Hello!

Inspiré(e) de prendre part à la discussion ? Ou de poser une question ou demander de l’aide ?

Alors bienvenues dans les grands sujets des forums de La Bulle : m’inscrire.

Cette partie du forum n’est pas compatible avec les bloqueurs publicitaires

Félicitations à vous, de préférer les accès payants plutôt que la gratuité par la publicité, c’est honnorable et cohérent de votre part. Malheureusement, l’accès payant par micropaiement (qui serait d’environ 1 cent pour 20 pages consultées) n’est pour l’instant pas encore mis en place, et l’accès gratuit sans publicité, est réservé aux membres actif(ve)s du forum. En attendant, si vous souhaitez poursuivre votre visite chez nous, vous pouvez ajouter le site à votre liste blanche, ou encore mieux, désactiver le bloqueur partout. Pour ajouter le site à votre liste blanche, pour Firefox (similaire pour les autres navigateurs), rendez‑vous en bas à gauche de la fenêtre de votre navigateur, et cliquez sur le menu comme dans l’exemple de l’image ci‑dessous, puis rechargez la page, en appuyant sur F5.

Sites d’identification des plantes
Auteur Message
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 15805
Jeu 30 Nov 2017 13:56
Message Re: Sites d’identification des plantes
Bien que la plantain lancéolé ait des nervures parallèles, il est une dicotylédone. Si les monocotylédones ont toujours des nervures parallèles, les plantes à nervures parallèles ne sont pas toujours des monocotylédones. Mais je crois que les exceptions sont rares.

Voir ce document : Mémoire sur le plantain lancéolé (hippocratus.com) [PDF].
Gilles Bernabeu a écrit : 
Le Plantain fait partie dans la systématique des plantes à fleurs (phanérogames) de la classe des dicotylédones(Magnoliopsida). Ceci est assez déroutant car ses feuilles ont un limbe à nervures étroites parallèles pourtant caractéristiques de la classe des monocotylédones (liliopsida), comme le muguet (liliacées) ou les graminées (poacées). Par ailleurs, les fleurs sont disposées en épi au sommet d’une longue hampe, ce qui est aussi une caractéristique des graminées.


Le plantain est une plante spéciale.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 15805
Jeu 30 Nov 2017 14:02
Message Re: Sites d’identification des plantes
Les monocotylédones sont parfois appelées liliopsida.

Étrangement, aucun de deux noms ne semble vraiment faire partie de l’arbre taxonomique.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 15805
Ven 1 Déc 2017 02:39
Message Re: Sites d’identification des plantes
Une vidéo de dix minutes, expliquant sans détails comment identifier trois familles de plantes :

  • Les lamiacées ;
  • Les apiacées ;
  • Les astéracées.

Ce n’est pas une référence, mais une bonne introduction.

La vidéo introduit aussi un peu de vocabulaire botanique, et mentionne la délicate question des noms qui ne sont pas toujours les mêmes d’une source à l’autre, pour conclure qu’il est préférable de se baser sur la classification APG, la plus stable et la plus standard.

Reconnaître les familles — CDR CHADIGNAC — 2017



Puis une introduction à l’utilisation des clés d’identification, comme on en trouve dans les flores, des sortes de dictionnaires indexés par clés d’identification. La vidéo mentionne trois flores : Flora Gallica, Flore de la france Méditerranéenne continentale, et Flore de Coste (ancienne). Ne pas oublier que ce qui est ancien est inévitablement ignorant de la classification APG qui n’existe que depuis la seconde moitié des années 1990.

Il ne mentionne pas la difficulté en pratique qu’il y a a identifier des plantes qui n’ont pas atteint un stade de développement suffisant. Par exemple beaucoup de clé d’identification nécessite que la plante soit en fleur, voir même qu’elle ait fait des graines.

Clés d’identification — CDR CHADIGNAC — 2017

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 15805
Ven 1 Déc 2017 03:46
Message Re: Sites d’identification des plantes
En complément des deux précédentes vidéo, une troisième sur l’observation des plantes. Il fait remarquer que tous les cinq peuvent aider à distinguer une espèce d’une autre.

Comment et pourquoi observer une plante — CDR CHADIGNAC — 2017

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 15805
Ven 1 Déc 2017 04:19
Message Re: Sites d’identification des plantes
Hibou a écrit : 
[…] La vidéo mentionne trois flores : Flora Gallica, Flore de la france Méditerranéenne continentale, et Flore de Coste (ancienne). Ne pas oublier que ce qui est ancien est inévitablement ignorant de la classification APG qui n’existe que depuis la seconde moitié des années 1990.

[…]


Flora Gallica suit la classification APG : Guides et Flores (vigienature.mnhn.fr).
Vigie Nature a écrit : 
Flora gallica suit la classification phylogénétique la plus récente (celle de l’APG III).


Mais d’après des avis d’utilisateurs, cette flore est difficile à utiliser pour les débutant(e)s, bien qu’elle ait la grande qualité d’être la plus exhaustive et la plus précise. Son prix est élevé, mais pas totalement inaccessible : 90 € environ.

Les flores Coste et Bonnier semblent réputées plus utilisables, mais elles sont moins exhaustives et surtout assez anciennes, et entre temps il y a eu APG, sans compter que la nature évolue elle aussi.

La grande flore de Bonnier (il y en a deux, la petite et la grande), qui est moins ancienne que la flore de Coste, est consultable en ligne sur le site de Tela Bontanica : Flore Bonnier (tela-botanica.org).

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 15805
Ven 1 Déc 2017 18:47
Message Re: Sites d’identification des plantes
La convention typographique des noms des plantes : le nom du genre s’écrit avec une majuscule, l’adjectif s’écrit en minuscule, l’adjectif s’écrit avec le nom du genre, et l’ensemble, le genre suivit de l’adjectif, sont en italiques. Le tout en Latin, bien sûr. Les nom de familles de plantes ne prennent pas de majuscule et ne sont pas en italiques. Je ne sais pas si le nom de la famille doit être en Latin aussi ou si un nom localisé est correcte.

Par exemple pour la barbarée printanière, il faudrait normalement écrire par exemple « La brassicacée Barbarea verna ».

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 15805
Ven 1 Déc 2017 22:27
Message Re: Sites d’identification des plantes
« Le charme d’Adam, c’est d’être à poil ». Un proverbe botanique pour aider à se souvenir que les feuilles du charme sont à dents, tandis que les feuilles du hêtre ont comme des poils sur le bord du limbe.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 15805
Ven 1 Déc 2017 22:33
Message Re: Sites d’identification des plantes
Pour distinguer le platane et l’érable, qui ont des feuilles de la même forme : le platane a des feuilles alternes, l’érable a des feuilles opposées.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 15805
Jeu 7 Déc 2017 02:52
Message Re: Sites d’identification des plantes
Pour comprendre le pourquoi des noms scientifiques des plantes, qui ne sont pas pour frimer ou faire pédant, ci‑dessous, une explication orale et illustrée, d’un botaniste.

La vidéo explique comment les noms Latins rapportent ou soulignent parfois de façon redondante, des traits caractéristiques des plantes, comme leurs nuances de couleurs, leurs morphologies, floraisons, fructifications. Il parle aussi des limites de certains noms qui sont d’ailleurs parfois corrigés, mais encore faut‑il être à jour.

Comprendre les noms scientifiques botaniques — Zygop Plantes paysages — 2016

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 15805
Sam 23 Déc 2017 20:07
Message Re: Sites d’identification des plantes
Hibou a écrit : 
Les champignons ne sont pas des plantes, mais on les croisent inévitablement en observant les plantes. Voici donc une base de données amateur sur les champignons, qui pourra répondre à des velléités d’identification de champignons : www.mycodb.fr.

Sur le même site, en bas du glossaire, des images décrivant la morphologie des types de champignons : Glossaire mycologique (mycodb.fr).

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet