Hello!

Inspiré(e) de prendre part à la discussion ? Ou de poser une question ou demander de l’aide ?

Alors bienvenues dans les grands sujets des forums de La Bulle : m’inscrire.

Cette partie du forum n’est pas compatible avec les bloqueurs publicitaires

Félicitations à vous, de préférer les accès payants plutôt que la gratuité par la publicité, c’est honnorable et cohérent de votre part. Malheureusement, l’accès payant par micropaiement (qui serait d’environ 1 cent pour 20 pages consultées) n’est pour l’instant pas encore mis en place, et l’accès gratuit sans publicité, est réservé aux membres actif(ve)s du forum. En attendant, si vous souhaitez poursuivre votre visite chez nous, vous pouvez ajouter le site à votre liste blanche, ou encore mieux, désactiver le bloqueur partout. Pour ajouter le site à votre liste blanche, pour Firefox (similaire pour les autres navigateurs), rendez‑vous en bas à gauche de la fenêtre de votre navigateur, et cliquez sur le menu comme dans l’exemple de l’image ci‑dessous, puis rechargez la page, en appuyant sur F5.

Plantes sauvages comestibles
Auteur Message
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 18786
Sam 18 Juil 2020 11:54
Message Re: Plantes sauvages comestibles
Attention : les baies rouge‑vif qu’on voit actuellement dans les haies, ne sont pas des groseilles, ce sont les baies de la viorne‑obier, elles sont toxiques.

Elles apparaissent plus tôt dans l’année, d’abord vertes, puis se colorant partiellement de jaune, s’y superposent ensuite des traces rouges avant que les baies ne deviennent entièrement rouge‑vif en été.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 18786
Sam 18 Juil 2020 17:22
Message Re: Plantes sauvages comestibles
Les fruits des prunelliers sont actuellement tellement bleus qu’ils en ont l’air un peu irréel. Comme les feuilles des prunelliers sont encore vert‑sombre, le bleu des fruits contraste nettement ; en ce moment, ils ressemblent à des arbustes ornementaux.

Les prunelles sont comestibles, mais il est préférable d’attendre qu’elles soient noires, ce qui arrive assez tard en automne. Inutile de se ruer dessus, leur goût est astringent (si on peut dire que l’astringence est un goût, c’est plutôt une sensation physique). Elles prennent très facilement en confiture, mais la confiture de prunelles, est sans intérêt, et en saumure, ce n’est pas beaucoup mieux.

Attention, les épines sont longues et dures.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 18786
Mar 21 Juil 2020 00:58
Message Re: Plantes sauvages comestibles
La période des mûres, semble être la même que l’année dernière.

Il y en a encore peu, mais elle s’annonce.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 18786
Ven 24 Juil 2020 23:26
Message Re: Plantes sauvages comestibles
Hibou a écrit : 
Pour récolter des graines de bleuets, il ne faut pas se laisser tromper.

Les pétales séchées n’ont plus rien en commun avec les larges pétales bleues échancrées. Elles s’enroulent sur elles‑mêmes ou quelque chose comme ça, et change de couleur, elles deviennent rougeâtres. On pourrait croire que ce sont les graines au bouts de sortes de plumeaux. Le bleuet fait des soies courtes, tellement courtes que je crois qu’elles ne servent que peu à la dispersion. Quand les pétales séchées sont retirées, il reste que le fond du capitule qui ressemble à une étoile blanc nacré (vu du dessus, pas du dessous), avec ces soies courtes remplissant le cœur. Parfois, au milieux de ces soies courtes, apparaît une couleur rougeâtre. Il faut récupérer ce capitule et le laisser sécher. Quand il est bien sec, les graines s’en détache facilement.

[…]

Ce qui était le réceptacle de la fleur, semble vide à ce moment là, ça peut être trompeur aussi, en laissant croire en apparence que les graines sont parties. Il faut tout de même vérifier que le fond est bien rempli de ces toutes petites soies.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 18786
Sam 25 Juil 2020 23:28
Message Re: Plantes sauvages comestibles
Quelques rares grappes de raisin sauvage, commencent à mûrir, mais ce n’est pas du tout la période encore, elles doivent être considérées comme en avance.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 18786
Sam 25 Juil 2020 23:34
Message Re: Plantes sauvages comestibles
L’année dernière et cette année, j’ai remarqué plusieurs arbustes ressemblant beaucoup aux prunelliers, mais faisant des fruits un peu plus gros (les prunelles sont des petits fruits) et des feuilles un peu plus grandes aussi. Comme les prunelles, ces fruits ont un côté astringent prononcé. Ces arbustes n’ont pas d’épines, contrairement aux prunelliers auxquels ils ressemblent pourtant beaucoup. Aujourd’hui j’en ai vu deux, avec des fruits encore un peu plus gros, peu d’astringence, et presqu’un goût de prune, et sur l’un, le noyau se détachait même facilement du fruit.

Je me demande si ce sont des variations des prunelliers, si les prunes viennent de là ou si ce sont des hybrides entre les pruniers et les prunelliers. Comment le savoir ?

En tous cas, ces arbustes me semblent intéressants.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 18786
Dim 26 Juil 2020 14:25
Message Re: Plantes sauvages comestibles
Les fleurs du gaillet jaune ont un parfum intéressant, mais qui évoque plus le parfumage d’un savon que la cuisine. Cuites, en plus de perdre leur couleur (prévisible), elles sont amères.

Pas pour la cuisine, mais à noter comme possible ingrédient d’un savon.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 18786
Jeu 30 Juil 2020 16:49
Message Re: Plantes sauvages comestibles
Hibou a écrit : 
[…]

J’ai découvert un mûrier sans épines. Ce sont bien des mûrs, juste plus allongée qu’habituellement, la section et la couleur de la liane sont les même, les feuilles sont les mêmes, excepté qu’il n’y a pas d’épines. Je tenterai de la multiplier par bouturage, mais il me semble avoir souffert de la sécheresse de cette année, alors j’ignore si les boutures feront des racines ou pas, comme les feuilles sont en mauvais état.

[…]

C’était le 27 Juillet 2019. J’y étais repassé quelques jours après, mais malheureusement, cet étroit passage longeant une haie bordant un champs, avait été débroussaillé entre temps, parce que des buissons commençaient à grignoter sur la surface cultivée. J’espérais qu’il repousserait cette année, mais hier, je ne l’ai pas revu.

Ce n’était pas une erreur, j’en suis sûr et je viens de vérifier que les mûriers sans épines, existent bien, quelques jardineries en vendent sur le web.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 18786
Dim 2 Aoû 2020 19:29
Message Re: Plantes sauvages comestibles
Les cornouilles ont 10 jours d’avance par rapport à l’année dernière. Il y en a moins que l’année dernière, les cornouillers ont été contrariés par quelque chose plus tôt dans l’année, mais je ne sais pas quoi, ni quand.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
cron