y a un topic à ce propos : Traité de libre échange USA - UE.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 16764
Mar 23 Sep 2014 19:47
Message Re: Union Européenne : les critiques générales
À propos d’une accusation de l’Europe, par son Euro, d’être responsable des hausses des prix, voir Idée‑reçue : « l’inflation, c’est à cause de l’Euro ».

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 16764
Mar 30 Déc 2014 22:59
Message Re: Union Européenne : les critiques générales
Citation de Re: Postons des images à la con !, message du 30 Décembre 2014 :

Ric a écrit : 
Peut-être pas si con que ça cette image ! Hihihi!


Image


L’image a écrit : 
L’Union Européenne vous souhaite une très heureuse année 2015

⇨ La hausse du chômage.
⇨ La hausse du prix des denrées alimentaires.

Le chômage et l’alimentation augmentent depuis les années 1970. C’est un phénomène antérieure de quelques décennies, à l’Union Européenne.

L’image a écrit : 
⇨ Les augmentations d’impôts.
⇨ La baisse des revenus.

Les gens connaissant une baisses de leurs revenus salariaux sont déjà des privilégiés, car ils ont un revenu salarial. Et il se trouvent que ceux qui ont un revenu, sont les premiers à cracher sur ceux qui n’en ont pas (la classe moyenne inférieure, est celle qui en france, vote le plus FN). Et ce n’est pas la faute à l’Europe si ces gens piétinent les plus pauvres qu’eux.

Les gens qui ont des revenus salariaux peuvent en avoir un faible (ce qui ne les empêche pas d’insulter les plus pauvres qu’eux, comme dit plus haut), mais ceux qui paient des impôts, ne font certainement pas parti des revenus les plus faibles : en france, au SMIC, on ne paie aucun impôt, et on ne commence à vraiment en payer qu’à partir de 1.1 SMIC.

Ces récriminations, sont‑elles destinés à condamner la pauvreté ou à condamner les plus pauvres que des privilégiés qui ont peur de perdre une partie de leur privilèges ? Je crois que c’est plutôt la seconde option, vu que l’image ne mentionne pas la véritable pauvreté, c’est à dire le dénuement ou le manque du nécessaire vitale.

Se plaindre de ne pas être assez riche, ça n’est pas être pauvre, et plus les gens sont riches, plus ils se plaignent de ne pas l’être assez, et alors cette récrimination existera toujours, quelque soit le niveau de richesse.

Ces critiques sont donc nulles.

L’image a écrit : 
⇨ Le remboursement de la dette de votre pays.

Alors ça c’est intéressant. Quand un état fait du crédit à gogo, il doit finir par le rembourser un jour. Alors si on est contre le remboursement des crédits, on doit, si on est cohérent, être contre les crédits, aussi. Ors il se trouve que les gens contres le remboursement des crédits, sont aussi les premiers à vouloir faire fonctionner l’état à crédit (FdG, par exemple). Là on est dans le populisme de base et sa traditionnelle politique incohérente et auto‑contradictoire.

L’Europe tend d’ailleurs plutôt à vouloir limiter l’endettement, et c’est alors plus que déplacé d’accuser l’Europe d’être responsable des crédits que les états ont souscrits au mépris des directives Européennes.

L’image a écrit : 
⇨ Les importations grâce à la création du grand marché transatlantique des produits américains frelatés.

Le traité transatlantique, quelqu’un(e) en connait le contenu final ? Ce serait étonnant, puisque rien n’a été voté, et qu’il n’est qu’en négociation. On peut au mieux, faire des suppositions sur ce traité. D’expérience (pour en avoir discuté sur un autre forum), je sais aussi que les opposés au traité transatlantique, typiquement, n’en ont jamais lu ne serait‑ce qu’une seule ligne eux/elles‑mêmes, et se content le plus souvent de suivre l’ambiance et le troupeau sans savoir de quoi ils/elles parlent. Et encore, ça ne serait que des brouillons, comme ce traité est encore à l’état de négociation, et qu’il n’y a aucune obligation pour l’UE, de finalement en accepter une version.

Concernant les produits Américains « frelatés », soit c’est de la diffamation facile et gratuite, soit il faudra en dire plus. Si c’est l’affaire du « poulet à l’eau de javel », ce n’est pas un produit frelaté, et ce n’est pas de l’eau de javel, c’est une désinfection au chlore, qui n’est pas comparable à asperger un poulet avec de l’eau de javel comme celle qu’on utilise pour faire le ménage. Cette manipulation de l’extrême‑gauche, est malheureusement reprise et répétée, sans que jamais personne ne la vérifie (pour ne pas changer).

Puis même si le traité est adopté, sous une version qui n’est pas encore connue, il n’est pas prévu d’obliger les consommateurs à acheter ces produits. Les gens qui ne voudront pas des produits d’origine Américaine, resteront libres de ne pas en acheter.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Ric
Débateur
Débateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Garçon
  • Age : 67
  • Localisation : la Gaume, région de la Lorraine belge
  • Messages : 1730
Mer 31 Déc 2014 09:34
Message Re: Union Européenne : les critiques générales
Calmos cher grand nocturne !

J'ai trouvé ça sur le web et je l'ai trouvé amusante, surtout à cause
de ce drapeau tombé sur la tête d'un citoyen et symbolisant l'année
2015. . .

Je ne suis pas comme toi un grand spécialiste de l'Europe, cependant
je crois savoir que sa fondation date de la création du "marché commun". . .
traité de Rome en 1957


Pour le reste je tâcherai de te répondre par étape Hihihi!
car je ne partage pas ta vision idéaliste de l'Europe mais
comme je ne suis pas un intellectuel et suis peu habitué aux
débats d'idées cela risque de prendre un certain temps. . .

Image
....Je suis de là-bas !
Profil
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 16764
Mer 31 Déc 2014 15:10
Message Re: Union Européenne : les critiques générales
Ric a écrit : 
Calmos cher grand nocturne !

J'ai trouvé ça sur le web et je l'ai trouvé amusante, surtout à cause
de ce drapeau tombé sur la tête d'un citoyen et symbolisant l'année
2015. . . […]

Je sais. Je répondais à l’image Tire la langue .

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Ric
Débateur
Débateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Garçon
  • Age : 67
  • Localisation : la Gaume, région de la Lorraine belge
  • Messages : 1730
Dim 4 Jan 2015 09:31
Message Re: Union Européenne : les critiques générales
début de réponse au Vénérable Maître Image

Hibou a écrit : 
Le chômage et l’alimentation augmentent depuis les années 1970.
C’est un phénomène antérieure de quelques décennies, à l’Union Européenne

Je répondrai en premier sur les origine de l'UE : pour les Grands ducaux,
les Belges et les Hollandais le véritable début de l'Union Européenne c'est
le BENELUX !

Le Benelux (acronyme, du nom des trois pays dans leur langue originale :
Belgique / België / Belgien - Nederland - Luxembourg1, parfois écrit
Bénélux) est une union, à l'origine économique, entre la Belgique, les
Pays-Bas et le Luxembourg. Ces trois monarchies constitutionnelles voisines
d'Europe de l'Ouest, situées entre la France et l'Allemagne, se sont unies à
la fin de la Seconde Guerre mondiale, pour former une entité économique
plus forte face à des pays voisins beaucoup plus grands.

Le nom de Benelux est aujourd'hui souvent utilisé de manière générique
pour désigner l'ensemble de ces trois pays, que cela soit de manière
géographique, culturelle ou économique.

La superficie du Benelux est de 74 656 km2 et regroupe 28 millions
d'habitants. Géographiquement, le Benelux correspond presque au Royaume
des Pays-Bas tel qu'il existait entre 1815 (Congrès de Vienne) et 1830
(Indépendance de la Belgique).

La signature, le 25 juillet 1921, du traité créant l'Union économique belgo-
luxembourgeoise peut être vue comme les prémices du Benelux (les frontières
économiques sont levées et les monnaies sont liées par une parité fixe).
Ce n'est toutefois qu'en 1944, en pleine Seconde Guerre mondiale, que les
gouvernements en exil des Pays-Bas, de la Belgique et du Luxembourg sont
convenus de supprimer les droits de douane à leurs frontières communes et
de fixer une taxation commune pour les marchandises venant de l'extérieur.

Cette politique de libre-échange est inspirée par l'échec des politiques
protectionnistes menées dans les années 1930 à la suite de la crise de 1929.
Les principaux négociateurs du gouvernement belge sont Paul-Henri Spaak,
ministre des Affaires étrangères, et Camille Gutt, ministre des finances, le
premier ministre étant Hubert Pierlot.

Le 5 septembre 1944, une convention d'union douanière est signée.
Finalement, la convention est ratifiée au cours de l'été 1947 et entre en
vigueur le 1er janvier 1948 (les trois gouvernements, en exil à Londres,
se ménagent une période tampon nécessaire à la reconstruction). Le Benelux
a vocation à permettre la libre-circulation des personnes, des biens et des
services.

