Hello!

Inspiré(e) de prendre part à la discussion ? Ou de poser une question ou demander de l’aide ?

Alors bienvenues dans les grands sujets des forums de La Bulle : m’inscrire.

Cette partie du forum n’est pas compatible avec les bloqueurs publicitaires

Félicitations à vous, de préférer les accès payants plutôt que la gratuité par la publicité, c’est honnorable et cohérent de votre part. Malheureusement, l’accès payant par micropaiement (qui serait d’environ 1 cent pour 20 pages consultées) n’est pour l’instant pas encore mis en place, et l’accès gratuit sans publicité, est réservé aux membres actif(ve)s du forum. En attendant, si vous souhaitez poursuivre votre visite chez nous, vous pouvez ajouter le site à votre liste blanche, ou encore mieux, désactiver le bloqueur partout. Pour ajouter le site à votre liste blanche, pour Firefox (similaire pour les autres navigateurs), rendez‑vous en bas à gauche de la fenêtre de votre navigateur, et cliquez sur le menu comme dans l’exemple de l’image ci‑dessous, puis rechargez la page, en appuyant sur F5.

Plantes sauvages comestibles
Auteur Message
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 15685
Lun 3 Sep 2018 21:49
Message Re: Plantes sauvages comestibles
Hibou a écrit : 
Hibou a écrit : 
J’avais déjà parlé du test de l’accompagnement du riz avec la feuille d’amarante, […]

L’odeur en la hachant, c’est une odeur de petit haricot vert. Je l’ai retesté presque un an après, et je confirme la légère odeur de poisson à la cuisson, mais pas tout à fait la même qu’avec l’ortie. […]

L’odeur de poisson de l’amarante, est plus que légère quand elle est cuite sur un fond d’huile façon épinard, là l’odeur de poisson est nette.

De mémoire, j’avais remarqué que le test du riz avec la feuille de mauve sylvestre, donnait une légère odeur de poisson aussi. Je vais la tester idem, cuite sur un fond d’huile.

Pour ce test de cuisson façon épinard, j’ai utilisé 90 g de feuilles d’amarante rouge fraîche. À la cuisson, ça se réduit beaucoup, mais les 90 g me semble suffisant pour une personne.

Ce mode de cuisson ne convient bien qu’aux plantes à texture crémeuse, mucilagineuse, alors je ne le ferais pas avec l’ortie.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 15685
Lun 3 Sep 2018 22:20
Message Re: Plantes sauvages comestibles
Hibou a écrit : 
Je parlais précédemment de la confusion possible entre les feuilles de tanaisie, de pimprenelle et de panais (de loin et quand elles sont petites). Il faut en ajouter deux autres : les feuilles de potentille ansérine et d’aigremoine.

Pour distinguer l’aigremoine de cette potentille, il faut toucher les feuilles. Les feuilles de la potentille ansérine n’ont pas de poils au toucher, tandis que celles de l’aigremoine sont poilues sur au moins la face inférieure (les deux faces pour l’aigremoine eupatoire).

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 15685
Lun 3 Sep 2018 23:08
Message Re: Plantes sauvages comestibles
L’effet plume de canard de la feuille de colza, est toujours aussi impressionnant.

Essayez de tremper une feuille de colza dans de l’eau, pour comprendre ce que je veux dire  …

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 15685
Mer 5 Sep 2018 22:30
Message Re: Plantes sauvages comestibles
Il y a plusieurs variétés de colza, certaines font des feuilles un peu amère, d’autres font des feuilles plus douce et à la texture fondante.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 15685
Mer 5 Sep 2018 22:30
Message Re: Plantes sauvages comestibles
Les noix ont commencé à tomber un petit peu.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 15685
Ven 7 Sep 2018 02:10
Message Re: Plantes sauvages comestibles
La seconde floraison de la chicorée se termine.

Le laiteron commence à se refaire remarquer.

La barbarée semble tarder à se remontrer ; même si dans mon jardin elle est là, elle ne l’est pas ailleurs.

Quelques moutardes des champs ont commencé à fleurir.

Le second printemps a débuté.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 15685
Mar 11 Sep 2018 20:43
Message Re: Plantes sauvages comestibles
Hibou a écrit : 
Les noix ont commencé à tomber un petit peu.

6 jours après, ça se confirme, il y en a déjà plus, assez pour que j’ai commencé à en ramasser.

Au cas où des gens ne le sauraient pas, je précise qu’il ne faut pas consommer les noix fraîches, elles ne sont pas encore bonnes, il faut les laisser sécher (avec la coque) à l’intérieur pendant au moins deux semaines, en remuant de temps en temps si elles sont stockées dans un cageot par exemple. Elles se conservent au minimum un an, et probablement bien plus.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 15685
Mer 12 Sep 2018 04:48
Message Re: Plantes sauvages comestibles
Les feuilles de châtaignier pourraient être utilisées pour neutraliser les redoutables staphylocoques dorés, mais sans les éliminer, ce qui est une bonne chose, comme c’est l’élimination qui par pression sélective crée des souches résistantes. Voir : Staphylocoque doré : des feuilles de châtaignier pour le neutraliser (pourquoidocteur.fr), 2015.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 15685
Jeu 13 Sep 2018 01:45
Message Re: Plantes sauvages comestibles
Si vous voyez une plante dont la floraison fait penser à l’achillée mille‑feuille, mais dont les fleurs sont plus « grosses » et plus distinctes et plus jolies aussi (le centre de la fleur surtout, un mélange de blanc et de gris jaune inspirant les métaux précieux), c’est peut‑être de l’achillée sternutatoire.

Achillée est en fait un genre dans la famille des astéracées.

L’achillée sternutatoire est comestible, mais je ne sais pas si comme l’achillée mille‑feuille, elle est potentiellement abortive, auquel cas je ne la considérerais pas comme comestible. Apparemment non, mais je vais vérifier plus sérieusement.

Elle est surnommée estragon sauvage.

À la loupe de botaniste, on voit nettement que le cœur de la fleur est fait de plein de petites fleurs.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 15685
Jeu 13 Sep 2018 13:18
Message Re: Plantes sauvages comestibles
Si vous voyez une plante dont la floraison fait penser à la fois à celle de la camomille et à celle de la marguerite, mais dont les pétales sont nettement plus fines et dont le port et nettement dressé à la manière de l’achillée sternutatoire précédemment présentée, c’est peut‑être de la vergerette annuelle.

Elle n’est pas toxique, mais ne semble pas utilisée en cuisine, plutôt en médecine de la bobologie et en soin ou cosmétique.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
cron