Hello!

Inspiré(e) de prendre part à la discussion ? Ou de poser une question ou demander de l’aide ?

Alors bienvenues dans les grands sujets des forums de La Bulle : m’inscrire.

Cette partie du forum n’est pas compatible avec les bloqueurs publicitaires

Félicitations à vous, de préférer les accès payants plutôt que la gratuité par la publicité, c’est honnorable et cohérent de votre part. Malheureusement, l’accès payant par micropaiement (qui serait d’environ 1 cent pour 20 pages consultées) n’est pour l’instant pas encore mis en place, et l’accès gratuit sans publicité, est réservé aux membres actif(ve)s du forum. En attendant, si vous souhaitez poursuivre votre visite chez nous, vous pouvez ajouter le site à votre liste blanche, ou encore mieux, désactiver le bloqueur partout. Pour ajouter le site à votre liste blanche, pour Firefox (similaire pour les autres navigateurs), rendez‑vous en bas à gauche de la fenêtre de votre navigateur, et cliquez sur le menu comme dans l’exemple de l’image ci‑dessous, puis rechargez la page, en appuyant sur F5.

Jardinage : supports de culture et cultures
Auteur Message
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 17720
Sam 2 Nov 2019 20:02
Message Re: Jardinage : supports de culture et cultures
Les fabacées ne fixent l’azote atmosphérique, que si le sol ne couvre pas leurs besoins en azote ; dans le cas contraire, elles puisent simplement l’azote du sol, comme n’importe quelles autres plantes (car c’est moins coûteux en énergie).

Des fabacées sur un sol non‑carencé en azote, ne vont pas apporté plus d’azote, mais en consommer. Cependant, comme les autres plantes, elles vont par là en immobiliser une partie, qui sera restituer par le compostage (à condition que la plante ne soit pas trop ligneuse).

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 17720
Sam 2 Nov 2019 20:09
Message Re: Jardinage : supports de culture et cultures
Même dans des conditions favorables à la fixation de l’azote atmosphérique par les fabacées, les haricots, qui sont de cette famille, prélèvent plus d’azote dans le sol qu’il ne fixe d’azote atmosphérique.

Les haricots sont un cas particulier, il ne faut pas compter sur eux pour apporter de l’azote au sol. Cependant, ils vont peut‑être moins épuiser l’azote du sol que les autres plantes (les besoins sont à vérifier pour être fixé sur le peut‑être).

La capacité à fixer l’azote atmosphérique n’est pas suffisante, il faut savoir quelle est la proportion d’azote atmosphérique fixé par rapport à l’azote prélevé dans le sol. En effet, les fabacées peuvent faire les deux en même temps.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 17720
Sam 2 Nov 2019 21:11
Message Re: Jardinage : supports de culture et cultures
Excepté pour quelques commentaires personnels, les notes des trois précédents messages, sont tirés de ce document à lire pour plus de détails : Les légumineuses pour apporter de l’azote dans la rotation (agro-transfert-rt.org) [PDF].

Note : les légumineuses, c’est le nom informel que les agriculteurs donnent aux fabacées. « Légumineuse » est un terme agricole, « fabacée » est un terme botanique ; excepté cette différence culturelle, les deux semblent être synonymes.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 17720
Sam 2 Nov 2019 21:15
Message Re: Jardinage : supports de culture et cultures
Je crois pour la culture apportant de l’azote, je vais opter pour le lupin. J’en ai gardé des bons souvenirs chaque fois que j’en ai goûté, ce qui me présage que le lupin peut être une récolte intéressante. Il consomme bien moins de phosphore et de potassium que la luzerne, qui est la plante la plus utilisée pour les apports en azote, mais qui m’inquiète par sa trop forte consommation de ces deux éléments ; de plus, la luzerne ne me semble pas être une récolte intéressante (je veux autant que possible éviter une culture qui ne fait aucune récolte).

Mais j’ignore si le lupin se cultive mieux que la fève qui s’est avéré être une catastrophe attirant champignons et pucerons comme un aiment attire le fer.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 17720
Dim 3 Nov 2019 10:04
Message Re: Jardinage : supports de culture et cultures
En lavant du gaillet mollugine, on peut en récupérer quelques graines au fond de l’eau. Ses graines sont denses, elles coulent.

À l’œil nu, elles ont l’air de petites graines noires rondes, mais à la loupe triplet, il apparaît qu’elles ont une forme de petits haricots renflés, à la surface ridée, noirs, initialement collés par deux.

D’après un bout de plante portant des graines et resté entier, il semble que chaque fleur fait deux graines.

Le gaillet fait apparemment tellement peu de graines qu’il me semble bien plus difficile de récupérer des graines de gaillet que de récupérer des graines de stellaire.

Il est peut‑être préférable de le cultiver (*) par transplantation plutôt que par semis.


(*) Quand il s’en trouve de bons tapis, c’est le plus souvent pas loin des routes et surtout des voies rapides, ce qui n’est pas idéal pour des récoltes sauvages.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 17720
Dim 3 Nov 2019 15:58
Message Re: Jardinage : supports de culture et cultures
Hibou a écrit : 
En marge, pas dans un jardin, je teste la culture du coprin chevelu, qui ne doit pas être confondu avec le coprin noir d’encre qui est toxique.

J’ai vu de ces coprins pousser au bord du jardin à la terre limoneuse. En 24h à peine, des chapeaus se sont liquéfié, leur manière de libérer leurs spores noirs.

J’ai récupéré trois de ces chapeaux en cours de liquéfaction, ai mélangé le tout dans un bol de marc de café et ai répandu ce bol avec les spores sur une couche épaisse de marc de café au fond d’un cageot en plastique. Cette opération a été réalisée Dimanche 20 Octobre.

Nous somme le Jeudi 24 Octobre et je ne vois pas de développement de mycélium pour le moment.

[…]

Nous sommes le Dimanche 3 Novembre (environ deux semaines après le début du test), je crois que la présence de mycélium se confirme. Je l’avais déjà remarqué il y a quelques jours, mais ce n’était pas assez prononcé pour avoir une certitude. Ce matin, ça me semblait plus net ; ce n’était plus une, mais plusieurs zones blanchâtres que j’ai remarqué en surface.

Reste à savoir si ce mycélium est bien celui du coprin chevelu et pas un autre, et si c’est bien celui du coprin chevelu, reste à savoir s’il poussera bien.

Si ça marche,je testerai avec d’autres substrat, comme il n’est pas garanti d’avoir toujours assez de marc de café.

Le substrat est simplement arrosé au vaporisateur de temps en temps. Le tout est dans un endroit frais et à l’abris des intempéries ; pas à l’intérieur, mais pas dehors non‑plus.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 17720
Lun 4 Nov 2019 10:22
Message Re: Jardinage : supports de culture et cultures
La culture des champignons en Côte d’Ivoire :

Culture de champignon — Goly Armel — 2014


Il y a juste une petite erreur : les champignons ne sont pas des végétaux.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 17720
Lun 4 Nov 2019 10:44
Message Re: Jardinage : supports de culture et cultures
Elle dit qu’il faut attendre entre 30 et 45 jours pour que le mycélium soit partout. Alors je vais attendre ça. Je dois donc attendre encore entre 15 et 30 jours, comme le test a été commencé il y a 15 jours.

Plus tard je ferai un autre test en cultivant le mycélium dans un récipient fermé, comme dans la vidéo. J’avais pensé qu’il faut que ce soit quand‑même à l’air. Si ça marche avec un récipient fermé, c’est mieux parce que c’est plus pratique pour le maintient de l’humidité.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 17720
Lun 4 Nov 2019 12:12
Message Re: Jardinage : supports de culture et cultures
Pour récupérer les graines des phacélie, il faut égrainer, puis frictionner, puis tamiser la poussière, seulement après tout ça il faut vanner.

Les graines sont ridées et hérissées à la fois, elles sont un peu courbées avec une apparence de surface entre la cocotte de résineux et le coquillage. Elles sont dans des petites enveloppes à la manière des graines de céréale, d’où l’égrainage suivi d’un frictionnage. Comme le frictionnage produit beaucoup de poussière difficile à vanner tellement il y en a, il est plus pratique de tamiser la poussière avant de véritablement vanner.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 17720
Lun 4 Nov 2019 12:14
Message Re: Jardinage : supports de culture et cultures
Je parles souvent de tamisage dans les procédé de récupération des graines. Je n’avais jamais précisé que j’utilise un tamis de cuisine à grilles interchangeables. J’ai d’ailleurs utilisé ce même tamis pour tamiser la cendre qui sera épandue dans le courant du mois, et même pour filter des mélange d’eau et de terre argileuse avant le décantage. Il sert beaucoup et comme il est en inox, il ne rouille pas (mais il ne faut pas abuser non‑plus, même avec l’inox).

J’essaierai d’en retrouver la référence.

Ceci, en oubliant pas qu’un tamis peu s’utiliser de deux manières : filtrer ce qui est plus petit que ce qu’on veut garder ou filter ce qui est au moins aussi petit que ce qu’on peut garder, parfois une combinaison des deux, l’une après l’autre.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
cron