Hello!

Inspiré(e) de prendre part à la discussion ? Ou de poser une question ou demander de l’aide ?

Alors bienvenues dans les grands sujets des forums de La Bulle : m’inscrire.

Cette partie du forum n’est pas compatible avec les bloqueurs publicitaires

Félicitations à vous, de préférer les accès payants plutôt que la gratuité par la publicité, c’est honnorable et cohérent de votre part. Malheureusement, l’accès payant par micropaiement (qui serait d’environ 1 cent pour 20 pages consultées) n’est pour l’instant pas encore mis en place, et l’accès gratuit sans publicité, est réservé aux membres actif(ve)s du forum. En attendant, si vous souhaitez poursuivre votre visite chez nous, vous pouvez ajouter le site à votre liste blanche, ou encore mieux, désactiver le bloqueur partout. Pour ajouter le site à votre liste blanche, pour Firefox (similaire pour les autres navigateurs), rendez‑vous en bas à gauche de la fenêtre de votre navigateur, et cliquez sur le menu comme dans l’exemple de l’image ci‑dessous, puis rechargez la page, en appuyant sur F5.

Libéralismes : les variantes et quelques notes
Auteur Message
Membre balbutiant
Membre balbutiant
RANDOM_AVATAR
  • Genre : Télétubbie
  • Localisation : Quelque part dans le système solaire
  • Messages : 7
Mer 22 Fév 2012 07:46
Message Re: Libéralismes : les variantes et quelques notes
Hooooo le Cinick-wiki, intéressant, c’est en effet un bel exemple d’ouverture d’esprit. Ils sont tellement ouverts que je les dirais ivres de sagesse et de générosité. Bref une belle bande de Co**rd rassembler sur un site. Pffff…

Pour ce qui est de «l’allocation universelle» elle témoigne, a mon sens, que certain d’en eux sont «ralentie» par leur «conscience». De ce fait ils ont tendance à vouloir se donner «bonne conscience»pour compenser les honteuses conséquences de leur politique (tout en se sucrant au passage bien sûr!). Effectivement c’est aussi déroutant que peu crédible de leur part. Hahaha!

Pour avoir de régulier rapport (pro) avec des personnes de cette catégorie, je peux vous dire qu’il ne faut pas trop les condamnés. Ce sont souvent des gens qui n’ont pas eu de chance sur le plan de l’éducation affective. En contrepartie il est toujours bon de s’en méfier. Tire la langue
Profil
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 15974
Mer 22 Fév 2012 13:21
Message Re: Libéralismes : les variantes et quelques notes
Hector.D a écrit : 
De ce fait ils ont tendance à vouloir se donner «bonne conscience»pour compenser les honteuses conséquences de leur politique (tout en se sucrant au passage bien sûr!).

Qu’est‑ce t’inspire ces remarques exactement ? Des libéraux que tu as connu personellement ? Les libéraux que l’on présente à la télé ? Autre ?

Hector.D a écrit : 
Ce sont souvent des gens qui n’ont pas eu de chance sur le plan de l’éducation affective. En contrepartie il est toujours bon de s’en méfier. Tire la langue

Même question, idem.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 15974
Jeu 1 Mar 2012 21:42
Message Re: Libéralismes : les variantes et quelques notes
Entendu à l’instant sur BFM : « quand Hollande accuse le libéralisme, il oublie quand‑même que le libéralisme est une invention du centre‑gauche à l’époque de Louis XIV, parce qu’ils voulaient une économie libérée et ne voulaient pas d’une économie des monarques ».

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Débateur
Débateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Garçon
  • Messages : 1159
Jeu 1 Mar 2012 22:42
Message Re: Libéralismes : les variantes et quelques notes
Hahaha!

Sont graves quand même.
Profil
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 15974
Jeu 1 Mar 2012 22:59
Message Re: Libéralismes : les variantes et quelques notes
Ben pourtant, il semble bien que ce soit vrai tout ça, que c’est la gauche de l’époque de la révolution, qui a la première formulé la philosophie du libéralisme. C’est même un anti‑libéral qui me l’a confirmé ailleurs, en disant que, oui, mais ce n’était pas le même libéralisme.

D’expérience, je dirais que tout est une question de définition. Les libéraux ont leur définition du libéralisme, tandis que les anti‑libéraux ont leur définition du libéralisme (une définition qui le noirci, évidemment) que ne reconnaissent pas les gens qui se revendiquent du libéralisme (une définition qui la rend positive, évidement), et dans les discours populaires et médiatiques, toutes ses définitions se mêlent et chacun parle du libéralisme en fonction de sa propre définition, si bien que chacun parle de sa chose dans son coin et ne répond pas à l’autre.

Le même phénomène existe avec tout ce qui est polémique : capitalisme, protectionnisme, féminisme, et tout et tout.

Si on avait un mot pour chaque chose, ça ne serait pas du luxe. Mais le mélange des définitions arrangent bien trop de monde, pour que ça puisse être une réalité demain. En attendant, on ne comprend rien quand on entend les « spécialistes » parler de ceci ou cela.

La moindre des choses serait quand‑même de s’en tenir aux définitions données par les gens qui formule les concepts au départ. Ce n’est pas toujours parfait, parce qu’ils ne sont déjà pas tous d’accord entre eux, mais on peu au moins distinguer des courants, et quand cela est utile, expliciter le courant dans le nom, en y ajoutant un qualificatif en plus. Seulement, quand les gens qui critiquent (à tord ou à raison) se mettent à créer leurs propres définitions, ça n’aide pas y voir clair, c’est encore pire. Ils devraient créer d’autres noms pour leurs propres définitions, parce qu’après on ne comprend plus rien.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Débateur
Débateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Garçon
  • Messages : 1159
Ven 2 Mar 2012 00:23
Message Re: Libéralismes : les variantes et quelques notes
Ben c'est le fait qu'ils remontent jusqu'à Louis XIV pour envoyer leur piques qui m'a fait rire (un peu jaune quand même).

Bon j'avoue par ailleurs que j'ai une culture historique lamentablement lacunaire. Gné ?!

Dernière édition par Nucua le Ven 2 Mar 2012 08:59, édité 1 fois.

Profil
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 15974
Ven 2 Mar 2012 00:49
Message Re: Libéralismes : les variantes et quelques notes
Moi aussi, j’ai des lacunes en histoire. Mais on a bien plus à faire avec le présent qu’avec l’histoire.

Sinon, une définition toute contemporaine, mais je ne sais pas ce qu’elle vaut, je ne sais rien de sa légitimité. C’est une définition qui distingue un libéralisme économique et un libéralisme politique. Mais si les gens qui se revendiquent de l’un ou de l’autre ne précisent pas, ça n’aidera pas beaucoup.

LIBÉRALISME — Brève définition - Équipe Perspective Monde (perspective.usherbrooke.ca).

J’attends le passage d’un libéral ailleurs sur un autre forum, je verrai bien sa réaction à ce lien que quelqu’un y a posté.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Débateur
Débateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Garçon
  • Messages : 1159
Ven 2 Mar 2012 09:02
Message Re: Libéralismes : les variantes et quelques notes
Le libéralisme en politique c'est quand il prennent beaucoup de libertés vis-à-vis de leur fonction ?

(je lirais le lien plus tard)
Profil
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 15974
Ven 2 Mar 2012 18:52
Message Re: Libéralismes : les variantes et quelques notes
Un autre éclairage, indirecte, sur une idée du libéralisme.

Le plus bas a écrit : 
Le genre se situe donc du côté de l’acquis (volontaire ou non), là où le sexe biologique relève évidemment de l’inné. On comprend par conséquent que la notion de «genre» contrarie l’idée d’une assignation au biologique…

Potentiellement libératrice et émancipatrice, la notion de genre a tout pour séduire les libéraux, sous réserve qu’elle ne soit pas mise au service d’un nouveau terrorisme intellectuel niant la différence sexuelle.

Source : Le diable est dans le genre (slate.fr).

Ici, le libéralisme est associé au progressisme.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 15974
Jeu 29 Mar 2012 22:13
Message Re: Libéralismes : les variantes et quelques notes
Une citation, qui recadre la notion de libéralisme.

Citation : 
Il est complètement faux de voir dans la crise actuelle une crise du libéralisme. C’est une crise des États. C’est parce que les banques ont réussi à mettre la main sur les États qu’il y a crise. Dans un système libéral, l’acteur économique est responsable. S’il fait une erreur, alors il doit en payer le prix. Il est donc amené à se conduire de façon prudente.

Source : enquete-debat.fr.

Il fait référence au renflouement, par l’état, de banques ayant commis des erreurs. Ce que la citation signifie, c’est qu’il est faux de dire que c’est le libéralisme qui en est la cause, puisque le libéralisme s’oppose au renflouement d’organismes commettant de telles erreurs aussi flagrantes que celles qu’ont faite les banques.

Ce qui ne signifie pas non‑plus qu’il est pour la loi de la jungle, genre « les faibles qui tombent, on les laisse crever », puisqu’il a déjà été démontré plusieurs fois sur ce forum, que le libéralisme est pour le Revenu Universel. Entre garantir des filets de sécurité pour des conditions de vie décentes aux citoyens, et le renflouement d’entreprises ou d’organismes connaissant des accidents en série, pour avoir effectuer des opérations risquées, il y a une différence. C’est à la seconde chose que le libéralisme s’oppose, pas à la première.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet