Hello!

Inspiré(e) de prendre part à la discussion ? Ou de poser une question ou demander de l’aide ?

Alors bienvenues dans les grands sujets des forums de La Bulle : m’inscrire.

Cette partie du forum n’est pas compatible avec les bloqueurs publicitaires

Félicitations à vous, de préférer les accès payants plutôt que la gratuité par la publicité, c’est honnorable et cohérent de votre part. Malheureusement, l’accès payant par micropaiement (qui serait d’environ 1 cent pour 20 pages consultées) n’est pour l’instant pas encore mis en place, et l’accès gratuit sans publicité, est réservé aux membres actif(ve)s du forum. En attendant, si vous souhaitez poursuivre votre visite chez nous, vous pouvez ajouter le site à votre liste blanche, ou encore mieux, désactiver le bloqueur partout. Pour ajouter le site à votre liste blanche, pour Firefox (similaire pour les autres navigateurs), rendez‑vous en bas à gauche de la fenêtre de votre navigateur, et cliquez sur le menu comme dans l’exemple de l’image ci‑dessous, puis rechargez la page, en appuyant sur F5.

Plantes sauvages comestibles
Auteur Message
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 18623
Lun 3 Juin 2019 12:44
Message Re: Plantes sauvages comestibles
Attention : le mouron rouge pourrait être pris à tord pour de la stellaire, qui elle est également appelée mouron blanc. La première est légèrement toxique pour les humains et toxique pour certains animaux, dont les lapins. Ils ne faut pas en donner à manger aux lapinoux.

Le mouron rouge fait une fleur orangée qui sous certaines lumière peut avoir l’air rose vif à tendance rouge ; ses feuilles sont d’un vert plus sombre que celui de la stellaire. Malgré qu’on parle de mouron rouge et de mouron blanc, les deux plantes ne sont pas de la même famille. La première est une primulacée, la seconde est une caryophyllacée. Il faut éviter d’appeler la stellaire, mouron blanc.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 18623
Lun 3 Juin 2019 12:51
Message Re: Plantes sauvages comestibles
Certains cerisiers sauvages ou spontanés, ont déjà quelques cerises mûrs.

Certaines mauves sont en fleurs ; l’une de celles que j’ai transplanté s’apprête à fleurir.

La vigne sauvage prépare ses grappes. J’ignore encore si ce sont des grappes de petites fleurs vertes ou de petits grains verts, j’irai voir à la loupe.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 18623
Lun 3 Juin 2019 13:13
Message Re: Plantes sauvages comestibles
Certains berces sont en graines, les premières de l’année.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 18623
Lun 3 Juin 2019 22:01
Message Re: Plantes sauvages comestibles
Avec les fanes de panais sauvage, le poids de folioles représente environ 57 à 59 % du poids total de feuilles.

Le rachis des feuilles de panais sauvage, est généralement tendre, soit il peut être cuisiné séparément, soit les feuilles entières peuvent être cuisinées.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 18623
Mar 4 Juin 2019 12:08
Message Re: Plantes sauvages comestibles
Avec les fanes de carotte sauvage, le poids de folioles représente environ 56 % du poids total de feuilles.

Le rachis des feuilles de carotte sauvage, est généralement trop coriace pour être gardé.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 18623
Dim 9 Juin 2019 10:22
Message Re: Plantes sauvages comestibles
Les « vieilles » feuilles de lampsane, deviennent un peu coriace, surtout à la base du rachis où elles sont nettement coriace.

Leur texture aussi, change, le limbe a une texture légèrement gaufrée et un peu sèche.

Quand elles sont dans cet état, elles sont d’un vert plus sombre que quand elles sont meilleures où elles sont d’un vert plus tendre, comme leur texture.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 18623
Dim 9 Juin 2019 11:50
Message Re: Plantes sauvages comestibles
Les caprifoliacées, est le nouveau de la famille anciennement nommée les valérianacées.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 18623
Lun 10 Juin 2019 01:16
Message Re: Plantes sauvages comestibles
Certaines ombelles de sureau commencent à se dessécher, je crois même que certaines ont déjà des bourgeons de drupes, mais c’est encore minoritaire.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 18623
Lun 10 Juin 2019 01:19
Message Re: Plantes sauvages comestibles
La hampe de la petite bardane (ou bardane à petites têtes) est creuse, celle de la grande bardane (ou bardane commune) est pleine.

C’est le détail le plus commode pour les distinguer.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 18623
Lun 10 Juin 2019 01:21
Message Re: Plantes sauvages comestibles
La taille des feuilles de tilleul est nettement variable, y compris sur un même arbre ; les dimensions peuvent varier du simple au quadruple, peut‑être même plus.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
cron