Hello!

Inspiré(e) de prendre part à la discussion ? Ou de poser une question ou demander de l’aide ?

Alors bienvenues dans les grands sujets des forums de La Bulle : m’inscrire.

Cette partie du forum n’est pas compatible avec les bloqueurs publicitaires

Félicitations à vous, de préférer les accès payants plutôt que la gratuité par la publicité, c’est honnorable et cohérent de votre part. Malheureusement, l’accès payant par micropaiement (qui serait d’environ 1 cent pour 20 pages consultées) n’est pour l’instant pas encore mis en place, et l’accès gratuit sans publicité, est réservé aux membres actif(ve)s du forum. En attendant, si vous souhaitez poursuivre votre visite chez nous, vous pouvez ajouter le site à votre liste blanche, ou encore mieux, désactiver le bloqueur partout. Pour ajouter le site à votre liste blanche, pour Firefox (similaire pour les autres navigateurs), rendez‑vous en bas à gauche de la fenêtre de votre navigateur, et cliquez sur le menu comme dans l’exemple de l’image ci‑dessous, puis rechargez la page, en appuyant sur F5.

Jardinage : supports de culture et cultures
Auteur Message
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 15805
Lun 31 Juil 2017 05:27
Message Re: Jardinage : supports de culture et cultures
Besoin en azote (N), phosphore (P) et potassium (K) de quelques plantes potagères : Besoins NPK des cultures maraichères (lot-et-garonne.chambagri.fr) [PDF].

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 15805
Lun 31 Juil 2017 05:45
Message Re: Jardinage : supports de culture et cultures
Sur les vers de terre et leur rôle dans la nutrition des plantes.

Vers : seigneurs des anneaux — C’est Pas Sorcier — 2013

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 15805
Lun 31 Juil 2017 22:40
Message Re: Jardinage : supports de culture et cultures
Je ne sais pas s’il existe une science des associations de culture, mais il me semble raissonable de supposer qu’on peut associer ensemble des plantes qui ont un biotope assez proche, modulo la lumière, les plus grandes pouvant faire de l’ombre aux plus petites. C’est sur cette base que je vais essayer de planter des ails au milieu des pommes de terre, en me basant sur les données d’un site : eFlore (tela-botanica.org) (*).

(*) Un site qui était présenté dans ce message : « Re: Sites d’identification des plantes ».

Explications préalables :

Ce site donne des indication sur l’environnement préféré de chaque plante qu’il recense. On peut rechercher par nom commun et quand on ne trouve pas par nom commun, essayer de trouver le nom scientifique ailleurs puis revenir faire la recherche avec ce nom. Le site ne renseigne pas que sur les plantes sauvages spontanées, mais aussi sur les plantes cultivées (qui d’ailleurs deviennent parfois spontanées). La seule « limite » est que le site ne distingue pas les cultivars, c’est à dire les variétés cultivée. Par exemple il n’y qu’une entrée pour la pomme de terre, mais elles aiment probablement toutes le même biotope. Une autre limite, est que le site ne renseigne pas sur les marges de tolérance. Par exemple il dit que la pomme de terre aime assez la lumière, alors que des gens ont réussi à en cultiver assez à l’ombre. Je crois me souvenir d’un autre site qui indiquait les caractéristique du biotope par des intervalle sur une règle graduée plutôt que par des points. Si je le retrouve, je le mentionnerai.

Retour au cas concret :

Pour reprendre l’exemple du début, de mettre ensemble les ails et les pommes de terre, voici les deux pages de ces deux plantes : Solanum tuberosum L. (tela-botanica.org) et Allium sativum L. (tela-botanica.org). On peut voir que les biotopes de la pomme de terre et de l’ail sont presqu’identiques, l’ail aimant juste avoir un peu moins de lumière et un peu moins d’humidité atmosphérique que la pomme de terre. C’est déjà assez proche pour tenter de les mettre ensemble. Comme en plus la pomme de terre monte plus haut que l’ail, elle fera un peu d’ombre à l’ail qui aime avoir un peu moins de lumière.

C’est un premier pas pertinent, mais pas suffisant, parce que l’ail ou la pomme de terre peuvent lâcher des composés qui nuisent à l’autre, alors il faut aussi confirmer par des tests en pratique et ne pas faire le test partout, pour comparer.

Dans deux ou trois mois, je pourrai dire ce qu’il en est de cet exemple d’association.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 15805
Mar 1 Aoû 2017 14:13
Message Re: Jardinage : supports de culture et cultures
Hibou a écrit : 
Je ne sais pas s’il existe une science des associations de culture, […]

Il semble que oui, l’étude des associations végétales dans la nature, s’appelle la phytosociologie : Introduction à la phytosociologie (tela-botanica.org).

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 15805
Jeu 3 Aoû 2017 09:13
Message Re: Jardinage : supports de culture et cultures
Une autre manière de composer des associations de culture, est avec une base de données nommée SOPHY, qui pour chaque plante répertoriée, liste les plantes écologiquement similaires et les plantes discriminantes.

Je crois que les plantes écologiquement similaires, sont les plantes qui aiment le même biotope. Je crois que les plantes discriminantes, sont les plantes qui se plaisent là où se trouve une autre plante, même si ce n’est pas dans leur biotope idéal.

La difficulté surmontable pour utiliser cette base de données, c’est qu’elle n’utilise que les noms scientifiques. Par exemple Solanum Tuberosum L. pour la pomme de terre. Il faut faire les traductions dans les deux sens assez fréquemment, ce qui n’est pas pratique quand on utilise d’habitude que les noms communs des plantes, mais cette base de données est comme une merveille malgré ça.

La base de données : SOPHY — Plantes cartographiées et caractérisées par leur écologie (tela-botanica.org).

Exemple de la pomme de terre : Solanum Tuberosum L. (tela-botanica.org). Dans la liste des plantes écologiquement similaires, on trouve Galinsoga Parviflora CA., dont le nom commun est galinsoga à petites fleurs (il existe d’autres galinsoga). Ça signifie que là où la pomme de terre se plait bien, les galinsoga à petites fleurs se plairont bien aussi. Dans la liste des plantes discriminantes, on trouve Chenopodium Album L., dont le nom commun est le chénopode blanc. Ça signifie que la présence des pommes de terre va stimuler la pousse des chénopodes blancs. Je confirme cet exemple, j’ai souvent vu les champs de pommes de terre envahis de chénopodes blancs.

Remarque : la carte affichée à gauche, est la carte des lieux où des relevés et des comptages ont été fait, ça donne une idée de l’intensité de l’observation. Dans le cas de la pomme de terre, c’est un peu faible, mais ça se comprend, les botanistes s’intéressent plutôt aux plantes plus sauvages, ils observent assez peu les pommes de terre dans les champs.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 15805
Jeu 3 Aoû 2017 11:12
Message Re: Jardinage : supports de culture et cultures
Copie du message « Re: La citation du jour »
Hibou a écrit : 
« Toutes les espèces cultivées viennent d'espèces sauvages. »

— Natacha Leroux, botaniste / naturaliste.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 15805
Jeu 10 Aoû 2017 19:34
Message Re: Jardinage : supports de culture et cultures
Hibou a écrit : 
Quelques mythes sur le purin d’ortie et le cadeau empoisonné dans la manière dont sa légalisation a été formulée : Il ne faut pas pousser mémé dans les orties !  (jardinonssolvivant.fr), 2013.

Rebelote, le gouvernement Macron veut à nouveau interdire le purin d’ortie, et en fait tous les purins de plantes. Pour les personnes intéressées ou concernées, une pétition a été lancée sur Avaaz le 4 Juillet, il y a un peu plus d’un mois, mais je ne l’ai appris qu’aujourd’hui : Ministre de l’Agriculture : NON à une nouvelle interdiction du purin d'ortie ! (avaaz.org).

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 15805
Sam 12 Aoû 2017 11:47
Message Re: Jardinage : supports de culture et cultures
Un documentaire sur les orties et les urticacées, qui tourne surtout autour du purin d’ortie et des possibles évolutions du maraichage. Le documentaire est prudent, et ne renierai pas l’invitation à ne pas idéaliser le purin d’ortie, mais sans le diaboliser. Il en parle comme d’un préparation préventive.

Secrets de plantes : l’ortie, vers un jardin sauvage — ARTE — 2012


Si la vidéo disparait de YouTube, elle peut être retrouvée sur le site des VoD d’ARTE : Secrets de plantes — L’Ortie, vers un jardin sauvage (boutique.arte.tv).

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 15805
Sam 12 Aoû 2017 12:11
Message Re: Jardinage : supports de culture et cultures
Un jardinier présente sa méthode pour préparer un purin d’ortie proprement et assez facilement. L’astuce est dans l’utilisation d’un filet — dans son cas, une moustiquaire — pour contenir les orties dans l’eau pendant la fermentation.

Un kilo d’orties non‑montées en graines, dans dix litres d’eau. Le tout fermente pendant environ quinze jours environ, mais le mieux est de surveiller la fermentation qui peut être plus lente ou plus rapide : quand le purin ne mousse plus, c’est que le fermentation est terminée … c’est comme avec le levain, quand il ne monte plus, c’est que les bactéries et les levures ont digéré tout ce qu’elles pouvaient.

Le purin d’ortie préparer de cette manière, s’utilise dilué à 20 %, par exemple un litre de purin d’ortie dans quatre litre d’eau (cinq parts, dont une de purin).

Le purin d’ortie s’utilise de préférence au printemps, dit‑il. Plus exactement, même s’il ne le dit pas, c’est parce que l’azote apportée par ce purin, favorise surtout la croissance des feuilles et des racines (*), et que dans les stades ultérieures, les plantes ont plus besoin de phosphore que d’azote, qui lui est plutôt apporté par le purin de consoude.

(*) Note : les tubercules ne sont pas des racines.

Faire un purin d’ortie — Terre vivante — 2012

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 15805
Sam 12 Aoû 2017 13:37
Message Re: Jardinage : supports de culture et cultures
Hibou a écrit : 
[…]

Le purin d’ortie s’utilise de préférence au printemps, dit‑il. Plus exactement, même s’il ne le dit pas, c’est parce que l’azote apportée par ce purin, favorise surtout la croissance des feuilles et des racines […]

Des indications qui me semblent crédibles et assez confirmées par d’autres sources lues avant, mais dont je ne sais pas si elles ont été scientifiquement validées : Actions du purin de consoude (purindortie-bretagne.com).

Ce site recommande un purin composé de deux parts de purin d’ortie et d’une part de purin de consoude au début du cycle de la végétation, puis d’inverser les proportions, c’est à dire une part de purin d’ortie et deux parts de purin de consoude, quand les premiers bourgeons de fleur apparaissent. Pour une plante malade, moitié‑moitié, une part de purin d’ortie pour une part de purin de consoude.

Le site ne donne pas d’indication sur la concentration dans l’eau d’arrosage (*), on peut supposer qu’elle est de 20 % comme le dit je jardinier dans le précédent message.

(*) Note : un arrosage n’est pas une douche, mieux vaut arroser au pied et pas sur les feuilles, qui n’ont que faire du purin.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet