Hello!

Inspiré(e) de prendre part à la discussion ? Ou de poser une question ou demander de l’aide ?

Alors bienvenues dans les grands sujets des forums de La Bulle : m’inscrire.

Cette partie du forum n’est pas compatible avec les bloqueurs publicitaires

Félicitations à vous, de préférer les accès payants plutôt que la gratuité par la publicité, c’est honnorable et cohérent de votre part. Malheureusement, l’accès payant par micropaiement (qui serait d’environ 1 cent pour 20 pages consultées) n’est pour l’instant pas encore mis en place, et l’accès gratuit sans publicité, est réservé aux membres actif(ve)s du forum. En attendant, si vous souhaitez poursuivre votre visite chez nous, vous pouvez ajouter le site à votre liste blanche, ou encore mieux, désactiver le bloqueur partout. Pour ajouter le site à votre liste blanche, pour Firefox (similaire pour les autres navigateurs), rendez‑vous en bas à gauche de la fenêtre de votre navigateur, et cliquez sur le menu comme dans l’exemple de l’image ci‑dessous, puis rechargez la page, en appuyant sur F5.

Plantes sauvages comestibles
Auteur Message
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 18623
Jeu 11 Juin 2020 01:22
Message Re: Plantes sauvages comestibles
Le poids de grosses cerises noires dénoyautées, représente presque 90 % du poids brut.

Le jus des cerises noires, tache autant que le jus de raisin sauvage. Y‑a‑t‑il un colorant commun entre les deux ?

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 18623
Jeu 11 Juin 2020 17:56
Message Re: Plantes sauvages comestibles
En plus de distinguer griotte et cerise, il faut aussi distinguer merise et cerise.

J’ai de nouveau trouvé aujourd’hui, de grosses cerises noires, plus petites que les précédentes, mais plus grosses que les habituelles petites cerises rouges des haies. Leur aspect m’a fait pensé au logo d’une célèbre méthode de conception logiciel française, Merise.

Après vérification, c’est bien le nom d’un fruit, pas seulement celui du bois du presque même nom, réputé en ébénisterie.

Confirmant l’observation d’hier, la merise est réputée moins sucrée que la cerise, mais cependant savoureuse. En contradiction avec mes observations, les merises sont réputées plus petites que les cerises, mais j’imagine qu’il faut comprendre par là, plus petite que la cerise du commerce, tandis que quand je parle de cerise, je parle de cerise sauvage, pas de cultivars.

D’après la récolte d’hier, les merises peuvent être presque aussi grosses que les cerises du commerce. D’après la récolte d’aujourd’hui, ça n’est pas toujours le cas, mais les merises restent plus grosses que les cerises sauvages, petites et rouges, elles sont même assez perceptiblement plus grosses que les griottes, qui sont déjà généralement plus grosses que les cerises sauvages rouges.

Il faudrait un mot pour distinguer la petite cerise rouge sauvage et la grosse cerise rouge du commerce (bigarreaux ?).

L’observation que je rapportais, concernant ce qui me semblait être un hybride de griotte et de cerise rouge, est une possibilité confirmée par au moins une source.

En tarte, les grosses merises récoltées hier, avait une texture tellement fondante et assez ferme à la fois que j’ai eu une sensation proche de celle qu’aurait donné la présence de beurre.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 18623
Jeu 11 Juin 2020 18:39
Message Re: Plantes sauvages comestibles
Pour dénoyauter les petites merises, il faut s’y prendre comme avec les griottes, c’est à dire pincer entre le pouce et l’index au dessus du récipient, pour éjecter le noyaux. Le dénoyauteur à cerise ne convient que si elles sont assez grosses.

La merises étant moins sucrées et presque pas du tout acides, ça ne fait pas les doigts autant collants qu’avec les griottes et ça ne finit pas par picoter quand on le fait longtemps.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 18623
Jeu 11 Juin 2020 21:44
Message Re: Plantes sauvages comestibles
Si vous voyez une fabacée dont les feuilles ressemblent à celles de la vesce mais dont l’inflorescence est organisée en cercle, ce qui lui donne un peu une allure de fleur de trèfle, c’est peut‑être de la coronille.

Attention : la coronille est toxique.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 18623
Ven 12 Juin 2020 23:12
Message Re: Plantes sauvages comestibles
Hibou a écrit : 
Le poids de grosses cerises noires dénoyautées, représente presque 90 % du poids brut.

[…]

Avec les merises de taille plus ordinaire, le poids dénoyauté est environ de 77 à 78 % du poids brut.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 18623
Mar 23 Juin 2020 11:47
Message Re: Plantes sauvages comestibles
La racine de panais sauvage, a un fond bien présent, de carotte, à l’arôme et au goût.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 18623
Dim 28 Juin 2020 22:10
Message Re: Plantes sauvages comestibles
Pour cuire la bette, il ne faut pas ajouter d’eau, elle en contient assez. Environ 10 à 15 minutes dans une poêle couverte au feu le plus doux, sans eau ajoutée, suffisent.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 18623
Dim 28 Juin 2020 22:12
Message Re: Plantes sauvages comestibles
Le morelle noire est en pleine végétation, la confusion est actuellement plus risquée que plus tard dans l’année, comme elle n’a encore ni fleurs ni fruits.

La morelle noire est toxique, alors prudence en cas de récolte de feuilles à la forme en gros triangulaire.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 18623
Mer 1 Juil 2020 13:51
Message Re: Plantes sauvages comestibles

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
cron