Hello!

Inspiré(e) de prendre part à la discussion ? Ou de poser une question ou demander de l’aide ?

Alors bienvenues dans les grands sujets des forums de La Bulle : m’inscrire.

Cette partie du forum n’est pas compatible avec les bloqueurs publicitaires

Félicitations à vous, de préférer les accès payants plutôt que la gratuité par la publicité, c’est honnorable et cohérent de votre part. Malheureusement, l’accès payant par micropaiement (qui serait d’environ 1 cent pour 20 pages consultées) n’est pour l’instant pas encore mis en place, et l’accès gratuit sans publicité, est réservé aux membres actif(ve)s du forum. En attendant, si vous souhaitez poursuivre votre visite chez nous, vous pouvez ajouter le site à votre liste blanche, ou encore mieux, désactiver le bloqueur partout. Pour ajouter le site à votre liste blanche, pour Firefox (similaire pour les autres navigateurs), rendez‑vous en bas à gauche de la fenêtre de votre navigateur, et cliquez sur le menu comme dans l’exemple de l’image ci‑dessous, puis rechargez la page, en appuyant sur F5.

Vous avez dit : prédateur ?
Auteur Message
Compte gelé
Compte gelé
RANDOM_AVATAR
  • Genre : Garçon
  • Messages : 664
Lun 5 Sep 2011 12:05
Message Re: Vous avez dit : prédateur ?
Nucua a écrit : 
ah mais non j'e n'ais dit nulle part qu'il fallait continuer ainsi parce que de toute façon ce sera pas mieux.

Mais simplement je me demande si on façonne le monde selon nos besoins ou si c'est nos besoins qui façonnent le monde.

Mais peut-être que c'est le monde qui façonne nos besoins qui façonnent le monde. mais alors le monde se façonnerait tout seul... ben et nous là-dedans alors ?

Enfin bref je suis perdu quoi.


X'cusez, j'ai pas lu avant, je prends en vol. Qund tu vois l'aspect de la Terre ne serait-ce que entre les Romains et 2011, tu te dis que l'homme a bien façonné la Terre.

Mais cette Terre modifiée par l'homme peut à son tour façonner l'homme. Exmple: asthme à cause de la pollution.

Ps: Seul détail à contresens, plus (+) de forêts en 2011 que du temps des Gaulois !
Profil
Débateur
Débateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Garçon
  • Messages : 1159
Lun 5 Sep 2011 12:08
Message Re: Vous avez dit : prédateur ?
France a écrit : 
Ps: Seul détail à contresens, plus (+) de forêts en 2011 que du temps des Gaulois !


T'es sûr là ?
Profil
Débateur
Débateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Garçon
  • Messages : 1159
Lun 5 Sep 2011 12:09
Message Re: Vous avez dit : prédateur ?
Donc pour répondre à la question :

On ne mérite que ce que l'on est.

Ouwé!

Si vous me cherchez, je suis déjà dehors
Profil
Compte gelé
Compte gelé
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Garçon
  • Localisation : Corsica
  • Messages : 637
Lun 5 Sep 2011 12:18
Message Re: Vous avez dit : prédateur ?
Tu as raison Nucua, il fallait lire "que".
C'est en fait la seule question ou remarque de ce post qui soit pertinente et mérite une réponse.
Pour le reste, ceux qui sont venus du coté de là où j'habite peuvent témoigner que vaches, chèvres, moutons et cochons vivent en paix sur nos routes et le long des fossés, et qu'un plat de côte ou un carré d'agneau grillé qu'on mange entre amis, c'est du sans égal garanti. Je précise bien entre amis, car les touristes qui se risqueraient à y goûter pourraient tomber gravement malades, faute d'y trouver la dose d'antibiotique à laquelle ils sont habitués. Et même les plus résistants d'entre-eux, tomberaient comme des mouches après un fromage pas même pasteurisé.
Profil
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 18459
Lun 5 Sep 2011 12:18
Message Re: Vous avez dit : prédateur ?
Nucua a écrit : 
Du coup je m'interroge, vu qu'en fin de compte on (enfin je veux dire le peuple d'en bas) est un peu du bétail aussi (notre vie est organisée de manière à ce qu'on produise du bénéfice non ?), notre futur remplaçant de synthése doit déjà être à l'étude dans les laboratoires non ?

C’est au « bétail d’en bas » d’avoir la volonté de dire Non. Je n’en dit pas plus à ce propos, pour ne pas faire dévier le sujet initial.

Concernant l’usage qui pourrait être fait des mutations (de la production, de la consommation, etc) induites par ces viandes de synthèse, (là ça reste dans le sujet), je dirais que eh bien finalement la même remarque que ci‑dessus s’applique, … tout dépend. Et ce « tout dépend » est fonction la passivité ou de la non‑passivité, de l’information, de la désinformation, des volontés individuelles, etc.

Ton argument de fond me semble être le sentiment fataliste. C’est bien ça ou pas ?

Une partie de ta réponse me semble également soulever un problème « d’espèce dominante sur terre ». À ce sujet on peut déjà dire que du point de vue de l’effectif, ce ne sont certainement pas les humains. Ni même du point de vue de la masse biologique correspondante. J’ai l’impression qu’en parlant de la place laissée à certains animaux, tu pense à certains animaux en particulier. Et là, il est possible de que ton appréciation soit baisée par les sentiments particuliers qu’on nourri envers certains animaux plus qu’envers d’autres. Même si les médias mettent l’accent sur les grands mammifères parce qu’on y est sensible, le problème de la disparition des espèces de se situent pas là principalement. Pas d’inquiétude de ce côté là donc. Attention : je parle au sens formel, en ignorant le rapport affectif à la nature. J’y viens…

Ce que je veux dire, c’est que même si le résultat c’est malgré tout quand‑même moins de place pour certains animaux comme les vaches domestiques, les cochons domestiques, etc, ça n’implique pas que la nature s’en portera plus mal. Par contre, ça peut être important pour Nous, et dans ce cas, ben c’est encore une fois une question de volonté de faire ce qui est nécessaire, pour par exemple, continuer à voir des sangliers dans les forêts si on le souhaite.

Oops, … j’aurais pas un peu déparé là après tout ? Rougi Disouli Harratch, je vais me surveiller.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Tchatcheur
Tchatcheur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 102
Lun 5 Sep 2011 12:58
Message Re: Vous avez dit : prédateur ?
bah le cochon sauvage et le bruccio a nourrit mes ailluex donc moi aussi et mes enfants aussi....
sauf que,la densité de population augmentant...on fait quoi quand l'espace vient à manquer
j'crois que ce point là est particuliérement sensible pour les insulaires...
Profil
Débateur
Débateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Garçon
  • Messages : 1159
Lun 5 Sep 2011 13:12
Message Re: Vous avez dit : prédateur ?
Non je ne suis pas fataliste, bien sûr, on sait tous qu'on quittera ce monde tôt ou tard, et que même lui est pas fait pour durer, mais ce qu'il va se passer d'ici là je crois pas que ce soit écrit quelque part (m'enfin j'en sais rien après tout).
Profil
Compte gelé
Compte gelé
RANDOM_AVATAR
  • Genre : Garçon
  • Messages : 664
Lun 5 Sep 2011 18:13
Message Re: Vous avez dit : prédateur ?
Nucua a écrit : 
France a écrit : 
Ps: Seul détail à contresens, plus (+) de forêts en 2011 que du temps des Gaulois !


T'es sûr là ?



Oui il y a eu un grand reboisement au XXe siècle, du fait de l'augmentation des rendement par l'utilisation des technologies nouvelles qui nécessitaient moins de terre à cultiver (sinon on aurait eu une crise de surproduction).
Profil
Compte gelé
Compte gelé
RANDOM_AVATAR
  • Genre : Garçon
  • Messages : 664
Lun 5 Sep 2011 18:17
Message Re: Vous avez dit : prédateur ?
Hibou a écrit : 
Une partie de ta réponse me semble également soulever un problème « d’espèce dominante sur terre ». À ce sujet on peut déjà dire que du point de vue de l’effectif, ce ne sont certainement pas les humains.
Ils n'auraient pas par hasard un gêne reptilien ? Je n'affirme rien, je pose juste une question ?
Profil
Débateur
Débateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Garçon
  • Messages : 1159
Lun 5 Sep 2011 20:35
Message Re: Vous avez dit : prédateur ?
France a écrit : 
Oui il y a eu un grand reboisement au XXe siècle, du fait de l'augmentation des rendement par l'utilisation des technologies nouvelles qui nécessitaient moins de terre à cultiver (sinon on aurait eu une crise de surproduction).


Donc je me suis renseigné un peu parce que ça m'interpellait quand même, et apparement le taux de boisement est le même qu'à la fin du moyen âge.

D'aprés wikipédia :
"On estime qu'à l'époque de Vercingétorix, la France était couverte de forêts à plus de 90 %, soit environ 400 000 km². Aujourd'hui seuls 23 % sont enforestés. Le taux de boisement augmente depuis plus d'un siècle, surtout en moyenne montagne et montagne, mais avec des forêts souvent moins naturelles et écologiquement fragmentées.
En France, Colbert (1619-1683) a donné un coût d'arrêt à la déforestation et ordonné la plantation de forêts pour la construction navale, mais les besoins en bois ont causé une exploitation soutenue de la forêt qui au début du xixe siècle, en tant qu'écosystème" était presque totalement détruite. Il a fallu de sévères mesures réglementaires (code forestier de 1827, et les grands reboisement du second Empire 1825-1880, et une loi sur la restaurations des terrains de montagne (1860) pour changer ce que (Chateaubriand) qualifiait d'un "semblant de désert"
Profil