Hello!

Inspiré(e) de prendre part à la discussion ? Ou de poser une question ou demander de l’aide ?

Alors bienvenues dans les grands sujets des forums de La Bulle : m’inscrire.

Cette partie du forum n’est pas compatible avec les bloqueurs publicitaires

Félicitations à vous, de préférer les accès payants plutôt que la gratuité par la publicité, c’est honnorable et cohérent de votre part. Malheureusement, l’accès payant par micropaiement (qui serait d’environ 1 cent pour 20 pages consultées) n’est pour l’instant pas encore mis en place, et l’accès gratuit sans publicité, est réservé aux membres actif(ve)s du forum. En attendant, si vous souhaitez poursuivre votre visite chez nous, vous pouvez ajouter le site à votre liste blanche, ou encore mieux, désactiver le bloqueur partout. Pour ajouter le site à votre liste blanche, pour Firefox (similaire pour les autres navigateurs), rendez‑vous en bas à gauche de la fenêtre de votre navigateur, et cliquez sur le menu comme dans l’exemple de l’image ci‑dessous, puis rechargez la page, en appuyant sur F5.

Plantes sauvages comestibles
Auteur Message
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 18985
Sam 1 Avr 2017 15:36
Message Re: Plantes sauvages comestibles
L’alliaire et le sel, ne vont pas bien ensemble. L’air de rien, le sel n’a pas qu’un goût salé, il est aussi amer, et l’alliaire a une certaine amertume qui est renforcée par celle du sel.

Ne pas saler un pesto à l’alliaire …

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 18985
Sam 1 Avr 2017 19:36
Message Re: Plantes sauvages comestibles
J’ai vu un gros pied d’oseille, mais un seul, alors peut‑être qu’elle va bientôt arriver ailleurs. Le lierre terrestre est en fleurs, partout.

Les arbres commencent à verdir. Ça a dut arriver aujourd’hui, parce que je ne l’avais pas remarqué hier.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 18985
Sam 1 Avr 2017 22:24
Message Re: Plantes sauvages comestibles
Pour les beignets dont je parlais précédemment, c’est bien d’utiliser un cercle de présentation et un poussoir, pour les mouler. J’en ai un pris un de 10 cm de diamètre aujourd’hui, avec un poussoir de la même taille, que j’ai utilisé pour faire des beignets de 180 g. C’est épais, alors je ne sais pas si on peu parler de beignets, mais pour moi c’est ça.

Auparavant, j’avais essayé avec une presse à burger, mais ça ne convenait pas du tout pour presser et mouler, ça attachait, c’était impossible à démouler et je ne mettais que des beignets tout cassés dans la poêle.

Avec des beignets de 10 cm, mieux vaut en cuire plusieurs en même temps dans une grande poêle, par exemple quatre d’un coup. Avant, quand je moulais à la main dans une assiette, je faisais des beignets de 12 à 14 cm de diamètre environ, que je cuisais à l’unité dans une petite poêle.

Le cercle de présentation, ça n’est pas que pour la pâtisserie …

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 18985
Sam 1 Avr 2017 23:42
Message Re: Plantes sauvages comestibles
Hibou a écrit : 
L’alliaire est même arrivée avant les deux précédentes, à la faveur d’un hiver assez clément je crois. Mais je n’en récolterai pas aujourd’hui, pas le temps, alors demain. Je la ferai en bonne quantité pilée dans de l’huile (à l’aide d’un mortier de cuisine), un mélange dans lequel je ferai frire des pâtes, en espérant que ça ne dénaturera pas trop le goût, celui de l’alliaire étant fragile.

[…]

En parlant de mortier de cuisine, voir le sujet « Mortier de cuisine : le bon et le mauvais ».

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 18985
Sam 1 Avr 2017 23:43
Message Re: Plantes sauvages comestibles
En cette saison, la luzerne peut facilement être confondue avec le trèfle, même si les gens ayant l’habitude des plantes sauvages, feront la différence.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 18985
Dim 2 Avr 2017 15:42
Message Re: Plantes sauvages comestibles
La luzerne en ce moment, a une bonne odeur de haricots verts, quand elle est fraichement hachée. Cuite, elle n’a plus cette odeur, mais une autre odeur agréable que je ne sais pas comment décrire. Elle va mieux avec les pommes de terre qu’avec le riz comme je la cuisinais avant.

J’utilise une technique constante pour cuire des plantes avec des pommes de terre sautées :

  • Hacher de 50 à 100 g de plantes ;
  • Éplucher et couper 300 à 400 g de pomme de terre pour être sauté ;
  • Mettre de l’huile au fond d’une sauteuse ou d’un wok ;
  • Faire chauffer jusqu’à ce que l’huile frémisse ;
  • Mettre les pommes de terre et remuer pour répartir l’huile ;
  • Saupoudrer un peu de sel, sans remuer ;
  • Répandre les plantes haché sur le tout, sans remuer ;
  • Couvrir et laisser cuire 10 mn ;
  • Découvrir, remuer, laisser cuire 6 mn à découvert.

Pour la température, l’expérience vous dira. Au bout des dix premières minutes, la face des pommes de terre qui touchaient le fond, doit être dorée.

Il est nécessaire de couvrir pendant les dix premières minutes, pour que les plantes cuisent. Il est nécessaire de laisser les plantes au dessus pendant les dix premières minutes, pour ne pas empêcher les pommes de terre d’être totalement en contact avec le fond et pour que les plantes ne chauffent pas trop et cuisent seulement.

Pendant les six minutes qui suivent, les miettes de plantes se sont réduites et empêchent moins le contacte des pommes de terre avec le fond, même après avoir remué. Pendant ces six dernière minutes aussi, les miettes de plantes qui se trouvent au fond, ont été hydratée par l’eau s’évaporant des pommes de terre et la température à couvert, elle acceptent mieux le contacte avec le fond, et seulement une partie cuira ainsi, le reste collant autour des morceaux de pomme de terre, ainsi, les miettes de plantes auront cuit de deux manières différentes, un peu aura doré faiblement et le reste sera simplement cuit.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 18985
Jeu 6 Avr 2017 20:47
Message Re: Plantes sauvages comestibles
La menthe commence à montrer des petites pousses.

La cardamine hachée — fleurs et feuilles de la tige —, a une odeur piquante comme un mélange de moutarde et d’amende amer. L’odeur est forte, plus encore qu’avec la moutarde noire. Je lui vois un usage principalement condimentaire. Cuite, le goût est plutôt un amer subtile, le piquant disparait avec la cuisson. Aucun doute, c’est une crucifère Tire la langue  (brassicaceae).

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 18985
Jeu 6 Avr 2017 22:22
Message Re: Plantes sauvages comestibles
Les feuilles basales de la cardamine, peuvent assez facilement être confondues avec celle des barbarées. Quand la plante est en fleur, il n’y a pas de doute : celle de la cardamine est mauve pâle, celle des barbarées sont jaunes.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 18985
Ven 7 Avr 2017 13:19
Message Re: Plantes sauvages comestibles
Une liste de plantes toxiques communes, sur un autre site, dont je rapporte la liste des très toxiques, plus bas : Les fleurs toxiques (gerbeaud.com).

Quelques plantes à fleurs très toxiques mortelles :

  • L’aconit (les aconits) ;
  • La belladone ;
  • La bryone ;
  • La cigüe (la grande cigüe) ;
  • La colchique ;
  • La datura ;
  • La digitale (à ne pas confondre avec la consoude) ;
  • L’hellébore (fleurit en hiver) ;
  • Le laurier rose.

La liste n’est pas exhaustive, mais celles là doivent être connues et reconnues. Il existe aussi les toxiques non‑mortelles.

Si vous êtes surpris par la présence du laurier dans cette liste, notez que la page mentionne comme toxique, le chèvrefeuille. En fait, les épices sont très souvent partiellement toxiques, soit selon la quantité, soit certaines parties de la plante, soit certaines variantes.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 18985
Ven 7 Avr 2017 16:23
Message Re: Plantes sauvages comestibles
Attention à ne pas confondre la ficaire et le bouton d’or. Si la ficaire est comestible cuite ou séchée, le bouton d’or n’est pas comestible. Les pétales de la ficaire sont plutôt fines, tandis que les pétales du bouton d’or sont plutôt rondes. La ficaire fleurit tôt, le bouton d’or fleurit plus tard et surtout à l’approche de l’été.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
cron