Hello!

Inspiré(e) de prendre part à la discussion ? Ou de poser une question ou demander de l’aide ?

Alors bienvenues dans les grands sujets des forums de La Bulle : m’inscrire.

Cette partie du forum n’est pas compatible avec les bloqueurs publicitaires

Félicitations à vous, de préférer les accès payants plutôt que la gratuité par la publicité, c’est honnorable et cohérent de votre part. Malheureusement, l’accès payant par micropaiement (qui serait d’environ 1 cent pour 20 pages consultées) n’est pour l’instant pas encore mis en place, et l’accès gratuit sans publicité, est réservé aux membres actif(ve)s du forum. En attendant, si vous souhaitez poursuivre votre visite chez nous, vous pouvez ajouter le site à votre liste blanche, ou encore mieux, désactiver le bloqueur partout. Pour ajouter le site à votre liste blanche, pour Firefox (similaire pour les autres navigateurs), rendez‑vous en bas à gauche de la fenêtre de votre navigateur, et cliquez sur le menu comme dans l’exemple de l’image ci‑dessous, puis rechargez la page, en appuyant sur F5.

Plantes sauvages comestibles
Auteur Message
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 17208
Ven 3 Mai 2019 18:29
Message Re: Plantes sauvages comestibles
Je n’aime pas l’odeur des fleurs d’aubépine et de sorbier ; je ne sais pas si l’impression est partagée ou pas.

Les fleurs de raifort n’ont pas de goût intéressant. Comme ses feuilles ne le sont pas non‑plus et que j’évite de récolter les racines sauvages, je dirais alors que cette plante est sans intérêt.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 17208
Sam 4 Mai 2019 18:11
Message Re: Plantes sauvages comestibles
Si vous voyez un plantain dont les fleurs sont mauve‑pâle, c’est peut‑être du plantain intermédiaire.

Ses feuilles sont moins longues que celles du plantain lancéolé et moins pétiolées que celles du grand plantain. Ses feuilles sont velues, les poils sont duveteux.

Certaines pages sur le web disent qu’il est à fleur blanche, tout en présentant des photos où on voit pourtant cette couleur mauve‑pâle.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 17208
Sam 4 Mai 2019 22:54
Message Re: Plantes sauvages comestibles
Le gaillet mollugine, prépare ses boutons floraux.

Certaines fleurs de certaines consoudes, sont sèches, mais je crois deviner qu’elles ne sont pas encore en graine.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 17208
Dim 5 Mai 2019 21:41
Message Re: Plantes sauvages comestibles
Le sureau commence à fleurir, au moins certains sureaux.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 17208
Dim 5 Mai 2019 22:32
Message Re: Plantes sauvages comestibles
La fleur d’ail des ours est moins digeste que la feuille, qui l’est parfaitement. La fleur a tendance à produire des flatulence, elle est aussi légèrement laxative. Mais je parle d’une bonne quantité quand‑même, 130 g, ce qui est la quantité de plante que je met toujours dans la cuisine.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 17208
Dim 5 Mai 2019 22:34
Message Re: Plantes sauvages comestibles
Le laiteron est meilleure cuit sur un fond d’huile que sur de l’eau. Il reste ferme et prend par endroit un léger croustillant. Mais la partie de la nervure entourée de peu de limbe, c’est à dire environ la moitié de la nervure du côté de la hampe florale, reste un peu coriace. Il est serait préférable de couper la feuille en deux pour séparer cette partie plus coriace et la coupée en petits morceaux.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 17208
Dim 5 Mai 2019 22:42
Message Re: Plantes sauvages comestibles
Remarques sur la préparation de la berce.

Sur la hampe parfois et en haut de la hampe toujours, il y a une gaine d’où sorte des pousses de feuilles ou des bourgeons floraux. Ces gaines sont bonne, mais juste en dessous il y a un nœud. Il est préférable de retirer ce nœuds qui est presque toujours coriace. Le nœud est visible comme un petit renflement cerclant la hampe ; il y a une membre à l’intérieur de la hampe à ce niveau. Il suffit de couper un peu au dessus et un peu en dessus pour retirer la rondelle coriace. Ça devrait être fait systématiquement.

Ne pas oublier que la partie vers la base de la hampe, est parfois coriace elle‑aussi et ça ne dépend pas du diamètre, comme je l’ai vérifier. Cette partie coriace, quand elle existe, doit être retirée aussi.

La berce, ce n’est pas de la pomme de terre, elle perd vite une partie de son goût si elle est mise à sauter trop longtemps. Je dirais qu’il faut éviter d’aller au delà de 8 mn.

Il me semble dommage de découper les gaines d’où sorte les pousses de feuilles et les bourgeons floraux, il me semble plus intéressant de les laisser entières, contrairement au reste de la hampe qu’il est préférable de tronçonner.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 17208
Dim 5 Mai 2019 22:48
Message Re: Plantes sauvages comestibles
Pour récolter la mauve sylvestre, il est préférable de prendre les feuilles un peu abîmées ou semblant être sur le point de dépérir ou de se dessécher — elles sont toujours bonnes — et de laisser les feuilles nouvelles et les grandes feuilles qui n’ont pas de défaut, ceci pour ne pas causer de tord à la plante dont les colonies me semblent peu fréquentes.

Il faut toujours vérifier sous les feuilles si elles ne sont pas attaquées par un champignon faisant des petits points orangés. S’il n’y a que deux ou trois de ces petits points, ça va, ça ne l’empêche pas d’être bonne, mais s’ils sont plus nombreux, il faut jeter la feuille. Je dis bien jeter la feuille, pas la laisser sur la plante, là encore pour la favoriser, comme la mauve est souvent victime de ce champignon.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 17208
Dim 5 Mai 2019 22:49
Message Re: Plantes sauvages comestibles
En récoltant les feuilles du laiteron, il faut faire attention à ne pas abîmer l’éventuelle pousse de nouvelle feuilles qui se trouve à la base, à l’aisselle.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 17208
Dim 5 Mai 2019 22:51
Message Re: Plantes sauvages comestibles
Première récolte de mauve, de l’année. Les feuilles sont déjà assez grandes, mais le champignon qui l’attaque souvent a malheureusement souvent déjà eu le temps de contaminer des pieds entiers.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet