Hello!

Inspiré(e) de prendre part à la discussion ? Ou de poser une question ou demander de l’aide ?

Alors bienvenues dans les grands sujets des forums de La Bulle : m’inscrire.

Cette partie du forum n’est pas compatible avec les bloqueurs publicitaires

Félicitations à vous, de préférer les accès payants plutôt que la gratuité par la publicité, c’est honnorable et cohérent de votre part. Malheureusement, l’accès payant par micropaiement (qui serait d’environ 1 cent pour 20 pages consultées) n’est pour l’instant pas encore mis en place, et l’accès gratuit sans publicité, est réservé aux membres actif(ve)s du forum. En attendant, si vous souhaitez poursuivre votre visite chez nous, vous pouvez ajouter le site à votre liste blanche, ou encore mieux, désactiver le bloqueur partout. Pour ajouter le site à votre liste blanche, pour Firefox (similaire pour les autres navigateurs), rendez‑vous en bas à gauche de la fenêtre de votre navigateur, et cliquez sur le menu comme dans l’exemple de l’image ci‑dessous, puis rechargez la page, en appuyant sur F5.

Libéralismes : les variantes et quelques notes
Auteur Message
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 18786
Mar 3 Avr 2012 02:13
Message Re: Libéralismes : les variantes et quelques notes
Une citation de Wikipédia, à propos du jugement que le Libéralisme fait du capitalisme.

Capitalisme / Le jugement des courants de pensée économiques / Libéralisme (fr.wikipedia.org)
L’article a écrit : 
Pour les libéraux, la logique du capital est, par elle-même, étrangère aux principes de la morale, c'est-à-dire une donnée exogène (qui provient de l'extérieur). Par conséquent, il appartient aux seuls propriétaires des biens qui sont utilisés comme moyens de production d'apprécier ce qu'ils font de ce capital. Pour les libéraux classiques, comme Tocqueville, par exemple, ou comme plus tard pour Raymond Aron, le marché est un moyen, en aucune façon une fin. En d'autres termes, la satisfaction maximale des désirs ne peut-être le critère ultime du bien. Il ne suffit donc pas de concevoir forcément une économie dirigiste et planificatrice, qui s'appuie parfois sur un régime politique autoritaire, pour résoudre les inégalités, les abus, mais de concevoir aussi un changement des manières d'être. Ce qui signifie que si la tendance à soumettre l’économie à un État régalien est encouragée par les libéraux classiques, cela doit s’exercer dans le respect des libertés fondamentales et de contre-pouvoirs.

En très résumé, pour le Libéralisme, le capitalisme n’est ni‑moral, ni‑immoral, le jugement moral devant être fait sur l’usage ; et pour le Libéralisme, il convient de ne pas confondre la fin et les moyens, et de ne pas non‑plus prendre pour un but nécessairement souhaitable, la maximisation de la satisfaction des désirs (comme toujours avec le Libéralisme, ce sont d’abord les libertés fondamentales qui priment). Il analyse aussi que le dirigisme, ou le totalitarisme quand le dirigisme est poussé à son paroxysme, ne suffisent pas à résoudre les abus du capitalisme quand il y en a.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 18786
Sam 7 Avr 2012 19:57
Message Re: Libéralismes : les variantes et quelques notes
Le site francophone de la Gauche Libérale.

www.libgauche.fr

Je ne sais pas ce que ça vaut, je ne l’ai pas lu, mais il doit être donné ici, par soucis de complétude.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 18786
Lun 18 Juin 2012 08:03
Message Re: Libéralismes : les variantes et quelques notes
Je ne sais plus si je l’avais déjà dit, mais je vais déplacer ce sujet ailleurs, parce que comme il fait quand‑même trois pages, il serait mieux dans une rubrique appropriée. Mais j’hésite entre le mettre en Économie et le mettre en Politique.

Nucua, tu en penses quoi ? Comme c’est toi qui a ouvert le sujet, si je le déplace, tu préfère que ce soit en Éco ou en Politique ?

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
zen
Modératrice
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Fille
  • Age : 51
  • Localisation : Un pied dans l'eau et un sur le mont.
  • Messages : 11009
Lun 18 Juin 2012 18:20
Message Re: Libéralismes : les variantes et quelques notes
Ben étant donné que Nucua n'est pas là pour le moment, il va falloir que tu te décides tout seul.
Profil
Débateur
Débateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Garçon
  • Messages : 1159
Sam 29 Sep 2012 22:02
Message Re: Libéralismes : les variantes et quelques notes
Bah politique, ils ne parlent pas vraiment d'économie.
Profil
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 18786
Jeu 15 Nov 2012 00:14
Message Re: Libéralismes : les variantes et quelques notes
Citation.

Le Parisien Libéral a écrit : 
un libéral ne prétendra JAMAIS détenir la clef du bonheur des gens. C'est typiquement socialiste que de croire que la politique a pour but de rendre heureux, et ca fait peur, car ca aboutit à Animal Farm.

En commentaire d’un blog plutôt « déjanté » (le commentaire ne doit pas être confondu avec le blog, leurs auteurs ne sont pas les mêmes).

Source : Le syndrome de l'auto-entrepreneur (sebmusset.blogspot.fr)
Le site de l’auteur de ce commentaire : Le Parisien Libéral (blogger.com)

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 18786
Lun 3 Déc 2012 21:43
Message Re: Libéralismes : les variantes et quelques notes
Je me posais une question, pour laquelle je crois que j’ai maintenant un élément de réponse. Je me demandais si le Modem (Mouvement Démocrate, un partie centriste), a une position par rapport au libéralisme : adhésion, affinité, neutralité, rejet ?

L’entête de la page « La lettre de Marielle De Sarnez » (lalettredemarielledesarnez.eu) (*) dans l’image ci‑dessous, donne une partie de réponse (cliquez sur l’image pour l’agrandir) :

Image

À gauche, on reconnait bien le logo du Modem, et à droite, on lit « Alliance des Démocrates et des Libéraux pour l’Europe ».

On peut imaginer qu’il y a une sympathie d’une partie du Modem, pour le libéralisme.

(*) Que je fasse mention de cette personne dans ce message, ne signifie pas que je la trouve particulièrement honnête ou recommandable. Cette question est une autre question.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 18786
Mer 12 Déc 2012 14:28
Message Re: Libéralismes : les variantes et quelques notes
Pour les gens qui associent le libéralisme à la droite ou à l’UMP, un article de Wikibéral qui dit « tout le bien » que le libéralisme pensent de Sarkozy :

Nicolas Sarkozy (wikiberal.org).

Et une caricature, qui résume l’œil avec lequel il y est vue :

Image

Remarque : Wikibéral n’est pas Wikipédia, le style y est un peu moins stricte, et il ne faut déduire de la présence de cette caricature, que l’article lui aussi est une caricature. Ce que j’y lis, ressemble aux critiques de Sarkozy de la part du libéralisme que j’ai put lire ailleurs (sur un forum), ça semble représentatif.

Wikibéral a écrit : 
C'est sans doute du côté de la liberté d'expression que la dérive antilibérale de Nicolas Sarkozy est la plus flagrante.

Nicolas Sarkozy est pour la liberté d'expression tant qu'elle ne le dérange pas personnellement. […]


Wikibéral a écrit : 
Pour beaucoup de personnes, notamment certains libéraux, il s'avère que Sarkozy n'est qu'un politicien dont ses idées sont sans fond et ne servent que ses besoins électoralistes. En effet, Sarkozy est capable un jour de tenir un discours keynésien, un discours libéral, le lendemain un discours mondialiste, ou encore un discours nationaliste pour la récupération d'électeurs nationalistes. Sarkozy s'adapte à la situation, au problème, et adapte son discours selon, sans fond cohérent.




Ni de droite, ni de gauche, mais pas pour autant centriste. François Bayrou n’est pas épargné, et est lui aussi suspecté d’être anti‑libéral. Avis personnel : je ne pense pas de mal de Bayrou, mais sur ce point ils sont honnêtes quand‑même, Bayrou est assez anti‑libéral, même si paradoxalement la gauche (surtout Mélenchon) l’accuse d’être ultra‑libéral.

Voir : François Bayrou (wikiberal.org)

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 18786
Jeu 13 Déc 2012 23:15
Message Re: Libéralismes : les variantes et quelques notes
Oops, j’oubliais : comme le précédent message est en contradiction avec celui qui le précède encore, je crois qu’on peut dire que Wikibéral n’est pas représentatif du libéralisme et ne fait l’unanimité. Les auteurs des pages ne sont malheureusement pas indiqués (comme sur tous les Wiki, c’est un des problèmes des Wikis), alors on ne peut pas non‑plus savoir si ça provient de divergences entre plusieurs auteurs de ce Wiki, ou d’une divergence général de ce Wiki avec ce qui ferait une unanimité dans le libéralisme.

En moins de mots, Wikibéral n’est pas représentatif du libéralisme, et représente une tendance parmi d’autres, et il ne faut pas prendre ce qui y est écrit pour la voix du libéralisme (si encore une voix unanime existe).

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Débateur
Débateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Garçon
  • Messages : 1159
Ven 14 Déc 2012 10:24
Message Re: Libéralismes : les variantes et quelques notes
Honnêtement, à mon humble avis, les contributeurs de ce wiki me semblent être des lycéens ou étudiants zélés plutôt qu'autre chose.
Profil
cron