Hello!

Inspiré(e) de prendre part à la discussion ? Ou de poser une question ou demander de l’aide ?

Alors bienvenues dans les grands sujets des forums de La Bulle : m’inscrire.

Cette partie du forum n’est pas compatible avec les bloqueurs publicitaires

Félicitations à vous, de préférer les accès payants plutôt que la gratuité par la publicité, c’est honnorable et cohérent de votre part. Malheureusement, l’accès payant par micropaiement (qui serait d’environ 1 cent pour 20 pages consultées) n’est pour l’instant pas encore mis en place, et l’accès gratuit sans publicité, est réservé aux membres actif(ve)s du forum. En attendant, si vous souhaitez poursuivre votre visite chez nous, vous pouvez ajouter le site à votre liste blanche, ou encore mieux, désactiver le bloqueur partout. Pour ajouter le site à votre liste blanche, pour Firefox (similaire pour les autres navigateurs), rendez‑vous en bas à gauche de la fenêtre de votre navigateur, et cliquez sur le menu comme dans l’exemple de l’image ci‑dessous, puis rechargez la page, en appuyant sur F5.

PRISM : le grand‑public est‑il espionné ?
Auteur Message
Bavard impénitent
Bavard impénitent
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Garçon
  • Age : 58
  • Localisation : Lyon
  • Messages : 554
Dim 30 Juin 2013 22:10
Message PRISM : le grand‑public est‑il espionné ?
les formes de contrôles se sont nettement renforcés depuis quelques années , avec la télé surveillance puis avec les télécommunications (voir le programme de surveillance PRISM) et ce n'est pas fini ...
Toujours pour des motifs de sécurité, mais en fait qui semble en rapport avec une certaine forme de contrôle de la population.

la puce RFID, même si sa réalisation est viable d'un point de vue technique, l'implantation sur la population est difficilement réalisable aujourd'hui, demain cela peut être rendu possible dans un environnement détérioré par des actions terroristes par exemple ou parce que nous intégrerons une nouvelle forme d'économie qui nécessitera de nouveaux moyens d'identification.

hypothèses paranoïaques ou future réalité? J’en sais rien
Profil
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 15709
Dim 30 Juin 2013 22:20
Message Re: PRISM : le grand‑public est‑il espionné ?
Youplaa a écrit : 
les formes de contrôles se sont nettement renforcés depuis quelques années , avec la télé surveillance puis avec les télécommunications (voir le programme de surveillance PRISM) et ce n'est pas fini ...

Tu en as entendu parler comment de PRISM ? Moi j’en ai entendu parler sur un site, mais je ne savais pas trop si c’était un réel sujet ou pas.

C’est des gens qui en parlaient ? Ou c’est au journal ? Il y a des choses qui te font penser que cette question n’est pas qu’un buzz ?

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Bavard impénitent
Bavard impénitent
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Garçon
  • Age : 58
  • Localisation : Lyon
  • Messages : 554
Dim 30 Juin 2013 22:29
Message Re: PRISM : le grand‑public est‑il espionné ?
je suis l'actualité en ce moment avec l'affaire "Edward Snowden"
Profil
Bavard impénitent
Bavard impénitent
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Garçon
  • Age : 58
  • Localisation : Lyon
  • Messages : 554
Lun 1 Juil 2013 18:56
Message Re: PRISM : le grand‑public est‑il espionné ?
voila quelques extrait de l'article de France info:
"D'après les documents révélés par Edouard Snowden via le Guardian et le Washington Post, PRISM récupérerait toutes nos données personnelles transitant par internet via notre boite mail Yahoo, nos conversations sur Skype, nos recherches sur Google, ou celles stockées sur des serveurs, la plupart du temps américains. "C'est de l'espionnage en masse, les services secrets trient ensuite à l'aide de mots-clefs pour trouver un suspect" explique Jean-Marc Manach, journaliste spécialisé dans les technologies de l'information."

et aussi:
"En plus de lutter contre le terrorisme, Prism encouragerait un espionnage économique"

charmant n'est ce pas? Hihihi! voici le lien de l'article complet:
http://www.franceinfo.fr/europe/le-plus ... 2013-07-01
Profil
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 15709
Lun 1 Juil 2013 19:12
Message Re: PRISM : le grand‑public est‑il espionné ?
PRISM, si ça ne te dérange pas, je vais en faire un sujet en lui‑même plus tard, qui sera déplacé dans la partie Société.

Sur PRISM justement, et juste pour l’information, il ne faut pas se faire d’illusion en lisant l’article, parce que porter plainte contre le NSA, je n’y crois pas une seconde.

Prism : vous pouvez porter plainte contre la NSA ! (slate.fr). 18 Juin 2013.

L’article a écrit : 
Le service de renseignement américain est accusé d’avoir écouté le monde entier, via les sites que nous consultons tous les jours! Mais autant vous prévenir, défendre nos droits en portant l’affaire devant les tribunaux ne va pas être simple.


La suite au lien plus haut.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Bavard impénitent
Bavard impénitent
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Garçon
  • Age : 58
  • Localisation : Lyon
  • Messages : 554
Lun 1 Juil 2013 21:11
Message Re: PRISM : le grand‑public est‑il espionné ?
cette actualité avec PRISM me fait penser au roman "1984" de George ORWELL qui a été publié en 1949. Dans lequel il est question de la surveillance de la société et de la réduction des libertés.
Profil
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 15709
Lun 1 Juil 2013 21:49
Message Re: PRISM : le grand‑public est‑il espionné ?
Il y avait un autre élément important dans 1984, qui était la novlangue. Il y a justement un sujet à propos de la novlangue en politique française : Inversions de sens, le détournement des mots en politique.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Bavard impénitent
Bavard impénitent
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Garçon
  • Age : 58
  • Localisation : Lyon
  • Messages : 554
Mar 2 Juil 2013 19:45
Message Re: PRISM : le grand‑public est‑il espionné ?
j'ouvre une parenthèse : qui se souvient du système "ECHELON", créé il y a quelques années ?
"ECHELON" est un réseau de stations d'interception de télécommunications (développé par les USA, angleterre, canada, australie, nouvelle zélande.)
des députés européens avaient protesté contre certains abus à l'époque.
(parenthèse fermée Hihihi! )

Pour en revenir à "PRISM" le plus fort, c'est que nous allons bientôt avoir en FRANCE un système comparable, le "PNIJ" (Plateforme Nationale des Interceptions Judiciaires) développé par THALES.
Voici le lien de l'article de l'express:
http://lexpansion.lexpress.fr/high-tech ... 83757.html.
il parle de le mettre en place cet été.
Alors bien sur, le but premier est d'aider les juges dans leur enquêtes.
Mais qui peut nous assurer, si jamais nous dérivons vers un régime autoritaire, que ce système ne se retournera pas contre nous ? Heuuu…
Profil
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 15709
Jeu 4 Juil 2013 13:31
Message Re: PRISM : le grand‑public est‑il espionné ?
Un article du journal Le Monde, sur l’équivalent français de PRISM :
Révélations sur le Big Brother français (lemonde.fr). 4 Juillet 2013.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 15709
Jeu 4 Juil 2013 21:49
Message Re: PRISM : le grand‑public est‑il espionné ?
Un article du journal L’Humanité, parle d’un scandale plus grave encore que celui du Watergate. Mais alors je ne comprends pas la faiblesse des réactions.

Soit l’événement n’est pas si grave et il est exagéré, soit il y a une banalisation des scandales. Quel option ?

Le NSAgate déclenche une crise politique (humanite.fr). 2 Juillet 2013.

L’article a écrit : 
Aux premières heures de sa révélation, le scandale semblait déjà largement outrepasser celui du Watergate, qui força le président américain Nixon à la démission en 1974. Aujourd’hui, le monde entier connaît l’identité de « Gorge profonde » version 2.0 : Edward Snowden, ancien consultant de l’Agence nationale de sécurité américaine (NSA) et de la CIA.


Un autre passage intéressant, parce qu’il souligne que l’affaire est aussi une affaire d’espionnage économique.
L’article a écrit : 
La France doit interrompre séance tenante les négociations sur l’accord de libre-échange entre les États-Unis et l’UE ». À droite, le président du Modem, François Bayrou, demande également le gel des discussions dans le cadre du partenariat transatlantique. Pour le spécialiste de l’espionnage économique, Alain Juillet, cette affaire n’est « pas seulement une affaire politique, mais bel et bien économique.

Je lisais hier dans un autre journal en ligne, que les entreprises françaises seraient mal préparées pour faire face à l’espionnage économique.

Je me demande quand‑même de quel type d’espionnage il s’agit. Il me semblait que la transparence en économie est une bonne chose, alors je ne comprend pas l’espionnage là où il n’y a rien à gagner à cacher quelque chose. Ou s’agit‑il de délit d’initié ?

L’espionnage technologique, je comprends, mais l’espionnage économique, je ne vois pas. Il faudrait en faire un sujet.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet