Hello!

Inspiré(e) de prendre part à la discussion ? Ou de poser une question ou demander de l’aide ?

Alors bienvenues dans les grands sujets des forums de La Bulle : m’inscrire.

Cette partie du forum n’est pas compatible avec les bloqueurs publicitaires

Félicitations à vous, de préférer les accès payants plutôt que la gratuité par la publicité, c’est honnorable et cohérent de votre part. Malheureusement, l’accès payant par micropaiement (qui serait d’environ 1 cent pour 20 pages consultées) n’est pour l’instant pas encore mis en place, et l’accès gratuit sans publicité, est réservé aux membres actif(ve)s du forum. En attendant, si vous souhaitez poursuivre votre visite chez nous, vous pouvez ajouter le site à votre liste blanche, ou encore mieux, désactiver le bloqueur partout. Pour ajouter le site à votre liste blanche, pour Firefox (similaire pour les autres navigateurs), rendez‑vous en bas à gauche de la fenêtre de votre navigateur, et cliquez sur le menu comme dans l’exemple de l’image ci‑dessous, puis rechargez la page, en appuyant sur F5.

Plantes sauvages comestibles
Auteur Message
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 21519
Mar 12 Avr 2022 20:32
Message Re: Plantes sauvages comestibles
Les arums (très toxiques) commencent à fleurir.

L’ail des vignes rattrapé une bonne partie de son retard suite aux dernières pluies et une soirée de neige lourde. Localement, elles ont même reçu trop d’humidité, certaines commencent à attraper de la rouille.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 21519
Mer 20 Avr 2022 22:12
Message Re: Plantes sauvages comestibles
Les tussilages sont en graines.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 21519
Mer 11 Mai 2022 02:21
Message Re: Plantes sauvages comestibles
La cardamine hirsute projette ses graines, sans entièrement savoir comment.

Quand les siliques sont assez mûrs, il suffit d’à peine effleurer la plante pour qu’ils projettent leurs graines. Si on les effleure en ramassant quelque chose au sol, on peut même recevoir une ou deux graines dans les yeux ; même simplement en recevoir dans la figure par surprise, surprend, c’est comme recevoir une pincée de sable fin surgit d’on ne sait où (*), avant de comprendre d’où ça vient.


(*) J’ai personnellement d’abord crut à un gros insecte fouisseur.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 21519
Mar 24 Mai 2022 13:25
Message Re: Plantes sauvages comestibles
Les merises sont encore vertes, mais quelques unes sont déjà rouges ; dans peut‑être environ quinze à vingt jours, elles commenceront à être mûres.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 21519
Jeu 26 Mai 2022 09:37
Message Re: Plantes sauvages comestibles
Hibou a écrit : 
Les merises sont encore vertes, mais quelques unes sont déjà rouges ; dans peut‑être environ quinze à vingt jours, elles commenceront à être mûres.

Sur un merisier au moins, les fruits qui étaient verts une certaine journée, étaient tous rouges le lendemain à la même heure. Un rougissement de tous les fruits en 24h ?

— Édit —

Non, il y a eu confusion avec un autre merisier tout‑proche.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 21519
Ven 29 Juil 2022 17:21
Message Re: Plantes sauvages comestibles
Les mirabelles seront mûres dans une dizaine de jour, au feeling, c’est à dire dans la période habituelle depuis six ans (pas de recul plus loin). Le moment de leur maturité est étonnamment stable, quelques soient les conditions de l’année.

En marge, les étés étant plus chauds qu’avant, mieux vaut prévoir les récoltes le matin et ça vaut finalement pour les récoltes de tous les fruits.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 21519
Mer 3 Aoû 2022 18:37
Message Re: Plantes sauvages comestibles
La pariétaire va bien pour le couscous dont la préparation est décrite ici : Re: Les farines et céréales : propriétés et usages. Elle convient très bien à l’arôme, bien au goût, pas tellement à la texture, mais pas au point que ça en soit décevant.

D’autres plantes ont été testées avec cette préparation, et la pariétaire se démarque vraiment.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 21519
Mer 10 Aoû 2022 16:55
Message Re: Plantes sauvages comestibles
En plus du réséda, ont été aussi utilisés pour colorer les fibres textiles dans le passé : feuilles de bouleau, tanaisie, millepertuis, garance des teinturier et guède.

De la guède, il est possible d’obtenir un colorant indigo. Il est d’abord jaune pendant la préparation (dont je ne sais rien) et devient bleu / indigo par oxydation au contact de l’air.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 21519
Jeu 11 Aoû 2022 14:19
Message Re: Plantes sauvages comestibles
Les composés amers du pissenlit, qui ne sont cependant pas désagréables voir au contraire, me semblent surtout solubles dans l’eau. Un essai de cuisson séparé avait été fait. Le pissenlit coupé en fines lamelles avait été mis à cuire à couvert dans une poêle sur fond d’un peu d’huile alors que le pissenlit était couvert d’eau car par totalement essoré. Le pissenlit cuit était moins amer que d’habitude, tandis que le jus au fond de la poêle, surtout constitué d’eau (l’aspect et la quantité faisait que ça ne pouvait pas être l’huile) était au contraire trop amer. En dehors de ce test, quand il est haché fin, l’amertume ressort plus (trop) que quand il est seulement coupé en lamelles fines (ça peut éventuellement se deviner, mais c’est à noter dans le cas contraire).

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet