Hello!

Inspiré(e) de prendre part à la discussion ? Ou de poser une question ou demander de l’aide ?

Alors bienvenues dans les grands sujets des forums de La Bulle : m’inscrire.

Cette partie du forum n’est pas compatible avec les bloqueurs publicitaires

Félicitations à vous, de préférer les accès payants plutôt que la gratuité par la publicité, c’est honnorable et cohérent de votre part. Malheureusement, l’accès payant par micropaiement (qui serait d’environ 1 cent pour 20 pages consultées) n’est pour l’instant pas encore mis en place, et l’accès gratuit sans publicité, est réservé aux membres actif(ve)s du forum. En attendant, si vous souhaitez poursuivre votre visite chez nous, vous pouvez ajouter le site à votre liste blanche, ou encore mieux, désactiver le bloqueur partout. Pour ajouter le site à votre liste blanche, pour Firefox (similaire pour les autres navigateurs), rendez‑vous en bas à gauche de la fenêtre de votre navigateur, et cliquez sur le menu comme dans l’exemple de l’image ci‑dessous, puis rechargez la page, en appuyant sur F5.

Jardinage : supports de culture et cultures
Auteur Message
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 18623
Jeu 25 Juin 2020 01:19
Message Re: Jardinage : supports de culture et cultures
La tige des pousses de lin est tellement fine, que je me demande comment elles font pour tenir debout. Elles ressemblent toujours autant au gaillet, mais le gaillet rampe quasiment au sol, avec pourtant une tige plus épaisse.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 18623
Jeu 25 Juin 2020 01:24
Message Re: Jardinage : supports de culture et cultures
Des espèces de céréales semées, c’est l’orge qui me semble avoir la tige la plus épaisse. Si une céréales est utilisées comme végétation sur laquelle les pois s’accrochent, ce serait donc plutôt de l’orge. Mais la tige de l’orge le semble quand‑même trop faible pour supporter les poids des pois quand ils sont pleins de gousses.

La moutarde des champs est trop ramifiées pour convenir, elle compliquerait l’entretient et la récolte. J’ai remarqué que la moutarde noir, a un axe centrale bien plus marqué et poussant bien droit. Ça peut en faire un candidat.

Il est important que les pieds de pois ne tombent pas quand ils ont leur gousses, parce que les gousses pourrissent très facilement au contact du sol s’il est humide.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 18623
Jeu 25 Juin 2020 12:32
Message Re: Jardinage : supports de culture et cultures
Même secs, les grains des pois Shiraz restent plus gros que ceux des Hurst Green Shaft.

Comme déjà rapporté, les Shiraz sont des manges‑tout, c’est normalement la gousse qui est cuisinée, mais j’en avais quand‑même goûté un grain. Cru, je l’ai trouvé farineux, avec un arrière goût d’arachide, mais en même temps quelque chose d’un peu âcre. Cuit, le goût serait peut‑être différent ; je vais le tester sur trois ou quatre grains.

Les grains des Shiraz sont un peu bariolés, ils ne sont pas tous entièrement verts, ils présentent du rouge‑brun, un peu de violet et parfois du vert sombre contrastant avec le vert plus pâle majoritaire. L’attache du grain est plus marquée qu’avec les pois habituels, elle est parfois tellement marquée qu’elle évoque celle des fèves.

L’enveloppe de la gousse des Shiraz sèche mieux et s’émiette plus facilement que celle des Hurst. Les grains des Shiraz serait donc plus facile à récupérer par battage puis vannage. La gousse présente aussi un léger fil, comme ceux qui existent sur certaines anciennes variétés de haricots verts ; ce il n’est perceptible sur les gousses séchées, et n’était pas du tout perceptible quand j’ai goûté des gousses crues.

Maintenant, les grains vont encore être laissés à sécher en dehors de leur cosse pendant quelques jours, avant d’être mis en pot bien fermé, pour voir si des bruches s’échappent des grains, et comparer le taux de grains bruchés des deux variétés.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 18623
Jeu 25 Juin 2020 13:42
Message Re: Jardinage : supports de culture et cultures
Hibou a écrit : 
[…]

Comme déjà rapporté, les Shiraz sont des manges‑tout, c’est normalement la gousse qui est cuisinée, mais j’en avais quand‑même goûté un grain. Cru, je l’ai trouvé farineux, avec un arrière goût d’arachide, mais en même temps quelque chose d’un peu âcre. Cuit, le goût serait peut‑être différent ; je vais le tester sur trois ou quatre grains.

[…]

Je viens de le tester. Cuits 15 mn dans l’eau, les Hurst ont toujours meilleur goût que les Shiraz, mais le goût des Shiraz n’est pas mauvais non‑plus ; il est quand‑même différent de celui des pois habituels.

Le grain cuit des Shiraz perd le côté âcre qu’il a quand il est cru, mais peut‑être est‑ce aussi un effet du séchage. Il n’a plus l’arrière‑goût d’arachide qu’il a quand il est cru, et prend à la place, un goût évoquant une sorte de céréale ou peut‑être le son d’une céréale. Alors que le Shiraz est farineux cru, cuit, c’est le Hurst présente la texture le plus farineuse. Cuit 15 mn, le grain du Shiraz est bien perceptiblement plus ferme que celui du Hurst cuit le même temps, mais il n’est pas dur non‑plus. C’est surtout l’enveloppe du grain, qui est plus solide, elle semble aussi plus épaisse. Peut‑être que le grain des Shiraz devrait juste être cuit plus longtemps.

Ils sont donc différents, les Hurst sont bien plus proches de ce que typiquement on attendrait de petits pois, mais à moins que ça ne se passe mieux l’année prochaine, ils ont présenté un taux de perte énorme. Mais pour faire de la farine de pois, un usage moins habituel, le Shiraz me semble plus approprié que le Hurst.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 18623
Jeu 25 Juin 2020 14:47
Message Re: Jardinage : supports de culture et cultures
Retour sur les semis d’arbres.

Les semis d’arbres faits en hiver 2018, l’avaient été dans un sable argileux, choisi parce qu’il semblait ne pas être favorable au pousses d’herbes ou aux champignons. Ce substrat s’était montré trop dur et trop collant.

Les semis fait en hiver 2019, ont été faits dans de l’humus de forêt, tamisé, choisi pour ne pas contenir de graines d’herbacé et ne pas être collant. Ce substrat s’est montré trop meuble, surtout avec les semis de pépins fait dans des plaquettes de semis. Les mini‑godets qui semblaient bien remplis, ont vu leur niveau diminuer beaucoup par compactage avec les pluies et les arrosages.

Finalement, ces deux choix ont été trop extrêmes. Les semis d’arbres de l’hiver prochain, seront faits dans de la terre de prairie qui sera récupérée dans les mottes de terre laissées par les taupes.

Les semis d’arbres de l’hiver 2019 qui ont germé cette année, avait été protégés par une bordure faite de brique en ciment abandonnées dans un bois, un gros carré de grillage métallique à mailles fines avait été posé dessus, le tous, pour empêcher les rongeurs de manger les semis et pour limiter les chutes de débris dans les semis ou sur les jeunes pousses.

La hauteur étant faible, il a fallut retirer les grillages dès que les pousses de noyers on commencé à ouvrir leurs feuilles, ces pousses seraient sinon parties pour se coincer dans les mailles du grillage. Le grillage a été retiré en Mai, je pensais qu’à cette période, les semis seraient à l’abris des petits rongeurs. Finalement non, ce qui n’avait pas encore germé à été mangé.

Il faut prévoir de mettre les semis d’arbre à l’abris jusqu’à ce qu’ils aient des feuilles. Pour cela, il faut que les dimensions soient suffisantes. Ce sont les pousses de noyers qui montent le plus haut. L’abris, pour pouvoir à la fois accueillir assez de semis et être assez haut, devrait avoir environ ces dimensions : 100 à 120 cm de longueur, 85 à 105 cm de largeur, 60 à 70 cm de hauteur. Il serait préférable que la couverture soit en pente, pour que les éventuels débris qui tomberaient dessus, ne s’y accumulent pas trop et soient plus facile à retirer. Dans ce cas, les 60 à 70 cm de hauteur, devrait être celle minimale du petit toit.

Il faut éviter de placer le tout sous des arbres, pour que des graines d’autres arbres, surtout peupliers et érables, ne tombent dans les semis ou ne viennent obstruer les ouverture du grillage métallique.

Les rongeurs mangent même les noix qui ont commencé à germer, même les noyaux de mirabelle ou de cerise. Une pousse d’arbre n’est à l’abris des souris et des écureuils, que quand elle a fait des feuilles.

Par la suite, il peut être nécessaire de mettre les arbres à l’abris des lapins qui mangent souvent de l’écorce tendre en hiver, mais je ne peux pas encore en parler, n’en ayant aucune expérience.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 18623
Ven 26 Juin 2020 12:24
Message Re: Jardinage : supports de culture et cultures
Le cycle des pois‑chiche est nettement plus long que celui des pois, aussi long que celui des céréales. Ce serait plus des pois‑chiche que des pois, qu’il serait possible de semer mêlé aux céréales.

Mais ça ne conviendrait que quand les céréales sont semées tôt au printemps (les pois‑chiche peuvent être semé aussi tôt), pas en automne, à moins que les pois‑chiche ne supportent le gel.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 18623
Ven 26 Juin 2020 12:26
Message Re: Jardinage : supports de culture et cultures
Hibou a écrit : 
Des petites fleurs blanches semblent commencer à s’ouvrir timidement sur les lentilles. Les boutons floraux avaient été constatées le 18 Juin, il y a 6 jours. La floraison des lentilles, semble se dérouler au ralentit.

Ou peut‑être que ce sont des fleurs qui ne s’étendent pas plus et semblent à tord ne pas être totalement déployées. En tous cas, elles restent longtemps comme ça, ce n’est pas courant.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 18623
Ven 26 Juin 2020 14:44
Message Re: Jardinage : supports de culture et cultures
Il tombe de la grêle à vitesse supersonic Déçu(e) ou triste

Avec leurs grandes feuilles, les pommes de terre et les haricots peuvent‑ils résister ça ça ?

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 18623
Sam 27 Juin 2020 23:43
Message Re: Jardinage : supports de culture et cultures
Le soir même, après l’orage, beaucoup de pieds étaient couchés, surtout les Monalisa. Certains bois était cassés. C’est plus le vent violent que la grêle qui a donc fait des dégâts. Seulement quelque feuilles de haricot ont été déchiré, mais les haricots n’ont pas versé.

Aujourd’hui, 24h après, beaucoup s’était relevés, excepté les Monalisa. Mais les bois cassé qui ont dut être coupé, reste un dégâts irreversible.

Les Monalisa résistent mal aux coups de vents.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 18623
Sam 27 Juin 2020 23:47
Message Re: Jardinage : supports de culture et cultures
Il se confirme que les haricots rouges commencent à former des boutons floraux, ne se sont pas des bourgeons de feuilles. Les fleurs devraient s’ouvrir dans quelques jours.

L’éclosion des fleurs des haricots verts avait commencé le 15 Juin, alors que haricots rouges et haricots verts ont été semé en même temps, le 4 Mai.

Jusque maintenant, le cycle des haricots rouges semble plus long que celui des haricots verts.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
cron