Hello!

Inspiré(e) de prendre part à la discussion ? Ou de poser une question ou demander de l’aide ?

Alors bienvenues dans les grands sujets des forums de La Bulle : m’inscrire.

Cette partie du forum n’est pas compatible avec les bloqueurs publicitaires

Félicitations à vous, de préférer les accès payants plutôt que la gratuité par la publicité, c’est honnorable et cohérent de votre part. Malheureusement, l’accès payant par micropaiement (qui serait d’environ 1 cent pour 20 pages consultées) n’est pour l’instant pas encore mis en place, et l’accès gratuit sans publicité, est réservé aux membres actif(ve)s du forum. En attendant, si vous souhaitez poursuivre votre visite chez nous, vous pouvez ajouter le site à votre liste blanche, ou encore mieux, désactiver le bloqueur partout. Pour ajouter le site à votre liste blanche, pour Firefox (similaire pour les autres navigateurs), rendez‑vous en bas à gauche de la fenêtre de votre navigateur, et cliquez sur le menu comme dans l’exemple de l’image ci‑dessous, puis rechargez la page, en appuyant sur F5.

Libéralismes : les variantes et quelques notes
Auteur Message
Débateur
Débateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Garçon
  • Messages : 1159
Mer 18 Jan 2012 15:28
Message Libéralismes : les variantes et quelques notes
http://www.wikiberal.org/wiki/Accueil

Sans commentaires...

Voici par exemple ce que les contributeurs disent de l'altermondialisme :

"Le terme altermondialisation doit s'entendre par antimondialisation. Les tenants de ces thèses sont les luddites modernes, opposés à toute forme de progrès. Parfois, de surcroît, les antimondialistes cachent derrière leur discours une franche xénophobie.

Cela n'exclut pas l'existence d'activistes violemment opposés à un monde ouvert, venant des milieux fondamentalistes, communautaristes ou nationalistes. En cela, les altermondialistes se rapprochent tout autant de l'extrême-droite que de l'extrême-gauche.

En économie, les tenants de ces thèses sont des protectionnistes, qui n'ont pas saisi le mécanisme de la balance des paiements.
"

C'est de bonne guerre on pourrait dire... m'enfin quand même autant de mensonges en si peu de lignes ils y vont fort quand même.

Dernière édition par Nucua le Mer 18 Jan 2012 15:56, édité 1 fois.

Profil
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 15974
Mer 18 Jan 2012 15:52
Message Re: Libéralismes : les variantes et quelques notes
Pourtant alter + mondialisme = mondialisme alternatif.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Débateur
Débateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Garçon
  • Messages : 1159
Mer 18 Jan 2012 15:57
Message Re: Libéralismes : les variantes et quelques notes
je suis en train de lire certains de leurs articles et à priori, l'objectivité n'a pas l'air de les etouffer.
Profil
Débateur
Débateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Garçon
  • Messages : 1159
Mer 18 Jan 2012 16:10
Message Re: Libéralismes : les variantes et quelques notes
"avec la division du travail tout le monde profite de tout le monde" sous entendu, il n'y a pas de probléme et un actionnaire ne peut être considéré comme un parasite (j'ai trouvé ça dans "parasitisme").

Je veux bien mais y en a quand même qui profitent plus que d'autres.
Profil
Débateur
Débateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Garçon
  • Messages : 1159
Mer 18 Jan 2012 16:21
Message Re: Libéralismes : les variantes et quelques notes
Alors là par contre j'en suis sur le cul

"L'allocation universelle se présente comme un revenu de base versé à tous, d'un montant permettant de vivre, indépendamment du besoin qu'en a celui qui la reçoit, et sans obligation de travail en contrepartie.

L'idée est ancienne et remonte à Thomas Paine, Jeremy Bentham, voire le De subventione pauperum sive de humanis necessitatibus de l'humaniste judéo-catalan Joan Lluís Vives i March (1526)...

Même si ce concept n'est pas purement libéral[1], les libéraux le jugent préférable aux allocations actuelles (comme le « revenu minimum d'insertion » en France) qui sont des trappes à pauvreté. En effet, l'allocation universelle n'entraîne pas un phénomène de désincitation au travail, puisqu'elle est versée sans conditions (pour ceux qui ont des revenus suffisants, elle se traduit par une baisse de l'impôt équivalente). Il est donc toujours avantageux de travailler plutôt que de se contenter de l'allocation. C'est à cette fin qu'un parti comme Alternative Libérale proposait un revenu d'existence (ou "revenu de liberté") inconditionnel. Milton Friedman proposait la même chose sous forme d'« impôt négatif ».
"
Profil
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 15974
Mer 18 Jan 2012 17:05
Message Re: Libéralismes : les variantes et quelques notes
Nucua a écrit : 
Alors là par contre j'en suis sur le cul

[Caution sans limite du libéralisme pour le revenu universel]

Oui, ça peut sembler bizarre, mais je t’expliquerai. En fait, tout comme les libéraux qui éditent ce Wiki ont volontairement déformé le sens du mot altermondialisme, le sens du mot libéralisme, est volontairement déformé.

Mais les choses ne sont pas si simples que les mots, et tous deux sont récupérés, ce qui finie par justifier le sens déformé des mots qui les qualifie chacun.

Ce que je peux te dire pour l’instant, c’est que le libéralisme, à la base, a été créé en réaction à des états jugés trop intrusifs. Son idée de base est de simplifier les lois, jugées trop complexes (et elles le sont, tellement, que beaucoup de lois votées en france ne sont jamais appliquées) et de défendre les libertés individuelles contre un état étouffant et paralysant.

Donc oui, le R.U., ils sont pour.

Mais le hic, c’est que certaines choses prônées par le libéralismes, n’ont aucun contexte d’application favorable actuellement, et de plus, il a été détourné par les possédants, qui s’appliquent très bien les principes libéraux à eux‑mêmes, mais ne les reconnaissent pas aux autres.

Là, je suis moins clair, et j’y reviendrai.

Plus largement que le sujet lui‑même, la réalité du libéralisme est complexe, et j’avais invité un jour, un membre libéral d’un autre forum, à venir ici parler du libéralisme. Le débat aurait été intéressant, mais il n’a jamais répondu à l’invitation.

Considère qu’il existe deux courant du libéralisme, et que selon le contexte dans lequel elle est appliquée, une loi peut être soit tout à fait sociale ou anti‑sociale, juste selon le contexte. J’en donnerai un exemple plus tard, qui de plus, sera proche de la question du revenu universel.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Débateur
Débateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Garçon
  • Messages : 1159
Mer 18 Jan 2012 17:10
Message Re: Libéralismes : les variantes et quelques notes
"Les principaux courants libéraux, l'objectivisme en particulier, s'opposent au positivisme ; de même le jusnaturalisme s'oppose au positivisme juridique. Hayek, en particulier, s'est fermement opposé au positivisme religieux de Comte, selon lequel les relations en société devraient être fondées sur les lois scientifiques et techniques, ce qui est un avant-goût du constructivisme."


Rien qu'avec ça je suis occupé pendant six mois Hahaha!

Ils en connaissent des mots en -isme quand même...
Profil
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 15974
Mer 18 Jan 2012 17:13
Message Re: Libéralismes : les variantes et quelques notes
Ça doit être du tiquisme aigüe Grand sourire

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Débateur
Débateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Garçon
  • Messages : 1159
Mer 18 Jan 2012 17:17
Message Re: Libéralismes : les variantes et quelques notes
Hibou a écrit : 
Plus largement que le sujet lui‑même, la réalité du libéralisme est complexe, et j’avais invité un jour, un membre libéral d’un autre forum, à venir ici parler du libéralisme. Le débat aurait été intéressant, mais il n’a jamais répondu à l’invitation.


Ce serait bien oui un avis "différent".
Profil
Débateur
Débateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Garçon
  • Messages : 1159
Mer 18 Jan 2012 17:29
Message Re: Libéralismes : les variantes et quelques notes
Hibou a écrit : 
Oui, ça peut sembler bizarre


Le fait est que je vois ça comme une mesure tout à fait libérale l'allocation universelle mais la plupart des gens bien à droite que j'ai lu ou entendu sur le sujet était résolument contre c'est pour ça surtout que je m'étonnais.

Ce que je pense c'est qu'indépendamment de l'opinion politique ou économique de la personne, le principal blocage c'est surtout que beaucoup parmi les décideurs ou les penseurs ou je ne sais qui d'autre pensent que l'humain à besoin d'être contrôlé et cette idée va complétement dans le sens contraire. On trouvera même des communistes opposés à cette allocation, c'est tout dire...
Profil