Hello!

Inspiré(e) de prendre part à la discussion ? Ou de poser une question ou demander de l’aide ?

Alors bienvenues dans les grands sujets des forums de La Bulle : m’inscrire.

Cette partie du forum n’est pas compatible avec les bloqueurs publicitaires

Félicitations à vous, de préférer les accès payants plutôt que la gratuité par la publicité, c’est honnorable et cohérent de votre part. Malheureusement, l’accès payant par micropaiement (qui serait d’environ 1 cent pour 20 pages consultées) n’est pour l’instant pas encore mis en place, et l’accès gratuit sans publicité, est réservé aux membres actif(ve)s du forum. En attendant, si vous souhaitez poursuivre votre visite chez nous, vous pouvez ajouter le site à votre liste blanche, ou encore mieux, désactiver le bloqueur partout. Pour ajouter le site à votre liste blanche, pour Firefox (similaire pour les autres navigateurs), rendez‑vous en bas à gauche de la fenêtre de votre navigateur, et cliquez sur le menu comme dans l’exemple de l’image ci‑dessous, puis rechargez la page, en appuyant sur F5.

Jardinage : supports de culture et cultures
Auteur Message
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 18623
Jeu 28 Mai 2020 12:33
Message Re: Jardinage : supports de culture et cultures
À moins d’avoir une terre présentant peu de risques d’adventices, les semis à la volée sont à éviter. Ils sont tentants pour utiliser l’espace sans perte, permettre une bonne couverture et un aspect naturel ou sauvage, et semer plus rapidement et en se cassant moins le dos, mais les semis à la volée laissent avec trop de problèmes pendant le désherbage : comme les petites pousses cultivées se distinguent mal, elles finissent par être abîmées où à être retirées par erreur avec les adventices ; c’est encore pire avec des cultures de plantes sauvages. Dans le cas où ce problème se présente, mieux vaut peut‑être encore laisser deux ou trois semaines sans désherber, le temps que les espèces cultivées grandissent un peu, permettant d’y voir plus clair et permettant aussi de laisser le temps aux espèces cultivées, d’être moins vulnérables aux effets collatéraux du désherbage.

En corrigeant des choses dites l’année dernière, une solution à simultanément plusieurs problèmes relevés jusque maintenant, pourrait être ainsi : semis en ligne en sillon assez profond, sur une épaisse couche de compost tamisé au fond du sillon, les graines en surface de cette couche. Le semis en ligne permet de mieux distinguer les adventices et les espèces cultivées quand elles sont à l’état de petites pousses. Comme déjà mentionné, le sillon profond montre un avantage pour l’arrosage, qui pourrait encore être amélioré en utilisant une rampe d’arrosage plutôt qu’une pomme d’arrosage qui se montre pas assez précise même si elle fait des gouttes fines. L’épaisse couche de composte tamisé devrait prévenir la levée des adventices dans le sillon lui‑même, quand on voit comment les graines germent mal quand elles sont trop enfouies. Il faudrait quand‑même retourner le sillon en profondeur, parce que les racines d’adventices vivaces, elles, ne sont pas bloquées par une épaisse couche au dessus d’elles. Les graines seraient semées en surface de cette épaisse couche au fond du sillon, comme le risque s’est plusieurs fois montré important, ne pas avoir de levée pour cause d’enfouissement trop profond. Éventuellement recouvrir les graines d’une fine couche pour les tenir en place et les mettre à l’abris des oiseaux, mais ne pas en attendre plus. Ce sera testé dans le courant de l’année dès que la place occupée par les pois aura été libérée par la récolte.

Un autre inconvénient des semis à la volée, comparé aux semis en ligne, est leur manque de régularité. Avoir une répartition assez régulière, est visiblement difficile à la main. Avec les amarantes, je constate que les levées font comme des traînées, elles ne sont pas régulièrement réparties sur la surface. Avec des graines pas trop petites, le problème se présente moins. Par exemple les semis d’astéracées, à la volée aussi, montrent des levées plus uniformément réparties.

Reste à imaginer un outils qui permet de faire des sillons assez profond mais pas trop large, parce qu’un rayonneur, qui convient pour les pommes de terre, n’est pas commode pour faire des sillons peu larges. Il faudrait aussi un outil pour semer dans les sillons sans avoir besoin d’être toujours baissé.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 18623
Jeu 28 Mai 2020 12:34
Message Re: Jardinage : supports de culture et cultures
Comme l’année dernière, je constate cette année, que les salsifis lèvent plus facilement que les carottes, ils lèvent même plus facilement que les betteraves.

Les betteraves sauvages semblent lever plus facilement que les betteraves rouges.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 18623
Jeu 28 Mai 2020 13:00
Message Re: Jardinage : supports de culture et cultures
Les pois Shiraz, les mange‑tout qui font des cosses violettes, sont bien perceptiblement plus précoce que les Hurst Green Shaft (ces deux variétés sont testées cette année). Les cosses ne restent pas violettes tout le temps, elles blanchissent à mesure qu’elles mûrissent et que les grains grossissent. Ce sont des mange‑tout, donc normalement à récolter avant maturité, mais je les laisse mûrir pour en faire des graines. Je ne peux encore pas dire si leur précocité les protègent contre les bruches, je ne le saurais que dans le courant de l’année.

Les pois récolté seront mis en pot de verre hermétiquement fermés, pour voir si des bruches s’en échappent ou pas.

Je ne peux pas encore dire si les grains des Shiraz sont bon ou pas en pois, mais je ne vois pas de raison pour le contraire. Je ne le testerai que l’année prochaine, le petit carré en test étant trop petit pour en fournir assez, tout sera gardé comme graines à semer. Je n’ai goûté qu’une cosse quand elle était encore loin de la maturité, et elle était bonne, même crûe.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 18623
Jeu 28 Mai 2020 13:06
Message Re: Jardinage : supports de culture et cultures
Utiliser un rayonneur pour les pommes de terre, donne une résultat plus propre que de travailler à la binette, c’est confirmé.

Les sillons avaient été creusés au rayonneur, et les pommes de terre plantées au fond des sillons avec un plantoir à bulbe. Il y avait deux sillons par bande de 140 cm de largeur ; deux sillons et donc quatre crêtes. Les pommes de terre ont été buttées il y a une dizaine de jours. Le buttage a été commencé à la binette mais finalisé au rayonneur en passant entre les deux lignes. Pour les côtés des lignes donnant sur les côtés des bandes, il faut tenir le rayonneur de manière à incliner son fer. Il y a maintenant sur chaque bande, un seul sillon et deux crêtes, les deux crêtes étant les lignes de pomme de terre buttées.

Depuis que le buttage a été effectué, l’arrosage se fait en ne mettant de l’eau que dans le gros sillon central de chaque bande. Jusque maintenant, ça a l’air de convenir, les pommes de terre ne semblent pas souffrir de manque d’eau. L’idée est que ça permettra d’éviter que les pieds de pomme de terre ne versent vers les allées et aussi qu’il ne soient trop humide directement au pied, afin de prévenir le mildiou. L’idée est aussi que ça poussera les pieds à former des tubercules plus vers le centre de la bande que ailleurs et plus en profondeur aussi, comme arroser le sillon centrale humidifie la terre plus en profondeur qu’en surface.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 18623
Jeu 28 Mai 2020 13:06
Message Re: Jardinage : supports de culture et cultures
Un pied de pomme de terre prépare déjà un bouton floral.

Pour rappel, elles ont été plantées le 15 Avril.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 18623
Jeu 28 Mai 2020 13:12
Message Re: Jardinage : supports de culture et cultures
Les maïs qui ont été semés dans les poquets de haricots, lèvent mieux que les maïs qui ont été semés seuls.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 18623
Jeu 28 Mai 2020 13:12
Message Re: Jardinage : supports de culture et cultures
La scorsonère fait des feuilles nettement plus larges que celles du salsifis.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 18623
Mer 3 Juin 2020 12:24
Message Re: Jardinage : supports de culture et cultures
L’avoine de la surface ratée a fleurit, environ trois semaines après le début de la floraison des quelques pieds d’avoine surprise issus de semis spontanés.

Non‑seulement l’avoine surprise a supporté l’hiver, a fleurit plus tôt et sera donc moins vulnérable aux coups de chaud qui vont arriver, mais en plus ses pieds sont bien plus beaux. Cette avoine est pourtant une variété de printemps.

Le minuscule carré de seigle d’hiver, semé tôt au printemps, a fleurit aussi, un peu plus tôt que l’avoine semée au même moment. C’est pourtant un seigle d’hiver.

Une avoine de printemps qui peut être semée en automne, un seigle d’hiver qui peut être semé au printemps, ça laisse de la marge de manœuvre.

Ça confirme l’idée précédemment exposée, de de tout semer en automne, et de resemer par dessus au printemps en cas d’accident visible, comme un hiver trop rude.

Les blés, c’est à dire le blé dur, le blé tendre et l’engrain, n’ont toujours pas fleurit. Impossible de dire s’ils finiront pas fleurir ou pas.

Ne pas oublier quand‑même que ce n’est pas parce qu’une céréale fleurit, qu’elle fera du bon grain, ça dépend encore de la qualité du sol, mais c’est une autre question.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 18623
Mer 3 Juin 2020 12:31
Message Re: Jardinage : supports de culture et cultures
Les semis de plantes sauvages qui réussissent bien au printemps : amarante, bourrache, chicorée, moutarde des champs, moutarde noire, porcelle.

Comme dit précédemment, les autres n’ont pas levée, mais j’insiste encore un peu avant de retenter d’autres semis à la place pour ne pas laisser le sol nu.

Toujours comme dit précédemment, il est visiblement préférable de semer les sauvages en automne, d’après ce qu’ont donné les semis spontanés de l’année dernière, mais au mauvais endroit.

Il faut éviter de semer de la barbarée, elle est trop envahissante.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 18623
Mer 3 Juin 2020 12:34
Message Re: Jardinage : supports de culture et cultures
J’avais rapporté que les tentatives de semis de colza de l’année dernière, avait toutes échoué. Cette année, du colza lève enfin.

Comme déjà rapporté, il semble que certaines variétés de colza font des graines qui ne germent pas. Il faut insister, retrouver des graines ailleurs et retenter, ça doit normalement finir par marcher. Quand ça marche, il faut évidemment faire des graines à partir de pieds qui ont été semés, pour être sûr d’avoir des graines d’une variété qui germe.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
cron