Hello!

Inspiré(e) de prendre part à la discussion ? Ou de poser une question ou demander de l’aide ?

Alors bienvenues dans les grands sujets des forums de La Bulle : m’inscrire.

Cette partie du forum n’est pas compatible avec les bloqueurs publicitaires

Félicitations à vous, de préférer les accès payants plutôt que la gratuité par la publicité, c’est honnorable et cohérent de votre part. Malheureusement, l’accès payant par micropaiement (qui serait d’environ 1 cent pour 20 pages consultées) n’est pour l’instant pas encore mis en place, et l’accès gratuit sans publicité, est réservé aux membres actif(ve)s du forum. En attendant, si vous souhaitez poursuivre votre visite chez nous, vous pouvez ajouter le site à votre liste blanche, ou encore mieux, désactiver le bloqueur partout. Pour ajouter le site à votre liste blanche, pour Firefox (similaire pour les autres navigateurs), rendez‑vous en bas à gauche de la fenêtre de votre navigateur, et cliquez sur le menu comme dans l’exemple de l’image ci‑dessous, puis rechargez la page, en appuyant sur F5.

Le cadavre - Die Leiche
Auteur Message
Consul Honoraire
Consul Honoraire
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Age : 40
  • Localisation : Strasbourg
  • Messages : 4219
Mar 5 Mai 2009 11:25
Message Re: Le cadavre - Die Leiche
S'ensuivent quelques pensées qui passe dans la tête de tout un chacun, dont le personnage de l'histoire.
Ben oui... rien ne vient de nulle part; ou alors tout vient de nulle part Clin d’œil




Pain, -Parallel to ecstasy-



(? I feel----calling--?)
I can feel the energy
Feels like I've been up on an experiment on ecstasy
I feel it kicking in again (?--?)
Your only motive, your alive you never die
Je peux ressentir cette énergie
Je me sens comme si j'avais été le cobaye d'une expérience menant à l'extase


Searching for those sleepless prayers of your life
Come to find out that you been living a lie
Realities reflect the shadows in the night
Toujours à la recherche de ces souhaits/choses que tu veux absolument posséder
Il serait temps de te rendre compte que tu vis dans le mensonge
Tes réalités reflètent les ombres de la nuit


Did you ever realize how I know,
Like nowhere riding around with a gun
Ride around the storm will never stop
(?---?) when all the lucky ones get by
Re-entering a pain called life
Ne t'es-tu jamais rendu compte de comment je sais?
Comme de se balader nulle part avec une arme à la main
Quand tous ces gens heureux sont en passe
De recommencer cette souffrance nommée "vie"


Pain is life
Life is pain
La souffrance est la vie
La vie est la souffrance





Alors évidemment, il est loin d'avoir guéri là... mais chacun doit accomplir son chemin de croix paraît-il...

HTLLTD

Du sollst niemals vergessen, danke zu sagen.
Profil
Consul Honoraire
Consul Honoraire
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Age : 40
  • Localisation : Strasbourg
  • Messages : 4219
Mar 5 Mai 2009 15:16
Message Re: Le cadavre - Die Leiche
Mais voila: Où commence ce chemin? Car si on ne le prend pas au début mais qu'on saute dessus en cours de route, le passage qui n'a pas été fait sera toujours là en soi.
Et devoir tout recommencer, c'est moyen-moins.

Alors a-t-il vraiment tué? Ou s'est-il imaginé l'avoir tué pour se culpabiliser? Ou ou ou?
Une fois de plus (de plus ) allez savoir...

Mais une douleur semble le tenir enchaîné.
Ou alors est-ce qu'il tue par haine, sentiment basique?

Je ne sais pas, lui-même non plus d'ailleurs je pense. Mais ce qui suit est une certitude, il souffre...



Sentenced, -Cross my heart and hope to die- (Transperce mon coeur et j'espère mourir)



Since your death
Everything has felt so meaningless and vain
that I´ve lost the will to live
Depuis ton décès
Tout me semble si inutile et vain
J'en perd l'envie de vivre


Love, your death
Ripped my heart right out and since you went away
Life´s had nothing more to give
Mon Amour, ta mort
a déchirer mon coeur et depuis que tu n'es plus là
La vie n'a plus rien à me donner


Cross my heart and hope to die
May my end come tonight
Across the dark, into the light
May death again us unite
Transperce mon coeur puis j'espère mourir
Que je sois mort cette nuit
Fuir la pénombre, aller dans la lumière
Que la mort nous réunisse à nouveau


Love, my fate
Will you wait for me there...where our autumn dawns?
There, beyond the dreary seas
Mon Amour, mon destin
M'attendra-tu là-bas... là où l'automne se meurt?
Là-bas, loin derrière ces lacs ennuyeux?


Will you wait?
Will you welcome me into your arms once more?
Where our waters still fall free
M'attendra-tu?
M'accueillera-tu une fois de plus dans tes bras?
La où les cascades sont insouciantes?


Cross my heart and hope to die
May my end come tonight
Across the dark, into the light
May death again us unite
Transperce mon coeur puis j'espère mourir
Que je sois mort cette nuit
Fuir la pénombre, aller dans la lumière
Que la mort nous réunisse à nouveau



Cross my heart and hope to die
May my end come tonight
I´ll depart from this life
May death again us unite
Transperce mon coeur puis j'espère mourir
Que je sois mort cette nuit
Je veux quitter cette vie
Que la mort nous réunisse à nouveau



May it come...
Je l'espère tant...

My heart went down with you
At your funeral I was buried, too
My life - it ended with yours
And I...exist no more
Mon coeur est mort avec toi
A ton enterrement, nous avons été deux à être mis sous terre
Ma vie... s'est arrêté avec la tienne
Et je... n'existe plus





Alors n'est-il plus qu'un fantôme? Peut-être qu'il ressent encore un peu de vie en lui...

HTLLTD

Du sollst niemals vergessen, danke zu sagen.
Profil
Bavard impénitent
Bavard impénitent
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Fille
  • Age : 49
  • Messages : 762
Mar 5 Mai 2009 22:31
Message Re: Le cadavre - Die Leiche

La joie authentique est le but de l'âme : c'est la joie que procure les choses belles - Philosophie hédoniste
Profil
Consul Honoraire
Consul Honoraire
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Age : 40
  • Localisation : Strasbourg
  • Messages : 4219
Mer 6 Mai 2009 09:33
Message Re: Le cadavre - Die Leiche
steffani a écrit : 


donc oui, il reste encore un peu de vie en lui Hmmm!

HTLLTD

Du sollst niemals vergessen, danke zu sagen.
Profil
Consul Honoraire
Consul Honoraire
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Age : 40
  • Localisation : Strasbourg
  • Messages : 4219
Mer 6 Mai 2009 23:11
Message Re: Le cadavre - Die Leiche
Oh ben c'est sûr, vivre une vie "normale" lui a traversé l'esprit, mais il n'est pas sûr que c'est ce qui lui plairait vraiment...




Dritte Wahl, -Und jetzt?- (Et maintenant?)




Es geht dir eigentlich ganz gut
du bist munter und gesund
hast ne liebe nette frau
und zwei Kinder und nen Hund
deinen job machst du ganz gern
es ist wirklich gar nicht schlimm
die kollegen sind sehr nett
meist gehst du ganz gerne hin
und doch bleibt so ein gefühl
so als ob da etwas fehlt
eine Stimme die dich weckt
und dich nachts mit Fragen quält
En soi tu te sens bien
Tu es actif et en bonne santé
Tu as une femme tout-à-fait charmante
Et 2 enfants et un chien
Ton boulot te plaît vraiment
Tu n'as pas à te plaindre
Tes collègues de boulot sont sympa
Et d'habitude tu aimes bien aller travailler
Mais il y a une petite impression qui ne te lache pas
Comme s'il manquait quelque chose dans ta vie
Une voix qui te réveille
Et qui, la nuit, t'embrouille avec plein de questions


Refrain:
und jetzt liegst du hier und starrst die Decke an
und deine Frau schläft neben dir
und die Kinder nebenan
und du fragst dich ob es so nun immer bleibt
wird es nichts mehr anderes geben
als die Schleife in der Zeit?
Et maintenant tu es couché là et tu fixes le plafond
Et ta femme dort à côté de toi
Et les enfants à côté
Et tu te demandes si cela restera comme ça pour toujours
Est-ce qu'il n'y aura plus jamais quelque chose d'autre
Que cette vie là pour toujours?


und du denkst nach über dein Leben
war denn alles programmiert?
Kindheit, Schule, Abitur
später hast du noch studiert
und ein Mädchen aus der Straße
sie ist heute deine Braut
und sie sorgt für die Familie
und du hast euch ein Haus gebaut
und es könnte alles stimmen
ja es wäre fast perfekt
hätte dich nicht über Nacht
deine Zweifel aufgeweckt
Et tu te remémores ta vie
Est-ce que tout était programmé?
Ton enfance, l'école, le bac?
Puis tu as fait des études supérieurs
Et il y avait cette fille
Qui est ta femme aujourd'hui
elle s'occupe de la famille
Et tu as construit une maison pour vous.
Et tout irait pour le mieux
Oui ce serait presque parfait
Si comme chaque nuit
Tes doutes ne t'empêchaient pas de dormir


Refrain
und jetzt liegst du hier und starrst die Decke an
und deine Frau schläft neben dir
und die Kinder nebenan
und du fragst dich ob es so nun immer bleibt
wird es nichts mehr anderes geben
als die Schleife in der Zeit?
Et maintenant tu es couché là et tu fixes le plafond
Et ta femme dort à côté de toi
Et les enfants à côté
Et tu te demandes si cela restera comme ça pour toujours
Est-ce qu'il n'y aura plus jamais quelque chose d'autre
Que cette vie là pour toujours?



es gab da mal nen Zwischenfall
das ist schon lange her
und machmal fragst du dich
wie es mit ihr gewesen wär
sie hatte alles was du mochtest
sie war frech, spontan und laut
doch sie wollte nach Australien
und das hast du dich nicht getraut
Une seule fois il y a eut un petit accident de parcours
Mais cela s'est passé il y a longtemps
Et de temps en temps tu te demandes
Comment cela aurait été avec elle
Elle avait tout pour te plaire
Elle était effrontée, spontanée et bruyante
Mais elle voulait partir en Australie
Mais toi tu n'as pas osé la suivre...


Refrain





Mais il n'en veut pas vraiment, de cette vie qui paraît idyllique. Yeux au ciel avec le sourire

HTLLTD

Du sollst niemals vergessen, danke zu sagen.
Profil
Consul Honoraire
Consul Honoraire
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Age : 40
  • Localisation : Strasbourg
  • Messages : 4219
Dim 10 Mai 2009 13:42
Message Re: Le cadavre - Die Leiche
Et la raison se trouve sans doute en lui-même.
Peut-être "est-il" simplement comme il est et puis voila.

Et ce n'est malheureusement pour lui pas une excuse, du moins pas en ce qui concerne ces "suppositions de meurtre".

Mais dans sa tête, je pense qu'une partie (pas la partie Amour du coup) ressemble à ça...





Eisregen, -Abglanz vom Licht- (Le côté sombre de la lumière)



Wenn der helle Tag sich in deinen Augen bricht
Doch sein Schein berührt dich nicht
Ich sehe die Schatten auf deinem Gesicht
1.000 Narben in den Zügen eingegraben
Als Abglanz vom Licht...
Quand la clarté du jour se reflète dans tes yeux...
Mais sa lumière ne t'atteint pas
Je vois les ombres sur ton visage
1000 cicatrices gravées dans les traits de ton visage
Symbolisant le côté sombre de la lumière...


Da war niemand mehr,der zu dir spricht
Sie sind alle schon fort
Wohin sie gingen,weißt du nicht
Nur ihr Fleisch bleib zurück
Ihr Blut in deinen Augen trübt die Sicht
Wie ein Abglanz vom Licht
Und ein weiterer Teil von dir zerbricht...
Il n'y avait plus personne qui te parlait
Ils sont déjà partis
Tu ne sais pas où ils sont allés
Il n'y a que leur chair qui est encore là
Leur sang dans tes yeux trouble ta vision
tout comme le côté sombre de la lumière


Doch manchmal ist da die Stimme
Die aus dem Dunkeln zu dir spricht
Du kennst ihren sanften Klang
Doch ihren Namen kennst du nicht
Mais de temps en temps tu entends cette voix
Venant de l'obscurité et qui te parle
Tu connais sa douce voix
Mais son nom tu ne le connais pas


Du verstehst kaum,was sie dir sagt
Und irgendwann verstummt sie ganz
Das Schemen verschwand im Lichterglanz
Von den Händen tropft das dunkle - Rot...
Und du bleibst allein zurück mit dem - Tod...
Tu comprends difficilement ce que cette voix te dis
Et très bientôt elle disparaît complètement
Cette voix vague disparaît dans le côté sombre de la lumière.
De tes mains coule un rouge profond...
Et tu restes seul avec la mort...


Von dem,was du tatest
Wendest du ab das Gesicht
Niemand soll dich so sehen
Hier,im Abglanz vom Licht...
De ce que tu as fait
Tu détournes le regard
Personne n'a le droit de te voir maintenant
Dans le côté obscur de la lumière...


Früher war alles anders
Als die reale Welt noch von Bedeutung war
Als ein Lächeln seinen Wert besaß
Und ein Funken Wärme in dir weilte...
Avant, tout était différent
A l'époque où le monde réel avait encore une importance pour toi
A l'époque où un sourire représentait quelque chose pour toi
Et qu'une vague de bien-être, de chaleur t'envahissait...


Früher waren dort Menschen,die du liebtest
Du warst wie viele dort draußen
Doch dann am falschen Ort zur falschen Zeit
Du sahst hinter die Tore der Dunkelheit
Und dein Hirn schmolz wie Eis im Sonnenlicht
avant il y avait des personnes ici que tu aimais
Tu étais "normal" comme beaucoup d'autres gens
Puis au mauvais endroit au mauvais moment
Tu as jeté un oeil derrière les portes de l'obscurité
Et ton esprit a fondu comme neige au soleil


Die,die du liebtest,hast du längst umgebracht
Ihre Leben beendet in einer einzigen Nacht
Und keine Spur von Reue blieb zurück
Jeglicher Form von Gefühl bist du längst entrückt
Ceux que tu aimais... tu les a tous tués
Mis une fin à leur vie en une seule nuit
Et aucune trace de remord n'est visible chez toi
Tes sentiments, quels qu'ils soient, tu les as chassé depuis longtemps


Irgendwann dort draußen traf ich dich
Und ich leckte das Blut von deinem Gesicht
Warum du mordest interessiert mich nicht
Denn auch ich wandle - im Abglanz vom Licht
Puis un jour je t'ai rencontré
Et j'ai léché le sang sur ton visage
Savoir pourquoi tu tues ne m'intéresse pas
Car moi aussi... je suis passé du côté sombre de la lumière...






Et pourtant, notre héros ( Yeux au ciel avec le sourire ) semble y réfléchir, lui, et avoir encore des sentiments...

HTLLTD

Du sollst niemals vergessen, danke zu sagen.
Profil
Consul Honoraire
Consul Honoraire
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Age : 40
  • Localisation : Strasbourg
  • Messages : 4219
Lun 11 Mai 2009 12:04
Message Re: Le cadavre - Die Leiche
Et c'est bien parce qu'il a encore des sentiments qu'il décide d'agir.
Il ne sait plus s'il est réel ou non, s'il sait ce qu'il a fait ou non, mais il ressent tout ça.
Et il en tire une conclusion: faire le bien ou faire le mal, aucune des deux solutions ne lui plait.
alors avant de continuer à faire encore et encore du mal...




Eisregen, -Was vom Leben übrig bleibt- (ce qu'il reste de la vie)



Wenn in ein paar Stunden die Nacht anbricht
Und des Winters Kälte durch das Mauerwerk kriecht,
Dann lösch ich sachte das Kerzenlicht
Und wisch' den Schweiß aus meinem Gesicht.
Ich nehm' das Messer in meine Hand,
In seiner Schärfe hab ich meinen Weg erkannt,
Leg' mein Vertrauen in die Kraft der Klinge,
Sie wird mir helfen, wenn ich mit dem Tode ringe.
Dans quelques heures la nuit tombera
Et le froid de l'hiver se faufilera dans les murs de ma demeure
Alors j'éteindrais la bougie
Et essuyerai la sueur sur mon visage.
Je prend le couteau dans ma main
Sa lame aiguisée me montre le chemin,
Je donne toute ma confiance à cette lame
elle m'aidera quand je lutterai avec la mort.


Ich werd' mein Aderwerk in kleine Teile schneiden,
Einen Schwall aus Blut bis hin zum Ende treiben,
Werd' überall im Haus sein dunkles Blut vergießen,
Mein Leben wird in langen Bahnen aus mir fließen.
Ich frage dich, wofür hab ich gelebt,
Was waren meine Ziele, wonach hab' ich gestrebt?
Wenn bald zum letzen Male das Licht ausgeht,
Dann ist dies meine Antwort, noch ist es nicht zu spät.
Je vais découper mes veines en petit morceaux
Créer un torrent de sang jusqu'à l'assèchement
Je vais laisser couler mon sang dans toute la maison
Ma vie s'écoulera en de longues traînées de mon corps.
Je te demande: pourquoi ais-je vécu?
Quels étaient mes buts, qu'ais-je voulu faire?
Quand, bientôt, la lumière s'éteindra pour la dernière fois,
Alors ceci sera ma réponse; mais il n'est pas encore trop tard.


All das Blut, all der Samen, all die Tränen,
Die ich vergossen in meinem Leben.
All der Schmerz, all das Leid, all mein Sehnen,
Wird nun enden, mit meinem Leben.
Tout ce sang, tout ce sperme, toutes ces larmes,
que j'ai semé dans ma vie.
Toute cette douleur, toute cette souffrance, toute cette nostalgie,
Va prendre fin, avec ma vie.


Ich bereu' mein Zögern, den letzten Weg zu gehen,
Ich konnte all die Jahre nicht die Wahrheit sehn.
Doch nun leg ich mein Vertrauen in die Kraft der Klinge,
Werde stark sein, wenn ich mit ihrer Schneide singe.
Je regrette cette hésitation que j'ai, d'en finir enfin,
Toutes ces années, je n'ai pas vu la vérité en face.
Mais maintenant je donne ma confiance à la force de cette lame,
Je serais fort, quand j'entamerai ce que j'ai à faire.


Werd' mich öffnen, lass den Stahl sein Werk verrichten,
Werde Schnitt um Schnitt meine Existenz vernichten.
Wird mich baden, in meinem eigenen Blut,
Es wird mich säubern von meinem Hass und meiner Wut.
Je vais m'ouvrir, je vais laisser ce bout de métal faire son oeuvre,
Je vais détruire mon existence, coup par coup.
Je vais me baigner dans mon propre sang,
Cela me purifiera de ma haine et de ma colère.


Es ist vollbracht, die ersten Schnitte klaffen tief,
Ich trank den ersten Tropfen, der aus den Wunden lief,
Sein Geschmack macht meine Seele stark, wappnet gegen all den Schmerz,
Der noch kommen mag.
Ca y est c'est fait, les premières entailles sont profondes,
J'ai bu la première goutte de sang apparut dans ma blessure,
Son goût rend mon esprit plus fort, me protège de toute cette douleur
qui viendra encore.


All das Blut, all der Samen, all die Tränen,
Die ich vergossen in meinem Leben.
All der Schmerz, all das Leid, all mein Sehnen,
Endet nun, mit meinem Leben.
Tout ce sang, tout ce sperme, toutes ces larmes,
que j'ai semé dans ma vie.
Toute cette douleur, toute cette souffrance, toute cette nostalgie,
Va prendre fin, avec ma vie.



Ich schneid' mit aller Kraft hinunter auf die Knochen;
Ich nehm' das zweite Messer, das erste hab' ich abgebrochen.
Lass seinen Stahl durch mein Gewebe pflügen.
Die Kraft der Klinge zerschneidet all die Lügen.
Je coupe de toutes mes forces pour atteindre l'os
Puis je prend le 2ème couteau, le 1er s'est cassé.
Je laisse ce bout de métal se balader dans mes entrailles
La force de cette lame découpe tous ces mensonges.


Was vom Leben übrig bleibt:
Ein bisschen Blut und ein zerfetzter Leib...
Ce qu'il reste de la vie?
Un peu de sang et un corps déchiqueté...







Aïe! On dirait que ça se présente mal...

HTLLTD

Du sollst niemals vergessen, danke zu sagen.
Profil
Consul Honoraire
Consul Honoraire
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Age : 40
  • Localisation : Strasbourg
  • Messages : 4219
Mer 13 Mai 2009 18:47
Message Re: Le cadavre - Die Leiche
Mais comme souvent, un petit ange apparaît dans ces moments-là... semant la Bonne Parole.
Y'a qu'a espérer, alors, qu'il est venu à temps Gné ?!





Farin Urlaub, -Kein Zurück- (Pas de retour possible)


Du stehst am Fenster und du schaust hinaus
Und draußen scheint die Sonne, doch in dir herrscht tiefe Nacht
Wenn nicht ein letzter Rest von Zweifel in dir wäre,
Hättest du schon längst den letzten Schritt gemacht
Debout devant la fenêtre, tu regardes au-dehors
Dehors le soleil brille, mais en toi il n'y a que la nuit noire
s'il ne restait pas un soupçon de doute en toi
Tu aurais déjà fait le geste fatidique


Niemand da, der dich versteht
Und weiß, was in dir vor sich geht
Personne ne te comprend
Et ne sais, ce qu'il se passe en toi


Geh durch die Straßen und du siehst: Um dich herum, da tobt das Leben
Doch in dir tobt nur der Tod
Du würdest alles für nen Notausgang aus diesem Leben geben
Oder für ein Rettungsboot
Balade toi en ville et regarde autour de toi: la vie bat son plein
Mais en toi il n'y a que la mort
Tu donnerais tout pour une sortie de secours
Ou une bouée de sauvetage


Du weißt nicht mehr, wohin mit dir
Du willst überall sein, bloß nicht hier
tu ne sais plus où aller
Tu veux être partout, sauf ici


Nie wieder Liebeskummer, nie wieder allein
Nie wieder Pech, nie wieder Glück
Kein Kuss im Regen und kein Sonnenuntergang
Mach dir klar, es ist wahr:
Es gibt kein zurück
Plus jamais de peines de coeur, plus jamais seul
Plus jamais de malchance, plus jamais de chance
Plus de baiser sous la pluie, plusjamais de coucher de soleil
Dis toi bien que c'est vrai:
Il n'y a pas de retour possible


Mit einer Waffe an der Schläfe willst du dich
Für alle Ewigkeit von deinem Schmerz befreien
Soll denn das Zucken deines Zeigefingers tatsächlich
Der letzte Akt in deinem Leben sein?
avec une arme pointée sur la tempe tu voudrais
Te délivrer pour toujours de ta douleur
Est-ce que le petit geste de ton doigt
doit vraiment être le dernier de ton existence?


Die eigenen Schmerzen enden zwar
Doch mach dir bitte eines klar:
Tes propres douleurs s'arrêteront
Mais sois conscient du fait que:


Du hast dein Leid nur gegen anderes eingetauscht
Nichts ist besser, nicht ein Stück
Die dich verlieren, werden den Schmerz für immer spüren
Wenn du gehst – du verstehst:
Es gibt kein Zurück
tu aura seulement échangé ta douleur contre une autre
Rien ne sera mieux, absolument rien
Ce qui te pleureront, ressentiront cette douleur pour toujours
si tu t'en va - tu comprends...
Il n'existe pas de retour


Du siehst an allem nur die negativen Seiten
Schwimmst in einem tiefen Meer von Traurigkeit
Tatsache ist zwar, dass wir alle sterben müssen
Nur die meisten hätten gerne noch mehr Zeit
Tu ne vois que les choses négatives
tu coules dans un océan de tristesse
Effectivement, nous devons tous mourir
Mais la majorité d'entre nous aimerait avoir encore plus de temps


Wir haben nur dies eine Leben
Ein zweites kann dir keiner geben
Nous n'avons que cette unique vie
Personne ne pourra t'en donner une deuxième


Nie wieder Sorgen haben, nie wieder verlieren
Nie wieder Pech – Nie wieder Glück
Keine zweite Chance, und erst recht kein Happy End
Mach dir klar, es ist wahr:
Es gibt kein Zurück!
Plus jamais de soucis, ne plus jamais devoir perdre
Plus jamais de malchance - plus jamais de chance
Pas de seconde occasion, et encore moins une fin heureuse
comprends cela, car c'est vrai:
Il n'y a pas de retour possible






L'ange a parlé... résultat??

HTLLTD

Du sollst niemals vergessen, danke zu sagen.
Profil
Consul Honoraire
Consul Honoraire
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Age : 40
  • Localisation : Strasbourg
  • Messages : 4219
Jeu 14 Mai 2009 15:48
Message Re: Le cadavre - Die Leiche
Ben résultat, ce corps martyrisé par lui-même a été effacé par l'ange, ne laissant aucune chance au Monsieur en question de mourir.
tout simplement parce que cet ange avait encore une chose à lui dire...
Du coup, plus de traces de sang, plus de chair ensanglantée, mais un bonhomme tout frais, attentif par la force des choses à ce que l'ange a encore à lui dire... en parlant un peu de son ex-vie terrestre:



Farin Urlaub, -alles dasselbe- (la même chose pour tout le monde)


Es passierte am Abend des 4. April
Die Sonne ging unter, es war grad ziemlich still
Nur ein paar Krähen waren zu sehn
Sie waren unterwegs, ich weiß nicht, wohin
Ich sah sie langsam gen Osten ziehen
Cela est arrivé le soir du 4 avril
Le soleil allait se coucher, la nature était très calme
Il ne restait que quelques corneilles
Elles étaient en route, mais je ne sais pas vers où
Je les ai vu partir doucement vers l'est


Ich dachte nach über einige Sachen
Die Menschen so tun - plötzlich musste ich lachen
Der Gedanke traf mich wie ein Blitz
Das ganze Leben ist nur ein Witz
Und alles, was wir so anstelln, um anders zu sein
Als die anderen, ist nichts als Schein
Und ich sah ein:
Je réfléchissais à propos de certaines choses
Des choses que les Hommes font - et tout-à-coup j'ai rigolé
Cette pensée me traversa d'un coup
La vie n'est qu'une grosse blague
et tout ce que nous faisons, pour être différent
Des autres, n'est que semblant
et je me suis rendu compte que:


Wir wollen alle mehr oder weniger dasselbe
Seit es Menschen gibt
Nen Platz an der Sonne, genug zu essen, ein Bett -
Und jemanden, der uns liebt
Nous voulons tous plus ou moins la même chose
Depuis que l'Humanité existe
Une place au soleil, de quoi manger, un lit
Et quelqu'un qui nous aime


Wie weit geht Originalität
Subkulturelle Identität
Und wo wir grade beim Thema sind, wüsst ich gern mal
Sind Fremdworte in Rockmusik legal
Oder wirkt das zu rational?
Jusqu'à quel point peut-on être original?
Une identité culturelle à part?
et vu qu'on en parle, j'aimerais bien savoir
est-ce que les mots étrangers sont autorisé dans la musique rock?
Ou est-ce que cela a l'air trop rationnel?


Es gibt so viel, was wir begehren
Weil wir so gerne was Besonderes wären
Ich glaub, ich gründe nen Verein
Da darf kein anderer hinein
Ganz egal, was du tust, ganz egal, wer du bist -
Die einfache Wahrheit ist:
Il existe tant de choses que nous jalousons
Car nous aimerions tellement être quelqu'un de spécial
Je crois que je vais créer un club
Et je serais le seul membre autorisé.
Peu importe ce que tu fais, peu importe qui tu es
La simple vérité est que:


Wir wollen alle mehr oder weniger dasselbe
Seit es Menschen gibt
Genug Vitamine, frisches Gemüse, kein Fett -
Und jemanden, der uns liebt
Jemanden, der uns wirklich liebt und nicht nur so tut
Wenn es das wirklich gibt
Dann ist das wirklich gut
Nous voulons tous plus ou moins la même chose
depuis que l'Homme existe
Des vitamines, des légumes frais, pas de graisse
Et quelqu'un qui nous aime
Quelqu'un qui nous aime vraiment, et qui ne fait pas juste semblant
et si cela existe vraiment
Alors c'est vraiment bien


Wir wollen alle mehr oder weniger dasselbe
Seit es Menschen gibt
Nen Platz an der Sonne, genug zu essen, ein Bett -
Und jemanden, der uns
Das Frühstück ans Bett bringt und abends ein Lied singt
Nen MP3-Player mit alles von Slayer
Natürlich gebührlich und gar keine Frage
Ne Riesengigantische Mega-Anlage
Und Breitband und Breitwand und Hifi und Highclass
Von allem das Beste und immer nur Vollgas
Nen mattschwarzen Wagen, schön tief und schön breit
Und die Nachbarn solln bitte schön platzen vor Neid

N Penthouse in der City, ne Villa am Meer
Ne Yacht in Pearl Harbor, ne Jolle in Leer
Ein Platz an der Theke, ein Schluck aus der Pulle
Und täglich das Neueste von Didi und Stulle
Und von H. D. Thoreau alles, was es so gibt
Und dazu noch ein Pony und jemanden, der uns gern hat
(le reste n'est qu'énumération de beaucoup de choses matérielles... chacun peut faire sa propre liste)



du coup, l'ange a réussi son coup: son auditeur a compris maintenant... qu'il doit juste faire ce qu'il aime, croire en l'amour et ne pas se laisser avoir par toutes ces conneries que d'autres veulent lui imposer...
Juste rester à l'essentiel, et choisir lui-même son "superflu", comme il l'entend...

HTLLTD

Du sollst niemals vergessen, danke zu sagen.
Profil
Consul Honoraire
Consul Honoraire
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Age : 40
  • Localisation : Strasbourg
  • Messages : 4219
Sam 16 Mai 2009 14:28
Message Re: Le cadavre - Die Leiche
Et c'est ainsi que malgré tout...

...malgré tout ce qu'il a bien pu faire, toute cette injustice apparente qu'il a semé, il se met à croire... un ange ne saurait mentir? Yeux au ciel avec le sourire




Die Apokalyptischen Reiter, -Heut' ist der Tag- (Aujourd'hui est le jour où)




Freudig tanzt mein Herz den Reigen,
der schon fast vergessen schien.
Töricht verspiele ich die Zeiten,
so wie manche Sympathien.
Hielt gefangen meine arme Seele,
die so sehr nach Freiheit schrie.
Bemühe mich um Integrierung,
doch irgendwie gelang's mir nie.
Mon coeur chante joyeusement sa mélodie préférée,
Mélodie qu'il semblait presque avoir oublié.
Comme un fou je ne saisissais pas l'instant,
Tout comme je ne saisisais pas certaines marques de sympathie.
Je gardais mon âme emprisonnée,
alors qu'elle ne voulait que la liberté.
J'essayais de m'intégrer,
Mais en fait je n'ai jamais réussi


Heut is der Tag an dem die Reise beginnt
und meine Sehnsucht das Wagnis verschlingt.
Heut is der Tag, an dem ein Lied von Freiheit singt
und mein Herz mit vollen Zügen aus des Lebens Quelle trinkt.
Aujourd'hui est la jour où je débute mon voyage
Où ma mélancolie de l'entamer est plus forte que les dangers qui viendront
Aujourd'hui est le jour où une chanson de liberté se fait entendre
Et où mon coeur s'abreuve sans fin à la Source fraîche de la Vie


Stand mir zuweilen selbst im Wege.
Ach, wie gut ich meine Trägheit pflegte!
Träumte von Erneuerung, das herz so wild,
doch blieb ich stumm.
Zwischen Welten jäh verloren,
bin ich nur am falschen Ort geboren?
Immer treibt es mich hinfort
geh wie im Bann von Ort zu Ort
J'agissais en fait par moi-même contre moi-même
Oh oui, j'entretenais ma propre déchéance!
Je rêvais d'un Renouveau, mon coeur comme fou
Mais je suis resté muet.
Perdu entre plusieurs mondes,
Est-ce que je suis simplement né au mauvais endroit?
Sans arrêt je me transporte ailleurs
Je vais d'un endroit à l'autre, comme perdu


Heut is der Tag an dem die Reise beginnt
und meine Sehnsucht das Wagnis verschlingt.
Heut is der Tag, an dem ein Lied von Freiheit singt
und mein Herz mit vollen Zügen aus des Lebens Quelle trinkt.
Aujourd'hui est la jour où je débute mon voyage
Où ma mélancolie de l'entamer est plus forte que les dangers qui viendront
Aujourd'hui est le jour où une chanson de liberté se fait entendre
Et où mon coeur s'abreuve sans fin à la Source fraîche de la Vie


Heut ist der Tag.
Heut ist der Tag!
Aujourd'hui c'est le jour J...




On dirait effectivement qu'un ange a bien fait son travail.
Même si on peut discuter sur le fait qu'il aurait peut-être été mieux qu'il intervienne plus tôt. Mais les voies du Seigneur sont impénétrables, alors n'y réfléchissons pas.
Est-ce une rédemption pour lui-même? Est-elle acceptée par Les Autres vu le passif de l'intéressé?
Et puis, allez savoir s'il est convaincu pour lui-même. L'ange a réussi sa mission, semble-t-il.
Semble-t-il...

HTLLTD

Du sollst niemals vergessen, danke zu sagen.
Profil
cron