Le Benelux découle des liens étroits qui unissent la Belgique, les Pays-Bas et
le Luxembourg après la Seconde Guerre mondiale et les conduisent à faire
des choix identiques, au-delà de la coopération économique. Ainsi, les trois
États du Benelux adhèrent le 17 mars 1948 à l'UEO (France, Royaume-Uni et
Benelux) afin de se protéger de l'Allemagne. En 1949, les États membres du
Benelux adhèrent à l'OTAN.

Rapidement, le Benelux s'est agrégé à des zones d'intégration économique
plus larges et parfois plus ambitieuses que lui : OECE en 1948, CECA en 1951
puis CEE en 1957. S'il a ainsi perdu une partie de sa raison d'être, il a le
mérite d'avoir été un des principaux noyaux de base de la construction européenne,
si pas le principal, ainsi que de celle de l'espace Schengen.

On y trouve déjà l'emprunte de Paul-Henri Spaak, l'un des Pères de l'UE !

L'Union économique Benelux a été instituée à La Haye par le traité du 3
février 1958 pour durer jusqu'à 2010 et qui a été remplacée par le traité
de La Haye du 17 juin 2008 instituant l'Union Benelux.

Le drapeau officiel du Benelux

Image

L'idée et la mise en chantier d'une union économique européenne est bien
antérieure aux années 1970.
Je tenais à apporter cette précision avant d'aller plus loin dans un prochain
épisode de "ma réponse au Vénérable Maître Hibou" Grand sourire

Image
....Je suis de là-bas !
Profil
Ric
Débateur
Débateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Garçon
  • Age : 67
  • Localisation : la Gaume, région de la Lorraine belge
  • Messages : 1730
Dim 4 Jan 2015 10:33
Message Re: Union Européenne : les critiques générales
réponse au Vénérable Maître Hibou - 1 -

Image

Pourquoi ai-je posté le commentaire : " Peut-être pas si con que ça cette image ! " ?


° La hausse du chômage :

Nous nageons en plein libéralisme économique et les gens qui dirigent
l'Union Européenne sont des partisans de ce libéralisme économique, j'ose
même affirmer que l'UE est sous la coupe des grands financiers et que cette
UE est avant tout une Europe de l'argent et pas une Europe des peuples !

Le chômage est utile aux financiers et aux grands groupes industriels qui leur
appartiennent. Cela permet d'imposer la flexibilité du travail et d'avoir toujours
une main-d’œuvre bon marché en réserve. La preuve en est que lorsque les
salaires augmentent trop à leur goût dans un pays ils n'hésitent pas à délocaliser
certaines de leurs entreprises dans des pays ou les salaires sont TRÈS bas.
Inde, Pakistan, Bangladesh, Chine populaire, etc, etc.

L'UE ne fait rien de bien réel pour endiguer le chômage si utile aux grands
financiers qui sont les vrais maîtres du jeu.

De toute façon elle ne pourrait rien faire de concret puisque les causes du
chômage se trouvent dans les fondement même du libéralisme économique
qui n'est pas et ne sera jamais un facteur de stabilité pour la société !

La preuve en est la succession de crises économique qu'on enregistre depuis
le début du 20ème siècle. "Les Seigneurs" de la grande finance le savent très
bien. Les guerres qu'on connu les 19ème et 20ème siècle et aussi le début de
ce 21ème siècles ont toutes des origines économiques même si on s’abstient
de le dire aux peuples et c'est aussi durant les guerres que la haute finance fait
le plus de bénéfices, peut importe le nombre de victimes !

Comme je l'ai dit plus haut les gens qui dirigent l'UE sont des partisans de ce
libéralisme économique donc il faut s'attendre en toute logique à une hausse
du chômage cette année 2015.

Il est évident que dans mes réponses je ne peux Ô Image entrer dans une
infinité de détails qui étayeraient bien mieux mes propos !

Image
....Je suis de là-bas !
Profil
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 16764
Lun 5 Jan 2015 01:19
Message Re: Union Européenne : les critiques générales
Ric a écrit : 
[…]
Il est évident que dans mes réponses je ne peux Ô Image entrer dans une
infinité de détails qui étayeraient bien mieux mes propos !

C’est pas grave, c’est un sujet sur les critiques de l’UE, alors les critiques ont la priorité, quoiqu’il en soit Tire la langue .

Tu me fais penser à des choses, mais j’en parlerai dans d’autres sujets.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet