Hello!

Inspiré(e) de prendre part à la discussion ? Ou de poser une question ou demander de l’aide ?

Alors bienvenues dans les grands sujets des forums de La Bulle : m’inscrire.

Cette partie du forum n’est pas compatible avec les bloqueurs publicitaires

Félicitations à vous, de préférer les accès payants plutôt que la gratuité par la publicité, c’est honnorable et cohérent de votre part. Malheureusement, l’accès payant par micropaiement (qui serait d’environ 1 cent pour 20 pages consultées) n’est pour l’instant pas encore mis en place, et l’accès gratuit sans publicité, est réservé aux membres actif(ve)s du forum. En attendant, si vous souhaitez poursuivre votre visite chez nous, vous pouvez ajouter le site à votre liste blanche, ou encore mieux, désactiver le bloqueur partout. Pour ajouter le site à votre liste blanche, pour Firefox (similaire pour les autres navigateurs), rendez‑vous en bas à gauche de la fenêtre de votre navigateur, et cliquez sur le menu comme dans l’exemple de l’image ci‑dessous, puis rechargez la page, en appuyant sur F5.

Le cadavre - Die Leiche
Auteur Message
Consul Honoraire
Consul Honoraire
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Age : 40
  • Localisation : Strasbourg
  • Messages : 4219
Mar 19 Mai 2009 14:25
Message Re: Le cadavre - Die Leiche
Mais la réalité rattrapa vite ces rêves issus sans doute d'un lavage de cerveau si subtil à notre époque... Yeux au ciel avec le sourire





Strapping young lad, -Underneath the waves- (au creux de la vague)



on and on, it's on and on
on and on, it goes on and on
and no one knows why, no one knows why
a new time, with new ways
new thought, a new age
Aller de l'avant, cela ne cesse d'aller de avant
Aller de l'avant, cela va toujours et encore de l'avant
Et personne ne sait pourquoi, personne ne sait pourquoi
Une nouvelle ère, avec de nouvelles possibiités
De nouvelles pensées, une nouvelle ère


on and on, it's gone on and on
on and on, it goes on and on
say goodbye! say goodbye! say goodbye! say goodbye!
no one knows why, no one knows why
a new time, with new ways, new thought, a new age
toujours en avant, cela allait toujours de l'avant
De l'avant, cela va de l'avant
Allez, dis "au revoir"! Tout le monde, dites "au revoir"! au revoir!
Personne ne sait pourquoi, personne ne sait pourquoi
Une nouvelle ère, avec de nouvelles possibilités, de nouvelles pensées, un monde nouveau


I'm tired of waiting
I'm tired of fighting
I'm tired of waiting for fucking nothing
I'm sick of lying
I'm sick of trying
I'm tired of waiting for fucking nothing
Je suis fatigué d'attendre
Je suis fatigué de me battre
Je suis fatigué d'attendre pour foutrement rien
Malade de devoir mentir
Malade de devoir essayer
Je suis fatigué d'attendre pour foutrement rien


tired of hating, bored of dying
tired of waking from the dreams of morning
Fatigué de haïr, fatigué de mourir à petit feu
Fatigué de me réveiller après un rêve rempli d'espoir


sick of trying, sick of whining
tired of waking from the dreams of morning
Malade d'essayer, malade à force de me plaindre
Fatigué de me réveiller après un rêve rempli d'espoir


I'm tired of waiting
I'm tired of fighting
I'm tired of waiting for fucking nothing
I'm sick of lying
I'm sick of trying
I'm tired of waiting for fucking nothing
Je suis fatigué d'attendre
Je suis fatigué de me battre
Je suis fatigué d'attendre pour foutrement rien
Malade de devoir mentir
Malade de devoir essayer
Je suis fatigué d'attendre pour foutrement rien



they're underneath the waves...
they're underneath the waves...
...underneath the fucking waves...
...they're underneath the waves...
Tout cela est totalement voué à l'échec





Au niveau de la pensée personnelle, je suppose que cela s'appelle "le retour de bâton"...

HTLLTD

Du sollst niemals vergessen, danke zu sagen.
Profil
Consul Honoraire
Consul Honoraire
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Age : 40
  • Localisation : Strasbourg
  • Messages : 4219
Ven 22 Mai 2009 16:30
Message Re: Le cadavre - Die Leiche
Retour de bâton.

autant il tue "peut-être" des gens qu'il aime en fait, autant des gens qu'il aime meurent "par eux-même" aussi.
La tristesse semble ne pas avoir de limite... Ironie du sort?

Mais en amour comme en amitié, sa Foi est réelle; de ce fait, il ne peut s'empêcher de faire une petite dédicace, le coeur serré.
La futilité des fausses relations lui est inconnue.



Transilvanian Beat Club, -Der Bauer im Ruin- (Un homme s'en va...)


Hey [Johnny] this song is just for you...


...wenn ein alter Mann geht, wird er einem fehlen, doch vergessen wird
er nie
wenn ein alter Mann geht, mausetot auf seinem Pferd,
hinaus in die Prärie...
...quand un vieil homme s'en va, il va forcément manquer aux gens, mais il ne sera jamais oublié
quand un vieil homme s'en va, on ne peut plus mort assis sur son cheval,
se perdre dans la prairie


Hail, Hail [Johnny], zu gehen wir ein Cowboy, du hättest es verdient
in blanken Stifeln bei den Geiern,
einen Wodka in der Hand, im "Death Valley" einzuziehen....
Einen letzten Blick zurück in das Morgenrot des Himmels,
soll dir zeigen, was du liebst
all die Wölfe und Kojoten, die Fortan es nicht mehr gibt.
Gloire à toi [Johnny], partir comme un cow-boy, ça tu l'aurais mérité
Nu avec tes bottes, une proie pour les vautours,
une wodka dans la main, et élire domicile dans la Death Valley...
et alors un dernier regard vers le jour naissant
devrait te montrer ce que tu aimes
Tous ces loups et ces coyotes, qui désormais n'existent plus.


...wenn ein alter Mann geht, wird er einem fehlen, doch vergessen wird
er nie
wenn ein alter Mann geht, mausetot auf seinem Pferd,
hinaus in die Prärie...
...quand un vieil homme s'en va, il va forcément manquer aux gens, mais il ne sera jamais oublié
quand un vieil homme s'en va, on ne peut plus mort assis sur son cheval,
se perdre dans la prairie



Hail, Hail [Johnny], ganz egal, wo du jetzt bist, in unseren Herzen steht
ein Stuhl
der da wartet nur auf dich
scheißegal, wie lange noch...
Gloire à toi [Johnny], peu importe où tu es maintenant, dans nos coeurs se trouve
une chaise
et cette chaise n'attend que toi
on s'en fout si ce sera long ou pas...


und vor dem Stuhl, da steht ein Klavier
seine Tasten sind verstaubt
wenn du heim kommst sind wir hier,
nehmen einen Drink und singen dann mit dir...
et en face de cette chaise il y a un piano
les touches sont poussiéreuses
quand tu reviendra nous serons là
en train de boire un coup et de chanter avec toi...


wenn ein alter geht, wird er einem fehlen,
doch vergessen wir wird er nie...
quand un vieil homme s'en va, il va forcément manquer aux gens, mais il ne sera jamais oublié...







Reste à savoir comment il va réagir pour les temps à venir, face à ce drame...

HTLLTD

Du sollst niemals vergessen, danke zu sagen.
Profil
Consul Honoraire
Consul Honoraire
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Age : 40
  • Localisation : Strasbourg
  • Messages : 4219
Dim 24 Mai 2009 19:01
Message Re: Le cadavre - Die Leiche
...ben en premier lieu, il commence à oublier ce que l'Ange lui a dit, pour sombrer, ou plutôt naviguer, pas sombrer, dans un petit rêve que lui apporte l'idée de ce qu'il s'est passé dans la dernière chanson...
Oui, mourir fait partie de la vie alors qu'en est-il, que fait-il où va-t-il?
Bien sûr il n'en sait rien lui-même, mais toujours est-il qu'il rêve, pense, agit, vit, se remet en question et beaucoup de choses comme cela...
comme s'il avait oublié que chaque réveil était un nouveau jour. Ou peut-être pas oublié, simplement mis de côté pour un temps Question





Amorphis, -Forgotten sunrise- (Le nouveau jour oublié)



Once I had a mind
and thoughts was given
But nowadays, in this evil age
all my sense is somewhere else
Il fut un temps où j'avais un esprit
Et les idées étaient préconçues
Mais aujourd'hui, en ces temps maudits
Toute ma raison est ailleurs


Once I had a soul
I was one with my god
But now I am abandoned
banished from these lies
Il fut un temps où j'avais une âme
J'étais unis avec mon dieu
Mais aujourd'hui je suis seul
banni de ces mensonges


Long my tale's been in the cold
for ages has lain hidden
I know how to bewitch fire
and how to fame flames
I know how to banish worms
and turn snakes away
Longtemps mes histoires, mes connaissances étaient gelées
Cachés des yeux du monde pendant longtemps
Je sais comment invoquer le feu
Et comment se faire respecter par les flammes
Je sais comment faire taire les larves
Et repousser les serpents





Chaque Homme a un bon et un mauvais côté, parait-il...

HTLLTD

Du sollst niemals vergessen, danke zu sagen.
Profil
Consul Honoraire
Consul Honoraire
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Age : 40
  • Localisation : Strasbourg
  • Messages : 4219
Lun 25 Mai 2009 13:16
Message Re: Le cadavre - Die Leiche
De fait, il "serait presque" logique d'aimer ce qui n'est pas beau, et de détester ce qui est beau. et vice-versa bien sûr... Tout simplement un mélange. Il se dit que nous le somme tous, en fait.

Aimer et tuer, rire jaune, pleurer de joie, puis... admirer et aimer la fin?





Lacrimas Profundere, -Black swan- (Le cygne noir)



...So embrace the flowers of fall
and remember the rain
which will ever weep over landscapes wide and grey
and feed the rivers flowing into the waters of life
though oblivion is a mightier water -
so majestic, so cold, so fathomless deep...
...puis étreins les fleurs de l'automne
Et souviens-toi de la pluie
Pleurant sans cesse sur ces paysages immenses et gris
Nourrissant ces rivières se jetant dans les eaux de la Vie
Bien que l'Oubli est une eau bien plus rude et puissante
Si majestueuse, si froide, si impénétrable et profonde...





Rien n'est simple dans la vie, c'est ce qu'on dit. Et beaucoup de choses paraissent paradoxales.

HTLLTD

Du sollst niemals vergessen, danke zu sagen.
Profil
Consul Honoraire
Consul Honoraire
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Age : 40
  • Localisation : Strasbourg
  • Messages : 4219
Lun 25 Mai 2009 17:51
Message Re: Le cadavre - Die Leiche
Hihihi! Hihihi!


Et comme rien n'est simple dans la vie, il décidé d'embarquer sa guitare, d'aller dans une clairière et de faire un feu.

Et alors que les flammes crépitaient devant lui, il improvisa une petite chanson, tel un cow-boy solitaire...
se rappelant son 1er amour...
Ange




farin Urlaub, -Hart- (Dur)


Ich liebte ein Mädchen, sie liebte mich nicht.
Also brach ich ihr das Genick.
Ich wollte einfach sicher geh'n,
dass kein Anderer sie kriegt.
Nachts hab' ich sie dann an der Autobahn verscharrt,
denn ich bin hart (oho).
J'étais amoureux d'une fille, mais elle n'était pas amoureuse de moi
alors je lui ai brisé la nuque.
Je voulais juste être sûr
que personne d'autre ne l'aurait.
Puis je l'ai enterrée, de nuit, à côté de l'autoroute.
Car je suis un dur


Ich bin hart.
Ich bin hart (oho).
Ich bin hart.
Je suis un dur
Je ne suis pas un rigolo
Je suis un dur


Ich bin ziemlich groß und ich bin ziemlich breit,
hab ein ziemlich kantiges Kinn.
Man sieht mir schon von weitem an,
dass ich kein Weichei bin.
Wenn ich durch die Stadt geh', werd' ich ängstlich angestarrt,
denn ich bin hart (oho).
Je suis plutôt grand et plutôt large d'épaule
Et j'ai un visage assez carré.
Rien qu'à me voir de loin,
On devine tout de suite que je ne suis pas une chochotte.
Quand je me balade en ville, on me regarde avec crainte
Car je suis un vrai dur.


Ich bin hart.
Ich bin hart (oho).
Ich bin hart.
Je suis un dur
Je ne suis pas un rigolo
Je suis un dur


Manchmal hab' ich vor mir selber Angst,
weil ich so ein ungehobelter Kerl bin.
Und wenn ich in den Spiegel schau,
kommt es vor, dass ich mir aus Versehen einfach selber auf die Schnauze hau'.
Il m'arrive d'avoir peur de moi-même,
Car je suis un mec tellement impressionnant.
et quand je me vois dans un miroir,
Il m'arrive que par mégarde, je me mette un coup de poing dans la gueule
( Hihihi! )

Ich liebte noch ein Mädchen, sie liebte mich auch.
Ich hab' sie trotzdem umgebracht.
Ich musste einfach sicher geh'n,
dass sie keine Dummheiten macht.
Jetzt sitz' ich im Gefängnis, wo ich auf den Henker wart'.
Ich bin hart (oho).
J'étais aussi amoureux d'une autre fille, elle m'aimait aussi.
Mais je l'ai quand même tué.
Il fallait que je sois sûr
Qu'elle ne me fasse pas d'infidélités
Maintenant je suis en prison, et j'attend ma mise à mort.
Je suis un dur


Ich bin hart.
Ich bin hart (oho).
Ich bin hart.
Je suis un dur
Je ne suis pas un rigolo
Je suis un dur






Bizarre qu'il chantonne ça, me direz-vous Gné ?!

HTLLTD

Du sollst niemals vergessen, danke zu sagen.
Profil
Bavard impénitent
Bavard impénitent
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Fille
  • Age : 50
  • Messages : 762
Lun 25 Mai 2009 20:08
Message Re: Le cadavre - Die Leiche
Bizarre, c'est vrai ....
Serial killlover ...

La joie authentique est le but de l'âme : c'est la joie que procure les choses belles - Philosophie hédoniste
Profil
Consul Honoraire
Consul Honoraire
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Age : 40
  • Localisation : Strasbourg
  • Messages : 4219
Mar 26 Mai 2009 19:08
Message Re: Le cadavre - Die Leiche
Exact. C'est un "faux dur"... c'est juste une carapace, le coup classique.
En vrai, il souffre comme tout le monde...





Joachim Witt, -Wie oft muss ich noch sterben?- (Combien de fois dois-je encore mourir?)


Sag mir wie oft
Sag mir wie oft muss ich noch sterben?
Dis-moi combien de fois
Dis-moi combien de fois je dois encore mourir?


Mit jedem tag kehrt die Erinnerung
an was geschah zurück
an jenem kalten Wintertag
in jenem Augenblick
Du wurdest mir entrissen
die Natur kennt kein Gewissen
und so muss ich nun weitergehen
wenn alle Uhren stehen
Chaque jour naissant me ramène ce souvenir
Le souvenir de ce qui s'est passé
Ce jour glacial d'hiver
A cet instant-là
Tu m'a été enlevé
La Nature n'a pas de conscience
Et c'est ainsi qu'il faut que je continue à vivre
Alors que toutes les montres se sont arrêtées


Diese Welt wirft tausend Schatten
Alles Sein bricht nur das Licht
und in jedem dieser Schatten
seh´ich immer Dein Gesicht
Ce monde projette des milliers d'ombres
Il n'y a que la lumière qui brise cela
et dans chacune de ces ombres
Je vois sans arrêt ton visage


Sag mir wie oft
wann kann ich gehen
sag mir, wie oft muss ich noch sterben
bis wir zwei uns wieder sehen
Dis-moi combien de fois,
quand puis-je enfin partir?
dis-moi combien de fois dois-je encore mourir
Jusqu'à ce que nous soyons à nouveau réuni?


Nasser, schwerer Sand
fällt auf Dich hinab
es ist das letzte Bild von Dir, was ich im Auge hab
und über Deiner letzten Ruhe
da weht ein kalter Wind
herüber zu uns allen
die wir hier gefangen sind
Du sable humide et lourd
Se répand sur toi
C'est la dernière image que j'ai de toi dans ma tête
Et sur ta dernière demeure
Un vent froid se déchaîne
S'en allant vers nous
Nous qui sommes encore prisonnier ici


und ich warte auf das Ende
es ist Zeit, von hier zu gehen
und wir werden uns in einem
anderen Leben wiedersehen
Et j'attend que la fin arrive enfin
Il est temps de partir d'ici
Et nous nous reverrons
Dans une autre vie


Sag mir wie oft
wann kann ich gehen
sag mir wie oft muss ich noch sterben
bis wir zwei uns wiedersehen
sag mir wie oft
wann kann ich gehen
bis wir uns irgendwann in einem
anderen Leben wiedersehen
Dis-moi combien de fois,
quand puis-je enfin partir?
dis-moi combien de fois dois-je encore mourir
Jusqu'à ce que nous soyons à nouveau réuni?



Und die Zeit heilt keine Wunden
sie ist mit dem Tod vereint
und sie wird mit jeder Stunde
immer mehr zu Deinem Feind
Et le temps ne guérit pas mes cicatrices
Il est de la même famille que la mort
Et plus les heures passent
Plus le temps devient ton ennemi


Sag mir wie oft
wann kann ich gehen
sag mir wie oft muss ich noch sterben
bis wir zwei uns wiedersehen
sag mir wie oft
wann kann ich gehen
bis wir uns irgendwann in einem
anderen Leben wiedersehen
Dis-moi combien de fois,
quand puis-je enfin partir?
dis-moi combien de fois dois-je encore mourir
Jusqu'à ce que nous soyons à nouveau réuni?






Mais il pense que cette douleur n'a rien d'exceptionnelle en ce bas monde, c'est une triste vérité...

HTLLTD

Du sollst niemals vergessen, danke zu sagen.
Profil
Bavard impénitent
Bavard impénitent
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Fille
  • Age : 50
  • Messages : 762
Mar 26 Mai 2009 23:33
Message Re: Le cadavre - Die Leiche
Combien de fois encore,
Dois-je mourir avant la prochaine métamorphose ?

I cannot stand those stones anymore without creating something new



The show must go on ...

La joie authentique est le but de l'âme : c'est la joie que procure les choses belles - Philosophie hédoniste
Profil
Consul Honoraire
Consul Honoraire
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Age : 40
  • Localisation : Strasbourg
  • Messages : 4219
Mer 27 Mai 2009 16:22
Message Re: Le cadavre - Die Leiche
Yes Steffani! Petit sourire

D'ailleurs, au fond de lui-même, c'est un gentil garçon... mais quand les autres ne veulent voir que le mal en lui, il leurs répond:
(re- Hihihi! )



Farin Urlaub, -Wie ich den Marylin-Manson-Ähnlichkeitswettbewerb verlor- (Comment j'ai perdu le concours de ressemblance "Marylin Monson")



Ich komm grad aus Amerika, war nicht so erfolgreich da
Doch eigentlich ist nichts passiert
Hab in Las Vegas eingecheckt, keine Drogen im Gepäck
Die Rezeption war sehr pikiert
Je viens de rentrer des Etats-Unis, pas trop de succès en fait
En fait il ne s'est rien passé
J'ai fais mon check-in à Las Vegas, pas de drogue dans mes affaires
Ca a enervé pas mal de gens


Der Mann vom Zoll wollte kein Autogramm von mir
Denn ich hab nicht mal ne Scheide auf den Bizeps tätowiert
Es tut mir Leid
Ich bin nicht besonders Evil
Es tut mir furchtbar Leid
Es tut mir so Leid
Ich hoffe, dass ihr mir verzeiht
Le mec à la douane ne voulait pas d'autographe
Car je n'ai même pas un vagin tatoué sur le biceps
Je suis désolé
Je ne suis pas particulièrement evil, un mauvais garçon
Je suis vraiment désolé
J'espère que vous me pardonnez


Ich hab ein ganz normales Klo, nix mit nieten oder so
Ich gebe zu, dass mir das peinlich ist
Ich trinke äußerst selten Blut, Urin schmeckt fast genauso gut
Drum werd ich regelmäßig nach ?
J'ai des WC tout-à-fait standards,pas de clous dessus ou ce genre de choses
J'avoue que j'ai un peu honte
Je bois très rarement du sang, boire de l'urine est presque aussi bon
C'est pour ça que je suis régulièrement agress??


Ich habe blond gefärbtes Haar, weils in den 80ern Mode war
Und wenn ich schlechte Laune hab, dann fluche ich sogar
Ein bisschen...
Es tut mir Leid
Ich bin nicht besonders Evil
Es tut mir furchtbar Leid
Es tut mir so Leid
Ich hoffe, dass ihr mir verzeiht
J'ai une teinture blond pétant, parce que c'était à la mode dans les années 80
et quand je suis de mauvaise humeur, il m'arrive même d'être insultant...
...un petit peu...
Je suis désolé
Je ne suis pas particulièrement evil, un mauvais garçon
Je suis vraiment désolé
J'espère que vous me pardonnez


Menschenopfer, harte Drogen, sexuelle Hörigkeit -
Tofubrötchen, Fencheltee und blanker Neid
Es tut mir Leid
Sacrifices humain, drogues dures, du sex option SM-
(Versus)
Pain au soja, thé au fenouil et aucune jalousie pour moi
Je suis désolé...





Et c'est bien ça: il s'en fiche pas mal des gens qui veulent absolument se faire passer pour des "tarés méchants en manque de reconnaissance". non, lui est juste comme il est... good and evil...

HTLLTD

Du sollst niemals vergessen, danke zu sagen.
Profil
Consul Honoraire
Consul Honoraire
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Age : 40
  • Localisation : Strasbourg
  • Messages : 4219
Mer 3 Juin 2009 18:11
Message Re: Le cadavre - Die Leiche
Mais rien à faire. Pourtant... il a beau vouloir oublier, raconter autre chose, sa douleur l'emporte...
C'est cela qui parait énervant pour les autres et pourtant si évident pour lui... encore un faux-dilemme. Mais son coeur lui parle, malgré ce que le Monde lui dit. nous sommes tous un peu pareil, non?... honnêtement... mais si... Et "piège", "ensorcellement" est une juste une excuse... Qui ne voudrait pas être ensorcelé?



Joachim Witt, -Fluch der Liebe- (Le piège de l'amour)


Ich schlaf im Tränenmeer
Die Liebe saugt mich leer
seit du gegangen bist
und alles anders ist
Je dors dans un océan de larmes
L'Amour me vole mon reste de vie
Depuis que tu es parti
et que tout est différent


Du fehlst mir so sehr
Tu me manques tellement

Du hast mein Herz gewonnen
mitgenommen, Fluch der Liebe
Monotonie der Räume
Tod der Träume, Fluch der Liebe
tu as gagné mon coeur
Tu l'as emmené, piège de l'amour
La monotonie des lieux, de l'endroit
La mort des rêves, piège de l'amour


Du bist mein Lebenslicht
doch mein Wort erreicht dich nicht
fühl´ mich als Waisenkind
dem man das Leben nimmt
tu es ma lumière, ce qui fait ma vie
Mais mes paroles ne t'atteignent pas
Je me sens comme orphelin
A qui on enlève la vie


Du fehlst mir so sehr
Tu me manques tellement




Ben oui, ce n'est qu'un être humain, après tout.



si quelqu'un me trouve un lien pour l'image qui apparaît à 2min30sec, ça me ferait plaisir. J'sais pas, j'la trouve classe, cette image

HTLLTD

Du sollst niemals vergessen, danke zu sagen.
Profil
cron