Hello!

Inspiré(e) de prendre part à la discussion ? Ou de poser une question ou demander de l’aide ?

Alors bienvenues dans les grands sujets des forums de La Bulle : m’inscrire.

Cette partie du forum n’est pas compatible avec les bloqueurs publicitaires

Félicitations à vous, de préférer les accès payants plutôt que la gratuité par la publicité, c’est honnorable et cohérent de votre part. Malheureusement, l’accès payant par micropaiement (qui serait d’environ 1 cent pour 20 pages consultées) n’est pour l’instant pas encore mis en place, et l’accès gratuit sans publicité, est réservé aux membres actif(ve)s du forum. En attendant, si vous souhaitez poursuivre votre visite chez nous, vous pouvez ajouter le site à votre liste blanche, ou encore mieux, désactiver le bloqueur partout. Pour ajouter le site à votre liste blanche, pour Firefox (similaire pour les autres navigateurs), rendez‑vous en bas à gauche de la fenêtre de votre navigateur, et cliquez sur le menu comme dans l’exemple de l’image ci‑dessous, puis rechargez la page, en appuyant sur F5.

L’hypocrisie féministe : the topic
Auteur Message
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 15407
Sam 1 Avr 2017 15:13
Message Re: L’hypocrisie féministe : the topic
Une autre victime de la violence féministe, est Cassie Jaye, harcelée comme toutes les femmes critiquant le féminisme, pour avoir voulu réaliser un documentaire sur les mouvements des droits des hommes et la censure féministe de la réalité vécu par une moitié de la population, un film nommé The Red Pill. Les messages en faveur du film sur Tweeter, ont tous été censurés à la demande des féministes (et ce n’est pas la seule fois qu’une telle demande de censure de la part des féministes a été suivie d’actes). Pas difficile d’imaginer que ces messages ont réellement existé, parce qu’on peut les trouver ailleurs. Les féministes ont fait du lobbying sur Change.org (*), pour faire couper les financements de la production du film et demander aux salles de cinéma de ne pas le diffuser. Cassie Jaye a tout de même put produire le film, en le faisant financer par des dons, et le faire diffuser sur des plateformes de location en ligne, qui ont refusé de suivre l’injonction de censure.

On peut noter que la réaction des féministes, confirme bien la nécessité du film, que la censure et la propagande féministe, ne sont pas des vues d’esprits tordus, mais bien une réalité.

(*) On pourra alors noter au passage le rôle douteux de ce site qui a soutenu la censure. Et il n’est pas le seul, les mouvements d’extrême‑gauche, dont un mouvement dénommé « librisme », qui parlent sans cesse de la censure sur internet, sont eux‑même féministes et censurent la critique du féminisme ou harcèlent et menacent quand ils n’ont pas les moyens technique de censurer, comme j’ai put le constater moi‑même sur un site d’extrême‑gauche dédié au « librisme ».

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 15407
Mar 4 Avr 2017 02:42
Message Re: L’hypocrisie féministe : the topic
Hibou a écrit : 
Le féminisme est loin d’être un humanisme, c’est un populisme (et même primitif).

Un article en Anglais, qui titre justement avec ce constat : Vagina politics: how feminism turned into populism (panampost.com), Priscila Guinovart, 2016.

Elle parle de la honte que sont les quotas féministes et de la stupidité qu’il y a à faire des ovaires, le critère essentiel pour mettre une personne à un poste important, témoignant des dégâts que cela a déjà causé au Chili avec Michelle Bachelet, au Brésil avec Dilma Rousseff, en Argentine avec Cristina Kirchner, des « femmes » arrivées à la présidence avec comme principal argument, qu’elles ont un vagin et des ovaires. Le résultat à chaque fois été une catastrophe (pas une déception, une catastrophe).

Elle fait remarquer qu’aux États‑Unis, Hillary Clinton faisait de ces ovaires et de son vagin, la raison essentielle pour laquelle il « fallait » voter pour elle. En marge, il est suspecté que cet argument a été une des raisons du vote Trump (sans vouloir le défendre, mais pour dire que beaucoup d’anti‑Trump sont responsables de son investiture). J’avais lu sur Tumblr, des arguments du style « Ils sont tous les deux autant fous, mais je préfère encore voter pour Trump, parce qu’avec ui j’aurai au moins le droit de dire qu’il est mauvais ».

L’auteure de l’article est enseignante en Uruguay.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 15407
Lun 10 Avr 2017 00:36
Message Re: L’hypocrisie féministe : the topic
Une illustration de l’hypocrisie féministe, avec l’empathie à deux vitesses (ou plutôt inertie pour un côté), dans l’affaire des 276 filles kidnappées par Boko Haram en Afrique, une affaire qui avait donnée naissance au mouvement « rendez‑nous nos filles » ou “bring back our girls”, cependant que 40 fois plus de garçons ont disparus : plus de 10 000 petits garçons ont été enlevés par Boko Haram, pour un émois bien moindre de la part de l’occident féministe.

Un article du monde en a bien parlé pourtant, mais avec peu d’échos. Et l’article ne cache pas que les garçons et les hommes ont été bien plus victimes de Boko Haram, que ne l’ont été les filles et les femmes, mais c’est moins vendeur de le dire … : Dans le nord-est du Nigeria, plus de 10 000 garçons manquent à l’appel (lemonde.fr), Octobre 2016.

Mélanie Gonzalez, correspondante a écrit : 
À Farm Center, un camp de personnes déplacées à Maiduguri, la capitale de l’État de Borno, on compte 65 % de filles pour seulement 35 % de garçons, sur un total de presque 8 000 enfants. Chez les adultes, le constat est similaire : 67 % de femmes pour 33 % d’hommes sur un total d’environ 5 700 adultes. La situation est la même dans la plupart des autres camps et communautés de personnes déplacées au nord-est du Nigeria, comme le résume Oxfam : « Dans la plupart des endroits, les hommes et les garçons semblent avoir tout simplement disparu ».


Et c’est Oxfam qui le dit, une organisation, qui, féministe, considère que la vie des hommes vaut moins que celle des femmes. Cependant, personne dans les médias occidentaux féministe, pour y voir du sexisme, comme pour les féministes, il n’existe qu’un seul sexe, l’autre moitié de l’humanité étant des pourvoyeurs à qui on va réclamer ceci et cela.

La différence de traitement a été remarquée par un anglophone, qui a exprimé ce qu’il en pense sur Tumblr, en une image :

Image


Il y a d’autres exemples du genre, parmi les plus flagrants, le discours occidental féministe sur les deux guerres mondiales, un exemple donné dans ce sujet, avec la féministe Hillary Clinton, prétendant que les premières victimes des guerres, sont les femmes.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 15407
Ven 5 Mai 2017 13:36
Message Re: L’hypocrisie féministe : the topic
Un(e) citoyen(ne) français(e)s né(e) sans pénis et sans vagin, a voulut obtenir le droit d’utiliser une mention « sexe neutre » dans les documents administratifs. La justice lui a refusé ce droit. Un passage du compte rendu est une illustration d’une des nombreuses hypocrisies du féminisme :

Arrêt n° 531 du 4 mai 2017 (16-17.189) - Cour de cassation - Première chambre civile - ECLI:FR:CCASS:2017:C100531 (courdecassation.fr)
Compte rendu a écrit : 
[…] la reconnaissance par le juge d’un “sexe neutre” aurait des répercussions profondes sur les règles du droit français construites à partir de la binarité des sexes et impliquerait de nombreuses modifications législatives de coordination ; […]


Et l’état féministe français se prétend égalitaire C’est nul .

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 15407
Lun 8 Mai 2017 01:54
Message Re: L’hypocrisie féministe : the topic
Re: La citation du jour
Hibou a écrit : 
« Qui vit de combattre un ennemi, a tout intérêt de le laisser en vie. »

— Friedrich Nietzsche, philosophe et poète.

Une citation qui s’applique bien au féminisme.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 15407
Mar 9 Mai 2017 13:26
Message Re: L’hypocrisie féministe : the topic
Cassie Jaye (déjà précédemment présentée dans ce sujet) était féministe, et c’est en temps que féministe qu’elle a voulu un jour réaliser un film documentaire sur le mouvement des MRA, “Men’s Rigts Activist”. Un film qu’elle pensait être à charge, jusqu’à ce que progressivement elle commence à s’interroger sur ce que les féministes mettent sous le tapis. Son film a finalement pris la tournure d’un documentaire déconstruisant les clichés sur les mouvements d’opposition au féminisme, plus égalitaires et dégoutés que « machistes ».

Ce film s’appel “The Red Pill”, il est sorti courant 2016.

Ça n’a pas plus aux féministe qui ont fait censuré son film autant que possible, par l’intérmédiaire de pétitions pour empêcher son financement d’abord, puis sa diffusion ensuite. Plusieurs salles de cinéma, dont Canadiennes / Québécoises, ont cédé à la pression, jugeant le film « machiste ». Elle a finalement fait financer le film par des dons et l’a fait diffuser sur le web. Il ne semble malheureusement pas possible de le voir en france, sa page VOD sur YouTube indiquant que le film n’est pas disponible pour ce pays. Je ne sais pas depuis quels pays il est visionnable. Cassie Jaye a également essuyé des menaces plus directes de la part de féministes (pour ne pas changer).

Une anglophone critique du féminisme, et qui a put voir le film, en a fait sa petite revue. C’est en Anglais avec une vitesse d’élocution pas toujours facile à suivre, mais l’essentiel est compréhensible. Elle parle entre autre, du conditionnement des femmes à diaboliser les hommes et à faire peu de cas des préoccupations qui leur sont propres.

Celle qui parle dans cette vidéo, n’est pas Cassie Jaye (au cas où il y aurait une confusion).


Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 15407
Ven 19 Mai 2017 13:21
Message Re: L’hypocrisie féministe : the topic
Il y a quelques mois, courait la rumeur qu’en france, des cafés ou des bars sont interdits aux femmes. Il y avait des suspicions que c’était faux et que c’était de la propagande victimaire féministe. Les suspicions étaient fondées, des témoins contredisant les affirmations d’un reportage de France 2 se sont fait connaitre, et un cafetier a déposé une plainte contre France 2, pour diffamation et incitation à la haine raciale (la victime de diffamation est d’origine Maghrébine) : Café interdit aux femmes à Sevran ? Le patron va porter plainte contre France 2 (lexpress.fr), Mars 2017.

L’article a écrit : 
Ce lundi, le propriétaire du PMU de Sevran, fustigé lors d'un reportage de France 2 pour le « manque de mixité » de son bar, a annoncé qu'il allait porter plainte contre la chaîne. Plusieurs témoignages ont contredit la version des journalistes.

Le reportage capté en caméra cachée et diffusé sur France 2 le 7 Décembre, a causé beaucoup de tort à Amar Salhi, le propriétaire d’un PMU de Sevran, comme il l'assure ce lundi à France Bleu. Deux femmes du collectif « la brigade des mères » avaient filmé leur arrivée dans ce bar du quartier Rougemont, afin de tenter, selon elles, de « se réapproprier l'espace public ».

[…]

La suite au lien plus haut.

Ce ne sont pas les hommes qui excluent les femmes des cafés, se sont les femmes qui s’en excluent, voyant les cafés d’un mauvais œil.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 15407
Jeu 25 Mai 2017 01:27
Message Re: L’hypocrisie féministe : the topic
Précédemment a été mentionné le “gender empathy gap”, dont l’ampleur était illustrée par la différence de traitement par les médias et la population, de l’enlèvement de deux ou trois centaines de jeunes filles par Boko Haram d’un côté — largement couvert, et de l’enlèvement de plusieurs milliers de jeunes garçons par le même Boko Haram — peu ou pas couvert.

Précédemment a été mentionné la censure dont a été victime le film documentaire The Red Pill.

Voici un article faisant un lien entre les deux : The Illustrated Empathy Gap (mra-uk.co.uk), 2016.

Début de l’article a écrit : 
A number of people have asked me to expand upon what is meant by the “empathy gap”. So here I give my take on the subject. The empathy gap refers to the fact that male disadvantages tend to go unrecognised. Many people, when they first encounter the red pill world are inclined to believe that all that is necessary is to point out the litany of male disadvantages and all will be rectified. A year or two down the road they find out the other half of the truth – that no one cares. This is the empathy gap.

[…]


La suite au lien plus haut.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 15407
Jeu 25 Mai 2017 02:21
Message Re: L’hypocrisie féministe : the topic
Hibou a écrit : 
[…]
Voici un article faisant un lien entre les deux : The Illustrated Empathy Gap (mra-uk.co.uk), 2016.
[…]


L’article parle en d’autres termes, de ce que j’entend quand je dis que le féminisme est un traditionalisme, qui perpétue et exploite ce qui a toujours existé au contraire de le corriger :

L’article a écrit : 
[…]

Before proceeding I must correct any impression that I am letting feminism off the hook by blaming “the empathy gap” for the above male disadvantages. What feminism has done is to take a pre-existing empathy gap and exploit it. Feminism has made many of the male disadvantages worse, and, in some cases has been mostly responsible for their creation. […] The empathy gap is the enabler of feminism.

[…]

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 15407
Dim 28 Mai 2017 17:15
Message Re: L’hypocrisie féministe : the topic
Hibou a écrit : 
[…]

Une anglophone critique du féminisme, et qui a put voir le film, en a fait sa petite revue. C’est en Anglais […]

Toujours en Anglais, un débat suite à ce même film The Red Pill. Il réunit des men’s right activist (MRA), féministe, militants des questions de genres, et Cassie Jaye elle‑même.

Feminists and MRAs discuss The Red Pill in Norwich, England — 18 Janvier 2017

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
cron