Hello!

Inspiré(e) de prendre part à la discussion ? Ou de poser une question ou demander de l’aide ?

Alors bienvenues dans les grands sujets des forums de La Bulle : m’inscrire.

Cette partie du forum n’est pas compatible avec les bloqueurs publicitaires

Félicitations à vous, de préférer les accès payants plutôt que la gratuité par la publicité, c’est honnorable et cohérent de votre part. Malheureusement, l’accès payant par micropaiement (qui serait d’environ 1 cent pour 20 pages consultées) n’est pour l’instant pas encore mis en place, et l’accès gratuit sans publicité, est réservé aux membres actif(ve)s du forum. En attendant, si vous souhaitez poursuivre votre visite chez nous, vous pouvez ajouter le site à votre liste blanche, ou encore mieux, désactiver le bloqueur partout. Pour ajouter le site à votre liste blanche, pour Firefox (similaire pour les autres navigateurs), rendez‑vous en bas à gauche de la fenêtre de votre navigateur, et cliquez sur le menu comme dans l’exemple de l’image ci‑dessous, puis rechargez la page, en appuyant sur F5.

Plantes sauvages comestibles
Auteur Message
En ligne
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 18987
Ven 7 Avr 2017 16:32
Message Re: Plantes sauvages comestibles
Les gens qui ont déjà chipé quelques feuilles de colza dans les champs en automne Ange (coupable Gêné(e) ) , suspectent peut‑être qu’ils sont cultivés pour l’entretient du sol, comme ces colzas ne sont pas récoltés. C’est bien le cas, le colza est une crucifère, et les crucifères sont utilisées en agriculture, pour prévenir l’appauvrissement du sol en automne : Effets des crucifères sur les cultures qui suivent (eap.mcgill.ca).

Mais comme l’explique l’article, l’effet des crucifères n’est pas universel, ça dépend de quelle crucifère et de quelle culture la suit.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
En ligne
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 18987
Lun 10 Avr 2017 14:50
Message Re: Plantes sauvages comestibles
La tanaisie va bientôt fleurir, la consoude aussi.

La ficaire commence à être cachée sous les grandes herbes.

L’arum est encore fréquente, il faut toujours y faire attention.

Les arbres sont verts.

Les insectes sont revenus, il faut nettoyer les récoltes dehors pour ne pas ramener des insectes à la maison. Les récoltes de sommités fleuries, devraient même être laissées dehors à découvert toute une nuit avant d’être rentrées.

La faucheuse municipale a déjà fait son premier massacre C’est nul . D’où vient cette manie, dès que la végétation commence à être un peu haute, de vouloir tout raser ? Heuuu…

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
En ligne
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 18987
Mer 12 Avr 2017 17:36
Message Re: Plantes sauvages comestibles
Hibou a écrit : 
La tanaisie va bientôt fleurir, la consoude aussi.

J’ai oublié de préciser qu’il vaut mieux éviter cette plante, à haute dose, elle est abortive.

Hibou a écrit : 
La ficaire commence à être cachée sous les grandes herbes.

Excepté dans les sous‑bois, mais même là, elle commence à être attaquée par un champignon. Je suppose que c’est un champignon, et pas des œufs d’insecte, parce que c’est souvent sur le dessus de la feuille, alors que les insectes préfèrent pondre sous les feuilles, et que c’est parfois sous la feuille, alors que les insectes seraient plus méthodiques. Quand je parle d’un côté de la feuille, c’est pour dire que c’est plus visible sur une face, parce que ça transparait souvent sur l’autre face.

Les feuilles de ficaire doivent être cueillies une par une, pour ne pas en récolter de mauvaises.

Hibou a écrit : 
[…]
Les insectes sont revenus, il faut nettoyer les récoltes dehors pour ne pas ramener des insectes à la maison. Les récoltes de sommités fleuries, devraient même être laissées dehors à découvert toute une nuit avant d’être rentrées.
[…]

Ou alors récolter le soir. Je ne ne sais pas où dorment ces insectes le soir, mais ils ne sont plus dans les fleurs.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
En ligne
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 18987
Mer 12 Avr 2017 21:02
Message Re: Plantes sauvages comestibles
Attention : la consoude, en plus de pouvoir être confondue avec la digitale, pourrait à mon avis être confondue avec la belladone, par l’aspect de la fleur et la texture visuelle des feuilles. La belladone est mortelle.

Heureusement, le pétiole de la belladone et celui de la consoude sont très différents, la taille des plus grandes feuilles aussi, bien plus grandes pour la consoude. Cependant, le pétiole de la consoude et de la digitale sont d’aspects proches, idem pour la taille des feuilles.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
En ligne
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 18987
Mer 12 Avr 2017 23:30
Message Re: Plantes sauvages comestibles
Des idées de plantes et de recettes : Menus printaniers (yurtao.canalblog.com).

Cette page me fait penser à tester la pimprenelle. Je crois que j’en ai vu l’année dernière, mais je ne sais plus où … L’asperge de houblon, ça je me souviens où j’en ai vu, et je vais y aller bientôt Tire la langue .

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
En ligne
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 18987
Jeu 13 Avr 2017 13:17
Message Re: Plantes sauvages comestibles
Les plantes ne se valent pas toutes au séchage. L’ortie me semble garder ses arômes au séchage, et même les concentrer. Le lamier au contraire, me semble tous les perdre et finir par avoir une odeur de foin. Le lierre terrestre, je ne sais pas, il faudra que je ré‑essai d’en laisser sécher sans les tiges. Les tiges et les pétioles me semblent devoir être évités pour le séchage. Pour les fleurs, je verrai un exemple avec de la cardamine en train de sécher depuis trois jours.

Je laisse sécher dans des cageots en carton à l’abris à l’intérieur (surtout pas au Soleil), en remuant une fois par jour.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
En ligne
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 18987
Sam 15 Avr 2017 19:59
Message Re: Plantes sauvages comestibles
L’acide oxalique produit par certaines plantes, leur sert à extraire des nutriments dans la terre ? C’est ce que dit la vidéo du message « La centaurée tachetée, envahissante aux États‑Unis ».

À 00:34:40 il est dit :
Le documentaire a écrit : 
Like their knapweed neighbours, lupin roots release a chemical, called oxalic acid, to get food from the soil […]

Traduction a écrit : 
Comme leurs voisines les centaurées, les lupins par leurs racines, dégagent un composé chimique appelé acide oxalique, pour récupérer des nutriments du sol […]

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
En ligne
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 18987
Dim 16 Avr 2017 21:01
Message Re: Plantes sauvages comestibles
Hibou a écrit : 
Les plantes ne se valent pas toutes au séchage. L’ortie me semble garder ses arômes au séchage, et même les concentrer. Le lamier au contraire, me semble tous les perdre et finir par avoir une odeur de foin. […]

La cardamine aussi, semble prendre une odeur de foin, mais elle garde un bon aspect. Peut‑être que cette odeur de foin disparait après et que les arômes sont toujours dans la plante séchée.

La ficaire, elle, sèche vraiment mal. Elle jaunie trop et prend une odeur pas inspirante pour la cuisine. Je crois que cette plante est à oublier, même si je retenterai le mélange ficaire fraiche et feuilles de colza, pour vérifier si oui ou non en cuisant il s’en dégage encore une odeur d’œufs à la poêle.

Je retenterai le séchage du lamier.

Pour l’instant, l’alliaire semble bien réagir au séchage. Jusqu’ici, elle ne jaunit pas et garde son odeur aromatique caractéristique.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
En ligne
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 18987
Dim 16 Avr 2017 21:09
Message Re: Plantes sauvages comestibles
Attention : la mauve peut être confondue avec une espèce de géranium sauvage, par les feuilles. Les feuilles de mauve sont d’un vert plus sombre, laisse une sensation d’être plus épaisses et au cœur de la feuille, présentent souvent une coloration violet sombre presque noir.

Les géraniums sont dit comestibles, mais j’ai aussi lu qu’il sont toxiques pour les animaux domestiques, alors je ne me prononce pas, mais je vais me renseigner.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
En ligne
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 18987
Mer 19 Avr 2017 09:58
Message Re: Plantes sauvages comestibles
En plus de la moutarde noire et de la moutarde blanche, il existe la moutarde des champs : Moutarde des champs (snv.jussieu.fr).

En plus du silique qui n’est visible qu’après la floraison, elles se distinguent par la tige, quand la plante est assez grande pour faire la différence.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet