Hello!

Inspiré(e) de prendre part à la discussion ? Ou de poser une question ou demander de l’aide ?

Alors bienvenues dans les grands sujets des forums de La Bulle : m’inscrire.

Cette partie du forum n’est pas compatible avec les bloqueurs publicitaires

Félicitations à vous, de préférer les accès payants plutôt que la gratuité par la publicité, c’est honnorable et cohérent de votre part. Malheureusement, l’accès payant par micropaiement (qui serait d’environ 1 cent pour 20 pages consultées) n’est pour l’instant pas encore mis en place, et l’accès gratuit sans publicité, est réservé aux membres actif(ve)s du forum. En attendant, si vous souhaitez poursuivre votre visite chez nous, vous pouvez ajouter le site à votre liste blanche, ou encore mieux, désactiver le bloqueur partout. Pour ajouter le site à votre liste blanche, pour Firefox (similaire pour les autres navigateurs), rendez‑vous en bas à gauche de la fenêtre de votre navigateur, et cliquez sur le menu comme dans l’exemple de l’image ci‑dessous, puis rechargez la page, en appuyant sur F5.

Jardinage : supports de culture et cultures
Auteur Message
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 20276
Sam 21 Aoû 2021 10:56
Message Re: Jardinage : supports de culture et cultures
Sur le choix de la date de récolte du tournesol : Reconnaître le stade optimal de la récolte du tournesol (terresinovia.fr), 2019.

En résumé : un pied est bon à récolter, quand les feuilles du bas son sèches, quelques feuilles hautes sont encore un peu vertes et le dos du capitule est jaune et brun. Il ne faut pas attendre que toutes les feuilles soit sèches ou que le capitule soit brun noir, à ce stade il y a un risque de perte de graines à la récolte.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 20276
Dim 22 Aoû 2021 19:22
Message Re: Jardinage : supports de culture et cultures
Hibou a écrit : 
Le test de semis de colza à une période appropriée à une bisannuel, a été fait le 15 Août. Deux variétés sont testées. Ce semis de deux variétés de colza est accompagné d’un semis de radis fourrager, pour savoir si un semis dans la deuxième moitié de l’année, lui fait faire de bonnes racines (les semis dans la première moitié de l’année, n’ont toujours fait que des petites racines).

[…]

Hier 21 Août, des levées sont visibles dans presque tous les poquets de radis fourragers et dans plusieurs de colza. Le radis fourrager lève plus vite que le colza, mais les deux lèvent rapidement, c’est seulement que le premier est un peu plus rapide.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 20276
Dim 22 Aoû 2021 19:23
Message Re: Jardinage : supports de culture et cultures
Les pousses de cresson peuvent être gardées avec les racines, qui sont bonnes. Mixé, il a plus de goût que haché ou entier.

Une illustration que cet été a été bien moins difficile que les précédents, les graines de cresson perdues pendant leur récolte, ont fait des petites pousses partout, même un peu au delà de la zone où elles avaient été cultivées. Habituellement, le cresson ne supporte pas l’été, et même encore mal avec des arrosages.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 20276
Dim 22 Aoû 2021 19:48
Message Re: Jardinage : supports de culture et cultures
Avec des cultures dans des zones très boisées, il faut s’attendre à des phénomènes qu’il n’est pas toujours possible d’expliquer. Comme suggéré précédemment avec le cas des oiseaux, il faut en tenir compte et adapter en conséquence.

Le test de culture de pieds de pommes de terre sous un amoncellement d’herbe, avait déjà été perturbé, une partie des lignes ayant été chahuté il y a deux semaines environ, mais sans plus. Cette fois, tout a été retourné et seuls quelques pieds sont restés en place. Ils ne seront plus entretenus, pour ne pas perdre du temps sur ce qui sera sûrement encore visité et pour ne pas attirer encore l’animal qui est passé par là.

Ce ne sont pas des chevreuils, ils ne viennent plus depuis qu’une petite porte mobile a été placée là où ils passaient. Signe qu’il ne viennent plus à cet endroit exact (mais encore à proximité), le mûrier sans épines n’a plus perdu de feuilles depuis.

Précédemment, de petits retournement avaient été constatés, sur des carottes et bettes transplantés comme porte‑graines. Ces transplantations avaient été faites en y ajoutant de l’humus tamisé, meuble. De la matière d’un tas de compost avait plusieurs fois été retrouvée étalée autour ; même un tas de grosses racines d’arbre avait été sujet au même phénomène (plus difficile à expliquer dans ce cas là). Récemment, une zone meuble non‑cultivée avait été retrouvée toute remuée ; elle est faite d’épines de résineux tombant au sol et ne se décomposant que mal et lentement.

L’étendu de certain retournements, peut faire penser à des sangliers, mais aucune trace n’en a été trouvé, juste à un endroit, une trace d’ongles de chevreuil, mais sans savoir si elle date pareil.

Des traces aperçues dans l’année, faisaient penser à celles d’un chien, ni petit, ni grand. Les chiens aiment remuer la terre, mais du compost ou un tas de racines d’arbre, j’ai un doute.

Qui que soit cet animal, il est assez grand pour retourner et déplacer les choses comme il le fait, mais assez petit pour passer à travers les accès sommairement fermés. Peut‑être un lièvre alors.

Les traces de pas d’un lièvre pourraient faire penser à celle d’un chien, ils ont les doigts ronds et des griffes et serait assez grands pour déplacer des gros morceaux de racines d’arbre. Ça expliquerait que les bettes aient été déracinées, mais n’expliquerait pas qu’elles n’aient pas été mangées, idem pour les carottes transplantées. Un écureuil a de trop petites pattes pour laisser des traces de cette taille.

Ou alors une grande fouine, qui expliquerait mieux la visite d’un tas de racines d’arbre, mais pas les carottes et bettes déracinées. Si une fouine passe par là, alors la malheureuse qui s’était noyé dans le puits, n’était pas seule. J’imagine que les pattes d’une grande fouine pourrait aussi peut‑être passer pour celles d’un chien pas trop grand ou d’un lièvre, elles ont la même morphologie.

Ou alors un renard, qui pourrait plus encore laisser les mêmes traces et qui pourrait avoir des idées proches de celles des fouines.

La terre argileuse, elle, n’est pas retournée, elle a juste été grattée sur quelques centimètre carré, ailleurs pas très loin. Les racines d’onagre et de navet, issues de semis, pas de transplantations, n’ont pas été chahutées.

Qui que soit cet animal, et ils sont sûrement plusieurs, il ne remue que ce qui est bien meuble et ne manque pas d’y passer. Il faut donc éviter de le tenter avec des cultures faites directement dans de l’humus ou de l’herbe ou de la paille. S’il remue les tas de compost, ça ne pose pas de problème.

Retournera‑t‑il la terre argileuse cassée en petites mottes dans laquelle il est prévu de faire des tests bientôt ? L’avenir le dira.

Dans un long tas de compost de feuilles, brindilles et bois à moitié pourri, ont été remarquées des petites galeries. Dans l’une d’elle, récente, au fond, quelque chose semble être entreposé, mais je n’identifie pas ce que c’est. Mais vu la taille de ces galerie, ça ne peut pas être le même animal. Ces galeries seraient aussi trop grandes pour une souris, alors peut‑être les réserves de l’écureuil ; je ne sais pas.

Bref, dans une zone de culture boisée, il y a du monde, c’est tellement de petits coins et de choses tentantes, il faut s’attendre à avoir beaucoup de visites et les nombreux signes d’activité qui vont avec, sans toujours pouvoir les lire ou les expliquer, surtout quand tout se mélange.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 20276
Mar 24 Aoû 2021 22:23
Message Re: Jardinage : supports de culture et cultures
En plus des céréales, des oiseaux picorent le tournesol, et même d’autres graines sur pied. Pour les tournesol, la position de la fleur a une importance.

J’ai un doute sur l’oiseau aperçu. Il avait un bec épais et court, alors plutôt un moineau, en tout cas trop petit pour être un gros bec casse‑noyaux. Mais son plumage était plus blanc, alors plutôt un moineau soulcie. Mais il avait une bande noire sur le côté, comme une mésange à longue queue, mais sans avoir de longue queue. Si ça n’avait pas déjà été rapporté, pour savoir quels oiseaux sont aperçus, et pas seulement dans les cultures, voir cette page : Quel est donc cet oiseau ? (oiseaux13.canalblog.com).

Il était perché sur la bordure en haut d’une fleur de tournesol, dont le plan était plus proche de la vertical que de l’horizontal. J’imagine qu’il n’aurait pas put picorer une des grosses fleur regardant vers le bas. La fleur était petite et ses graines encore loin de la maturité. Il avait le bec tellement rempli que j’ai cru qu’il était du vert jaune vif presque fluo par contraste, qui devait plutôt être la couleur de ce qui recouvre les graines commençant à se former. Il manque un tiers des graines sur la fleur où il a été aperçu.

Comme dit plus haut, je ne vois pas comment des oiseaux pourraient picorer les plus grosses fleurs, qui se tournent rapidement vers le bas, quand elles sont pollinisées.

Il semble que d’autres graines ont été picorées : celles de la coriandre, dont toutes les graines a maturité sont disparues et même une partie de celles des centaurée cyan, dont la sorte de sac qui contient les graines est souvent ouvert d’un trou sur le côté, et vide.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 20276
Mer 25 Aoû 2021 11:08
Message Re: Jardinage : supports de culture et cultures
Hibou a écrit : 
Hier 21 Août, des levées sont visibles dans presque tous les poquets de radis fourragers et dans plusieurs de colza. Le radis fourrager lève plus vite que le colza, mais les deux lèvent rapidement, c’est seulement que le premier est un peu plus rapide.

Les levées de colza sont aussi plus petites : plus petites feuilles initiales et plus petites tiges. Cette petite différence peut avoir une conséquence importante : les levées de colza sont potentiellement plus fragile.

Il avait été question des poquets formés avec des bords verticaux, ce qui n’est pas idéal, à cause de l’érosion. Il y a eu un orage il y a quatre jours, puis une journée assez pluvieuse. Les levées de colza ont été enseveli, mais pas les levées de radis fourrager, excepté dans un poquet.

Le colza sera resemé dans les poquets en l’état, maintenant moins profonds et déjà érodés. Il est bisannuel, ce n’est pas trop grave, il peut avoir un peu de retard, il suffit qu’il soit assez grand pour passer l’hiver. Avec le radis fourrager, ça aurait été un problème.

Un petit paquet de graines de colza était tombé accidentellement sur le sol, tout près. Rien n’y a poussé. Ça confirme que malgré l’accident qu’est les levées enfouies par l’érosion des poquets, ils favorisent la levé. Elles étaient tombées sur un sol non‑ameubli, mais ce n’est pas ce qui les a empêché de levé, c’est plutôt que le surface plane telle‑quelle, n’a pas assez gardé l’eau au voisinage des graines.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 20276
Mer 25 Aoû 2021 11:17
Message Re: Jardinage : supports de culture et cultures
Sur les tournesols, les fleurs secondaires sont nettement plus petites que la première apparaissant en haut de la hampe. Elles ne sont pas plus grandes que des fleurs de topinambour et plus tardives que les grandes. Elles ont encore leurs pétales pendant que celles des grosses fleurs sont sèches depuis au moins deux ou trois semaines.

Sur les pieds qui ont une assez grosse fleurs, peut‑être faudrait‑il couper les petites fleurs secondaires au profit de la grande fleur du haut. C’est ce qui sera testé l’année prochaine. Sur quelques pieds, ces fleurs secondaires pourraient être laissées, pour détourner les oiseaux vers celle‑ci, pour qu’ils ne soient pas tentés d’essayer de picorer les plus grandes.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 20276
Ven 27 Aoû 2021 23:02
Message Re: Jardinage : supports de culture et cultures
Des oiseaux sont repassés dans les tournesols. Les plus grandes fleurs restent indemnes. Les petites fleurs qui continuent à être picorées, le sont parfois tellement que le capitule est comme grignoté au bord, il en manque une partie. Les petites fleurs sont picorées, même si elles sont orientées vers le bas.

Quand un tournesol tombe au sol, ce sont les souris qui semblent récupérer les graines. Elles laissent un capitule sans graines, laissant apparaître des alvéoles faisant penser aux constructions des abeilles, surtout que ces alvéoles sont blanc jaune.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 20276
Ven 27 Aoû 2021 23:05
Message Re: Jardinage : supports de culture et cultures
Même dans du compost mûr, les graines restent viables.

Les haricots semés le 21 Août, l’avait été en recouvrant les poquets de compost, une poignée par poquet. Les haricots commencent à lever, mais lèvent aussi une multitude de brassicacées qui en sont au même stade, celui des feuilles initiales. Elles semblent plus rapides que les pousses de haricots, qui n’ont pas encore déployé leurs feuilles initiales.

Ça fait une raison de plus de mettre les restes de colza, moutarde, et compagnie, dans un tas de compost à part ; pas seulement pour leurs ramifications plus dures que les autres, aussi pour leurs graines qu’il est préférables de ne pas avoir dans le compost ordinaire. Cet autre compost à part, pourrait être laissé à mûrir plus longtemps, quelques années s’il le faut. Il faut quand‑même prévoir ou avoir la place pour ça ; quand ou dès que c’est possible, au moins.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 20276
Ven 27 Aoû 2021 23:08
Message Re: Jardinage : supports de culture et cultures
Les amarantes autres que l’amarante réfléchie, sont nettement plus tardives. Leur retard de maturation par rapport à la réfléchie, dépasse leur retard de semis.

Quand des pistils sont encore visibles, il est certain que ce n’est pas le moment de récolter.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
cron