Hello!

Inspiré(e) de prendre part à la discussion ? Ou de poser une question ou demander de l’aide ?

Alors bienvenues dans les grands sujets des forums de La Bulle : m’inscrire.

Cette partie du forum n’est pas compatible avec les bloqueurs publicitaires

Félicitations à vous, de préférer les accès payants plutôt que la gratuité par la publicité, c’est honnorable et cohérent de votre part. Malheureusement, l’accès payant par micropaiement (qui serait d’environ 1 cent pour 20 pages consultées) n’est pour l’instant pas encore mis en place, et l’accès gratuit sans publicité, est réservé aux membres actif(ve)s du forum. En attendant, si vous souhaitez poursuivre votre visite chez nous, vous pouvez ajouter le site à votre liste blanche, ou encore mieux, désactiver le bloqueur partout. Pour ajouter le site à votre liste blanche, pour Firefox (similaire pour les autres navigateurs), rendez‑vous en bas à gauche de la fenêtre de votre navigateur, et cliquez sur le menu comme dans l’exemple de l’image ci‑dessous, puis rechargez la page, en appuyant sur F5.

Le cadavre - Die Leiche
Auteur Message
Modératrice
RANDOM_AVATAR
  • Genre : Fille
  • Messages : 8829
Lun 27 Avr 2009 20:48
Message Re: Le cadavre - Die Leiche
steffani a écrit : 
C'est pourtant si bon la résilience ...



Je suis experte en la matière.

Il faut être perdu, il faut avoir perdu le monde, pour se trouver soi-même. (Henry David Thoreau)
Profil
Bavard impénitent
Bavard impénitent
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Fille
  • Age : 50
  • Messages : 762
Lun 27 Avr 2009 21:16
Message Re: Le cadavre - Die Leiche
Lucy Van Pelt a écrit : 
steffani a écrit : 
C'est pourtant si bon la résilience ...



Je suis experte en la matière.


Si tous les résiliants du monde pouvaient se donner la main ... Petit sourire

La joie authentique est le but de l'âme : c'est la joie que procure les choses belles - Philosophie hédoniste
Profil
Consul Honoraire
Consul Honoraire
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Age : 40
  • Localisation : Strasbourg
  • Messages : 4219
Mar 28 Avr 2009 11:13
Message Re: Le cadavre - Die Leiche
...car autant faut-il encore savoir le pourquoi du comment, la base en elle-même...



(à prendre comme une généralité, non pas comme une référence artistique de chose existente. Juste l'idée du texte pour soi-même; dans ce cas présent, pour notre serial-killer)
Simple métaphore donc...



Indochine, -Punishment park-


Ils passèrent comme des rois égarés
A travers toute leur vie
Dans des villages appauvris
Ils pensèrent résister
Autour de gens agités
Que leur amour puisse exister
Toutes les nuits à l'infini...
Ah ! l'infini

Car je ne crois pas que tout va bien par ici
Je veux aller quelque part
Je veux aller vers un paradis
Ne pas m'enfermer dans un parc
A attendre un jour qu'elle ne parte
Pour une croisière sans retour
Vers la Nouvelle Angleterre...
Une croisière

Mmh ! Mmh ! ...
Car cet endroit ne lui disait plus rien
Elle y avait perdu, perdu son chemin
Ah ! son chemin

Mais je ne crois pas que tout va bien par ici
Je veux aller quelque part
Je veux aller vers un paradis
On s'est construit et j'ai tout détruit
On s'est détruit, on a reconstruit
On s'est construit, on a tout détruit
Je me suis détruit, on a tout détruit
On s'est puni

Oh ! Oh !
Mmh ! Mmh ! ..
Car cet endroit ne lui disait plus rien
Elle y avait perdu son chemin

On s'est construit et j'ai tout détruit
On s'est détruit, on a reconstruit
On s'est construit, on a tout détruit
Je me suis détruit, on a tout détruit
On s'est puni





A partir de là, la tempête s'est abattue...
Mais n'est pas restée invaincue

HTLLTD

Du sollst niemals vergessen, danke zu sagen.
Profil
Consul Honoraire
Consul Honoraire
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Age : 40
  • Localisation : Strasbourg
  • Messages : 4219
Mar 28 Avr 2009 14:15
Message Re: Le cadavre - Die Leiche
Après tout, quand un sentiment nouveau apparaît, on se pose d'abord des questions avant de faire quoi que ce soit Hmmm!





Die Ärzte, -Ich weiss nicht (ob es Liebe ist...)- (Je ne sais pas (si c'est de l'amour...))



Vor zwei Wochen hab ich dich zum ersten mal gesehen
Du warst so betrunken, du konntest kaum noch stehen
Aus Mitleid, hab ich dich nach Haus gebracht
Du sagtest zärtlich "Mein Schatz, Gute Nacht!"
Mein Schatz hast du gesagt
Vielleicht war es nur ein Scherz?!
Amors Pfeil durchbohrte mein Herz
Jetzt weiß ich nicht, was ich denken soll...
Ist es wirklich liebe oder find ich dich nur toll
Je t'ai vu pour la première fois il y a deux semaines
Tu étais tellement ivre, tu tenais à peine sur tes pieds
Par pitié je t'ai ramené chez toi
Tu m'as dit tendrement "Mon amour, bonne nuit"
"Mon amour" c'est ce que tu as dit
Peut-être n'était-ce que de l'humour?
Une flèche d'amour a transpercé mon coeur
Alors je ne sais pas quoi penser...
Suis-je vraiment amoureux ou est-ce que je te trouve juste bien?


Ich weiß nicht ob es liebe ist
Wenn man tagelang nichts trinkt und isst
Wenn man an eine denkt, und eine andere küsst
Ich weiß nicht ob das liebe ist...
Je ne sais pas si c'est de l'amour
quand je ne mange ni ne bois durant des jours
Quand on pense à une fille et qu'on en embrasse une autre
Je ne sais pas si c'est de l'amour...


Am nächsten Tag habe ich dich besucht
Als das Bier alle war, hast du laut geflucht
Du lagst auf dem Bett und warst ziemlich breit
Aber immerhin waren wir allein zu zweit
Ich wollte mit dir reden
...über deine Frisur!?
...und über Liebe...
aber du lachtest nur!
Jetzt weiß ich nicht, was ich denken soll...
Ist es wirklich liebe oder find ich dich nur toll
Le lendemain je suis allé te voir
Puis, lorsqu'il ne restait plus de bière, tu as insulté le monde entier
Tu étais couchées sur le lit, bien à l'aise
... en tout cas nous étions seuls tous les deux
Je voulais te parler
... de ta coupe de cheveux...
... et à propos d'Amour...
Mais tu n'as fait que rire
Alors je ne sais pas quoi penser...
Est-ce vraiment de l'amour ou est-ce que je te trouve juste bien?


Ich weiß nicht ob es liebe ist
Wenn man jeden jungen an einem misst
Wenn man etwas hört und sofort vergisst
Ich weiß nicht ob das liebe ist...
Je ne sais pas si c'est de l'amour
Quand tu compares chaque garçon à moi
Quand on écoute quelqu'un et qu'on oublie aussitôt ses mots
Je ne sais pas si c'est de l'amour...


Wenn man beim pinkeln ständig neben's Becken pisst...
quand en étant aux toilettes, on pisse sans arrêt à côté de la cuvette...

Ich weiss nicht ob das liebe ist...
Je ne sais pas si c'est de l'amour...





Tout le monde est confrontés aux "sentiments", aussi fort que l'on veut paraître... ça ne change rien Clin d’œil

HTLLTD

Du sollst niemals vergessen, danke zu sagen.
Profil
Consul Honoraire
Consul Honoraire
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Age : 40
  • Localisation : Strasbourg
  • Messages : 4219
Mer 29 Avr 2009 12:52
Message Re: Le cadavre - Die Leiche
Bon, 'faut dire que leur "première rencontre" n'était vraiment pas glorieuse...
enfin, ça lui a au moins permis de la ramener chez elle, ennuyée qu'elle était aussi Ange

Est-ce à partir de ce soir-là qu'il s'est dit que les gens sont souvent futiles quand même?
Et même si; est-ce une raison suffisante pour se balader du côté obscur!? Hihihi!





Die Ärzte, -Party stinkt- (ta fête est minable)


Es kommt mir vor
als wär ich schon Stunden hier
auf dem was du so Party nennst
mit Erdnussflips & Billigbier
und allen Leuten die du kennst
J'ai l'impression que
Ca fait déjà des heures que je suis ici
Ici, dans ce que tu appelles "une fête"
Avec 3 cacahuètes et de la bière bas de gamme
Et tous les gens que tu connais


Blöderweise schliesst das auch mich mit ein
So kommt es, daß ich eingeladen bin
Wer will Freitag Abend schon alleine sein?
Also ging ich hin
auf ne Party, auf ne Party ohne Sinn
Ce qui est fort dommage c'est que j'en fais parti aussi
Du coup, je me retrouve ici
Et qui a envie d'être seul le vendredi soir?
Alors je suis venu...


Deine Party stinkt - deine Party stinkt
Auch wenn es komisch klingt
- dies ist ein Schiff, das sinkt
Deine Party stinkt
Drum werd ich mich verpissen,
du wirst einsehen müssen
hier amüsiert man sich nur bedingt
Deine Party stinkt - deine Party stinkt
Ta petite fête pue, c'est minable
Même si cela te semble bizarre
Ici on se sent comme sur un bateau qui coule
Ta sauterie est minable
alors du coup je vais m'en aller
Il faut que tu te rendes compte
Qu'ici, on ne s'amuse pas vraiment


Bei dieser Party hast du wirklich abgelost
mit Rauchverbot und leiser Musik
Wer hätt gedacht
dass du jetzt so erwachsen tust
ob das an der Regierung liegt?
Ce coup-ci t'a vraiment fais fort dans la médiocrité
Interdiction de fumer et la musique qu'on entend à peine
Qui aurait cru
Que tu te la joue tellement "adulte" tout-à-coup?
Le gouvernement y serait-il pour quelque chose?


Das Gefasel deiner Freunde ist so leer wie du
Das Wort leer beschreibt die Party schon ganz gut
Leider trifft das auch auf den Kühlschrank zu
Au Mann ich könnte kündigen vor Wut
und sowas soll ne Party,
na du hast wirklich Mut
Angenehmes sterben noch,
ich nehm jetzt meinen Hut
Le blabla de tes amis est aussi creux et sans intérêt que toi
Le mot "creux" résume parfaitement la situation ici d'ailleurs
Et même ton frigo est déjà vide
Oh putain, j'pourrais me tirer une balle tellement je suis en colère
et ça ça doit être "une fête"?
Ben putain, t'as vraiment pas froid aux yeux!
Allez, repose en paix
Je me casse...


Deine Party stinkt - deine Party stinkt
Ich hab nun mal nen Hang - zu Amüsemang
Ta fête est minable
Que veux-tu, il se trouve que moi, j'aime bien m'amuser...





Ce sont des choses qui arrivent... mais le reste?

HTLLTD

Du sollst niemals vergessen, danke zu sagen.
Profil
Consul Honoraire
Consul Honoraire
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Age : 40
  • Localisation : Strasbourg
  • Messages : 4219
Mer 29 Avr 2009 13:32
Message Re: Le cadavre - Die Leiche
Disons qu'il devait être un peu énervé... parce que le vendredi d'avant, ce n'était pas beaucoup mieux... Hihihi!






Die Ärzte, -N 48.3- (terme technique: erection en continu)


Freitag abend, und ich war unterwegs
auf der Suche nach Amüsement und zügellosem Sex.
In der Diskothek war eine auf der Balz:
90-60-90 und Beine bis zum Hals
Vendredi soir et je suis sur la route
A la recherche de fun et d'un peu de sexe sans concession
En discothèque, je vois un canon sur la piste:
90-60-90 et des jambes incroyables!


Keine traute sich so richtig an sie ran,
ich sagte: Baby bist du vielleicht auf der Suche nach nem Mann?
Die Suche ist zu Ende, Baby, ich bin hier
und jetzt beeil dich, unser Taxi steht schon draußen vor der Tür.
Personne n'osais vraiment l'aborder,
Je lui dis: "Hé Baby, est-ce que par hasard tu cherches un homme?
Ne cherche plus, je suis là!
Et maintenant dépèche-toi, un taxi nous attends déjà à la sortie!"


Doch erst als wir bei mir zuhause waren
wurde mir das Ausmaß der Bescherung wirklich klar.
Sie kam aus meiner Dusche und ich sah:
Angeschissen, Wonderbra, Push Up BH!!
Mais c'est seulement quand nous sommes arrivés chez moi
Que je me suis rendu compte du bordel dans lequel je me suis fourré.
Elle sort de la douche et là je vois...
Et merde, elle m'a feinté, c'était un sous-tif push up Wonderbra!


Ich fuhr in die Disko zurück,
beim 2. Versuch hat man immer mehr Glück.
Da sah ich auf der Tanzfläche ein Teil,
lange Haare, große Augen, die war genau mein Fall.
Je suis retourné dans la discothèque
Au 2ème coup on a toujours plus de chance
C'est alors que j'ai vu une pure bombe sur la piste,
De long cheveux, de grands yeux, exactement ce qu'il me faut!


Es war zwar ziemlich voll und dicht gedrängt,
aber ich zeigte ihr trotzdem wo der Tanzhammer so hängt.
Ich flüsterte ihr Schweinerein ins Ohr
und sie schmolz dahin wie Schnee auf nem Ford V8 Motor.
Il y avait du monde et on était tous serrés
Mais je lui ai quand même fait une démonstration de mes talents de danseur.
Je lui ai dit quelques cochonneries à l'oreille
Et elle a fondu comme neige au soleil


Ich zog sie auf das Klo was immer zieht,
sie drehte total auf, ich wußte kaum wie mir geschieht.
Doch manchmal ist da mehr als man erst sieht:
Angeschissen, Transvestit, Mädchen mit Glied!
Je l'ai emmené aux toilettes, ça marche toujours,
Elle a complètement déjanté, j'ai eu du mal à savoir tout ce qu'elle m'a fait!
Mais il arrive qu'il y ait plus qu'on ne voit
Et merde!! Un travesti, une demoiselle avec un pénis!


Ich hatte wirklich alle Tricks probiert,
ich war nicht mal verzweifelt, ich hatte resigniert.
Da lächelte ein Engel mich an
und fragte mich ob sie sich vielleicht zu mir setzen kann.
J'avais vraiment tout essayé pour choper une demoiselle mais bon...
Je n'étais plus désespéré, je me suis résigné
C'est alors qu'une femme comme un ange me fait un grand sourire
et m'a demandé si elle pouvait s'asseoir à ma table?


Ich sah sofort ihr Busen der war echt,
sie sah aus als lief sie Werbung für das schönere Geschlecht.
Da fragte sie mich: Kommst du mit zu mir?
Ist der Papst katholisch? und schon waren wir bei ihr.
J'ai tout de suite vu que ses seins étaient vrais
On aurait dit qu'elle faisait une démonstration de la vraie beauté féminine
Puis elle me demande: "Tu viens on va chez moi?"
Quelle question! et hop, nous voila chez elle


Doch erst als wir bei ihr zu Hause waren
wurde mir das Ausmaß ihrer Schönheit erst bewußt.
Ich nahm sie in die Arme, dann war Schluß:
Es darf nicht wahr sein, vorzeitiger Samenerguß, vor dem ersten Kuß, ich geb mir den Schuß!
Mais c'est seulement en arrivant chez elle
Que je me suis vraiment rendu compte à quel point elle est belle
Je l'ai prise dans mes bras... puis c'était fini
Putain, mais c'est pas vrai! Ejaculation précoce, avant même l'avoir embrassé!
Je crois que je vais me tirer une balle!




Pour une fois qu'il veut faire comme tout le monde, mais que la chance lui sourit quand même, voila le résultat Grand sourire

Du coup...

HTLLTD

Du sollst niemals vergessen, danke zu sagen.
Profil
Modératrice
RANDOM_AVATAR
  • Genre : Fille
  • Messages : 8829
Mer 29 Avr 2009 13:33
Message Re: Le cadavre - Die Leiche
Je trouve ça l'fun tes histoires.

Il faut être perdu, il faut avoir perdu le monde, pour se trouver soi-même. (Henry David Thoreau)
Profil
Modératrice
RANDOM_AVATAR
  • Genre : Fille
  • Messages : 8829
Mer 29 Avr 2009 13:36
Message Re: Le cadavre - Die Leiche
Hahaha!

Il faut être perdu, il faut avoir perdu le monde, pour se trouver soi-même. (Henry David Thoreau)
Profil
Consul Honoraire
Consul Honoraire
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Age : 40
  • Localisation : Strasbourg
  • Messages : 4219
Mer 29 Avr 2009 13:37
Message Re: Le cadavre - Die Leiche
Lucy Van Pelt a écrit : 
:lol:


J'l'aime bien la dernière Hmmm!

HTLLTD

Du sollst niemals vergessen, danke zu sagen.
Profil
Consul Honoraire
Consul Honoraire
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Age : 40
  • Localisation : Strasbourg
  • Messages : 4219
Lun 4 Mai 2009 16:57
Message Re: Le cadavre - Die Leiche
...du coup,
Il laisse à nouveau la place a ses vrais sentiments, à SA manière de ressentir les choses.

Et il est bien obliger de reconnaître pour lui-même que les contradictions sont nombreuses dans sa tête... mais pas dans son coeur Yeux au ciel avec le sourire .




Eternal Tears Of Sorrow, - Sweet Lilith of my dreams- (Douce Lilith de mes rêves)
(Lilith fait partie de la mythologie du monde, si ça vous intéresse... ben faites une recherche, na!)



I caressed her suffering soul
With my love and true desier
But she ripped off my pounding heart
And buried it six feet under
J'ai caressé son âme souffrante
Avec mon amour et mon désir
Mais elle a détruit mon coeur
Et l'a enterré six pieds sous terre


I tried to resist a rhyme
Of charming beauty and lust
But I could not close my mind from tunes
And I fell into the calls of a siren
J'ai essayé de résister à ses rimes
De beauté et d'envie
Mais je n'ai pas su fermer mon âme à ses mélodies
Et je me suis laissé prendre au chant d'une sirène


Biterness, the black cancer
Slowly gnawing my soul
Disbelier, despair, hatred
This fiendish trinity's taking me over
L'amertume, ce cancer noir
Ronge tout doucement mon âme
Incrédulité,désespoir, haine
Cette monstrueuse trinité me rend fou


She was the only one who filled my heart
Sweet Lilith of my dreams
Forever lost
The fallen idol for the impure hearts
Elle était la seule qui faisait vivre mon coeur
Douce Lilith de mes rêves
Perdue à jamais
L'ange déchu des coeurs impurs


Into blazing fire and thunder
I went and followed her
The dire memories in my heart
They will never be dissolved
Je suis venu et je l'ai suivi
Parmi les flammes et le tonnerre
Les horribles souvenirs dans mon coeur
Ne vont jamais disparaître


Condemned to repeat the past
Deja-vu's of things to come
My life is only a vicious circle
It's ending where it just begins
Condamné à revivre le passé
Des impressions de déjà-vu à venir
Ma vie est un cercle vicieux
Elle s'arrête là où elle débute


She spoke by two tongues
One for those she loved
Another for the ones she used
For those who dare not look her in the eye
Elle parle avec deux langues
Une pour ceux qu'elle a aimé
Une autre langue pour ceux dont elle se sert
Pour ceux qui n'osent pas la regarder dans les yeux


She was the only one who filled my heart
Sweet Lilith of my dreams
Forever lost
The fallen idol for the impure hearts
Elle était la seule qui faisait vivre mon coeur
Douce Lilith de mes rêves
Perdue à jamais
L'ange déchu des coeurs impurs


The dark shadow by my side
The dark raven bride
She was the only one who filled my heart
Cette ombre noire à mes côtés
L'épouse du Corbeau
Elle était la seule qui faisait vivre mon coeur






Alors évidemment il lui faut du temps pour remettre ses idées en place. et la manière dont il utilise ce temps n'est peut-être pas la meilleure, mais bon...

HTLLTD

Du sollst niemals vergessen, danke zu sagen.
Profil
cron