Hello!

Inspiré(e) de prendre part à la discussion ? Ou de poser une question ou demander de l’aide ?

Alors bienvenues dans les grands sujets des forums de La Bulle : m’inscrire.

Cette partie du forum n’est pas compatible avec les bloqueurs publicitaires

Félicitations à vous, de préférer les accès payants plutôt que la gratuité par la publicité, c’est honnorable et cohérent de votre part. Malheureusement, l’accès payant par micropaiement (qui serait d’environ 1 cent pour 20 pages consultées) n’est pour l’instant pas encore mis en place, et l’accès gratuit sans publicité, est réservé aux membres actif(ve)s du forum. En attendant, si vous souhaitez poursuivre votre visite chez nous, vous pouvez ajouter le site à votre liste blanche, ou encore mieux, désactiver le bloqueur partout. Pour ajouter le site à votre liste blanche, pour Firefox (similaire pour les autres navigateurs), rendez‑vous en bas à gauche de la fenêtre de votre navigateur, et cliquez sur le menu comme dans l’exemple de l’image ci‑dessous, puis rechargez la page, en appuyant sur F5.

Jardinage : supports de culture et cultures
Auteur Message
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 17208
Ven 8 Fév 2019 22:41
Message Re: Jardinage : supports de culture et cultures
Il faut éviter de semer du blé après de l’orge, des maladies racinaires de l’orge peuvent être transmises au blé.

Le blé risque peu de passer des maladies racinaires à l’avoine.

L’orge est plus proche du blé que ne l’est l’avoine ; là est peut‑être la cause.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 17208
Ven 8 Fév 2019 22:51
Message Re: Jardinage : supports de culture et cultures
Sur certaines attaques que peuvent subir les céréales, avec indication des seuils de nuisibilité, périodes d’observation et symptômes, voir : Symptômes, dégats et seuils de nuisibilité des bio‑agresseurs (blog-ecophytohautsdefrance.fr) [PDF].

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 17208
Sam 9 Fév 2019 21:56
Message Re: Jardinage : supports de culture et cultures
Hibou a écrit : 
[…]

Je dois maintenant re‑labourer à la fourche bêche, une surface de 90 m ² préalablement nettoyée, avec nettement moins de cailloux et de racines ou rhizomes que la terre initialement inculte (la surface nettoyée l’année dernière et son agrandissement de cette année, partiellement superposé). Je dirai combien de temps ça aura pris quand ce sera fini, sachant que quand j’en ai nettoyée 74 m ² l’année dernière, ça m’avait pris deux semaines (en gros, la même vitesse que pour l’agrandissement de la deuxième manière).

Je ne l’ai pas terminé, il reste 10 m ² de terre boueuse que je vais laisser se dessécher avant. Pour faire les 80 m ² re‑labouré et re‑nettoyé, il aura fallut trois jours, à la seule fourche‑bêche, sans repasser à la serfouette. Ça reste très épuisant, mais ça n’est pas douloureux. Ça fait environ 26 m ² par jour.

Pour une terre qui a déjà été nettoyée, le serfouette peut être omise, comme il est possible de remuer la fourche‑bêche de haut en bas pour filtrer une partie de ce qui doit être retiré. Ce n’est possible que si la terre a déjà été décompactée avant, sinon elle est trop compacte et la serfouette est alors le seul moyen d’attraper ce qui n’effleure pas en surface.

Les temps dont je témoignais, 2 m ² par jour à la serfouette seule et 5 m ² par jour à la fourche‑bêche puis à la serfouette, ne valent probablement que pour le type de terrain sur lequel je l’ai fait, c’est à dire une terre plutôt argileuse, avec des cailloux et de la roche, initialement occupée par du roseau, de la clématite et du framboisier (qui ne donne pas de fruits, mais j’en ai préservé un mieux implanté que les autres). Le temps que je donne pour le labourage d’une terre préalablement nettoyée au moins une fois, environ 26 m ² par jour, devrait normalement être assez représentatif, comme ça s’approche de la terre cultivée « standard ».

En plus de l’épuisement que ça représente, la difficulté est de s’intercaler dans des périodes pas trop pluvieuses pour ne pas être dans de la terre boueuse. Repasser sur une terre dont le premier nettoyage a eu lieu il y a peu, est pénible quand il arrive que des pluies passent pluie (une partie était dans ce cas), la terre fraîchement remuée étant bien plus facilement boueuse et collante. Je devrai re‑labourer fin‑Février ou début‑Mars, une terre nettoyée pendant Décembre et Janvier. Je dirai plus tard si ce délais d’un à deux mois est suffisant pour ne pas avoir à faire à une terre trop facilement boueuse.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 17208
Dim 10 Fév 2019 00:06
Message Re: Jardinage : supports de culture et cultures
Hibou a écrit : 
Hibou a écrit : 
[…]

Finalement je ne testerai pas la fourche‑bêche Fiskars, je prendrai plutôt un manche synthétique plein de la marque Geolia pour le mettre sur le fer de la fourche‑bêche de la marque Cora. J’espère que les manches en synthétique plein ont moins tendance à casser que les manches en bois. J’en reparlerai …

Le manche Geolia est un peu trop petit, mais c’est un manche de bêche, pas un manche de fourche‑bêche, qu’on ne peut apparemment pas trouver (les manches de fourche‑bêche), je me demande pourquoi.

[…]

Ce manche, même si pas parfaitement adapté à la taille de la tulipe (si c’est bien le bon mot) du fer de la fourche‑bêche, est quand‑même solide, nettement plus solide qu’un manche en bois. C’est un exemple de cas où le synthétique fait mieux que le bois.

S’il y a le choix entre un manche en bois ou un manche en synthétique, sur la base de mon expérience avec ce manche de cette marque, je suggère de préférer le manche en synthétique ou tester au moins une fois pour comparer.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 17208
Lun 11 Fév 2019 13:46
Message Re: Jardinage : supports de culture et cultures
Je crois que pour l’organisation du maraîchage, mieux vaut compter en longueurs de lignes plutôt qu’en surfaces, la surface venant indirectement avec les largeurs des lignes, variables selon les espèces.

Plutôt que d’éclaircir en mesurant une distance entre chaque pieds, je crois qu’il est préférable d’éclaircir en comptant un nombre de pieds sur un ou deux mètres, en s’assurant seulement d’un espacement raisonnablement régulier.

J’appliquerai ces deux principes cette année, j’en reparlerai donc dans quelques mois.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 17208
Mer 13 Fév 2019 09:32
Message Re: Jardinage : supports de culture et cultures
L’engrain est plus résistant à la fusariose que le blé.

Pour les rotations, l’engrain supporte sans problème d’être cultivé après deux années de blés. Ça m’épate … Du coup, il est peut‑être possible de la caler dans une rotation incluant orge et blé dur, comme l’orge est même moins exigeant que le blé dur (mais je crois que le blé dur est plus exigeant que le blé tendre, qui est le blé généralement sous‑entendu).

Pou certains, l’engrain semble nécessité une densité de semis plus élevée que pour le blé. Pour d’autres, une faible densité de semi est préférable parce que ça favorise le tallage et les racines. Pour les semis mécanisés, le grain décortiqué est préférable, parce que le grain non‑décortiquer à tendance à bourrer.

La variété Turque de l’engrain, contient un peu plus de gluten que la variété française, ce qui rend le premier un peu plus apte à la panification. Mais personnellement, je trouve que l’engrain a quand‑même peu de tenu.

L’engrain a un cycle de végétation plus long que le blé, c’est à dire qu’il faut attendre plus longtemps avant de le récolter.

J’ai l’impression que l’engrain n’existe qu’en variété d’hiver, pas en variété de printemps, ce qui, si c’est bien le cas, empêche sa culture dans certaines régions.

Comme l’avoine, l’engrain est plus riche en lipides que le blé.

Voir : Petit épeautre, une céréale ancienne pleine d’avenir (aveyron-bio.fr) [PDF] et La culture de l’engrain ou petit épeautre (biowallonie.com) [PDF].

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 17208
Mer 13 Fév 2019 10:08
Message Re: Jardinage : supports de culture et cultures
Les céréales à pailles courtes, sont moins sensibles à la verse que les céréales à pailles longues.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 17208
Mer 13 Fév 2019 10:10
Message Re: Jardinage : supports de culture et cultures
Plus une céréale est mûre, plus son grain contient moins d’humidité, mieux le grain se conserve.

Pour les céréales à grain vêtu, il est préférable de conserver le grain sans décortiquer, l’enveloppe favorisant la conservation.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 17208
Mer 13 Fév 2019 10:44
Message Re: Jardinage : supports de culture et cultures
Un site Belge où il est possible d’obtenir des graines de diverses variétés de blés ou céréales proches du blé, comme l’engrain : www.limestere.be. Les participants sont appelés des conservateurs, dans le sens où ils participent à la préservation des variétés de blés. Pour participer, il faut semer au minimum 1 m ² (ce qui me semble faible, j’ai l’habitude de considérer qu’une mini‑colonie végétale doit faire au moins de 3 à 6 m ², mais soit). Pour participer, voir cette page : Semer du blé ! (limestere.be).

Je testerai peut‑être, mais pour cette année ça me semble tard, comme le mois de Mars est bientôt là.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 17208
Jeu 21 Fév 2019 19:50
Message Re: Jardinage : supports de culture et cultures
Hibou a écrit : 
Hibou a écrit : 
Hibou a écrit : 
[…]

Finalement je ne testerai pas la fourche‑bêche Fiskars, je prendrai plutôt un manche synthétique plein de la marque Geolia pour le mettre sur le fer de la fourche‑bêche de la marque Cora. J’espère que les manches en synthétique plein ont moins tendance à casser que les manches en bois. J’en reparlerai …

Le manche Geolia est un peu trop petit, mais c’est un manche de bêche, pas un manche de fourche‑bêche, qu’on ne peut apparemment pas trouver (les manches de fourche‑bêche), je me demande pourquoi.

[…]

Ce manche, même si pas parfaitement adapté à la taille de la tulipe (si c’est bien le bon mot) du fer de la fourche‑bêche, est quand‑même solide, nettement plus solide qu’un manche en bois. C’est un exemple de cas où le synthétique fait mieux que le bois.

S’il y a le choix entre un manche en bois ou un manche en synthétique, sur la base de mon expérience avec ce manche de cette marque, je suggère de préférer le manche en synthétique ou tester au moins une fois pour comparer.

Ce manche est plus solide que les manches en bois, mais malheureusement pas incassable. Je me demandais d’ailleurs quel comportement il pouvait avoir en cas de casse ; maintenant je sais : il casse quasiment comme une coupure tout en étant retenu par une gros bouquet de fibre à l’intérieur du manche. La casse du manche ne projette pas d’éclats, ce que je craignais avant de savoir que non.

Malgré qu’il ne soit pas incassable, comme il est quand‑même assez résistant pour son prix — 13 € à Leroy Merlin —, je crois que c’est une bonne idée de reprendre le même.

Je rappel que c’est un manche de fourche bêche, en matériaux synthétiques, de la marque Geolia. Il existe en version avec embout en T ou en version avec embout droit classique.

En marge, j’ai essayé plusieurs fois de refaire un manche en cornouiller, mais ça casse encore plus vite que les manches en bois du commerce. Alors soit c’est parce que je ne le fais pas en bois de cœur (petits troncs du même diamètre que nécessaire), soit parce que le cornouiller résiste mal au vis, le manche est tenu par une vis à bois et il fini toujours par se fendre et par casser là.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet