Hello!

Inspiré(e) de prendre part à la discussion ? Ou de poser une question ou demander de l’aide ?

Alors bienvenues dans les grands sujets des forums de La Bulle : m’inscrire.

Cette partie du forum n’est pas compatible avec les bloqueurs publicitaires

Félicitations à vous, de préférer les accès payants plutôt que la gratuité par la publicité, c’est honnorable et cohérent de votre part. Malheureusement, l’accès payant par micropaiement (qui serait d’environ 1 cent pour 20 pages consultées) n’est pour l’instant pas encore mis en place, et l’accès gratuit sans publicité, est réservé aux membres actif(ve)s du forum. En attendant, si vous souhaitez poursuivre votre visite chez nous, vous pouvez ajouter le site à votre liste blanche, ou encore mieux, désactiver le bloqueur partout. Pour ajouter le site à votre liste blanche, pour Firefox (similaire pour les autres navigateurs), rendez‑vous en bas à gauche de la fenêtre de votre navigateur, et cliquez sur le menu comme dans l’exemple de l’image ci‑dessous, puis rechargez la page, en appuyant sur F5.

Libéralismes : les variantes et quelques notes
Auteur Message
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 17807
Ven 9 Oct 2015 10:47
Message Re: Libéralismes : les variantes et quelques notes
Le libéralisme, pour faire simple, devrait être compris comme une réponse à la situation actuelle d’abus de pouvoir des administrations et des patrons.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 17807
Ven 9 Oct 2015 12:04
Message Re: Libéralismes : les variantes et quelques notes
Une phrase que j’ai ajouté sur un autre site, que je rapporte ici également :

On passera du paternalisme / maternalisme (*) infantilisant, au libéralisme, autant sûrement qu’on est passé du polythéisme au monothéisme.


(*) J’ajoute « maternalisme », pour les féministes qui ont la lubie d’un matriarcat.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 17807
Ven 9 Oct 2015 14:27
Message Re: Libéralismes : les variantes et quelques notes
À noter : le libéralisme présuppose une disposition à la négociation.

Cette condition explique que les partis populistes, fières de leur hostilité à toutes formes de négociation, soient farouchement anti‑libéraux (ex. extrême‑droite et extrême‑gauche).

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 17807
Ven 16 Oct 2015 00:34
Message Re: Libéralismes : les variantes et quelques notes
Une chose intéressante est de se remémorer le devise Républicaine, « Liberté, Égalité, Fraternité », et de repenser aux principes de base du libéralisme. La devise Républicaine en est un rappel, simplement.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 17807
Mer 16 Déc 2015 00:27
Message Re: Libéralismes : les variantes et quelques notes
Dans un extrait de l’émission « Ce soir ou jamais » du 14 Février 2012, sur le thème « La Grèce se révolte contre le plan de rigueur » (*), Emmanuel Todd dit penser que la Banque Centrale Européenne, n’est plus libérale depuis longtemps, et qu’elle fonctionne sur un mode étatiste autoritaire, qui fini par nuire à la démocratie.

Je ne connais pas assez le fonctionnement de la BCE pour affirmer qu’il a raison, mais ça ne m’étonnerait pas, comme je trouve que dans l’ensemble, l’Union Européenne est trop peu libérale, même si elle l’est quand‑même un peu plus qu’un état comme la france.

Sa remarque est importante aussi pour la raison que les parties populistes accusent le libéralisme d’être anti‑démocratique (alors que la démocratie, est une idée libérale depuis la révolution française), veulent l’étatisme à tout va, cependant que la BCE est probablement anti‑libérale et fonctionne probablement sur un modèle étatiste … les populistes disent rejeter maintenant ce qu’ils veulent mettre en place plus tard.




(*) Voir quand‑même ce sujet, sur les responsabilités propres de la Grèce, dans sa crise : La crise Grecque un peu plus formellement. Même si elle a des responsabilités, la BCE n’est pas responsable de la naissance de cette crise, plutôt de la mauvaise gestion de cette crise.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 17807
Mer 16 Déc 2015 01:07
Message Re: Libéralismes : les variantes et quelques notes
Il est intéressant, cet Emmanuel Todd. Le voici dans un courte vidéo, à propos du libéralisme version « individu dans un collectivité », et version « Thatcher, “there is not such thing as society” (*), l’individu hors de la société ». S’il oppose les deux, c’est pour se dire du premier (je le rejoins, là). Ensuite, il parle de sa préférence pour un protectionnisme Européen plutôt que national (je le rejoins aussi).


Emmanuel Todd — Qu’est-ce que le protectionnisme ?





(*) Probablement une citation apocryphe ; elle aurait en fait dit “there is no such thing as public money”, en 2009, à une conférence du Parti Conservateur Anglais.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 17807
Mer 16 Déc 2015 09:07
Message Re: Libéralismes : les variantes et quelques notes
Hibou a écrit : 
[…], Emmanuel Todd dit penser que la Banque Centrale Européenne, n’est plus libérale depuis longtemps, et qu’elle fonctionne sur un mode étatiste autoritaire, qui fini par nuire à la démocratie.

[…]

Un blog libéral de chez nos amis Québécois, aborde justement cette question de savoir si oui ou non l’Union Européenne est vraiment libéral. Il pense que non, et fait l’hypothèse que l’étatisme, qui y est nommé « tendance planificatrice », qui serait hérité de la seconde guerre mondiale et dont l’organisation aurait été conservé, aurait également déteint sur l’Union Européenne au moment de sa construction.

L’Union Européenne est‑elle vraiment libérale ? (quebecoislibre.org), Philippe Jaunet, Septembre 2007.

Philippe Jaunet a écrit : 
En l’occurrence, nous verrons comment, malgré des fondements et des objectifs parfois proches de ceux défendus par les libéraux, la « reconstruction » de la société civile au lendemain de la Seconde Guerre mondiale par des administrations soumises à l’idéologie planificatrice a abouti à l’émergence de certains traits caractéristiques de l’Union européenne actuelle.

Des traits caractéristiques qui, il n’en faut pas douter, sont largement responsables de la crise que traverse aujourd’hui l’Europe, tant d’un point de vue politique et juridique que sous un aspect économique global.

Néanmoins, et avant d’aller plus loin dans notre démonstration, convient-il de retourner aux sources de la construction communautaire.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 17807
Mer 16 Déc 2015 18:59
Message Re: Libéralismes : les variantes et quelques notes
Une carte d’un indice des libertés économiques dans l’Union Européenne. Vers le rouge, le moins de libéralisme économique, vers le vert, le plus de liberté économique. On voit déjà que la france n’est pas un pays représentatif du libéralisme économique (ce n’est pas une surprise).

Trois pays obtiennent le score maximum mesuré, une note entre 76 et 77 sur 100 : Estonie, Irlande et Danemark. L’Allemagne est bien placée, même si elle n’est pas dans ce trio. Le pays le moins libéral, économiquement, est la Grèce, avec une note de 54 sur 100.

Image

Source de l’image : Le libéralisme dans les pays de l’UE (libertarianisme.fr), Mai 2015. C’est un blog libertarien, je ne cautionne pas le libertarianisme, mais les sites libertariens sont cependant souvent des sources de données et d’informations, intéressants.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 17807
Mer 16 Déc 2015 19:10
Message Re: Libéralismes : les variantes et quelques notes
Hibou a écrit : 
Une carte d’un indice des libertés économiques […]

C’est le Index of Economic Freedom (heritage.org).

La page présente les résultats de l’année en cours, actuellement, 2015.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 17807
Sam 19 Déc 2015 20:22
Message Re: Libéralismes : les variantes et quelques notes
Certains mouvement, plus encore les libertariens que les libéraux, croient en l’équilibre de Pareto ou optimum de Pareto, une théorie selon laquelle les libertés économiques individuelles, aboutissent naturellement à la satisfaction collective, en atteignant un équilibre, point auquel il n’est plus possible d’améliorer la condition d’un individu sans détériorer la condition d’un ou plusieurs autres.

En 1970, un certain Amartya Sen, a démontré formellement (c’est à dire logiquement ou mathématiquement) que cette théorie est fausse, que la contrainte collective ne peut pas être ignorée ; c’est à dire, en terme politique, qu’un minimum d’état et d’intervention d’un état, est nécessaire. Malgré cette démonstration de 1970, les libertariens qui ont envie de croire ce qu’ils ont envie de croire, refusent de faire le deuil de cet équilibre de Pareto, pourtant démontré impossible. Alors pour enfoncer le clou, je mentionne que cette démonstration de Sen, nommé Paradoxe de Sen ou Paradoxe du libéralisme Parétien, a été vérifié formellement encore une fois, par l’informatique. Une validation informatique de sa démonstration, écarte toute contestation basée sur une erreur dans une étape du raisonnement, car les machines sont parfaites à cette tâche.

La vérification de cette démonstration par l’informatique, a été réalisée par Peter Gammie (linkedin.com) (docteur en philosophie et ingénieur en informatique) en 2008, avec l’assistant de preuve formelle Isabelle, dans la logique HOL (voir Les logiques — notes en vrac).


Plusieurs démonstrations de certaines théories classiques des choix sociaux sont faites. La démonstration du paradoxe de Sen est au chapitre 5.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet