Hello!

Inspiré(e) de prendre part à la discussion ? Ou de poser une question ou demander de l’aide ?

Alors bienvenues dans les grands sujets des forums de La Bulle : m’inscrire.

Cette partie du forum n’est pas compatible avec les bloqueurs publicitaires

Félicitations à vous, de préférer les accès payants plutôt que la gratuité par la publicité, c’est honnorable et cohérent de votre part. Malheureusement, l’accès payant par micropaiement (qui serait d’environ 1 cent pour 20 pages consultées) n’est pour l’instant pas encore mis en place, et l’accès gratuit sans publicité, est réservé aux membres actif(ve)s du forum. En attendant, si vous souhaitez poursuivre votre visite chez nous, vous pouvez ajouter le site à votre liste blanche, ou encore mieux, désactiver le bloqueur partout. Pour ajouter le site à votre liste blanche, pour Firefox (similaire pour les autres navigateurs), rendez‑vous en bas à gauche de la fenêtre de votre navigateur, et cliquez sur le menu comme dans l’exemple de l’image ci‑dessous, puis rechargez la page, en appuyant sur F5.

Dépénalisation du cannabis
Auteur Message
zen
Modératrice
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Fille
  • Age : 51
  • Localisation : Un pied dans l'eau et un sur le mont.
  • Messages : 11009
Mer 12 Oct 2011 21:27
Message Re: Dépénalisation du cannabis
Nucua a écrit : 
Alors là ça dépend de quelle drogue on parle, parce que le cannabis n'induit pas ces effets là, où alors dans des cas très très marginaux.

Je ne parlais pas de la cannabis en particulier, bien que je ne suis pas certaine qu'elle ne fasse pas voir des horreurs lorsque le drogué est en manque. Le gars dont je parlais plus haut m'a un jour dit qu'il lui arrivait de voir des monstres.

Nucua a écrit : 
Par contre dans le cas d'une "faille psychique" préexistante, la cannabis pourrait accélérer la décompensation, c'est pour ça qu'un avis médical est souhaitable (à priori, schizophrénie et fumette ça doit pas être terrible).

Disons que ça ne doit pas arranger les choses.

Nucua a écrit : 
Mais d'un autre côté aussi, ce sont bien les médecins qui prescrivent, apparemment à tour de bras, des ordonnances pour des tranquillisants qui valent pas mieux que le cannabis, loin de là.

Ben tiens ! Comme ça après ils te vendent tout un tas d'autres médicaments pour combattre la dépendance aux tranquillisants, antidépresseurs et autres anxiolytiques. Pas fous ! Faut bien faire gagner du fric aux industries pharmaceutiques.
Profil
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 18395
Jeu 13 Oct 2011 00:44
Message Re: Dépénalisation du cannabis
Nucua a écrit : 
Mais d'un autre côté aussi, ce sont bien les médecins qui prescrivent, apparemment à tour de bras, des ordonnances pour des tranquillisants qui valent pas mieux que le cannabis, loin de là.

Oui. Et pour avoir vu les effets que ça peut avoir sur une personne que je connais au moins un cas, je me suis dit que c’était pire que s’il avait pris cannabis. Là je me suis dit que les sois disant légendes qui se racontaient à ce sujet, ne sont pas des légendes. Alors je suppose qu’il n’est pas un cas unique à priori.

En fait, quand ils n’arrivent pas à traiter un cas, j’ai l’impression qu’ils s’en débarrassent en l’assommant chimiquement. En tous les cas, ils ne l’aident pas, et n’en on pas vraiment l’intention, parce que si le problème ne vient pas de cette personne (ce qui était le cas) mais de choses qu’elles a subit ou de choses externes contre lesquelles elles ne pouvaient rien, ils ne feront rien non-plus, ils ramèneront tout à cette personne, sans jamais s’intéresser à la cause, et encore moins la résoudre.

J’ai l’impression que les produits qu’ils leur font prendre ne sont pas donnés parce qu’ils sont une solution, mais parce que c’est la seule chose qu’ils veulent bien appliquer.

Comme ils n’abordent pas les causes externe et ne cherchent pas à la faire, ils enferment la personne dans son problème, l’isole, et pour avoir la paix, l’assomment.

zen a écrit : 
Nucua a écrit : 
Par contre dans le cas d'une "faille psychique" préexistante, la cannabis pourrait accélérer la décompensation, c'est pour ça qu'un avis médical est souhaitable (à priori, schizophrénie et fumette ça doit pas être terrible).

Disons que ça ne doit pas arranger les choses.

Qu’un problème pré-existant ne change rien aux effets, ça me semble surprenant.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Débateur
Débateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Garçon
  • Messages : 1159
Jeu 13 Oct 2011 11:43
Message Re: Dépénalisation du cannabis
Hibou a écrit : 
Qu’un problème pré-existant ne change rien aux effets, ça me semble surprenant.


Non c'est le contraire, ça pourrait accélérer la glissade vers une "pathologie mentale" avérée chez certaines personnes prédisposée à la maladie.
Profil
Débateur
Débateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Garçon
  • Messages : 1159
Lun 12 Déc 2011 11:58
Message Re: Dépénalisation du cannabis
http://www.francesoir.fr/actualite/sant ... 64979.html

On est jamais mieux servi que par soi même...
Profil
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 18395
Lun 12 Déc 2011 14:18
Message Re: Dépénalisation du cannabis

Le lien a écrit : 
La culture de la marijuana serait en forte hausse dans toute l'Europe, notamment en France au grand dam des autorités. Malgré des démantèlements ces derniers jours, l'herbe s'implante progressivement.

Comprends plus rien. J’ai entendu il y a peu, que la consommation de cannabis chez les jeunes diminue, au profit de la consommation d’alcool qui augmente (peut se demander s’il vaut mieux qu’ils aient 3 grammes de cannabis dans la poche ou 3 grammes d’alcool dans le sang…).

Mais les deux ne sont peut être pas liés, et on a peut être une augmentation des cultures personnelles avec une diminution globale de la consommation.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 18395
Dim 9 Juin 2013 02:29
Message Re: Dépénalisation du cannabis
Il ne s’agit pas de dépénalisation du cannabis, mais de quelque chose que je poste ici plutôt que dans un nouveau sujet, tant les deux sont liés dans le fond (vu que au cours de ce sujet, a été mise en avant la question de l’usage médical du cannabis).

D’après le journal Le Figaro, un décret paru au journal officiel (france) du 7 Juin 2013, autorise les médicaments à base de cannabis en france. Le décret ne provoque pas automatiquement l’entrée de médicaments à base de cannabis dans la pharmacopée; c’est indirect : le décret permet au processus d’autorisation de mise sur le marché de médicament, à autoriser des médicaments à base de cannabis. Si aucune demande d’autorisation n’est déposé à cette fin, il n’y en aura pas. Mais j’imagine qu’il y aurait tôt ou tard, et que tôt ou tard également, l’un d’eux passera l’AMM.

Voir : Les médicaments au cannabis autorisés (lefigaro.fr). 7 Juin 2013.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 18395
Ven 27 Sep 2013 18:14
Message Re: Dépénalisation du cannabis
Un dossier sous forme d’un article non‑daté, peut‑être de 2011 ou 2012, qui parle de la dépénalisation des drogues, afin de lutter contre le pouvoir des organisation criminelle qui les commercialisent, et de lutter contre l’aggravation de leurs ravages, à cause de la dissimulation et de la précarité.

Comment légaliser les drogues (vacarme.org). 2011 ou 2012.

Une citation importante :

L’article a écrit : 
la question n’est pas de savoir si les drogues sont dangereuses en soi, ou par elles-mêmes, mais de savoir si elles sont moins dangereuses en régime de prohibition qu’elles ne le sont en régime de légalisation


J’ai pris connaissance de cet article au cours d’une discussion sur un autre sujet, en même temps que de connaitre un autre lien par directement en rapport, mais que je poste quand‑même ici :

Le Krokodil déferle-t-il vraiment sur l’Europe ? (lesinrocks.com). 20 Octobre 2011.

C’est un article qui casse le buzz sur une « nouvelle » drogue, non‑pas pour la banaliser, mais pour rétablir la vérité, et qui en profite en marge pour rappeler à quel point la marginalisation aggrave les dégâts de la drogue chez les toxicomanes, ce qui plaide également en faveur de la dépénalisation, pour limiter les dégâts.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Bavard impénitent
Bavard impénitent
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Garçon
  • Age : 59
  • Localisation : Lyon
  • Messages : 554
Mar 15 Oct 2013 19:48
Message Re: Dépénalisation du cannabis
Hibou a écrit : 
C’est un article qui casse le buzz sur une « nouvelle » drogue, non‑pas pour la banaliser, mais pour rétablir la vérité, et qui en profite en marge pour rappeler à quel point la marginalisation aggrave les dégâts de la drogue chez les toxicomanes, ce qui plaide également en faveur de la dépénalisation, pour limiter les dégâts.


il y a aussi des nouvelles drogues à base de nouvelle molécule qui viennent de chine et dont la législation ne s'applique pas encore (car le législateur est pris de cours).

je suis certain que le fait d'être légal ou pas est indifférent au toxicomane, il faut des campagnes de prévention et des structures de soin adaptés.
La dépénalisation permettrait la promotion d'un produit qui reste dangereux pour la santé.
Profil
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 18395
Mar 15 Oct 2013 20:14
Message Re: Dépénalisation du cannabis
Youplaa a écrit : 
je suis certain que le fait d'être légal ou pas est indifférent au toxicomane

Oui, je crois aussi que ça ne change rien à sa volonté de consommer qui a d’autres origines, mais ça a un effet sur ses conditions de vies et les fréquentations qu’il a et sur les modes de productions des gens qui le fournissent et le genre de produits qu’ils vont lui fournir.

Plus la pression s’accroit sur les dealers, plus ils inventent des modes de productions localisées et autonomes (sans réseaux) avec des produits chimiques courants. Ce qu’ils produisent dans ces conditions est encore plus dangereux. L’idée est alors d’extraire les toxicomanes de leurs dépendances aux dealers, dans un premier temps.

L’idée de la légalisation, n’a été émise que pour le cannabis, qui est un cas en lui‑même. Pour les autres cas, l’idée c’est la dé‑criminalisation des consommateurs (si je ne me trompe pas). Je n’aurais peut‑être pas dut mélanger ces deux questions, et peut‑être que je devrais diviser le sujet en deux.

C’est compliqué ce problème… les idées à priori et les scénarios qu’on peut se faire dans la tête, ne suffisent pas, tellement la question est délicate et tellement il y a d’hypothèses à faire et tellement il y a de paramètres sensibles dont il faut estimer le poids dans les scénarios possibles.

C’est pour ça que dans ce sujet, l’argument qui a été mis en avant, ce n’est pas l’idée en théorie, mais les bilans après la mise en pratique de l’idée dans quelques pays, comme le Portugal. Les résultats peuvent heurter l’intuition, mais ils sont que la dé‑criminalisation des consommateurs améliore leur état.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 18395
Sam 24 Mai 2014 23:01
Message Re: Dépénalisation du cannabis
C’est pas sérieux, c’est pour ajouter une touche rigolote.

« Maxpet qualité filtre… tout le bon goût du tarpé » Oops, n’a fait une bêtise Grand sourire




Et aller, soyons délire, une autre … «  La shampoing Ultra Mou de Granier »


Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
cron