Hello!

Inspiré(e) de prendre part à la discussion ? Ou de poser une question ou demander de l’aide ?

Alors bienvenues dans les grands sujets des forums de La Bulle : m’inscrire.

Cette partie du forum n’est pas compatible avec les bloqueurs publicitaires

Félicitations à vous, de préférer les accès payants plutôt que la gratuité par la publicité, c’est honnorable et cohérent de votre part. Malheureusement, l’accès payant par micropaiement (qui serait d’environ 1 cent pour 20 pages consultées) n’est pour l’instant pas encore mis en place, et l’accès gratuit sans publicité, est réservé aux membres actif(ve)s du forum. En attendant, si vous souhaitez poursuivre votre visite chez nous, vous pouvez ajouter le site à votre liste blanche, ou encore mieux, désactiver le bloqueur partout. Pour ajouter le site à votre liste blanche, pour Firefox (similaire pour les autres navigateurs), rendez‑vous en bas à gauche de la fenêtre de votre navigateur, et cliquez sur le menu comme dans l’exemple de l’image ci‑dessous, puis rechargez la page, en appuyant sur F5.

Jardinage : supports de culture et cultures
Auteur Message
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 18812
Sam 28 Déc 2019 13:31
Message Re: Jardinage : supports de culture et cultures
Dix‑huit jours après le début du test de germination, les pousses de maïs ont maintenant ce qui ressemble nettement à des feuilles enroulées sur elles‑mêmes, une par pousse. Elles semblent commencer à se dérouler par le haut.

La plus grande pousse fait 9 cm, elle faisait 7 cm et demi hier‑soir, elle a donc grandit de 1 cm et demi en 36 h environ.

Pour précision, le test est fait sans terre, seulement dans une assiette humidifiée. Il y a donc suffisamment de réserves dans un grain, pour commencer à faire une plantule avec une feuille initiale.

Les feuilles initiales sont bien verticales, elles ne se penchent pas pour chercher la lumière.

D’après ce test, il faudrait je penses, compter trois semaines pour la lever avec un semis réel en pleine‑terre. Comme cette année, de mémoire, il me semble que j’avais vu des pousse de maïs bien visible vers début‑Juin, ils ont peut‑être été semés début‑Mai.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 18812
Sam 28 Déc 2019 13:44
Message Re: Jardinage : supports de culture et cultures
Un sol gravement carencé en azote, peut éventuellement avoir quand‑même un peu d’azote en profondeur.

J’ai put le constater par trois observations dans le jardin à la terre argileuse qui manque gravement d’azote. Au début, je n’arrivait pas à trouver d’explication à ces observations, je n’ai cru comprendre que tardivement.

J’avais tenté de remuer une bande de terre en Juin, pour un résultat plus que décevant, comme je ne suis pas parvenu à l’émietter. Dans cette bande, j’avais fait un test de plantation de pommes de terre. J’avais fait un second test de plantation de pommes de terre sur une autre bande que je n’avais pas tenté d’ameublir, seulement en y faisant des petits trous. Les pommes de terre avaient fait de nettement plus longues tiges sur la bande retournée.

J’avais fait deux tests de semis de radis fourrager. L’un avec les graines en surface, l’autre avec les graines modérément ensevelies. La ligne semée en surface présentait un bien meilleur taux de germination et une germination plus régulière aussi. Mais sur la ligne avec les graines modérément ensevelies, les pousses, même si elles n’ont pas beaucoup grandit, ont plus grandit que sur la ligne semée en surface, malgré un taux de germination plus faible.

J’avais fait un test de semis de mauve sylvestre à partir de graines récoltées sur des pieds sauvages. Elles ont un petits peu poussé, fait des feuilles minuscules sur des tiges minuscules. Je n’ai découvert que plus tard que j’avais accidentellement fait tomber une graine sur la bande de terre retournée où j’avais fait un test de plantation de pommes de terre. Cette mauve là, bien qu’elle ait poussé nettement moins qu’elle aurait dut, a nettement mieux poussé que les autres et nettement plus aussi que les radis fourragers dont les graines avait été modérément ensevelies.

Ces trois constatations me semblent suggérer que l’azote est plus présent sous la surface que en surface et qu’il y en a encore plus à une vingtaine de centimètres de profondeur qu’il n’y en a à un ou deux centimètres de profondeur.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 18812
Sam 28 Déc 2019 13:48
Message Re: Jardinage : supports de culture et cultures
En complément du précédent message, j’ai put noter que les espèces suivantes, s’accommodent mieux d’une carence en azote (ce qui ne signifie pas qu’elles ont bien poussé), que les autres testées dont je rapporterai la liste plus tard :

  • Capucine
  • Fève (mais attaqué par un champignon par la suite)
  • Haricot
  • Mauve sylvestre
  • Pois (mais a mal supporté le manque d’eau par la suite et avec un doute quand‑même aussi)
  • Pomme de terre (une surprise, comme déjà mentionné)
  • Radis fourrager
  • Salsifis

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 18812
Sam 28 Déc 2019 21:11
Message Re: Jardinage : supports de culture et cultures
Hibou a écrit : 
En marge, pas dans un jardin, je teste la culture du coprin chevelu, qui ne doit pas être confondu avec le coprin noir d’encre qui est toxique.

J’ai vu de ces coprins pousser au bord du jardin à la terre limoneuse. En 24h à peine, des chapeaus se sont liquéfié, leur manière de libérer leurs spores noirs.

J’ai récupéré trois de ces chapeaux en cours de liquéfaction, ai mélangé le tout dans un bol de marc de café et ai répandu ce bol avec les spores sur une couche épaisse de marc de café au fond d’un cageot en plastique. Cette opération a été réalisée Dimanche 20 Octobre.

[…]

Le Samedi 28 Décembre, soit neuf semaines plus tard, en plus du mycélium apparent en surface, j’ai remarqué ce matin, des minuscules perles blanches dans un angle. J’ignore encore si ce sont des débuts de formation de chapeaux.

Depuis au moins un mois, je remarque que le mycélium apparent en surface, passe du blanc cassé au brun clair selon l’humidité. Contre‑intuitivement, il est blanc quand le marc manque d’humidité, que j’ai oublié de l’humidifier, et il passe au brun quand j’ai vaporisé de l’eau. J’ignore si c’est de la couleur du marc qu’il assimile qui produit cet effet, mais c’est la seule idée que j’ai pour expliquer le phénomène.

Je crois être assez certain que c’est bien le champignon qui se développe et pas une moisissure, à cause de l’odeur quand j’arrose, qui est bien une odeur de champignon, différente d’une odeur de moisissure, et à cause de la couleur, la moisissure qui se développe spontanément sur le marc de café étant vert‑clair.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 18812
Dim 29 Déc 2019 19:59
Message Re: Jardinage : supports de culture et cultures
Hibou a écrit : 
[…]

Pour la profondeur de semis, la vidéo dit implicitement que la profondeur dépend des prévisions de pluie. D’après un commentaire à la vidéo, les 2 cm sont pour que le grain profite d’une pluie qui était prévue dans les 24 à 48 h. Si des grosses pluies violentes sont prévues, il faut si nécessaire, semer plus profond pour que le grain ne soit pas emporté avec la terre. De même si aucune pluie n’est prévue, il faut semer profond aussi, pour que le grain reste au frais et dans une terre qui ne se dessèche pas trop.

[…]

La feuille initiale du maïs, sort d’une sorte de tube qui fait 4 cm de hauteur ; sur tous les grains ayant germé, cette sorte de tube à environ la même longueur. Cette partie pourrait être dans la terre sans problème, alors je dirais que la profondeur maximale pourrait être de 4 cm. Je vais opter pour la valeur intermédiaire entre 2 et 4, soit 3 cm.

Pour la date de semis, la toute fin‑Avril ou le tout début‑Mai semble se confirmer et c’est aussi ce que la vidéo indiquait. Pour le reste, ce sera comme cet agriculteur disait : un grain tous les 15 cm en lignes espacées de 75 cm, quoique j’opterais plutôt pour 70 cm, afin de mieux coller à ma largeur de bande de 140 cm. Les 70 cm, sont l’espace interligne que j’utilise déjà pour les pommes de terre.

Il faudra attendre la mi‑Juin environ pour commencer à rapporter les premières observations.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 18812
Dim 29 Déc 2019 20:41
Message Re: Jardinage : supports de culture et cultures
Si un saupoudrage de cendre est prévu, un bon moment pour le faire est quand le sol est gelé.

Comme déjà mentionné, il faut éviter d’épandre de la cendre sur du compostage, parce que les bactéries impliquées sont perturbées par la cendre. Comme le meilleur moment pour ameublir la terre est en Automne et qu’à ce moment il fait encore assez chaud pour que le compostage au sol se poursuive, la cendre ne devrait pas être épandue avant d’ameublir. Elle ne peut pas non‑plus être épandue facilement après avoir ameublit même s’il fait assez froid pour que le compostage ait cessé, parce que fouler un sol meuble gâche l’ameublissement. Mais quand il vient de geler, la fermentation des débris végétaux a cessé et on peut marcher sur le sol meuble sans le compacter sous les pieds.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 18812
Jeu 2 Jan 2020 13:39
Message Re: Jardinage : supports de culture et cultures
Il se dit que les haies fruitières faites de pieds inclinés et arqués, font plus facilement des fruits que les arbres tels‑quels. Pourtant, les producteurs de fruits font des vergers avec des arbres à axe vertical, comme disent les horticulteurs.

Une haie d’arbres, si elle est abandonnée pour une raison ou une autre, ce qu’elle finit par donner, ne ressemble à rien (à moins qu’elles ne soit faite d’arbrisseaux). Les arbres se portent naturellement mieux quand ils sont espacés, et un arbre livré à lui‑même pousse plus correctement qu’une haie livrée à elle‑même.

C’est pour ça que je me demande s’il y a des véritables avantages à faire des haies fruitières plutôt que des vergers d’arbres fruitiers. Un arbre aussi, peut être taillé pour faciliter les récoltes.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 18812
Jeu 2 Jan 2020 14:51
Message Re: Jardinage : supports de culture et cultures
Les cognassiers sont apparemment des bons porte‑greffes pour les poiriers.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 18812
Jeu 2 Jan 2020 23:14
Message Re: Jardinage : supports de culture et cultures
Hibou a écrit : 
[…]
Ce soir, j’ai pesé mille grains pour connaitre le PMG (poids de mille grains), utile pour convertir le nombre de grains en poids pour semer. J’ai trouvé 29g96, que j’arrondi à 30 g. Normalement, il devrait être de 26 g d’après une documentation sur cette variété, mais soit.

[…]

C’était les grains « commandés » fin‑2018, dont j’avais compté le PMG le 24 Février 2019.

Je viens de compter le PMG des grains récoltés en Juillet 2019, et je trouve un petit 21 g 48, ce qui est faible. Beaucoup de grains sont en effet nettement plus petits que ceux du semencier.

Les grains des semenciers sont triés à la table densimétrique, un matériel dont je ne dispose pas, ce qui explique la forte proportion de petits grains, en plus des conditions de culture non‑idéales.

J’ai re‑pesé les mille grains de 2018, que j’avais gardé dans un sachet et j’ai trouvé 29 g 29 au lieu des 29 g 96 que j’avais pesé en Février 2019. Disons alors que les grains récoltés ont un PMG de 71 à 73 % de ceux reçus du semencier et 82 % du PMG typique pour cette variété d’avoine, d’après la documentation du semencier.

La différence est importante, tellement importante que je vais ajouter 10 % au poids de grains par surface pour le semis de cette année 2020, par sécurité, au cas où les petits grains ne germeraient pas ou pousseraient mal.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 18812
Ven 3 Jan 2020 19:04
Message Re: Jardinage : supports de culture et cultures
Avec les fourche‑bêches, faire bien attention au type de fixation du manche : il peut être judicieux de choisir le plus simple, le moins sophistiqué.

Je me suis fait la remarque tardivement, que j’ai eu de la chance de choisir sans y penser, une fixation en forme de bout de tube simple. Certaines fixation à la forme plus élaborée, parfois nommée une tulipe, font qu’il serait difficile d’y mettre n’importe quel manche. Ors, ne pas être bloqué sur un type de manche trop particulier, c’est important quand il y a des risques de casse du manche et qu’alors on doit pouvoir en retrouver un sans trop de problème (model et coût).

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
cron