Hello!

Inspiré(e) de prendre part à la discussion ? Ou de poser une question ou demander de l’aide ?

Alors bienvenues dans les grands sujets des forums de La Bulle : m’inscrire.

Cette partie du forum n’est pas compatible avec les bloqueurs publicitaires

Félicitations à vous, de préférer les accès payants plutôt que la gratuité par la publicité, c’est honnorable et cohérent de votre part. Malheureusement, l’accès payant par micropaiement (qui serait d’environ 1 cent pour 20 pages consultées) n’est pour l’instant pas encore mis en place, et l’accès gratuit sans publicité, est réservé aux membres actif(ve)s du forum. En attendant, si vous souhaitez poursuivre votre visite chez nous, vous pouvez ajouter le site à votre liste blanche, ou encore mieux, désactiver le bloqueur partout. Pour ajouter le site à votre liste blanche, pour Firefox (similaire pour les autres navigateurs), rendez‑vous en bas à gauche de la fenêtre de votre navigateur, et cliquez sur le menu comme dans l’exemple de l’image ci‑dessous, puis rechargez la page, en appuyant sur F5.

Théorie des Genres (Gender Studies), enseignée en France
Auteur Message
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 18267
Lun 10 Déc 2012 20:41
Message Re: Théorie des Genres (Gender Studies), enseignée en France
En marge, citation d’un article qui n’a pas directement à voir :

Bonnes conduites ? (lmsi.net). 27 Mai 2004.

L’article a écrit : 
Il n’y a pas d’équivalent des Minority Studies en France.

LoL, à voir déjà la panique que créent les seuls gender‑studies (voir message précédent), j’ose à peine imaginer la crise de nerfs que produirait l’arrivé des minority‑studies en france Hahaha! .

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 18267
Sam 19 Oct 2013 10:17
Message Re: Théorie des Genres (Gender Studies), enseignée en France
La construction des inégalités entre filles et garçons à l’école maternelle (inegalites.fr). Avril 2013.

inégalités.fr a écrit : 
Dans les débats scientifiques, sociétaux et les politiques éducatives relatifs à l’égalité entre les filles et les garçons, les femmes et les hommes, l’école maternelle fait l’objet de bien peu d’attention. Dans la Convention interministérielle pour l’égalité entre les filles et les garçons, les hommes et les femmes dans le système éducatif (2013-2018) signée le 7 février dernier, trois axes d’action sont définis : « acquérir et transmettre une culture de l’égalité entre les sexes ; renforcer l’éducation au respect mutuel et à l’égalité entre les filles et les garçons, les femmes et les hommes ; s’engager pour une plus grande mixité des filières de formation à tous les niveaux d’étude ». Mais ces axes concernent surtout les collégiens et les lycéens. Pourtant, l’école maternelle constitue un lieu de socialisation central dans la construction des inégalités entre les filles et les garçons […]

La suite au lien plus haut.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 18267
Sam 2 Nov 2013 10:50
Message Re: Théorie des Genres (Gender Studies), enseignée en France
Images de quatre couverture de livres qui sont ou seront utilisés à l’école :

Image

Les titres :
  • « Papa porte une robe »;
  • « J’ai deux papas qui s’aiment »;
  • « Tango a deux papas »;
  • « Jean a deux mamans »;

Ces livres font scandale chez les conservateurs (religieux ou pas).

Certains on comme propos, la lutte contre l’homophobie. Le premier, « Papa porte une robe », a été mal compris, et a comme propos la question des genres et de l’interprétation des signes culturellement associés aux genres.

J’essaierai plus tard de trouver des petits résumés de chacun de ces livres.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Bavard impénitent
Bavard impénitent
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Garçon
  • Age : 59
  • Localisation : Lyon
  • Messages : 554
Sam 2 Nov 2013 22:57
Message Re: Théorie des Genres (Gender Studies), enseignée en France
Hibou a écrit : 
Ces livres font scandale chez les conservateurs (religieux ou pas).


Que fait on de la contribution distincte du père et de la mère dans le développement psychologique de l'enfant?

voici une étude de scientifiques:
http://www.persee.fr/web/revues/home/pr ... _51_3_3119
Quelques extraits :
Une influence des représentations parentales apparaît aussi bien du côté du père que du côté de la mère : l’enfant tend à exprimer dans le jeu des modalités d’attachement différentes selon que sa mère ou son père est sécurisé ou non. L’influence au niveau paternel est cependant radicalement différente de celle qui concerne la mère. Alors que la probabilité que l’enfant manifeste des attitudes insécurisées dans le jeu diminue avec le degré de sécurité de la mère, elle augmente avec le degré de sécurité du père…

… En bref, la mère, physiquement plus proche de l’enfant les premières années, transmettrait à son enfant des modèles basés sur les interactions (qui dépendent directement de son MIO d’attachement), alors que le père transmettrait surtout des modèles sémantiques, principalement au moyen du langage … Lecture studieuse

Doit on admettre sans aucune opposition la théorie du genre imposé par les politiques?
Profil
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 18267
Sam 2 Nov 2013 23:32
Message Re: Théorie des Genres (Gender Studies), enseignée en France
Youplaa a écrit : 
Doit on admettre sans aucune opposition la théorie du genre imposé par les politiques?

Ce n’est pas une théorie imposée par la politique, c’est à dire que ça n’est pas une idéologie. Les études sur les genres, c’est l’étude des origines des distinctions entre les genres, et les origines peuvent se distinguer entre l’innée et l’acquis, entre le biologique et la norme sociale, ou toutes autres distinctions qui auront été montrées comme pertinentes.

Là où ça coince en france (et chez certains religieux), c’est que les études sur les genres, ont posé la conclusion, et depuis longtemps aux États‑Unis, que beaucoup des choses qui sont associées aux genres, sont des normes sociales et non des traits spontanés et naturels; que des choses qui sont dites « naturelles » sont forcées par la société (si elles étaient si naturelles, il n’y aurait pas besoin d’en faire des normes et de punir la déviance à la norme… elles s’imposeraient naturellement, si elles étaient vraiment naturelles). Une partie de ces études s’attachent à savoir comment ces normes sociales sont transmises et quels sont leurs effets.

Ça peut aller contre les traditions (désacraliser les traditions et en faire des cas parmi d’autres), mais ça n’a pas vocation à formater en substituant une norme par une autre, mais ça peut sûrement mettre l’accent sur le fait qu’une norme est une norme, et pas un caractère naturel ou évident. Les États‑Unis, ce n’est pas la france; chez eux, les sciences humaines ne sont pas prisonnières des idéologies (de gauche, en france).

Ça concerne directement la vie en société, et c’est pour ça qu’il a été décidé de l’enseigner à l’école, de même qu’on apprend au collège qu’il existe des athées, des croyants et que parmi les croyants il existe des polythéistes ou des monothéistes, et que le monothéisme Chrétien n’est pas une évidence plus naturelle que les autres.

Les gender studies pour les nul(le)s (scienceshumaines.com)

scienceshumaines.com a écrit : 
Faut-il enseigner les théories du genre à l’école ? La polémique suscitée par cette question révèle le rapport ambivalent que la France entretient à l’égard des gender studies, champ d’étude né aux États‑Unis, toujours soupçonné de s’inscrire dans une démarche militante, féministe, homo et transsexuelle. En réalité, les théories du genre ne constituent ni une idéologie, ni une cause, mais un domaine de recherche pluridisciplinaire dont on peut retracer la genèse, les développements, les références et les enjeux.


Quand dans ton lien, les auteurs parlent de l’étude des différences entre la transmission mère‑enfant et père‑enfant (page 108 du livre en ligne au lien que tu indiques), ils mesurent et constatent des différences (je n’ai lu qu’en diagonale, mais je ne pense rien en avoir manqué), mais ne les normalisent pas; ils exposent des observations et expliquent la « mécanique » des phénomènes observés. Ils auraient aussi bien put observer les familles monoparentales, faire des observations (sans les normaliser non‑plus) et tout autant en expliquer la « mécanique » des familles monoparentales typiques.

Ce n’est pas en contradiction avec les gender studies, qui elles, vont par exemple parler de l’origine de ces différences de transmissions ou de l’origine de la différence des rôles.

Youplaa a écrit : 
Une influence des représentations parentales apparaît aussi bien du côté du père que du côté de la mère : l’enfant tend à exprimer dans le jeu des modalités d’attachement différentes selon que sa mère ou son père est sécurisé ou non. L’influence au niveau paternel est cependant radicalement différente de celle qui concerne la mère. Alors que la probabilité que l’enfant manifeste des attitudes insécurisées dans le jeu diminue avec le degré de sécurité de la mère, elle augmente avec le degré de sécurité du père…

Pour les études sur les genres, ça n’est pas nécessairement universel, et ça peut être propre à une société et à sa culture. Tout autant, elles pourront y voir des choses universels qui se retrouvent dans toutes les sociétés. Ce sont des études qui ne se laissent pas dicter leurs conclusions par les normes sociales; elles sont neutres à l’égard des traditions et religions, qu’elles ne voient que comme des contextes.

Remarque : l’usage dit « les gender studies », un pluriel, parce que comme le dit bien la citation que j’ai fait de « Les gender studies pour les nul(le)s », c’est un domaine de recherche pluridisciplinaire.

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Bavard impénitent
Bavard impénitent
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Garçon
  • Age : 59
  • Localisation : Lyon
  • Messages : 554
Dim 3 Nov 2013 00:09
Message Re: Théorie des Genres (Gender Studies), enseignée en France
Hibou a écrit : 
Ce n’est pas une théorie imposée par la politique, c’est à dire que ça n’est pas une idéologie.


Il y a une forme d' implication politique puisque qu'il existe des actions politiques sur ce sujet.
Profil
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 18267
Lun 25 Nov 2013 05:00
Message Re: Théorie des Genres (Gender Studies), enseignée en France
Notre cerveau a‑t‑il un sexe ? (nouvelobs.com). 24 Novembre 2013.

Nouvel Obs’ a écrit : 
“Mars” égale “Vénus” : une chercheuse démonte les pseudo‑différences naturelles entre filles et garçons.

La suite au lien plus haut.

Image

Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
Membre balbutiant
Membre balbutiant
RANDOM_AVATAR
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 8
Ven 24 Jan 2014 15:52
Message Re: Théorie des Genres (Gender Studies), enseignée en France
Pour ma première intervention sur ce forum , je me permets de vous proposer le visionnage d'une vidé o qui me semble intéressante.
Elle traite de l'antiracisme mais surtout de la théorie du genre à l'école.

Mme Farida Belghoul est l'intervenante.

La première partie de la vidéo , brève , concerne, comme indiquée ci-dessus, surtout l'antiracisme . Des remarques sur le rôle d ' organisations juives dans la création de SOS racisme me semblent excessives.

La deuxième partie, plus importante, concerne la diffusion de la théorie du genre à l'école .

Voici cette vidéo :

http://www.islametinfo.fr/2014/01/17/fa ... s-enfants/
Profil
Bavard impénitent
Bavard impénitent
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Garçon
  • Age : 59
  • Localisation : Lyon
  • Messages : 554
Sam 25 Jan 2014 00:18
Message Re: Théorie des Genres (Gender Studies), enseignée en France
Vidéo instructive du début à la fin,
J'approuve Farida qui semble déterminer à lutter contre cette théorie du genre enseignée dans les écoles.

Le plus important surtout est de ne pas ignorer les conséquences certaines de l'expérience "sociale" de ces gouvernements dogmatiques.
L'état veut aussi conformer les enfants selon sa volonté, par un changement de repère que ces messieurs de la politique ont décidé pour nous de façon purement arbitraire.
Profil
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
  • Genre : Télétubbie
  • Messages : 18267
Sam 25 Jan 2014 01:10
Message Re: Théorie des Genres (Gender Studies), enseignée en France
Directement intégrée ici :

Farida Belghoul à Asnières : « Battez-vous ! »



Image
Hibou57

« La perversion de la cité commence par la fraude des mots » [Platon]
Profil Site Internet
cron