Hello!

Inspiré(e) de prendre part à la discussion ? Ou de poser une question ou demander de l’aide ?

Alors bienvenues dans les grands sujets des forums de La Bulle : m’inscrire.

Cette partie du forum n’est pas compatible avec les bloqueurs publicitaires

Félicitations à vous, de préférer les accès payants plutôt que la gratuité par la publicité, c’est honnorable et cohérent de votre part. Malheureusement, l’accès payant par micropaiement (qui serait d’environ 1 cent pour 20 pages consultées) n’est pour l’instant pas encore mis en place, et l’accès gratuit sans publicité, est réservé aux membres actif(ve)s du forum. En attendant, si vous souhaitez poursuivre votre visite chez nous, vous pouvez ajouter le site à votre liste blanche, ou encore mieux, désactiver le bloqueur partout. Pour ajouter le site à votre liste blanche, pour Firefox (similaire pour les autres navigateurs), rendez‑vous en bas à gauche de la fenêtre de votre navigateur, et cliquez sur le menu comme dans l’exemple de l’image ci‑dessous, puis rechargez la page, en appuyant sur F5.

Plantes sauvages comestibles
Auteur Message
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 19054
Ven 17 Mar 2017 20:00
Message Re: Plantes sauvages comestibles
J’ai oublié de mentionner l’évidente arrivé du plantain lancéolé et du pissenlit (je ne sais pas pour la chicoré sauvage, j’irai vérifier Dimanche, je pense). Mais il y a aussi la luzerne qui commence à se montrer, à ma surprise, seulement là où elle avait été coupée, pas encore là où elle avait monté jusqu’à faire des graines.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 19054
Lun 20 Mar 2017 00:48
Message Re: Plantes sauvages comestibles
Les bourgeons de certains arbres ont commencé à éclore. Le printemps s’avance …

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 19054
Mar 21 Mar 2017 13:33
Message Re: Plantes sauvages comestibles
La renoué du Japon fait son apparition à proximité des cours d’eau, ses petites pousses montrent des feuilles encore rouges. Petite renoué aux feuilles rouges, deviendra grande aux feuilles vertes …

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 19054
Mar 21 Mar 2017 16:32
Message Re: Plantes sauvages comestibles
Hier‑soir, en faisant cuire un mélange de feuilles de colza et de feuilles de ficaire, hachées, par dessus des pommes de terre, j’ai constaté pendant la cuisson, qu’une odeur d’œuf à la poêle s’en dégageait.

Je retenterai l’expérience, mais se pose un problème pratique : la feuille de colza se cueille plutôt en automne et la feuille de ficaire ne se cueille que tôt au printemps … les deux ne poussent pas à la même période, même s’il reste parfois un peu de colza de l’automne au printemps, quand quelque plants ont bien traversé l’hiver.

Il faudrait récolter de la ficaire au printemps, la faire sécher, en espérant que le séchage préserve la caractéristique que j’ai cru constater à la cuisson accompagnée de colza. Ce qui pourrait favoriser ce test, c’est que la ficaire pousse en abondance, alors je n’aurai pas de mal à en récolter une bonne quantité (bien faire sécher ces bonnes quantités, sera plus délicat).

Quand ce sera la saison, je testerai le mélange de feuilles de ficaire séchées avec des feuilles de colza fraiches, et aussi avant, avec des feuilles de moutarde noire fraiches, qui se récoltent plus tôt encore que celles du colza. Comme la moutarde noire et le colza sont deux plantes relativement proches même si assez différentes, je suis curieux de voir si je constaterai la même chose (sous réserve que j’ai bien constaté et que le séchage de la ficaire n’y change rien).

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 19054
Mer 22 Mar 2017 12:10
Message Re: Plantes sauvages comestibles
Une différence entre le gaillet mollugine et le gaillet gratteron (les deux plus communes des nombreuses espèces de gaillet), en plus que le gratteron attache, c’est que la tige du mollugine est plus solide que celle du gratteron.

Quand on tire sur un gratteron depuis le haut, la tige casse facilement et surtout à la base, si bien qu’on cueille toute la branche. Quand on fait de même avec du mollugine, on ne cueille que le haut de la plante.

En fait, c’est même logique. Le gratteron n’attend pas d’être coupé pour s’accrocher, il se coupe facilement quand il est accroché, ce qui lui donne plus de chance d’être transporté ailleurs de cette manière.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 19054
Ven 24 Mar 2017 22:28
Message Re: Plantes sauvages comestibles
Une recette de beignets à l’ortie, qui ont une odeur de poisson pané quand ils cuisent, et en ont le goût.

Ingrédients (pour deux gros beignets) :

  • 300 g de pomme de terre râpées finement
  • 110 g de maïzena
  • 80 g de feuilles d’orties fraiches hachées
  • 8 g d’ail pressé
  • 4 g de sel fin

Préparation :

Avec la partie fine de la râpe, râper les pommes de terre dans un saladier. Ajouter la maïzena, mélanger jusqu’à ce que la maïzena soit bien répartie. Ajouter le sel et l’ail pressé, mélanger encore. Laisser reposer quelques heures en remuant de temps en temps, comme la maïzena n’absorbe pas parfaitement l’eau qui dégorge des pommes de terre râpées. Hacher les feuilles d’ortie au hachoir berceuse, ajouter à la préparation dans le saladier, touiller jusqu’à ce que ce soit assez homogène (presser avec un pilon ou une fourchette marche mieux que mélanger). Diviser en deux. Avec chacune des deux moitiés, façonner une galette d’environ 12 centimètres de diamètre, sur une surface huilée ou farinée, pour que ça ne colle pas. Faire préchauffer une petite poêle avec de l’huile d’arachide au fond, sans mettre le feu au maximum. Cuire chacune des deux galette 8 minutes par face, à couvert (avec un couvercle en pyrex pour surveiller).

J’ai essayé avec des flocons d’avoine au lieu de la maïzena, ça absorbe beaucoup mieux l’eau et la consistance est plus ferme, mais le goût n’est pas le même. Avec de la farine de blé, ce n’est pas le mieux non‑plus.

Les 80 g de feuilles d’ortie peuvent sembler peu, mais les feuilles d’ortie sont légères, et ça fait déjà un bon volume. D’ailleurs, pour avoir ces 80 g de feuilles, il faut cueillir tout un sac de course d’orties.

Je testerai la même recette, avec de la berce spondyle au lieu de l’ortie.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 19054
Lun 27 Mar 2017 22:09
Message Re: Plantes sauvages comestibles
La cardamine et la reine de près, ont fait leur apparition. La cardamine et même déjà fleurie, elle a fait vite, il y a deux semaines encore, elle était invisible.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 19054
Mar 28 Mar 2017 20:13
Message Re: Plantes sauvages comestibles
Hibou a écrit : 
[…]

J’ai essayé avec des flocons d’avoine au lieu de la maïzena, ça absorbe beaucoup mieux l’eau et la consistance est plus ferme, mais le goût n’est pas le même. Avec de la farine de blé, ce n’est pas le mieux non‑plus.

[…]

Aujourd’hui, j’ai essayé avec de la semoule d’orge. Elle presque totalement neutralisé le goût de l’ortie, et m’a laissé en début de cuisson, l’impression d’une odeur sucrée. La semoule d’orge ne convient pas pour cette recette, mais après cette expérimentation, je l’imagine bien avec des fruits ou avec de la berce. Ce sera pour une autre expérience.

Une prochaine fois, j’essaierai avec de la farine de riz, complète.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 19054
Mer 29 Mar 2017 22:56
Message Re: Plantes sauvages comestibles
Hibou a écrit : 
[…]

Une prochaine fois, j’essaierai avec de la farine de riz, complète.

Fait, mais je refais demain, pour deux raisons. D’abord, je n’avais plus assez d’ortie alors j’en ai mis deux fois moins, et parce que je crois que la farine de riz — complète pour ce test — est nettement plus collante et gluante, et que alors il faudrait en mettre moins. J’en dirai plus après ce second test qui est nécessaire.

À part ça, pour poursuivre calendrier du printemps, notons l’arrivée de quelques rares pousses de moutarde noire, mais pas encore partout il y en avait l’année dernière, et l’arrivé de la reine des près et de la chicorée sauvage. En parlant de chicorée sauvage, je crois qu’elle a deux variantes, comme des jardins : une frisée, est une lisse. À suivre, je verrai si je constate autre chose à mesure qu’on approchera de l’été, mais pour l’instant, je suis quasiment sûr que c’est bien une chicorée.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 19054
Sam 1 Avr 2017 02:08
Message Re: Plantes sauvages comestibles
Hibou a écrit : 
[…]
Fait, mais je refais demain, pour deux raisons. D’abord, je n’avais plus assez d’ortie alors j’en ai mis deux fois moins, et parce que je crois que la farine de riz — complète pour ce test — est nettement plus collante et gluante, et que alors il faudrait en mettre moins. J’en dirai plus après ce second test qui est nécessaire.
[…]

J’ai retesté en mettant 80 g de farine de riz au lieu de 110 g, et c’était meilleur, même si pas aussi bon qu’avec la fécule de maïs : ça cuit moins bien ou ça en a le goût. Après le constat que 80 g convenait mieux, j’ai re‑essayé les flocons d’avoine aussi avec le même poids au lieu des 110 g qui avaient donné un mauvais résultat, et ça convenait beaucoup mieux : la manière dont les faces dorent est plus belle qu’avec la maïzena, les galettes sont plus moelleuse et l’odeur à la cuisson est aussi bonne qu’avec la fécule de maïs, idem pour le goût, ce dernier même meilleur.

Finalement, pour ces galettes de pommes de terre au ortie, ce qui convient le mieux, par ordre de préférence : avoine (80 g), fécule de maïs (110 g), farine de riz complète (80 g).

Les prochains tests feront varier les plantes.

J’ai aussi put vérifier que les orties dont la tige est rougie, rendent plus de goût que celles dont la tige est totalement verte. Ces orties à la tige rougie, ont aussi des feuilles d’un vert plus sombre.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet