Hello!

Inspiré(e) de prendre part à la discussion ? Ou de poser une question ou demander de l’aide ?

Alors bienvenues dans les grands sujets des forums de La Bulle : m’inscrire.

Cette partie du forum n’est pas compatible avec les bloqueurs publicitaires

Félicitations à vous, de préférer les accès payants plutôt que la gratuité par la publicité, c’est honnorable et cohérent de votre part. Malheureusement, l’accès payant par micropaiement (qui serait d’environ 1 cent pour 20 pages consultées) n’est pour l’instant pas encore mis en place, et l’accès gratuit sans publicité, est réservé aux membres actif(ve)s du forum. En attendant, si vous souhaitez poursuivre votre visite chez nous, vous pouvez ajouter le site à votre liste blanche, ou encore mieux, désactiver le bloqueur partout. Pour ajouter le site à votre liste blanche, pour Firefox (similaire pour les autres navigateurs), rendez‑vous en bas à gauche de la fenêtre de votre navigateur, et cliquez sur le menu comme dans l’exemple de l’image ci‑dessous, puis rechargez la page, en appuyant sur F5.

Plantes sauvages comestibles
Auteur Message
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 20274
Lun 17 Mai 2021 23:36
Message Re: Plantes sauvages comestibles
Voir aussi le message « Re: Jardinage : supports de culture et cultures ».

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 20274
Lun 28 Juin 2021 13:43
Message Re: Plantes sauvages comestibles
Distinguer par les feuilles, avant floraison, l’onagre, la saponaire et la solidage.

Seule la première est comestible (c’est la racine qui semble intéressante), la seconde est utile pour la fabrication de savon, la troisième a éventuellement des usages dans le traitement de certains eczéma, mais ne pas s’y fier. Surtout, la troisième qui a un enracinement fort et est vivace, peut être encombrante dans certaines cultures, surtout qu’elle a peut d’intérêt et n’est pas menacée, peut être à distinguer en priorité distinguée des deux premières, avant la floraison.

Toutes les trois se distinguent bien par la floraison. L’onagre fait de grosse fleurs jaune odorantes. La saponaire fait des pas trop petites fleurs blanches un peu teinté de rouge ou de rouge bleuté. La solidage fait des grappes de toutes petites fleurs jaunes.

La saponaire et l’onagre fleurissent sont actuellement en fleurs et depuis au moins une dizaine de jours, la solidage ne le sera que plus tard dans l’année, vers fin‑Juillet ou Août.

Avant la floraison, leurs feuilles, lancéolées pour les trois, les distinguent moins immédiatement que les fleurs ou la période de floraison, il faut plus de vérification.

Pour l’onagre, les deux faces de la feuille, sont plutôt lisse veloutée au toucher. La sensation au touché est assez perceptiblement différente avec les deux autres, qui accroche très légèrement, même si seulement sur la face supérieure pour la solidage. Pour l’onagre, la nervure centrale se distingue nettement sur les deux faces et sur la face supérieure, elle est d’autant plus rougeâtre qu’on va vers sa base. Les nervure secondaire, partant nettement de la nervure centrale, sont nettement plus fines que celle‑ci.

En résumé pour l’onagre : lisse velouté au touché,nervure centrale à tendance rougeâtre et nettement plus large que les nervures secondaires.

Pour la saponaire, les nervure sont parallèle et se détachent autant au que la nervure centrale (d’ailleurs elle n’a pas de nervure centrale au sens propre, toutes étant égales), ce qui évoque l’aspect des feuilles de plantain lancéolé, mais en plus petit (le port de la plante n’est pas le même non‑plus).

En résumé pour la saponaire : feuille à l’aspect évoquant le plantain, en plus petit.

Pour la solidage, les nervure sembleraient presque parallèles, mais elles sont en fait ramifiées, il faut y faire un peu attention. Des nervures secondaires partent d’une nervure centrale, mais en partent avec un angle faible et ont quasiment la même largeur, ce qui est trompeur si on regarde trop vite. Une distinction d’avec la feuille de saponaire, est la légère denture ; mais légère. La feuille de saponaire est à bord lisse, juste un peu ondulé.

En résumé pour la solidage : bord en dent de scie égoïne, mais densité de dent faible, et nervure trompeusement parallèle.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 20274
Lun 28 Juin 2021 14:04
Message Re: Plantes sauvages comestibles
Hibou a écrit : 
[…]

Pour la saponaire, les nervure sont parallèle et se détachent autant au que la nervure centrale (d’ailleurs elle n’a pas de nervure centrale au sens propre, toutes étant égales), ce qui évoque l’aspect des feuilles de plantain lancéolé, mais en plus petit (le port de la plante n’est pas le même non‑plus).

En résumé pour la saponaire : feuille à l’aspect évoquant le plantain, en plus petit.

[…]

Malgré ses nervures parallèles, la saponaire n’est pas une monocotylédone.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 20274
Lun 26 Juil 2021 15:21
Message Re: Plantes sauvages comestibles
Je crois avoir remarqué que les nouvelles fleurs des onagres, s’ouvrent à l’approche du couché du Soleil. Je n’ai pas eu l’occasion de vérifier si elles restent ouvertes jusqu’au moment où elles sèchent ou si elles se referment à un moment de la journée du lendemain.

Pour repérer des onagres spontanées, mieux vaudrait donc sortir en soirée.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 20274
Lun 2 Aoû 2021 18:07
Message Re: Plantes sauvages comestibles
C’est encore trop tôt pour les pommes, mais c’est assez tôt pour qu’elles donnent déjà envie de pommes.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 20274
Lun 2 Aoû 2021 18:08
Message Re: Plantes sauvages comestibles
Bien que l’année ait été plus mauvaise que d’habitude, pour les merises et cerises, il semble qu’elle sera dans la moyenne pour les prunes et mirabelles.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 20274
Jeu 9 Sep 2021 01:25
Message Re: Plantes sauvages comestibles
Les petites luzernes à fleurs jaunes, sont des lotiers.

Leur nom botanique Latin est lotus, alors qu’elles ne sont pas de la famille des nénuphars.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet