Hello!

Inspiré(e) de prendre part à la discussion ? Ou de poser une question ou demander de l’aide ?

Alors bienvenues dans les grands sujets des forums de La Bulle : m’inscrire.

Cette partie du forum n’est pas compatible avec les bloqueurs publicitaires

Félicitations à vous, de préférer les accès payants plutôt que la gratuité par la publicité, c’est honnorable et cohérent de votre part. Malheureusement, l’accès payant par micropaiement (qui serait d’environ 1 cent pour 20 pages consultées) n’est pour l’instant pas encore mis en place, et l’accès gratuit sans publicité, est réservé aux membres actif(ve)s du forum. En attendant, si vous souhaitez poursuivre votre visite chez nous, vous pouvez ajouter le site à votre liste blanche, ou encore mieux, désactiver le bloqueur partout. Pour ajouter le site à votre liste blanche, pour Firefox (similaire pour les autres navigateurs), rendez‑vous en bas à gauche de la fenêtre de votre navigateur, et cliquez sur le menu comme dans l’exemple de l’image ci‑dessous, puis rechargez la page, en appuyant sur F5.

Plantes sauvages comestibles
Auteur Message
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 15525
Jeu 3 Mai 2018 21:42
Message Re: Plantes sauvages comestibles
J’ai trouvé de l’aigremoine, dont j’avais lu que ses feuilles séchées ont une odeur ou un goût d’abricot. J’ai froissé une grande feuille fraîche, et même fraîche elle a une légère odeur de peau d’abricot.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 15525
Ven 4 Mai 2018 23:12
Message Re: Plantes sauvages comestibles
La renoué du Japon est déjà grande, mais pas encore ligneuse ; les gens intéressés ne doivent pas trainer.

Je l’ai testé cuite, coupé en petit tronçon, 150 g avec 150 g de riz dans 300 g d’eau avec 15 g d’huile de colza. À la cuisson, on sent toujours le côté acidulé, et après 10 mn de cuisson, ce goût reste assez, et surprise, la texture est assez fondante.

Pour savoir si une renoué du Japon ou une partie de sa tige est encore assez tendre, on peut tester la flexion de la tige, qui semble caoutchouteuse quand elle est bonne, plus dure sinon. Mais avec ce test, on peut encore récolter des parties fibreuses. Plus fiable encore, est le test de la couleur. Les parties tendres sont rouge‑acajou mêlé de vert. Là où le rouge est majoritaire, elle est tendre, là où le vert est majoritaire, elle est ligneuse, même si en testant la flexion de la tige on peut la trouver caoutchouteuse. Quand le vert et le rouge sont environ à parts égales, elle est fibreuse. La partie haute est évidemment plus tendre que la partie basse.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 15525
Dim 6 Mai 2018 19:46
Message Re: Plantes sauvages comestibles
Les feuilles d’ail des ours, c’est déjà fini, mais il reste possible de cueillir les fleurs dont on peut être surprend de voir le pollen tacher des vêtements un peu sombres.

Le sureau noir prépare ses fleurs.

Certaines centaurées (je crois que c’est la centaurée rude) vont bientôt fleurir.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 15525
Dim 6 Mai 2018 19:54
Message Re: Plantes sauvages comestibles
Les fleurs d’aubépine, ne sentent pas très bon.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 15525
Dim 6 Mai 2018 20:00
Message Re: Plantes sauvages comestibles
Si vous voyez un arbuste à feuilles trilobées faisant penser à celles de l’érable mais en plus petites et opposées, et qui a des fleurs en ombelle commençant à s’ouvrir à la périphérie faisant comme une couronne blanche autour d’un disque de boutons floraux verts, c’est peut‑être du viorne obier. Il est toxique (faiblement toxique, mais toxique quand‑même).

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 15525
Lun 7 Mai 2018 13:00
Message Re: Plantes sauvages comestibles
Je donne pas le détail de comment je le constate, mais la feuille de tilleul contient apparemment beaucoup de mucilage.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 15525
Mar 8 Mai 2018 16:21
Message Re: Plantes sauvages comestibles
Avec la loupe de botaniste (la loupe triplet x10), j’ai put voir avec surprise que les petits poils au pied des pétioles des feuilles de noisetier, se termine souvent avec une petite capsule rouge sphérique.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 15525
Mer 9 Mai 2018 22:40
Message Re: Plantes sauvages comestibles
Les acacias (les robiniers faux acacias) sont en fleurs en ce moment. Ils ont tous fleuri en même temps.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 15525
Jeu 10 Mai 2018 18:24
Message Re: Plantes sauvages comestibles
Le gaillet mollugine est en fleur.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 15525
Jeu 10 Mai 2018 18:25
Message Re: Plantes sauvages comestibles
Le gaillet mollugine est le gaillet à fleurs blanches dont les feuilles n’accrochent pas. Sinon, si les fleurs sont blanches aussi mais que les feuilles accrochent, c’est le gaillet gratteron.

J’aime bien les fleurs du mollugine ; crues, elles ont un gout de céréale et un peu de choux en même temps. Je les testerai cuites, dans les prochains jours.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet