Hello!

Inspiré(e) de prendre part à la discussion ? Ou de poser une question ou demander de l’aide ?

Alors bienvenues dans les grands sujets des forums de La Bulle : m’inscrire.

Cette partie du forum n’est pas compatible avec les bloqueurs publicitaires

Félicitations à vous, de préférer les accès payants plutôt que la gratuité par la publicité, c’est honnorable et cohérent de votre part. Malheureusement, l’accès payant par micropaiement (qui serait d’environ 1 cent pour 20 pages consultées) n’est pour l’instant pas encore mis en place, et l’accès gratuit sans publicité, est réservé aux membres actif(ve)s du forum. En attendant, si vous souhaitez poursuivre votre visite chez nous, vous pouvez ajouter le site à votre liste blanche, ou encore mieux, désactiver le bloqueur partout. Pour ajouter le site à votre liste blanche, pour Firefox (similaire pour les autres navigateurs), rendez‑vous en bas à gauche de la fenêtre de votre navigateur, et cliquez sur le menu comme dans l’exemple de l’image ci‑dessous, puis rechargez la page, en appuyant sur F5.

Plantes sauvages comestibles
Auteur Message
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 16761
Ven 26 Oct 2018 19:06
Message Re: Plantes sauvages comestibles
C’est le moment de ramasser les poires. Les poires arrivent à maturité bien plus tard que les pommes.

Faire attention aux guêpes qui les aiment beaucoup aussi.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 16761
Ven 26 Oct 2018 19:08
Message Re: Plantes sauvages comestibles
Pour récolter les fruits du sorbier, fin Octobre est déjà tard, ils sont déjà soit presque tous tombé soit tout abîmés. Je crois qu’il faut plutôt les récolter dans la deuxième quinzaine de Septembre.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 16761
Dim 28 Oct 2018 00:20
Message Re: Plantes sauvages comestibles
C’est le moment de récolter les graines de bourrache, avec le froid qui arrive, elles ne fleuriront plus, je crois ; de toutes manières elles ne seraient plus pollinisées.

Pour récolter les graines, ne cherchez pas au bout des rameaux, là où sont les fleurs bleues, cherchez sur la partie du rameau avant les fleurs. Les graines sont là où la plante semble avoir dépéri, mais il n’en est rien, c’est juste poilu et sans feuilles. Les graines ont la taille de gros grains de sable, sont assez sombres et groupées par quatre au fond des sépales de ce qui a été une fleur.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 16761
Dim 28 Oct 2018 23:36
Message Re: Plantes sauvages comestibles
La tige des laiterons est bonne aussi, pas seulement les feuilles. Mais attention au bas des tiges, qui peut être un peu ligneux.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 16761
Dim 28 Oct 2018 23:38
Message Re: Plantes sauvages comestibles
Il y a plusieurs jours, j’ai voulu re‑tester les feuilles de guimauve, et décidément non, seule la racine est intéressante. Je crois que les poils sur les feuilles de guimauve, sont en cellulose, c’est à dire que c’est autant cuisiner de la fibre de coton, c’est ce qui expliquerait que ce soit sans goût et que la texture ne soit pas agréable.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 16761
Lun 29 Oct 2018 18:37
Message Re: Plantes sauvages comestibles
J’ai vu de l’origan en fleurs, plusieurs pieds, alors qu’on est le 29 Octobre. Je ne sais pas si c’est exceptionnel où l’origan supporte le froid ou les journée courte.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 16761
Mar 30 Oct 2018 12:18
Message Re: Plantes sauvages comestibles
J’ai l’impression que l’alliaire a boudé l’automne, cette année. Il y en avait au printemps, mais je n’en vois nul‑part maintenant, alors qu’habituellement elle réapparaît en automne aussi.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 16761
Mar 30 Oct 2018 19:33
Message Re: Plantes sauvages comestibles
Hibou a écrit : 
J’ai l’impression que l’alliaire a boudé l’automne, cette année. Il y en avait au printemps, mais je n’en vois nul‑part maintenant, alors qu’habituellement elle réapparaît en automne aussi.

J’avais oublié de dire que l’égopode aussi. Été trop sec ou trop chaud ? En tous cas, des arbres ont beaucoup souffert cet été, ils étaient dans le même état de jaunissement qu’en automne.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 16761
Mer 31 Oct 2018 22:28
Message Re: Plantes sauvages comestibles
Hibou a écrit : 
Attention : les baies du sorbier pourraient être confondues avec celles du buisson ardent, elles se ressemblent beaucoup, les deux sont de la même famille, des rosacées.

Les baies du buisson ardent sont légèrement toxiques, tandis que celles du sorbier sont non‑toxiques à très faiblement toxiques, elles sont consommées cuites et ne présente alors plus aucune toxicité.

[…]

Les baies du sorbier des oiseleurs contiennent de l’acide parasorbique, qui est toxique mais pas mortel. Pendant la cuisson, l’acide parasorbique se transforme en acide sorbique, qui est un conservateur, il n’est pas toxique.

Le nom du sorbier ressemble à celui du sorbitol, ce n’est pas un hasard, les baies du sorbier des oiseleurs contiennent du sorbitol, qui est un édulcorant, même si l’amertume des baies non‑cuites ne le ferait pas penser.

Il n’y a pas de danger à goûter une ou deux baies non‑cuite par curiosité.

Pour distinguer les baies du sorbier des oiseleurs de ceux qui buisson ardent, le mieux est d’identifier l’arbre. J’ai remarqué un détail qui permet de distinguer les baies, mais c’est difficile à décrire sans risque. Le buisson ardent ne monte jamais aussi haut que le sorbier qui est un arbre, et la structure des feuilles du sorbier ressemble beaucoup à celle des feuilles du robinier faux acacia. Ne vous fiez pas trop aux épines pour distinguer le buisson ardent, j’en ai vu plusieurs avec tellement peu d’épines qu’on pourrait croire qu’il n’y en a pas. Le buisson ardent me semble nettement plus répandu que le sorbier des oiseleurs.

Il existe un autre sorbier, le sorbier commun, qui fait des fruits nettement plus gros, il ne faut pas les confondre, même si les fruits du sorbier commun sont comestibles.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 16761
Ven 16 Nov 2018 19:39
Message Re: Plantes sauvages comestibles
Je me demande s’il n’y aurait pas de l’acide salicylique dans l’écorce du cornouiller. J’ai écorcé des baguettes de cornouiller hier et aujourd’hui (des pousses d’environ cinq ans) et j’ai trouvé qu’il se dégageait une odeur qui me rappelait de loin celle de la reine des près.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet