Hello!

Inspiré(e) de prendre part à la discussion ? Ou de poser une question ou demander de l’aide ?

Alors bienvenues dans les grands sujets des forums de La Bulle : m’inscrire.

Cette partie du forum n’est pas compatible avec les bloqueurs publicitaires

Félicitations à vous, de préférer les accès payants plutôt que la gratuité par la publicité, c’est honnorable et cohérent de votre part. Malheureusement, l’accès payant par micropaiement (qui serait d’environ 1 cent pour 20 pages consultées) n’est pour l’instant pas encore mis en place, et l’accès gratuit sans publicité, est réservé aux membres actif(ve)s du forum. En attendant, si vous souhaitez poursuivre votre visite chez nous, vous pouvez ajouter le site à votre liste blanche, ou encore mieux, désactiver le bloqueur partout. Pour ajouter le site à votre liste blanche, pour Firefox (similaire pour les autres navigateurs), rendez‑vous en bas à gauche de la fenêtre de votre navigateur, et cliquez sur le menu comme dans l’exemple de l’image ci‑dessous, puis rechargez la page, en appuyant sur F5.

Levain : ingrédients, nourrissage et utilisation
Auteur Message
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 19059
Sam 13 Jan 2018 03:10
Message Re: Levain : ingrédient, nourrissage et utilisation
Hibou a écrit : 
Le titre du sujet est changé de « Le levain à l’ail : qu’apporte l’ail au levain ? » à « Levain : ingrédients, nourrissage et utilisation ».


Peut‑être du soufre ? Voir ce message : Re: Séchage ou saumure ?.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 19059
Mer 2 Mai 2018 23:09
Message Re: Levain : ingrédients, nourrissage et utilisation
Quand on parle levain, on peut se demander pourquoi la levure de boulangerie a gagné les faveurs au détriment du levain. Voici les raisons que j’imagine :

La levure réagit plus rapidement que le levain. Avec la levure, de mémoire, le temps de pause typique est de deux heures environ, tandis qu’il va de huit à douze heures avec le levain.

La levure est purement plus simple, elle s’ajoute à la pâte en petite quantité, pour la faire gonfler, avec le levain qu’on ajoute en plus grande quantité, on ajoute la farine et l’eau qui ont servi à la nourrir, c’est comme ajouté des ingrédients à part entière dans la pâte, surtout l’eau du levain, dont il faut tenir compte. Si on ajoute, de mémoire, cinq grammes de levure pour 500 g de farine, j’ajoute soixante grammes de levain à 180 g de farine et ce levain contient 30 g d’un mélange de farine de sarrasin et de riz pour 30 g d’eau.

La levure est plus prévisible. La levure déshydratée est réveillée par un environnement humide en donnant toujours le même résultat. Le levain est vivant, il a ses humeurs, par exemple celle des changements de saison, il est plus ou moins vivace et change de goût en fonction de ces humeurs.

La levure attend dans un sachet auquel on ne pense que quand on en a besoin. Le levain, il faut s’en occuper, le nourrir et ne pas le laisser trop longtemps sans être utilisé et rafraîchi.

La levure est issue d’une souche unique, toujours la même, tous les levains sont différents, y compris par le mélange de farines avec lequel ils sont nourris et qui finissent par être des ingrédients de la préparation à laquelle on ajoute du levain.

Le levain était une nécessité avec les farines complètes. Il n’est pas mauvais avec les farine blanche, mais ne sont plus nécessaire dans ce cas là, la levure suffit. Les farines blanches sont bien plus utilisées que les farines complètes, au point d’être typiquement moins chères que ces dernières.

Ce ne sont pas des arguments contre le levain, mais des arguments pour la levure, que j’imagine, pour expliquer pourquoi la levure s’est démocratisé au point de faire oublier le levain.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 19059
Dim 10 Juin 2018 06:48
Message Re: Levain : ingrédients, nourrissage et utilisation
Quand il fait chaud, il peut être nécessaire de faire des rafraîchis rapprochés, genre à pas plus de 24h d’interval. Sinon le levain s’intoxique tout seul dans son bocal est devient très lent.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 19059
Mer 20 Juin 2018 08:59
Message Re: Levain : ingrédients, nourrissage et utilisation
Au bout de trois jours sans rafraîchi, le levain entre sommeil, et il lui faut alors au moins trois rafraîchi espacés de 24h, pour vraiment être réveillé.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 19059
Jeu 19 Juil 2018 16:21
Message Re: Levain : ingrédients, nourrissage et utilisation
Quand il fait chaud, il faut rafraîchir le levain plus souvent ; ce n’est pas qu’un jeux de mots.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 19059
Mar 25 Sep 2018 13:41
Message Re: Levain : ingrédients, nourrissage et utilisation
Plusieurs messages ont été déplacés dans ce sujet : Les farines : propriétés et usages.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 19059
Mer 30 Oct 2019 12:14
Message Re: Levain : ingrédients, nourrissage et utilisation
Le levain, une population à échelle galactique dans un pot, on se croirait dans Men In Black.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 19059
Jeu 7 Nov 2019 11:39
Message Re: Levain : ingrédients, nourrissage et utilisation
Avec la baisse des températures, le levain se remet au ralentit.

J’ai fait plusieurs rafraîchis à la seule farine de seigle (*) en espérant le réveiller, mais il reste lent. La température avec laquelle il passe l’hiver, est de 16 ℃ (température à laquelle le chauffage est réglé chez moi).

Du coup, j’utilise de nouveau des temps de levée plus long. Alors que j’utilise habituellement des levées de 9 à 12h, elles sont de 24h depuis le retour du froid.

Il ne faut pas aller au delà, j’avais déjà remarqué les années précédentes, que bien que la pâte lève moins bien quand il fait froid, elle s’acidifie quand‑même, et alors en espérant pousser la levée plus loin, on ne fait que pousser l’acidification plus loin. Ce phénomène me fait penser que à mesure que les températures baissent, c’est surtout l’activité des levures qui diminue, plus que celle des bactéries (sachant qu’un levain contient une variété de bactéries, peut‑être sont‑ce seulement certaines qui restent encore actives même au des températures basses).


(*) J’ai utilisé un mélange de farine pendant toute l’année, mais il n’est pas au point, ce n’est pas plus mal de revenir un peu au seul seigle.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 19059
Jeu 7 Nov 2019 11:44
Message Re: Levain : ingrédients, nourrissage et utilisation
Les bactéries du levain peuvent dégrader certaines mycotoxines (*), mais j’imagine qu’il ne faut pas trop compter dessus pour éviter ce risque qui apparaît avec les céréales mal conservées ou tombées malades sur pied.

Les bactéries du levain peuvent aussi dégrader les gliadines (*), qui seraient à l’origine des intolérances au gluten. Serait‑ce une explication à cette étrange phénomène contemporain ? Le levain a été utilisé pendant longtemps, je crois que l’abandon du levain pour le pain est récent à l’échelle de l’histoire.


(*) D’après la page № 2 de ce document : Quelles techniques pour bien réussir son levain (aveyron-bio.fr) [PDF].

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 19059
Lun 12 Oct 2020 12:43
Message Re: Levain : ingrédients, nourrissage et utilisation
Le levain, il faudrait le rafraîchir toutes les 48 à 60 heures au moins.

De plus, il souffre beaucoup de la chaleur de l’été, et je ne vois pas de solution à ça. Pendant tout l’été, même après avoir été rafraîchi (au sens de prélèvement puis nourrissage), il se recouvrait rapidement d’une épaisse couche de levure ou quelque chose qui me semblait avoir en commun avec les croûtes de munster.

Même maintenant que ce problème ne se pose plus, il devient vite faible dès qu’il passe 48h sans être rafraîchi.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
cron