Hello!

Inspiré(e) de prendre part à la discussion ? Ou de poser une question ou demander de l’aide ?

Alors bienvenues dans les grands sujets des forums de La Bulle : m’inscrire.

Cette partie du forum n’est pas compatible avec les bloqueurs publicitaires

Félicitations à vous, de préférer les accès payants plutôt que la gratuité par la publicité, c’est honnorable et cohérent de votre part. Malheureusement, l’accès payant par micropaiement (qui serait d’environ 1 cent pour 20 pages consultées) n’est pour l’instant pas encore mis en place, et l’accès gratuit sans publicité, est réservé aux membres actif(ve)s du forum. En attendant, si vous souhaitez poursuivre votre visite chez nous, vous pouvez ajouter le site à votre liste blanche, ou encore mieux, désactiver le bloqueur partout. Pour ajouter le site à votre liste blanche, pour Firefox (similaire pour les autres navigateurs), rendez‑vous en bas à gauche de la fenêtre de votre navigateur, et cliquez sur le menu comme dans l’exemple de l’image ci‑dessous, puis rechargez la page, en appuyant sur F5.

Séchage ou saumure ?
Auteur Message
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 21370
Ven 8 Avr 2022 22:11
Message Re: Séchage ou saumure ?
En hachant une grosse quantité de plante avec un couteau lune, une couche de plante hachée finit toujours par adhérer sur les côtés de la lame. Si au lieu d’une couche, ce sont des paquets qui adhèrent, c’est que la lame doit être affûté, elle ne coupe plus assez bien. On peut aussi le suspecter à la difficulté qu’on a à hacher, mais comme ont ne peut pas toujours avoir la certitude de si c’est plutôt un effet de la résistance de ce qui est haché, augmentée par la quantité hachée, remarquer si ce sont des paquets ou une couche qui adhère aux côtés de la lame, permet de lever le doute.

D’origine, ces lames ne sont pas vraiment affûtée. Il faut faire un contre biseau, pas essayer d’affûter en reprenant le biseau large, qui est trop large pour pouvoir l’affûter, comme il faudrait retirer trop de matière et qu’il ferait aussi un angle plutôt trop faible pour le fil. Comme on presse beaucoup sur la lame, un fil formé par un angle trop faible, se déformerait trop rapidement. Pour ces deux raisons, c’est un contre biseau qu’il faut former. Pour choisir l’angle, il faut aussi tenir compte de la présence des deux manches, que la pierre ne soit pas bloquée par le manche à chaque bout de la lame. J’essaierai de mesurer l’angle personnellement utilisé, un jour prochain, pour le rapporter.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 21370
Jeu 21 Avr 2022 16:15
Message Re: Séchage ou saumure ?
Hibou a écrit : 
La confiture de mirabelle de 2021 a été faite en une seule fois, avec une fermentation de 8 jours et un ajout de sucre de 30 % du poids après fermentation. Aucun des pots ne présente la moindre trace de moisissure après presque cinq mois. […]

Avec ce taux de sucre, le goût produit par la fermentation ressort encore plus et on retrouve encore moins un goût de mirabelle. C’est presque plus un condiment qu’une confiture. […]

Cette année le test sera de réduire le temps de fermentation à 4 jours au lieu de 8 jours.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 21370
Ven 22 Avr 2022 22:18
Message Re: Séchage ou saumure ?
Hibou a écrit : 
[…]

La seconde est qu’il y a merise et merise. Ce dernier point a été confirmé par les confitures de merises faite en 2021. Elles ont un goût de tanin, moins prononcé que dans l’essai sans aucun sucre ajouté, mais un goût de tanin quand‑même. […]

Les merises sont de qualité plus inégales que les mirabelles.

Plus une légère odeur de tanin qu’un goût de tanin.

Les merises supportent mieux la fermentation que les mirabelles, il n’y a pas de nécessité de tester 4 jours au lieu de 8 jours comme avec les mirabelles, mais ce temps de fermentation réduit sera testé avec les merises aussi.

Il faut oublier l’idée de retrouver dans la confiture tous les arômes qu’on peut trouver pendant la fermentation, je crois qu’ils ne peuvent être récupérés que par distillation et la confiture est cuite, même cuite longtemps. Ce qu’il faut plutôt attendre de la fermentation préalable, c’est la bonne conservation malgré un taux de sucre réduit (réduit par rapport aux recettes traditionnelles).

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
cron